S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

WikiLeaks remporte une manche contre Visa-Mastercard en Islande

Jeu, set mais pas match

Wikileaks a gagné hier un procès qui l’opposait à Valitor, une société islandaise partenaire de Visa et Mastercard. Le tribunal a estimé que l’entreprise violait les contrats passés avec le célèbre site fondé par Julian Assange, et devait donc rétablir le versement des dons dont il bénéficiait, sous peine d’amende.

Rupture de contrat abusive

La cour de district de Reykjavík, en Islande, a tranché hier en faveur de Wikileaks. Dans leur décision, les juges ont considéré que la rupture des services proposés par Valitor (anciennement Visa Islande) n’était pas conforme aux contrats qui liaient l’entreprise avec le site Wikileaks. Si d’ici le 26 juillet la firme islandaise ne rétablit pas ses services, elle s’exposera alors à une amende de 800 000 couronnes, soit un peu plus de 5 000 euros, pour chaque jour de manquement.

 

Dans un communiqué, Julian Assange s’est félicité de cette décision : « C'est une victoire considérable face à la tentative de Washington de réduire WikiLeaks au silence. On ne nous fera pas taire. La censure économique, c'est aussi de la censure. C’est mal. D’autant plus mal lorsque cela est fait en violation de la loi ». Et ce dernier d’ajouter : « Les uns après les autres, ceux qui sont impliqués dans la tentative de censure de Wikileaks vont se retrouver du mauvais côté de l'histoire. »

Un jugement qui ne dépasse pas les frontières de l'Islande

Reste désormais à savoir quel sera l’impact de cette décision, quand bien même la société islandaise décidait d’acheminer à nouveau les dons vers les comptes de Wikileaks. D’après le Guardian, Visa International a déclaré que ce jugement ne s’appliquerait pas au-delà de l’Islande, et qu’elle n’autoriserait toujours pas les utilisateurs de cartes Visa à effectuer des dons en faveur de Wikileaks. Autrement dit, le lien entre Wikileaks et l’intermédiaire Valitor serait rétabli, mais il n’en serait pas forcément de même pour celui liant les banques à Valitor.

 

Nos confrères rappellent que de grandes institutions financières comme Western Union, Paypal, Mastercard ou Visa, ont cessé de traiter les transferts d’argent à destination de Wikileaks en décembre 2010, peu de temps après que le site divulgue plusieurs milliers de câbles diplomatiques américains.

Xavier Berne

Journaliste, spécialisé dans les thématiques juridiques et politiques.

Publiée le 13/07/2012 à 14:25

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 64 commentaires

Avatar de knos INpactien
knos Le vendredi 13 juillet 2012 à 14:33:54
Inscrit le mercredi 22 juillet 09 - 2399 commentaires
C'est impressionnant ces grandes entreprises qui ce font juge à la place de la justice...

Et même en cas de décision de justice US je ne vois pas de quel droit elle s'effectuerai au monde entier

Edité par knos le vendredi 13 juillet 2012 à 14:34
Avatar de Jonathan Livingston INpactien
Jonathan Livingston Le vendredi 13 juillet 2012 à 14:53:27
Inscrit le mardi 22 juillet 08 - 609 commentaires
Y a pas à dire, les Islandais savent s'y prendre avec les banques...

Rappel : dans une situation économique proche de celle de la Grèce, ils ont nationalisé la plupart de leurs banques, mis en prison les anciens dirigeants de ces banques et quelques anciens ministres responsables, et décidé par référendum de ne pas rembourser les dettes illégitimes aux banques étrangères (je simplifie). Résultat, l'économie repart...
Avatar de Thald' INpactien
Thald' Le vendredi 13 juillet 2012 à 14:54:34
Inscrit le jeudi 26 novembre 09 - 1462 commentaires
Y a pas à dire, les Islandais savent s'y prendre avec les banques...

Rappel : dans une situation économique proche de celle de la Grèce, ils ont nationalisé la plupart de leurs banques, mis en prison les anciens dirigeants de ces banques et quelques anciens ministres responsables, et décidé par référendum de ne pas rembourser les dettes illégitimes aux banques étrangères (je simplifie). Résultat, l'économie repart...


Ils ont fait un peu la même en Scandinavie non ?
Avatar de Jonathan Livingston INpactien
Jonathan Livingston Le vendredi 13 juillet 2012 à 14:59:30
Inscrit le mardi 22 juillet 08 - 609 commentaires
Ils ont fait un peu la même en Scandinavie non ?


Je ne sais pas. En tous cas pas en Norvège, ils n'en ont pas besoin avec leur pétrole.
Avatar de yvan INpactien
yvan Le vendredi 13 juillet 2012 à 15:00:22
Inscrit le mardi 21 janvier 03 - 8135 commentaires
C'est impressionnant ces grandes entreprises qui ce font juge à la place de la justice...

Heu, elles se plient aux pressions du gouvernement US, c'est pas vraiment pareil... et sinon ben entre apple qui censure les tétons, facebook qui traque les échanges à caractère sexuel avec les mineurs, ebay/paypal qui coupe les comptes sur critères puritains etc. oui ce ne sont pas juste des entreprises mais aussi des entités politiques à part entière.

Il y a 64 commentaires

;