S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Mozilla accuse Microsoft de bloquer les navigateurs sur Windows RT

Mais l'abus de position dominante peut-il être invoqué ?

Windows 8 proposera deux interfaces et donc deux environnements. On retrouvera le bureau classique pour les applications actuelles, ainsi que le Start Screen et les applications Metro. Les navigateurs ont la possibilité d’embarquer deux interfaces pour être utilisés dans un environnement ou l’autre. Mais voilà que Mozilla accuse Microsoft d’occulter cette capacité dans Windows RT, l’édition pour les terminaux ARM.

firefox metro

Le père de Firefox a publié sur son blog une vive critique adressée à Microsoft. Bien que Mozilla travaille actuellement sur une version metro de Firefox, il semble en effet que Redmond ne compte pas ouvrir le Start Screen aux éditeurs tiers dans Windows RT. La différence se situe sur les droits : seul Internet Explorer 10 sera autorisé à être lancé avec des privilèges en mode Windows Classic (Win32). Pour les autres, cela signifie ne fonctionner qu’en mode utilisateur, se privant ainsi de nombreuses fonctionnalités et même de bonnes performances.

De fait, pour Mozilla, le constat est simple : « Windows on Arm, tel qu’il est conçu actuellement, restreint le choix de l’utilisateur, réduit la concurrence et ralentit l’innovation ». L’éditeur ne s’y trompe pas et explique que si les puces ARM sont en grande majorité dans les terminaux mobiles tels que les smartphones et tablettes, leur évolution les amènera à prendre place dans les PC. Conséquence : ce qui ne serait qu’un blocage sur les tablettes s’étendrait ensuite aux ordinateurs.

Mais même un blocage des tablettes serait problématique. Actuellement, la guerre des navigateurs est toujours vive, surtout depuis l’arrivée de Chrome sur le champ de bataille. Le navigateur de Google a de nombreux utilisateurs, tout comme Firefox. Ces deux navigateurs proposent des environnement synchronisés permettant aux utilisateurs de garder leurs données avec eux. Un passage sur tablette Windows RT les obligerait alors à utiliser Internet Explorer, tout en cherchant un moyen de transférer leurs informations.

Mozilla encourage donc Microsoft à rester « ferme » sur les décisions qui ont été prises, tant sur les principes d’interopérabilité qu’à travers les conséquences des procès antitrust aux États-unis et en Europe. Harvey Anderson, avocat principal de Mozilla et rédacteur du billet, indique d'ailleurs qu'une telle situation pourrait mener vers une nouvelle bataille juridique. Mais la position dominante pourrait difficilement être invoquée : la part de marché de Microsoft dans le secteur des tablettes est négligeable.

Nous avons demandé une réaction à Microsoft et attendons actuellement la réponse.
Source : Mozilla
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 10/05/2012 à 11:27

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 118 commentaires

Avatar de megabigbug INpactien
megabigbug Le jeudi 10 mai 2012 à 15:40:22
Inscrit le jeudi 11 septembre 08 - 706 commentaires

Et Win32 donne des accès supplémentaires potentiellement non sécurisé (du moins, moins sécurisés que WinRT). On peut donc comprendre que MS puisse en restreindre l'accès pour assurer une sécurité maximale sur tablette.


Certe, mais c'est quand même pas du même niveau.
Google veut sécuriser ses propres serveurs.
Microsoft veut sécuriser les tablettes des utilisateurs, sans même d'ailleurs laisser le choix à l'utilisateur de la manière de les sécuriser.
Supposons que l'API de WOA ne soit pas suffisante pour développer un navigateur efficace (à vérifier).
Imagine que Microsoft ne met pas à jour ses tablettes au bout d'un certain temps (tiens, ça me dit quelque chose :) ).
L'utilisateur sera donc obligé de garder un navigateur qui a soit disant une sécurité maximale mais qui en fait est maintenant une vraie passoire.
Avatar de frikakwa INpactien
frikakwa Le jeudi 10 mai 2012 à 15:41:31
Inscrit le vendredi 16 mai 08 - 5132 commentaires
Wouaw... Tolor le modo vient de faire glisser le débat vers Google vs MS!
Avatar de megabigbug INpactien
megabigbug Le jeudi 10 mai 2012 à 15:42:43
Inscrit le jeudi 11 septembre 08 - 706 commentaires

Restreindre l'accès seulement quand ça les arrange oui. iOS et Android ont tous les deux un accès à cette API, WP7 non, il y a donc bel et bien de l'abus.
Mais bon, c'est pas comme si l'hypocrisie de Google était encore à démontrer…


J'ai pas dit que Google faisait mieux. J'ai juste dit qu'il faut comparer ce qui est comparable.
Avatar de ano_634845199311307630 INpactien
ano_634845199311307630 Le jeudi 10 mai 2012 à 15:44:00
Inscrit le jeudi 19 mai 11 - 294 commentaires
Lesquelles?

La fonction VirtualAlloc, qui permet entre autre d'implementer un compilateur JIT pour javascript. Sans cette fonctionnalité les navigateurs concurrents à IE vont se trainer lamentablement.
Mais à part ça c'est juste Mozilla et Google qui sont de mauvaise foi...
Avatar de methos1435 INpactien
methos1435 Le jeudi 10 mai 2012 à 15:47:06
Inscrit le jeudi 6 février 03 - 6107 commentaires


Supposons que l'API de WOA ne soit pas suffisante pour développer un navigateur efficace (à vérifier).



M'y connais pas suffisament pour donner LA réponse, mais perso je penche plutôt pour une fainéantise des développeur pour s'adapter à WinRT. Microsoft fait la même chose avec IE, c'est vrai mais ils travaillent surement sur un remplacement. Je vois pas trop l’intérêt de donner un accès à une API qui est amenée à disparaitre. Autant débuter les travaux sur la nouvelle dès maintenant.
Avatar de hicario INpactien
hicario Le jeudi 10 mai 2012 à 15:49:28
Inscrit le vendredi 17 juin 05 - 804 commentaires

Et Win32 donne des accès supplémentaires potentiellement non sécurisé (du moins, moins sécurisés que WinRT). On peut donc comprendre que MS puisse en restreindre l'accès pour assurer une sécurité maximale sur tablette.


Non, IE n'est plus depuis longtemps un élément du système. Par contre, son moteur de rendu est sans celui utilisé pour les applications Metro (pour rappel, on peut soit utiliser XAML soit HTML5/CSS3).

On peut donc supposer que le moteur de rendu utilise les API bas niveau de Windows 8 et non WinRT. Mais je n'affirmerai rien.
Alors pardonnez si la remarque est naïve mais un navigateur n'est pas pour la partie la plus complexe qu'une interface sur un moteur de rendu?

Je demande parce que comme le moteur de rendu d'IE est utilisé pour les applications metro, j'imagine que IE ne peut être qu'une simple application dans une sandbox comme le sera Firefox.
La question que je me pose est en fait, est ce que IE, mis à part son moteur de rendu utilise des API auxquelles Mozilla n'a pas accès?


Edité par hicario le jeudi 10 mai 2012 à 15:50
Avatar de Tolor Modérateur
Tolor Le jeudi 10 mai 2012 à 15:52:20
Inscrit le mercredi 5 août 09 - 12180 commentaires
Wouaw... Tolor le modo vient de faire glisser le débat vers Google vs MS!

Euh non, à la base c'était une simple remarque sur le fait que google se plaignait aussi de ça.
Avatar de ragoutoutou INpactien
ragoutoutou Le jeudi 10 mai 2012 à 15:52:50
Inscrit le mercredi 25 juillet 07 - 4611 commentaires
Depuis quand Windows On ARM est en situation dominante ?


On arm ou sur n'importe quoi, c'est pareil. L'identité os est bien plus importante que l'architecture processeur à partir du moment où on retrouvera des ARM dans les machines de bureau ou dans les portables. Considérer que les parts de marché windows sur x86 n'ont rien à voir avec les parts de marché ARM, c'est inventer des séparations qui n'existe qu'au niveau de la technologie et pas du public cible.

Avatar de Edtech INpactien
Edtech Le jeudi 10 mai 2012 à 15:54:59
Inscrit le mardi 17 octobre 06 - 3721 commentaires
La question que je me pose est en fait, est ce que IE, mis à part son moteur de rendu utilise des API auxquelles Mozilla n'a pas accès?


Impossible à savoir sans le source !
Avatar de methos1435 INpactien
methos1435 Le jeudi 10 mai 2012 à 15:55:22
Inscrit le jeudi 6 février 03 - 6107 commentaires


On arm ou sur n'importe quoi, c'est pareil. L'identité os est bien plus importante que l'architecture processeur à partir du moment où on retrouvera des ARM dans les machines de bureau ou dans les portables. Considérer que les parts de marché windows sur x86 n'ont rien à voir avec les parts de marché ARM, c'est inventer des séparations qui n'existe qu'au niveau de la technologie et pas du public cible.




Non non, le marché des tablettes est bien différent de celui des PC. Et Windows On Arm est une version particulière de Windows 8 adaptée aux processeurs ARM.

Windows n'est pas en position dominante sur ce secteur. Ya même pas à discuter la dessus.

Qu'ils aillent protester contre les restrictions d'Apple qui domine actuellement ce marché avant de s'en prendre à Microsoft.

Edité par methos1435 le jeudi 10 mai 2012 à 15:57
;