S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Intel parle d'Ultrabook hybrides pour le lancement de Windows 8

Ils sont très occupés chez Intel pour le lancement de Windows 8

Comme nous vous l'indiquions dans la précédente actualité dédiée aux tablettes chez Intel, nous continuons le tour des présentations faites hier lors de sa conférence aux investisseurs. Nous passons maintenant à l'Ultrabook où le fondeur donne quelques pistes concernant ses portables ultra-fins.

Intel Ultrabook reference design Intel Ultrabook reference design

Tout d'abord, la firme de Santa Clara fait un premier bilan. Aujourd'hui nous disposons d'une vingtaine de designs repartis sur quelques fabricants de PC. Cependant, avec l'arrivée d'Ivy Bridge dans sa déclinaison ULV, ce chiffre va en s'accroissant (et pas qu'un peu) puisqu'Intel attend pas moins de 110 machines fines et légères. Le dernier chiffre évoqué lors de l'IDF du mois dernier à Pékin stipulait que 75 modèles étaient en cours de fabrication. Rappelons enfin que le constructeur souhaite écouler entre 20 et 30 millions d'Ultrabook cette année.

Les lancements devraient suivre d'ailleurs deux cadences : une première vague dans le courant du mois de juin et une seconde prévue pour le lancement de Windows 8, donc en fin d'année. Le but étant tout d'abord d'assurer le renouvellement des Ultrabook lancés l'année dernière,pour ensuite voir apparaître de nouveaux designs.

Intel Ultrabook reference design

Intel en profite d'ailleurs pour remettre une couche sur la différenciation qu'il souhaite, et notamment sur l'arrivée d'Ultrabook tactile pour accompagner l'arrivée du nouveau système de Microsoft. Comme on peut le voir, des machines hybrides sont en cours de création chez ses partenaires, et certains modèles ressemblent à des concepts ayant déjà fait leur preuve... sous Android.

On pense par exemple aux Eee Pad Transformer ou Slider chez ASUS qui disposent d'un écran détachable dans un cas, ce qui donne accès à une tablette tactile, ou à un écran qui glisse par dessus le clavier.

Intel décline une nouvelle fois son slogan « une tablette quand vous le souhaitez, un portable lorsque vous en avez besoin ». Cependant, on aimerait en savoir plus sur la méthode employée pour marier les deux usages ? Emploiera-t-il les puces dédiées aux tablettes ou utilisera-t-il un système comme le WiDi pour déporter l'écran ? Pour l'instant, nous ne le savons pas.

Intel Ultrabook reference design Intel Ultrabook reference design

Au niveau de la tarification, le constructeur ajoute, une nouvelle fois, que les machines prenant l'appellation Ultrabook devront être dans une fourchette de tarif comprise entre 699 $ et 1199 $.

On a déjà pu voir que les constructeurs semblent d'accord avec cet état de fait, mais qu'ils glisseront, çà et là, quelques modèles à base de Trinity chez AMD en dessous de ce tarif, comme c'est le cas chez HP avec ses Sleekbook, par exemple.

Intel Haswell

Enfin, Intel a fini sa présentation en rappelant que la prochaine génération de processeurs, connue sous le nom de code Haswell, suivait son cours et qu'il serait prêt pour 2013. Ce dernier doit permettre à Intel de « réinventer » le PC, tout un programme.
Damien Labourot

Journaliste High-tech gravitant autour de la mobilité (smartphone, tablette, portable) et toujours prêt à de nouvelles expériences.

Google+

Publiée le 11/05/2012 à 11:30

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 14 commentaires

Avatar de labdam Equipe
labdam Le vendredi 11 mai 2012 à 14:45:42
Inscrit le vendredi 21 février 03 - 4618 commentaires
Ce que je trouve surprenant c'est de mettre un prix minimum...

Des spec minimum pour le hardware, c'est logique, mais un prix min?

C'est surtout de l'indicatif pour que les constructeurs de PC. Si c'est en dessous de 699 $, ca restera un Ultrabook, mais il n'y aura plus de marge... ou presque. Intel donne un tarif mini où il sait que tout le monde à une petite marge dessus pour vivre.
Avatar de misteurchat INpactien
misteurchat Le vendredi 11 mai 2012 à 15:24:06
Inscrit le dimanche 13 janvier 08 - 135 commentaires

C'est surtout de l'indicatif pour que les constructeurs de PC. Si c'est en dessous de 699 $, ca restera un Ultrabook, mais il n'y aura plus de marge... ou presque. Intel donne un tarif mini où il sait que tout le monde à une petite marge dessus pour vivre.


Un netbook ça coute 300$, loin du 700$ mini.... Alors pour parler de marge...
D'ailleurs la seule différence entre un ultrabook et un laptop classique que l'on trouve partout pour 500$ et moins, c'est l'épaisseur de la bête.

Edité par misteurchat le vendredi 11 mai 2012 à 15:25
Avatar de labdam Equipe
labdam Le vendredi 11 mai 2012 à 17:13:50
Inscrit le vendredi 21 février 03 - 4618 commentaires


Un netbook ça coute 300$, loin du 700$ mini.... Alors pour parler de marge...
D'ailleurs la seule différence entre un ultrabook et un laptop classique que l'on trouve partout pour 500$ et moins, c'est l'épaisseur de la bête.

Parle-t-on des mêmes composants à l'intérieur pour la comparaison avec les netbooks ?

Avec les portables classiques je veux bien que l'on tienne la comparaison et que l'écart de prix n'est pas forcément justifié...
Avatar de patos INpactien
patos Le samedi 12 mai 2012 à 11:03:01
Inscrit le mercredi 7 novembre 07 - 7119 commentaires
Un netbook ça coute 300$, loin du 700$ mini.... Alors pour parler de marge...
D'ailleurs la seule différence entre un ultrabook et un laptop classique que l'on trouve partout pour 500$ et moins, c'est l'épaisseur de la bête.

Sauf qu'il y a plus de R&D, d'intégration, des composants de meilleure qualité et une gamme de puissance au dessus. Sans compter l'intégration de SSD qui ont un semblant de performance.
;