S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Le gouvernement pousse les opérateurs à relocaliser leurs centres d'appels

Made in France, Call in France

Le ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg, vient d’effectuer des tractations auprès des acteurs de la filière télécom, afin qu’ils rapatrient leurs centres d’appels en France, comme l’indiquent Les Échos

cabine morguefile 

Depuis sa prise de fonction, Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin, ministre déléguée à l’Économie numérique, ont rencontré plusieurs syndicats et opérateurs télécoms, dont SFR, Iliad (Free), Orange et Bouygues Telecom. D’après nos confrères des Échos, ils ont tenté de convaincre leurs interlocuteurs de prendre des mesures afin de faire revenir en France des centres d’appels délocalisés à l’étranger. En ligne de mire du Gouvernement, l’emploi dans ces services d’assistance téléphonique, qui devrait pouvoir se tenir de manière plus fréquente sur le territoire national.

Pour accentuer la pression, l’introduction de « critères « sociaux » de qualité dans le cahier des charges des licences que l'État attribue aux opérateurs pour exploiter les fréquences » serait à l’étude. On peut ainsi imaginer qu’une telle mesure augmente le coût du travail dans les centres d’appels étrangers, et conduise de ce fait plus d’entreprises à rester ou à rapatrier en France leurs services d’assistance téléphonique.

Force est de reconnaître que depuis plusieurs années, de nombreux centres d’appels ont été délocalisés dans des pays où le coût du travail est moins élevé. De plus, l’arrivée de Free Mobile a forcé les opérateurs à baisser leurs prix, et par conséquent leurs profits. L’ARCEP avait ainsi estimé que l’arrivée du quatrième opérateur allait conduire à une perte de 5 000 à 10 000 emplois.

tweet montebourg free

Au nom de l’économie française, les ministres ont également demandé aux acteurs de la filière télécom d’acheter des produits « made in France », tels que leurs box ou divers équipements. Une fusion entre Orange et Deutsche Telekom pourrait également être envisagée, afin de créer un leader européen, sorte d’« EADS des télécoms ».

Restera à voir si ces déclarations seront suivies d’effets, tant de la part du Gouvernement que des entreprises concernées. Il y a deux ans, les pouvoirs publics avaient également affirmé vouloir lutter contre les délocalisations de centres d’appels, un projet déjà porté par Nicolas Sarkozy en 2004, comme le relevait alors Le Parisien.
Xavier Berne

Journaliste, spécialisé dans les thématiques juridiques et politiques.

Publiée le 13/06/2012 à 11:28

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 60 commentaires

Avatar de WereWindle INpactien
WereWindle Le mercredi 13 juin 2012 à 15:56:17
Inscrit le mercredi 2 avril 08 - 5761 commentaires

Tu n'étais pas censé la faire dans les commentaires de la news Free & Fibre ?

Avatar de Oliewan INpactien
Oliewan Le mercredi 13 juin 2012 à 16:01:54
Inscrit le samedi 13 décembre 03 - 2484 commentaires


Le déploiement du cœur du réseau est confié à l'équipementier Nokia Siemens Networks tandis qu'Alcatel-Lucent gère celui d'une partie des backbones

Lien :http://fr.wikipedia.org/wiki/Free_Mobile#D.C3.A9ploiement_du_r.C3.A9seau_techniq...

Essaie encore.

Oh moi, tu sais, je posais juste une question...
J'avais pas suivi jusqu'à la fin.
Avatar de misteurchat INpactien
misteurchat Le mercredi 13 juin 2012 à 17:25:46
Inscrit le dimanche 13 janvier 08 - 135 commentaires

Même pas. Moi un ouvrier me coûte 50 cents de l'heure au Vietnam. Au point que cette année on délocalise même de Chine (ouvrier à 1,70 $ / heure) vers le Vietnam...



Au moins, tu es parti chercher l'opportunité en Asie
Parce que la France...
Avatar de JR_Ewing INpactien
JR_Ewing Le mercredi 13 juin 2012 à 18:10:51
Inscrit le jeudi 6 décembre 07 - 2051 commentaires
Je suis pour que les hotlines reviennent en France, mais ce que je crains, c'est que les opérateurs en profitent pour augmenter assez fortement le prix de leurs abonnements... Et comme ils seront tous à peu près au même prix c'est encore le consommateur qui se fera baiser, comme d'habitude...




Par contre, je n'ai aucune envie que Orange et Deutsh Telecom fusionnent, ça ne ferait que renforcer encore l'immobilisme de la maison Orange et ne serait pas très bon pour l'adaptation de cette boite aux nouveau marchés, déja que Orange est très long à s'adapter... :/
Avatar de linkin623 INpactien
linkin623 Le mercredi 13 juin 2012 à 18:14:13
Inscrit le lundi 5 mai 08 - 6553 commentaires
Pourquoi pas, mais il faut que ce soit un plus pour tout le monde.

Concrètement, comment faire pour que, à la fois :

-les emplois des hotlines reviennent en France ;
-sans surcoût ou, du moins, à un coût supplémentaire acceptable pour les opérateurs ;
-sans que ce soit répercuté sur la facture du consommateur, ou alors de façon marginale.

J'attends la réponse à cette quadrature du cercle, sans parti-pris. A suivre...


Ou sinon mettre une barrière douanière (virtuelles) car service produit à l'étranger. Il ne s'agit pas de revenir en arrière, mais juste d'utiliser un outil (la douane) en fonction besoin, loin de toute idéologie fumeuse d'extrême droite.
On redécouvre la base du commerce mondial... Les Chinois ou Brésiliens ne s'en privent pas!

Je ne suis pas un tenancier des théories néo-classique, mais elle ont un avantage : elles sont faciles à comprendre, et des fois revenir aux base ça peut aider.
Après faut avoir le courage de dire ça...

Edité par linkin623 le mercredi 13 juin 2012 à 18:14
Avatar de manu28 INpactien
manu28 Le mercredi 13 juin 2012 à 18:42:40
Inscrit le jeudi 1 février 07 - 792 commentaires

Par contre, je n'ai aucune envie que Orange et Deutsh Telecom fusionnent, ça ne ferait que renforcer encore l'immobilisme de la maison Orange et ne serait pas très bon pour l'adaptation de cette boite aux nouveau marchés, déja que Orange est très long à s'adapter... :/


Ca créerait un sacré géant, mais à mon avis les cultures d'entreprises sont un peu différentes, et si c'est pour avoir des débats à la EADS ou à chaque ouverture ou fermeture d'usines (oui, bon ici ce sera à chaque fois qu'un bureau va ailleurs) il faut qu'il y ait Merkel et Hollande qui s'en mêlent....

Oh et à la décharge d'Orange (que l'on peut tout de même taxer d'immobilisme et de faire plus 'voleurs' que free d'après certains), essayez vous d'avoir une entreprise dynamique avec:
- 90% de l'entreprise qui est soit à l'Etat soit à des investisseurs institutionnels
- 1/3 d'employés qui sont des fonctionnaires de l'ère des PTT ou de FT (on ne peut pas s'en séparer mais le business a changé) pour info c'est 65 000 fonctionnaires pour 180 000 employés dans le monde (don't une grosse moitié en France)
- une performance en bourse disons.... pas terrible
Avatar de Schpountz42 INpactien
Schpountz42 Le mercredi 13 juin 2012 à 19:01:51
Inscrit le jeudi 26 février 09 - 2586 commentaires

Et moi un éditeur de logiciel à Pavilly kimouss.gif

Lequel? Je rêve de pouvoir quitter la SSII
Avatar de Jarodd INpactien
Jarodd Le mercredi 13 juin 2012 à 19:26:45
Inscrit le mardi 26 octobre 04 - 19557 commentaires
C'est culotté de la part du gouvernement, cette demande ! Là tout le monde va voir que les boites privées font ce qu'elles veulent, et qu'elles conchient les avis des politiques.
Avatar de levhieu INpactien
levhieu Le jeudi 14 juin 2012 à 11:41:05
Inscrit le vendredi 4 novembre 11 - 1189 commentaires


Ca créerait un sacré géant, mais à mon avis les cultures d'entreprises sont un peu différentes, et si c'est pour avoir des débats à la EADS ou à chaque ouverture ou fermeture d'usines (oui, bon ici ce sera à chaque fois qu'un bureau va ailleurs) il faut qu'il y ait Merkel et Hollande qui s'en mêlent....

Oh et à la décharge d'Orange (que l'on peut tout de même taxer d'immobilisme et de faire plus 'voleurs' que free d'après certains), essayez vous d'avoir une entreprise dynamique avec:
- 90% de l'entreprise qui est soit à l'Etat soit à des investisseurs institutionnels
- 1/3 d'employés qui sont des fonctionnaires de l'ère des PTT ou de FT (on ne peut pas s'en séparer mais le business a changé) pour info c'est 65 000 fonctionnaires pour 180 000 employés dans le monde (don't une grosse moitié en France)
- une performance en bourse disons.... pas terrible


Et qu'il soit permis à moi, non-fonctionnaire, de signaler que les intervenants compétants de FT auxquels j'ai eu affaire étaient, vu leur âge, manifestement des fonctionnaires. Ceux qui dataient du temps où la culture de l'entreprise intégrait la notion d'excellence technologique (et aussi, pas de chance, d'ignorance de ce qui était inventé ailleurs), pas étonnant qu'ils aient du mal à passer au «seul le benef compte, si ça prend trop de temps pour dépanner bien, on se contente de faire semblant»
Avatar de dehemka INpactien
dehemka Le mardi 19 juin 2012 à 12:51:37
Inscrit le jeudi 9 novembre 06 - 11 commentaires


Et qu'il soit permis à moi, non-fonctionnaire, de signaler que les intervenants compétants de FT auxquels j'ai eu affaire étaient, vu leur âge, manifestement des fonctionnaires. Ceux qui dataient du temps où la culture de l'entreprise intégrait la notion d'excellence technologique (et aussi, pas de chance, d'ignorance de ce qui était inventé ailleurs), pas étonnant qu'ils aient du mal à passer au «seul le benef compte, si ça prend trop de temps pour dépanner bien, on se contente de faire semblant»






;