S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

466 tweets d'excuses pour avoir insulté Jean-François Copé et NKM

Faire tourner vos doigts avant de publier

Non, nous ne sommes pas le 1er avril mais bien le 1er mai, et pourtant pour Baptiste Fluzin, cela y ressemble fort. Cet homme vient en effet de recevoir une citation directe à comparaitre devant le tribunal correctionnel de Paris pour avoir insulté sur Twitter (via Twitpic) Jean-François Copé et Nathalie Kosciusko-Morizet, tout deux membres de l’UMP. Si la plainte pour insulte n’est pas une première et n’est pas surprenante, la sanction potentielle, elle, est plus étonnante.

NKM Cope insultes

Une insulte vue, un tweet d'excuse

Outre de potentiels frais et remboursement de justice et 1 € de dommages et intérêts à verser à Madame NKM et Monsieur Copé (chacun), ces derniers souhaitent donc que Baptiste Fluzin tweete 466 fois « j’ai gravement injurié Jean-François COPE et Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET. Je le regrette et leur présente mes excuses ».

Ce message de 116 caractères devra donc être publié 466 fois sur Twitter par Monsieur Fluzin s’il est bien condamné suite à ses audiences. Pourquoi 466 fois ? Comme indiqué dans le document reçu hier par l’utilisateur de Twitter, il s’agit du « nombre de vue du tweet concerné ».

100 euros par manquement constaté

Le document précise que ces 466 messages devront être publiés le mois suivant le prononcé du jugement, sous astreinte de 100 euros par manquement constaté, soit 46 600 euros d’astreinte s’il ne se plie pas à la condamnation.

466 tweets revient à publier durant près de 8h un tweet chaque minute, ou encore 1 tweet toutes les 10 secondes pendant 1h17. Aucune heure de publication n’est précisée, ce qui signifie que rien ne l’empêche de publier ces centaines de messages en pleine nuit.

"Fils de pute" est une injure, mais pas "facho" ?

Le document indique de plus que les deux insultes proférées (« Fils de Pute » pour Copé et « Grosse salope » pour NKM) sont bien des injures, et qu’elles ne peuvent être comparées à « facho », qui se serait « détaché du sens premier pour qualifier quelqu’un d’intolérant », ni même à « mémé tartine », « mauvais joueur » ou encore « bellatre »…

Baptiste Fluzin affirme sur son Twitter qu'il assume son erreur et qu'il ne devrait pas tenter de jouer sur un vice de procédure ou toute autre manoeuvre équivalente. Il espère néanmoins voir certains frais de justice être minorés, sachant que cela peut monter au-delà de 5000 € tous frais confondus.

Sa première audience est prévue mi-juin prochain.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 01/05/2012 à 00:06

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 151 commentaires

Avatar de caoua INpactien
caoua Le mardi 1 mai 2012 à 01:56:56
Inscrit le mardi 16 février 10 - 761 commentaires


One point, tu reconnais là que à question conne, question conne



En l'espèce, je n'entre pas dans un dialogue vu que je fais un trait d'humour (que tu vas t'empresser de catégoriser dans les "pas drôle", ce qui serait ton bon droit)



Se reporter au point précédent. Si tu repousses les mains tendues permettant de te faire rire un peu en plus de rêver avant de retomber en léthargie (dixit toi même), on s'en sortira pas


Alors je suis sincèrement désolé de n'avoir point réussi a intercepter ton humour destiné à me faire rire en plus de rêver.
Que veux tu, je ne suis pas parfait.
Avatar de Liam INpactien
Liam Le mardi 1 mai 2012 à 01:58:36
Inscrit le lundi 25 août 03 - 6148 commentaires
Heu... arrêtez moi si je me trompe... ils ont fumé la moquette à l'UMP ou quoi ??

Je reviens pas sur l'attaque en justice, l'amende et tout ça. C'est pas hyper important.

Mais condamner quelqu'un à tweeter X fois ?? Ça sort d'où ?? Comment peut-on avoir une idée aussi saugrenue ?

Ça n'a AUCUN sens. Il faut vraiment être totalement à côté de ses pompes pour demander une telle réparation civile, sachant que la réparation doit être ce que dit son nom : elle doit réparer concrètement un dommage tout aussi concret. Ni plus, ni moins.
Ce n'est pas une demande de "tu m'as fait une crasse, en échange tu vas faire ce que je veux" ni "tu m'as fait une crasse en échange je t'en fais une par voie légale" : c'est "tu m'as fait une crasse, tu en répares les effets" : il faut donc que 1) le préjudice soit démontré et 2) la réparation demandée corresponde effectivement à un moyen de réparer le préjudice.

Là, on frôle quand-même le délire TOTAL : demander qu'une personne présente ses excuses plusieurs centaines de fois devant le monde entier n'a AUCUN sens. Qui plus est, cette action est probablement matériellement impossible (je doute que Twitter ne soit pas équipé contre le flood et le spam de messages répétés en boucle).
Faut vraiment avoir fumé la moquette pour demander ça.

OK alors moi le prochain qui me diffame je lui demande de faire le poirier sur la place du trocadero en criant "Dieu est grand et Liam est son prophète".

Non, non, attendez, j'ai encore mieux ! Le prochain qui m'insulte, il devra se mettre à sa fenêtre et chanter à tue-tête du Didier Barbelivien en changeant toutes les paroles par "Liam est un type super et moi j'aime les camions poubelles".

Sérieusement, faut vraiment être gravement illuminé pour demander sérieusement, dans un tribunal, une "réparation" aussi délirante. C'est un tribunal bordel, la justice française, quand on est élu de la République ça se respecte, on en fait pas un terrain de jeu pour ses délires égomaniaques en demandant au juge que le prévenu fasse du monocycle en pédalant avec les mains tout en chantant "Vive Copé" sur l'air de la grosse bite à Dudule... pitoyable !
Avatar de caoua INpactien
caoua Le mardi 1 mai 2012 à 02:00:19
Inscrit le mardi 16 février 10 - 761 commentaires


One point, tu reconnais là que à question conne, question conne



En l'espèce, je n'entre pas dans un dialogue vu que je fais un trait d'humour (que tu vas t'empresser de catégoriser dans les "pas drôle", ce qui serait ton bon droit)



Se reporter au point précédent. Si tu repousses les mains tendues permettant de te faire rire un peu en plus de rêver avant de retomber en léthargie (dixit toi même), on s'en sortira pas


Enfin une dernière chose, je fais partie de ceux de la communauté PCI qui quand c'est nécessaire, apporte une analyse constructive, dépassant les clivages et ne prenant pas absurdement partie du fait d'oeillère gigantesque tout en apportant un éclairange sur divers sujet du plus technique au plus politique. Ce qui n'est pas tout à fait ton cas (ménage, pérron, poutre, oeil, toussa )


je suis vraiment navré de n'avoir point réussi à intercepter ton humour destiné à me faire rire en plus de rêver.
Vraiment désolé de ne pas être parfait et de n'appartenir à aucune communauté.
Avatar de pti_pingu INpactien
pti_pingu Le mardi 1 mai 2012 à 02:03:27
Inscrit le jeudi 15 janvier 09 - 9592 commentaires
Heu... arrêtez moi si je me trompe... ils ont fumé la moquette à l'UMP ou quoi ??

Je reviens pas sur l'attaque en justice, l'amende et tout ça. C'est pas hyper important.

Mais condamner quelqu'un à tweeter X fois ?? Ça sort d'où ?? Comment peut-on avoir une idée aussi saugrenue ?

Ça n'a AUCUN sens. Il faut vraiment être totalement à côté de ses pompes pour demander une telle réparation civile, sachant que la réparation doit être ce que dit son nom : elle doit réparer concrètement un dommage tout aussi concret. Ni plus, ni moins.
Ce n'est pas une demande de "tu m'as fait une crasse, en échange tu vas faire ce que je veux" ni "tu m'as fait une crasse en échange je t'en fais une par voie légale" : c'est "tu m'as fait une crasse, tu en répares les effets" : il faut donc que 1) le préjudice soit démontré et 2) la réparation demandée corresponde effectivement à un moyen de réparer le préjudice.

Là, on frôle quand-même le délire TOTAL : demander qu'une personne présente ses excuses plusieurs centaines de fois devant le monde entier n'a AUCUN sens. Qui plus est, cette action est probablement matériellement impossible (je doute que Twitter ne soit pas équipé contre le flood et le spam de messages répétés en boucle).
Faut vraiment avoir fumé la moquette pour demander ça.

OK alors moi le prochain qui me diffame je lui demande de faire le poirier sur la place du trocadero en criant "Dieu est grand et Liam est son prophète".

Non, non, attendez, j'ai encore mieux ! Le prochain qui m'insulte, il devra se mettre à sa fenêtre et chanter à tue-tête du Didier Barbelivien en changeant toutes les paroles par "Liam est un type super et moi j'aime les camions poubelles".

Sérieusement, faut vraiment être gravement illuminé pour demander sérieusement, dans un tribunal, une "réparation" aussi délirante. C'est un tribunal bordel, la justice française, quand on est élu de la République ça se respecte, on en fait pas un terrain de jeu pour ses délires égomaniaques en demandant au juge que le prévenu fasse du monocycle en pédalant avec les mains tout en chantant "Vive Copé" sur l'air de la grosse bite à Dudule... pitoyable !


Avant de faire une analyse à brule pourpoint, oui cela peux sembler aberrant et notamment avoir une tendance justice US. Mais ici, si on réfléchi 2 secondes, ce n'est que la mise en application d'un article du code pénal qui permet à un juge d'imposer une publication sur un support publique de la condamnation, d'un démenti ou de tout autre pièce que le tribunal considérerait comme faisant partie de l'acte de reconnaissance de la faute. La publication sur tweeter avec astreinte financière si non exécution est la même chose (en droit) que de publier durant X jours dans un quotidien national sous peine d'astreinte financière.
Avatar de Drepanocytose INpactien
Drepanocytose Le mardi 1 mai 2012 à 02:07:12
Inscrit le jeudi 26 mai 11 - 9656 commentaires


Avant de faire une analyse à brule pourpoint, oui cela peux sembler aberrant et notamment avoir une tendance justice US. Mais ici, si on réfléchi 2 secondes, ce n'est que la mise en application d'un article du code pénal qui permet à un juge d'imposer une publication sur un support publique de la condamnation, d'un démenti ou de tout autre pièce que le tribunal considérerait comme faisant partie de l'acte de reconnaissance de la faute. La publication sur tweeter avec astreinte financière si non exécution est la même chose (en droit) que de publier durant X jours dans un quotidien national sous peine d'astreinte financière.

Ouais mais bon, un juge a le droit de reflechir aussi...
En plus c'est pas trop logique : un dementi dans un journal qui est lu disons par 1000 personnes, tu ne le publies qu'une fois, en considérant que les 1000 en question vont le lire une fois...
Là ses 400 et qques personnes qui ont vu ses "insultes" , vont tous se taper 400 fois le même texte ... C'est juste pas logique.

Edité par Drepanocytose le mardi 1 mai 2012 à 02:08
Avatar de zglurb INpactien
zglurb Le mardi 1 mai 2012 à 02:09:19
Inscrit le lundi 7 janvier 08 - 649 commentaires
Zut, on lui a donné des lignes à copier ?

Heureusement qu'il y a une API sur Twitter pour aller plus vite *feignasse*


Sinon je paris que son nombre de follower va grimper en flèche.
Avatar de plopzz INpactien
plopzz Le mardi 1 mai 2012 à 02:10:39
Inscrit le jeudi 13 février 03 - 287 commentaires
Très bien, j'aurais remplacé les 466 tweets pour 466 coups de fouets :)

Mais quand on joue au chaud, on assume... Du coup, il a l'air bien conciliant, pleurnichant sur la somme à payer... Ben oué mon gars, fallait réfléchir avant...

Perso j'ai aucune pitié envers ces gens qui, se pensant anonymes, se permettent des choses qu'ils se permettraient pas IRL.

Twitter est devenu pénible a suivre, avec tous les frustrés, avant j'aimais bien suivre un débat à la TV et sur twitter en même temps, maintenant c'est devenu juste trop pénible, encore une bonne technologie foutue en l'air par des frustrés de la vie...
Avatar de osiris57 INpactien
osiris57 Le mardi 1 mai 2012 à 02:11:13
Inscrit le mercredi 11 mai 05 - 459 commentaires
Hilarant
Avatar de pti_pingu INpactien
pti_pingu Le mardi 1 mai 2012 à 02:12:42
Inscrit le jeudi 15 janvier 09 - 9592 commentaires

Ouais mais bon, un juge a le droit de reflechir aussi...
En plus c'est pas trop logique : un dementi dans un journal qui est lu disons par 1000 personnes, tu ne le publies qu'une fois, en considérant que les 1000 en question vont le lire une fois...
Là ses 400 et qques personnes qui ont vu ses "insultes" , vont tous se taper 400 fois le même texte ... C'est juste pas logique.


Ah je ne dis pas que c'est logique. Si la justice était tout le temps logique, y'aurait moins de cas de conscience (d'ailleurs, j'aime bien la représentation de la justice avec un bandeau sur les yeux dans les Simpsons, tellement réel )

Edité par pti_pingu le mardi 1 mai 2012 à 02:13
Avatar de zglurb INpactien
zglurb Le mardi 1 mai 2012 à 02:20:08
Inscrit le lundi 7 janvier 08 - 649 commentaires
Perso j'ai aucune pitié envers ces gens qui, se pensant anonymes, se permettent des choses qu'ils se permettraient pas IRL.

Ouais enfin quand tu insultes quelqu'un IRL, tu t'attends pas forcément à des poursuites non plus. Pas sûr que la classe politique y gagnes au niveau de son image en étant aussi procédurière et en attaquant à la moindre parole diffamante.
;