S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Steam prochainement disponible en version bêta sous Linux ?

Ça semble fonctionner sur une distribution d'Ubuntu

Steam, la célèbre plateforme de jeu de Valve qui est disponible sous Windows ainsi que sous OS X, devrait faire son apparition sur Linux d'après Mickael Larabel, notre confrère de Phoronix. En effet, celui-ci s'est rendu dans les bureaux de la firme hier et il a indiqué sur Twitter que Steam arrivait bien pour les manchots.


De plus, sur le chan IRC de Phoronix repéré par nos confrères de The Verge et publié sur le forum NeoGaf, Larabel s'étend un peu plus sur ce qu'il a pu voir et faire chez Valve, et notamment du comportement de Gabe Newell qui ne semble pas particulièrement aimer la prochaine mouture du système d'exploitation de la firme de Redmond : Windows 8. 

Steam Linux (Phoronix)
(crédits : Phoronix)

Depuis, un article sur Phoronix est apparu et on peut y voir qu'effectivement un client Steam sous Ubuntu 11.10 qui semble d'ores et déjà fonctionnel, mais aussi que le portage de Left 4 Dead 2 a déjà été réalisé par les équipes de Valve. On notera aussi que cet ensemble tourne sur une carte graphique d'AMD, puisque l'on voit le pilote en arrière-plan.

Toujours d'après nos confrères, la sortie du client sous Linux devrait passer une première étape de bêta où seul L4D2 serait disponible, mais Valve devrait aussi aider à rapatrier d'autres titres comme RAGE d'id Software qui, pour le moment, n'a pas eu de portage sous Linux. Le studio de Carmack porte habituellement ses différents titres sur les plateformes dédiées aux manchots (Doom ou Quake pour ne citer que ceux-là).

Reste maintenant à savoir quand Valve lancera l'offensive et quelles seront les limitations de son client par rapport aux versions Windows et OS X, qui sont pour leur part déjà très abouties.
Damien Labourot

Journaliste High-tech gravitant autour de la mobilité (smartphone, tablette, portable) et toujours prêt à de nouvelles expériences.

Google+

Publiée le 25/04/2012 à 10:47

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 146 commentaires

Avatar de Fourbe_Gentilhomme INpactien
Fourbe_Gentilhomme Le mercredi 25 avril 2012 à 14:25:49
Inscrit le samedi 24 janvier 09 - 13 commentaires

J'ai mes propres raisons d'utiliser une distrib Linux, cela ne veut pas dire pour autant que je suis un intégriste du libre et que je n'accepte l'existence QUE de logiciels libres. Il faut arrêter avec cet amalgame "Linuxiens = gens qui ne veulent que du libre ou que du gratuit".

Dans le cas particulier des jeux vidéos, je comprends parfaitement qu'il soit très difficile d'être rentable en le diffusant en open source. Certes les jeux open source existent, mais je n'en connais pas un seul qui soit réellement rentable. Je suis donc pragmatique et suis prêt à installer des jeux en binaire, du moment qu'ils fonctionnent bien.

J'aime aussi beaucoup certains jeux indépendants (j'ai acheté la plupart des Humble Bundles), notamment parce qu'ils font l'effort de proposer une version Linux native, et même s'ils ne sont pas open source.

En fait si je voulais résumer ma pensée, je ne suis pas intégriste du "tout libre", mais plutôt de la liberté de chacun d'utiliser le système qu'il souhaite. Que l'on utilise Windows, MacOS, Linux, etc. c'est un choix personnel. En principe il est possible de développer des logiciels multi-plates-formes pour que tout le monde soit servi, malheureusement dans la pratique trop de logiciels sont dès le départ pensés pour un seul OS, ce qui rend leur portage très difficile. Pour reprendre l'exemple des jeux vidéos (et en seimplifiant), si un jeu est développé avec DirectX c'est sûr qu'après il est difficile de le porter sous Linux, il faut recoder pas mal de choses et ça a un coût non négligeable. Mais quand le jeu est pensé avec des bibliothèques multi-plates-formes dès le début (OpenGL...) le surcoût pour assurer une compatibilité multi-OS est moindre.

Juste l'humble avis d'un gamer sous Linux


Entièrement d'accord, pour ce qui est des jeux je trouve ça même limite normal que ce ne soit pas libre vu le travail artistique et l'exotisme des moteurs.

Avatar de 2show7 INpactien
2show7 Le mercredi 25 avril 2012 à 14:35:10
Inscrit le vendredi 24 juillet 09 - 9729 commentaires
@Konrad,

Jeux payant, oui, mais sans Link obligé( faisant office de DRM, non). Je préfère jouer en solo, quand je veux, et sans que personne ne le sache, n'est-ce pas un droit individuel (je ne sais pas si ce "link" reprend les bases de données qui indique l'heure où l'individu untel (ou/avec IP) à joué à la date y, à x heure minute à tel ou tel jeu et ce pendant xx heure(s)). Quelle liberté ?

Edité par 2show7 le mercredi 25 avril 2012 à 14:37
Avatar de Rozgann INpactien
Rozgann Le mercredi 25 avril 2012 à 14:36:58
Inscrit le mercredi 16 janvier 08 - 1042 commentaires


Entièrement d'accord, pour ce qui est des jeux je trouve ça même limite normal que ce ne soit pas libre vu le travail artistique et l'exotisme des moteurs.



Il y a deux choses différentes : le moteur du jeu, et les assets. Faire un jeu avec un moteur graphique sous licence libre ne veut pas dire que le jeu soit librement redistribuable, puisque cette licence ne couvre que le code. Pour les assets, c'est en effet un travail artistique qui peut être couvert par une licence creative commons. Idéalement, ce serait bien que les moteurs graphiques soient libres, ça permettrait d'avoir un code plus propre, mieux optimisé.

La valeur ajoutée d'un jeu se situe beaucoup plus au niveau de la création artistique, et je comprends très bien que les studios veuillent la protéger. Dans le cas de Valve, je préfèrerais personnellement que Steam et Source soient libres, tout en conservant les droits sur Half-Life, Counter Strike, Left4Dead, Team Fortress et co.
Avatar de eagleofdeath13 INpactien
eagleofdeath13 Le mercredi 25 avril 2012 à 14:39:15
Inscrit le mardi 7 avril 09 - 344 commentaires


Il y a deux choses différentes : le moteur du jeu, et les assets. Faire un jeu avec un moteur graphique sous licence libre ne veut pas dire que le jeu soit librement redistribuable, puisque cette licence ne couvre que le code. Pour les assets, c'est en effet un travail artistique qui peut être couvert par une licence creative commons. Idéalement, ce serait bien que les moteurs graphiques soient libres, ça permettrait d'avoir un code plus propre, mieux optimisé.

La valeur ajoutée d'un jeu se situe beaucoup plus au niveau de la création artistique, et je comprends très bien que les studios veuillent la protéger. Dans le cas de Valve, je préfèrerais personnellement que Steam et Source soient libres, tout en conservant les droits sur Half-Life, Counter Strike, Left4Dead, Team Fortress et co.

En gros, tu parle de la manière de faire d'id Software (jeu non libre, mais moteur libéré dés la sortie du suivant)
Avatar de frakamoi INpactien
frakamoi Le mercredi 25 avril 2012 à 14:43:49
Inscrit le lundi 11 juin 07 - 103 commentaires
Perso, je trouve que c'est une bonne chose si cela s'avère exacte... même si c'est pas complétement libre au moins on aurait plus de jeu a se mettre sous la dent (je suis toujours sous windows... parce que je joue


Et si Valve développe une nouvelle distrib linux qu'il utiliserais également pour sa "steam box"... je me demande qu'elle tête aurait cette distrib
Avatar de Fourbe_Gentilhomme INpactien
Fourbe_Gentilhomme Le mercredi 25 avril 2012 à 15:01:39
Inscrit le samedi 24 janvier 09 - 13 commentaires


Il y a deux choses différentes : le moteur du jeu, et les assets. Faire un jeu avec un moteur graphique sous licence libre ne veut pas dire que le jeu soit librement redistribuable, puisque cette licence ne couvre que le code. Pour les assets, c'est en effet un travail artistique qui peut être couvert par une licence creative commons. Idéalement, ce serait bien que les moteurs graphiques soient libres, ça permettrait d'avoir un code plus propre, mieux optimisé.

La valeur ajoutée d'un jeu se situe beaucoup plus au niveau de la création artistique, et je comprends très bien que les studios veuillent la protéger. Dans le cas de Valve, je préfèrerais personnellement que Steam et Source soient libres, tout en conservant les droits sur Half-Life, Counter Strike, Left4Dead, Team Fortress et co.


C'est vrai que des moteurs graphiques libres ça profiterait à tout le monde au final, permettant d'avoir quelque chose de déjà tout près et à jour au niveau du rendu et ainsi éviter de dépenser du temps et de l'argent inutilement. Un système un peu comme le kernel Linux ou on peut apporter des patchs, etc...

Après le problème c'est peut être que tous les jeux se ressembleraient un peu (effet Unreal Engine), et que certains studios préfèrent avoir leur trucs spécifiques, taillés par eux et pour eux.
Commentaire de AnthoniF supprimé le 25/04/2012 à 16:47:36 : Troll ou incitation au troll
Commentaire de Fourbe_Gentilhomme supprimé le 25/04/2012 à 16:47:36 : Réponse à un commentaire supprimé
Avatar de Rozgann INpactien
Rozgann Le mercredi 25 avril 2012 à 15:15:48
Inscrit le mercredi 16 janvier 08 - 1042 commentaires

En gros, tu parle de la manière de faire d'id Software (jeu non libre, mais moteur libéré dés la sortie du suivant)

Oui, leur démarche va dans la bonne direction. La publication sous licence libre à posteriori est une première étape, mais on peut pousser la logique plus loin. Au lieu d'acheter des licences d'un moteur comme l'Unreal Engine, le Cry Engine ou autre, il pourrait y avoir des projets libres, développé de façon ouverte, où les studios contribuent si ils veulent. Ils pourraient par exemple modifier les outils côté développeur pour coller mieux à leurs besoins, faire des optimisations pour améliorer les performances sur un type précis de jeu, etc... A mon avis, le modèle open source s'applique assez bien aux moteurs de jeu.

C'est vrai que des moteurs graphiques libres ça profiterait à tout le monde au final, permettant d'avoir quelque chose de déjà tout près et à jour au niveau du rendu et ainsi éviter de dépenser du temps et de l'argent inutilement. Un système un peu comme le kernel Linux ou on peut apporter des patchs, etc...

Après le problème c'est peut être que tous les jeux se ressembleraient un peu (effet Unreal Engine), et que certains studios préfèrent avoir leur trucs spécifiques, taillés par eux et pour eux.


Ben dans la communauté libre, il y a aussi des projets concurrents. Au niveau des environnements de bureau par exemple, tu as différents projets, qui ont des visions différentes pour un même objectif, et donc des implémentations spécifiques, tout en partageant une partie de leur code quand c'est pertinent de le faire. On pourrait très bien avoir aussi plusieurs moteurs graphiques libres. Mais bon, c'est pas vraiment la direction que prend l'industrie pour le moment.
Commentaire de seb2411 supprimé le 25/04/2012 à 16:47:36 : Réponse à un commentaire supprimé
;