S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Yahoo Axis, un navigateur/plug-in qui veut réinventer la recherche

Mais ceci n'est pas un navigateur

Yahoo a décidé de se jeter dans la bataille des navigateurs avec son propre produit : Axis. Plutôt qu’un nouveau produit à part entière, l’éditeur a décidé de créer un regroupement de fonctionnalités qui se présente sous deux formes en fonction de la plateforme : une application pour iOS compatible iPhone et iPad, et plug-in pour les autres navigateurs sur les ordinateurs classiques.

Un navigateur pour iOS

Bien que l’on puisse parler de navigateur sur iPhone et iPad, la politique d’Apple sur les navigateurs est claire : tout nouveau butineur doit utiliser le contrôle WebKit présent sur le système mobile. De fait, Axis est essentiellement une nouvelle interface pour le moteur de rendu.

Le grand objectif d’Axis est de simplifier la recherche. Le navigateur propose donc l’Axis Bar qui regroupe la barre d’adresses et le champ de recherche. Dès que l’utilisateur commence à taper des lettres, un panneau vertical propose une série de résultats. Ces derniers représentent non pas des liens directs, mais des termes associés de recherche courants. Il s’agit en fait du même type de fonctionnalité que l’on retrouve déjà sur Google et Bing.

axis
Source de l'image : Ars Technica

Chaque résultat est accompagné d’une vignette pour offrir une prévisualisation du résultat. L’utilisateur n’a donc pas besoin de se rendre sur le site pour voir de quoi il s’agit. Les résultats s’affichent en fait en deux colonnes : à gauche, la liste des sites, à droite la vignette. Pour valider le résultat et se rendre sur le site, il faut cliquer sur la vignette à droite.

Notez que par défaut, une liste de recherche « tendances » est proposée tant que l’utilisateur n’a pas entré ses propres termes.

Axis utilise également le compte Yahoo comme base de synchronisation. Ainsi, le navigateur (et le plug-in) disposent tous deux d’une page d’accueil rassemblant les liens les plus souvent visités, ou les plus récents. Cette liste est partagée entre tous les appareils et est donc commune, par exemple, à l’iPad et à l’ordinateur de l’utilisateur.

Axis possède en outre son propre système de marque-pages. Là encore, la liste est partagée entre les appareils via la synchronisation avec le compte Yahoo. Bien sûr, les marque-pages peuvent être enregistrés localement sans nécessiter de compte, mais ce dernier sera nécessaire si l’on souhaite avoir la même liste partout.

Malheureusement, le plus gros problème d'Axis est qu'il n'est pour l'instant disponible que sur le marché américain. Nous tentons actuellement de savoir auprès de Yahoo si une date a été fixée pour les autres marchés, notamment l'Europe.

Pour les navigateurs classiques

Dès que l’on quitte iOS, Axis devient un plug-in pour les navigateurs Internet Explorer, Chrome, Firefox et Safari. À noter qu’une nouvelle fois, Opera est le grand absent.

axis axis 

Une fois installé, Axis se présente sous la forme d’une barre horizontale en bas de page. Son fonctionnement est alors quasiment identique à celui, à ceci près que les adresses directes ne fonctionnent pas : elles restent l’apanage du navigateur hôte.

axis

Dans le cas d’une recherche, on retrouve la même liste de résultats à gauche et les vignettes à droite. On se déplace dans ces dernières avec la molette (rouler vers le bas fait déplacer vers la droite). Mention spéciale pour la visionneuse d’images intégrée, agréable à utiliser. La page d’accueil se présentera elle aussi de la même manière que sur iOS. Notez que si vous aviez une session en cours sur un iPhone, un bouton apparaît automatiquement pour vous permettre de reprendre où vous en étiez.

axis axis 

La recherche intégrée à Axis se montre efficace et particulièrement intuitive. Mais le principal problème du produit sera qu’il n’existe à l’état de navigateur que pour iOS. En tant que plug-in pour les navigateurs classiques, il ne sera qu’un complément et n’existera donc qu’à travers les autres, d’où un éventuel manque de visibilité.

Ceux qui souhaitent tester le plug-in pourront le récupérer depuis le site officiel, mais il n'est disponible qu'en anglais.
Source : Yahoo
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 24/05/2012 à 10:59

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 16 commentaires

Avatar de Khalev INpactien
Khalev Le jeudi 24 mai 2012 à 11:18:54
Inscrit le mercredi 1 avril 09 - 5638 commentaires
Sympa la démo où tu vois le gars qui veut chercher un truc, passe sa souris sur la barre de recherche, puis poursuit la barre de recherche pour pouvoir y faire son copier-coller. Très ergonomique tout ça.... (c'est plus un erreur de jeunesse)

Je vais tester sur mon PC, on verra bien ce que ça donne.
Avatar de lorenzo8500 INpactien
lorenzo8500 Le jeudi 24 mai 2012 à 11:19:06
Inscrit le mercredi 12 mai 10 - 50 commentaires
C'est plus un ajout sur la forme que sur le fond .... je ne voie pas réellement l’intérêt
Avatar de zefling INpactien
zefling Le jeudi 24 mai 2012 à 11:22:31
Inscrit le mercredi 30 juin 04 - 12482 commentaires
Marrant, c'est un ce à quoi ressemblait Ubiquity mais juste orienté sur la recherche.
Avatar de brazomyna INpactien
brazomyna Le jeudi 24 mai 2012 à 11:36:44
Inscrit le vendredi 7 octobre 11 - 5276 commentaires
Perso quand je fais une recherche, c'est avec du texte, donc quand je veux choisir les résultats qui me plaisent parmi ceux proposés, c'est en vérifiant l'adéquation entre ma recherche textuelle et le texte trouvé dans les résultats. Que le site en résultat ait un design en bleu ou jaune je m'en tape complètement.

Donc leur idée me paraît au mieux improvisée, au pire totalement contre productive. Ou alors j'ai raté un truc dans le concept.



Edité par brazomyna le jeudi 24 mai 2012 à 11:37
Avatar de IAmNotANumber INpactien
IAmNotANumber Le jeudi 24 mai 2012 à 12:00:18
Inscrit le vendredi 22 octobre 10 - 2036 commentaires
les adresses directes ne fonctionnent pas : elles restent l’apanage du navigateur hôte.


Voilà qui me semble réduire énormément le confort d'utilisation et, pour tout dire l'utilité du truc...

Comme de toutes façons l'intérêt me semblait déjà limité à la base...

Il y a 16 commentaires

;