S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

La 4G arrive en France : quand, quoi, où et comment ?

Mais ou et donc or ni car

Alors que Free Mobile a particulièrement impacté ses concurrents au premier trimestre 2012, la 4G (LTE) semble être l’arme ultime d’Orange, SFR et Bouygues Télécom pour rebondir dès l’année prochaine. En attendant, les informations concrètes au sujet de la 4G sont minces et plusieurs déclarations récentes ont semé le trouble quant à de possibles alliances afin de réduire les coûts de déploiement de la 4G sur le territoire. Faisons le point sur cette quatrième génération mobile.

Orange 4G LTE

La 4G, c’est quoi, et quand ?

En France, la 4G devrait permettre d’atteindre des débits en mobile entre 100 et 150 Mbps dans un premier temps, voire 300 Mbps, tout dépendra des opérateurs. Il s’agit donc de LTE (Long Term Evolution) et non de LTE Advanced, la véritable 4G, qui elle doit permettre d’atteindre 1 Gbps.

Néanmoins, il s’agira tout de même de débits particulièrement élevés, sachant qu’à ce jour, les débits théoriques maximums proposés sont de 42 Mbps avec la 3G+ (H+), en réalité plutôt 30 Mbps. Côté upload pour la 4G, cela devrait monter dans un premier temps à 30 Mbps, voire 40 ou 50 Mbps, tout dépendra des opérateurs encore une fois.

Que ce soit selon Orange, SFR, Bouygues Télécom ou encore Free Mobile, tous ont promis que les premières offres commerciales adressées au public commenceront début 2013, sans plus de précision.

Où sera disponible la 4G ?

À ce jour, les opérateurs ont commencé à déployer la 4G dans une poignée de villes françaises, dont Marseille et Lyon. Globalement, les premiers habitants qui pourront goûter au très haut débit mobile sont ceux vivant déjà dans les villes couvertes par la 3G+ à 42 Mbps. Les antennes offrants de tels débits sont en effet reliées en fibre optique, condition sine qua non pour la 4G.

Pour connaître les villes qui seront concernées par la 4G en 2013/2014, il suffit donc d’analyser les cités qui peuvent ou pourront goûter au H+. Nous retrouvons entre autres Paris, Lyon, Marseille, Lille, Toulouse, Toulon, Lens, Grenoble, Nantes, et Nice. Certaines villes seront dans un premier temps disponibles en 4G avec un seul opérateur, d’autres avec deux, trois voire les quatre opérateurs disposant d’une licence 4G.

Selon Orange, cinq villes seront équipées en 4G entre juin 2012 et juin 2013, dont Marseille. Les noms des quatre autres villes n’ont pas été précisés, mais il est probable que les plus peuplées soient celles concernées.

Concernant Free Mobile, les réseaux 3G déployés par l’opérateur sont compatibles 4G aux dernières nouvelles. Leur mise à jour n’en sera donc que facilitée. Néanmoins, pour le moment, la filiale d’Iliad s’est contentée d’affirmer via Xavier Niel que les offres apparaitront l’an prochain, sans plus de précision. Nous ne savons donc ni où, ni si ce sera uniquement via son réseau propre ou via un partenaire comme le lui permet l’ARCEP.

3GPP LTE Advanced 4G

Des partenariats sont-ils possibles ?

C’est la question du moment. Les grands opérateurs actuels, afin de limiter leurs frais quant au déploiement de la 4G sur le territoire, vont-ils s’allier ? Tout a commencé en début du mois avec un appel du pied à SFR et Bouygues Télécom par Stéphane Richard, le PDG d’Orange. S’en est suivi un autre appel du pied à Orange par… Free Mobile, un appel rejeté par Orange peu de temps après.

Selon Euro TMT, les dernières déclarations du patron d’Orange quant à un éventuel accord de mutualisation de la 4G ont plutôt étonné SFR et Bouygues Télécom. « A ce jour, il n’y a pas le début d’une négociation sur ce sujet avec France Télécom et nous n’avons reçu aucune proposition de leur part » affirme l’un des deux opérateurs. D’après cette source, ces déclarations visent en premier lieu à « faire passer la pilule de l’accord d’itinérance conclu avec Free Mobile ».

Ces propos ne seraient donc en réalité qu’une opération de communication. Interrogé par PCINpact, Free Mobile n’a pas souhaité commenter ce type d’actualité ni quoi que ce soit en rapport avec la 4G. Pour le moment, les opérateurs attendent que les smartphones 4G (LTE) se développent, tout comme les réseaux très haut débit mobile des concurrents.

À ce sujet, toujours selon Euro TMT, Maxime Lombardini, le président d’Iliad, Free Mobile ne compte pas signer d’accord d’itinérance 4G avec l’un des trois opérateurs disposant de fréquences dans la bande 800 MHz, sachant que SFR (le mieux loti) ne peut refuser un accord avec Free selon l’ARCEP.

D’après notre confrère, Free Mobile ne voit à l’heure actuelle aucune urgence à signer un accord d’itinérance avec SFR ou un autre opérateur, sachant que les déploiements des réseaux 4G en sont à leurs balbutiements pour tous les opérateurs. La préférence de Free semble en tout cas de s’allier avec Orange afin d’améliorer sa couverture 4G, ce qui n’empêche pas l’opérateur de pouvoir signer un accord avec l’un des deux autres opérateurs.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 22/05/2012 à 00:00

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 82 commentaires

Avatar de mum1989 INpactien
mum1989 Le mardi 22 mai 2012 à 00:05:42
Inscrit le mardi 28 juillet 09 - 1048 commentaires
question tout bête et rarement abordée, pourquoi ne pourrait-on pas voir des Smartphone 3g et 4g ?
on doit forcément tout racheter (comme la marque de fabrique d'Apple ? )
Avatar de 127.0.0.1 INpactien
127.0.0.1 Le mardi 22 mai 2012 à 00:18:10
Inscrit le mercredi 29 avril 09 - 13213 commentaires
question tout bête et rarement abordée, pourquoi ne pourrait-on pas voir des Smartphone 3g et 4g ?
on doit forcément tout racheter


Oui, on doit.

Comme l'a dit un grand économiste:
"Il ne peut pas y avoir de croissance sans confiance dépense."

Edité par 127.0.0.1 le mardi 22 mai 2012 à 00:18
Avatar de ano_635301045460992542 INpactien
ano_635301045460992542 Le mardi 22 mai 2012 à 00:31:29
Inscrit le mardi 13 octobre 09 - 4184 commentaires
Et la question : pourquoi vanter un débit plus élevé quand les opérateurs savent pertinemment qu'ils le brideront ? Car si c'est pour avoir en 4G bridée ce que la 3G peut donner ...
Avatar de mum1989 INpactien
mum1989 Le mardi 22 mai 2012 à 00:38:54
Inscrit le mardi 28 juillet 09 - 1048 commentaires
Et la question : pourquoi vanter un débit plus élevé quand les opérateurs savent pertinemment qu'ils le brideront ? Car si c'est pour avoir en 4G bridée ce que la 3G peut donner ...

on aura au moins de la bande passante supérieure je suppose, donc on devrait en théorie y gagner quelque part.

Sinon ce que je voulais dire, si les fabricants faisaient un effort ils pourraient vendre des smartphone 4g (compatible 3g) pour tout le monde, surtout que pour certain smartphones il y a plusieurs déclinaisons (version 3g et version 4g ).
Avatar de domFreedom INpactien
domFreedom Le mardi 22 mai 2012 à 00:46:22
Inscrit le jeudi 12 janvier 12 - 1643 commentaires
Et la question : pourquoi vanter un débit plus élevé quand les opérateurs savent pertinemment qu'ils le brideront ? Car si c'est pour avoir en 4G bridée ce que la 3G peut donner ...


Le déploiement en primeur de la 4G sera un élément leur permettant de remettre au goût du jour une de leurs marottes : la segmentation des offres
FreeMo, en 4 mois seulement, leur a mis à mal leur business model méticuleusement soigné et développé depuis toujours...

Tu veux de la 4G rapide : tu raques.
Tu es moins exigeant : tu auras une ristourne sur ton forfait !

Maintenant, en prenant en compte l'augmentation continue de la résolution des terminaux, la multiplication des mobiles et tablettes, il devient évident qu'une augmentation des débits en mobilité est fondamentale, pour améliorer encore l’expérience utilisateur, et pouvoir proposer des nouveaux services, ou augmenter leur qualité !



Edité par domfreedom le mardi 22 mai 2012 à 00:46

Il y a 82 commentaires

;