S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

4G : Free Mobile pourrait profiter des fréquences 1800 MHz (2G)

2600 - 800 = 1800 : coincidence ? Je ne pense pas.

Alors que la 3G couvre désormais une très grande partie du pays, l’utilisation des fréquences allouées à la 2G fait débat. Les fréquences 900 MHz sont déjà passées de la 2G à la 3G ces dernières années. Les bandes 1800 MHz, pour leur part, pourraient bien servir à la 4G. Des expérimentations sont déjà réalisées depuis le début de l’année. Et selon Les Échos, certains opérateurs pourraient en profiter pour vendre une partie de leurs fréquences à Free Mobile.

ARCEP 4G bande 800 MHz
Free Mobile n'a pas obtenu de lot de fréquences 800 MHz

Une aubaine pour Free Mobile

Le calcul est aujourd’hui très simple. Orange, SFR et Bouygues Télécom disposent de licences 2G, 3G, et 4G, ainsi que de très nombreux lots de fréquences, que ce soit dans les bandes 800 MHz, 900 MHz, 1800 MHz, 2,1 GHz ou encore 2,6 GHz. Celles de 800 et 2600 MHz serviront à la 4G. Tous les opérateurs hormis Free Mobile disposent de lots dans ces deux bandes. Si Free Mobile pourra profiter de l’itinérance d’un des trois autres opérateurs dans la bande 800 MHz, et en priorité SFR (le mieux fourni), il pourrait aussi acheter des fréquences dans la bande 1800 MHz si l’un des trois opérateurs le souhaite.

Selon notre confrère économique, l’ARCEP doit lancer le mois prochain une consultation afin d’établir les conditions dans lesquelles la bande 1800 MHz doit passer de la 2G à la 4G. À ce jour, rien n’oblige Orange, SFR et Bouygues Télécom à passer leurs fréquences de la bande 1800 MHz à la 4G. Qui plus est, rien n’oblige non plus les trois opérateurs à céder une part de leurs lots à Free Mobile.

L'ARCEP tranchera

L’autorité de régulation des télécoms, si elle estime que la concurrence y gagnera, aura cependant le pouvoir de forcer les détenteurs de la licence 2G à céder une partie de leurs fréquences. Si aucun opérateur ne convertit ces fréquences 2G vers la 4G d’ici ces quatre prochaines années, l’ARCEP devra attendre mai 2016 pour avantager Free Mobile. Une aubaine pour l’opérateur, même si strictement rien n’assure qu’il pourra en profiter.

Dans un document publié en février dernier sur ce sujet, le président de l’ARCEP a donné l’autorisation à Bouygues Télécom à compter du 1er mars 2012, ceci jusqu’au 1er avril 2014, d’expérimenter la LTE sur les fréquences à 1800 MHz, ceci sur Villeurbanne, Grenoble, Toulouse et Meudon. Selon nos informations Villeurbanne est déjà en partie recouverte par la 4G de l’opérateur. Nous ne savons cependant pas quelles fréquences sont utilisées par Bouygues Télécom.

L'immense avantage d'exploiter des antennes 2G

L’avantage du passage de la 2G à la 4G pour ces fréquences est qu’il n’y a pas besoin de trouver un nouveau lieu où poser ces antennes. À une époque où la pose de la moindre antenne crée des conflits, chaque emplacement vaut de l’or. S’il faudra changer ou modifier les antennes afin de passer à la 4G, le lieu sera déjà accessible. De quoi permettre à Paris de passer plus rapidement à la 4G en exploitant les sites 2G/3G en attendant d’obtenir les autorisations pour poser des antennes à de nouveaux endroits ?
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 22/06/2012 à 15:54

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 44 commentaires

Avatar de plumachau INpactien
plumachau Le vendredi 22 juin 2012 à 16:04:02
Inscrit le jeudi 6 octobre 05 - 1253 commentaires
Super !!! Il ne manque plus que les appareils 4G ...
Avatar de Litteulquentin INpactien
Litteulquentin Le vendredi 22 juin 2012 à 16:08:14
Inscrit le samedi 24 septembre 11 - 115 commentaires
S’il faudra changer ou modifier les antennes afin de passer à la 4G, le lieu sera déjà accessible.


Faut...

maitrecapello.gif
Avatar de Kanchelsis INpactien
Kanchelsis Le vendredi 22 juin 2012 à 16:08:47
Inscrit le samedi 3 juin 06 - 1186 commentaires
Voilà la news du vendredi.

En avant les troll anti/pro free.

Les vannes sont ouvertes.

Edité par kanchelsis le vendredi 22 juin 2012 à 16:08
Avatar de ElRom16 INpactien
ElRom16 Le vendredi 22 juin 2012 à 16:10:29
Inscrit le vendredi 20 août 10 - 964 commentaires
Je suis chez Free Mobile, l'antenne la plus proche (Orange) est à 4/5 km a vue d'oiseau, et je suis en EDGE, voir rien du tout desfois, mais le plus marrant, c'est que je me met sur le toit de ma maison je suis en 3G+

Et encore pire a 300 mètre de chez moi, une antenne Bouygues à été installé, Orange et SFR s'y sont mis, mais vu que c'est pas une antenne Orange je peux pas en profiter ... résultat la SIM essaye d'accrocher ce réseau 3G+, vu qu'il a l’identifiant Orange dessus, mais il y arrive pas a connecter, donc il arrête pas de basculer entre les deux !!!

Mais je retournerais pas chez les 3 escrocs malgré tout
Avatar de sr17 INpactien
sr17 Le vendredi 22 juin 2012 à 16:14:41
Inscrit le lundi 26 décembre 05 - 12079 commentaires
J'en profite pour rappeler que les montants extrêmement élevés payés par les opérateurs pour l'achat des fréquences sont évidement répercutés dans les abonnements et le prix des télécommunications.

Dans les faits, c'est un impot indirect que vous payez sans en avoir conscience.

Le problème, c'est qu'il y a de nombreux impots indirects en France.

Quelque part, ce n'est pas une méthode très saine parce qu'elle cache au contribuable le pourcentage de ses revenus qui partent à l'état.



Edité par Sr17 le vendredi 22 juin 2012 à 16:16
Avatar de Kikilancelot INpactien
Kikilancelot Le vendredi 22 juin 2012 à 16:21:46
Inscrit le jeudi 25 février 10 - 672 commentaires
Et pourquoi ne pas avoir gardé les fréquences pour l'état français et faire payer une droit d'usage ? Faire en sorte que tout le monde soit des MVNO ?
Avatar de ZeHiro INpactien
ZeHiro Le vendredi 22 juin 2012 à 16:22:16
Inscrit le jeudi 18 décembre 08 - 577 commentaires


Dans les faits, c'est un impot indirect que vous payez sans en avoir conscience.





Dans les fait c'est le paiement d'une redevance pour utiliser les fréquences EM sur le territoire national (les fréquences EM sont considérées comme de bien commun et public).
Tout comme dans les faits il faut payer un péage pour faire passer un train sur le réseau ferré national qui est inclus dans le prix du billet de train. Prendre le train contient un impôt indirect... (autre que la TVS)
Avatar de orklah INpactien
orklah Le vendredi 22 juin 2012 à 16:30:55
Inscrit le vendredi 2 juillet 10 - 311 commentaires
J'en profite pour rappeler que les montants extrêmement élevés payés par les opérateurs pour l'achat des fréquences sont évidement répercutés dans les abonnements et le prix des télécommunications.

Dans les faits, c'est un impot indirect que vous payez sans en avoir conscience.

Le problème, c'est qu'il y a de nombreux impots indirects en France.

Quelque part, ce n'est pas une méthode très saine parce qu'elle cache au contribuable le pourcentage de ses revenus qui partent à l'état.



C'est pas un problème qu'une grosse partie de nos revenus partent vers l'état, vu que le rôle de l'état est de nous le renvoyer sous une forme ou une autre. La seule chose a vérifier, c'est qu'il n'y ait pas de fuites dans les flux monétaires en haut lieu.
Avatar de yvan INpactien
yvan Le vendredi 22 juin 2012 à 17:07:43
Inscrit le mardi 21 janvier 03 - 8138 commentaires
J'en profite pour rappeler que les montants extrêmement élevés payés par les opérateurs pour l'achat des fréquences sont évidement répercutés dans les abonnements et le prix des télécommunications.

Dans les faits, c'est un impot indirect que vous payez sans en avoir conscience.

Le problème, c'est qu'il y a de nombreux impots indirects en France.

Quelque part, ce n'est pas une méthode très saine parce qu'elle cache au contribuable le pourcentage de ses revenus qui partent à l'état.


Sans compter que l'implantation des antennes et réseaux qui les alimentent sont aussi pilotées/contrôlées par des administrations (sans parler de la résolution des conflits avec le voisinage).
Au final la facture est très salée en effet dès qu'il s'agit d'installer des nouveautés.
A ce titre comme le dit l'article, la simple conversion des antennes 2G serait un sacré gain de temps/d'énergie, et pas que pour free.

Edité par yvan le vendredi 22 juin 2012 à 17:08
Avatar de yvan INpactien
yvan Le vendredi 22 juin 2012 à 17:09:51
Inscrit le mardi 21 janvier 03 - 8138 commentaires


C'est pas un problème qu'une grosse partie de nos revenus partent vers l'état, vu que le rôle de l'état est de nous le renvoyer sous une forme ou une autre. La seule chose a vérifier, c'est qu'il n'y ait pas de fuites dans les flux monétaires en haut lieu.

Voila, les CRS qui agressent tes gosses lors des manifs lycéennes ou s'ils n'ont pas la peau blanche sont payés par tes impôts, tout va bien donc les flux monétaires ne fuient pas
;