S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

François Hollande et candidats.fr : la Fleur au fusil

Ou au ventre

Candidats.fr est né d’une initiative de l’APRIL visant à interroger les présidentiables et révéler leurs positions sur quelques sujets centraux du numérique, les DRM, ACTA, IPRED, Hadopi, la loi DADVSI et le fameux amendement Vivendi, la brevetabilité du logiciel, ou encore la vente liée ou l’éducation. Le questionnaire a aussi pour vocation de contractualiser les engagements des candidats, spécialement celui qui montera sur la première marche.

Après celles
d’Eva Joly, de Nicolas Dupont Aignan, de Jean-Luc Mélenchon et de François Bayrou, Candidats.fr vient de recevoir les réponses de François Hollande à son imposant questionnaire. Enfin plutôt
celles de Fleur Pellerin, la chargée de l'économie numérique dans l'équipe de campagne du candidat PS, qui a adressé son .Doc à l'initiative sensible aux questions du libre.

Fleur Pellerin Candidats.fr

Les premières pages sont limpides, ou presque. Les brevets ? Fleur Pellerin les trouve déséquilibrés, car si « la protection du brevet peut certes inciter à innover (…) l'alourdissement constant des procédures qui en découle entrave aussi ». Elle se dit  « opposée à la brevetabilité du logiciel » qui bénéficie déjà de la protection au titre du droit d’auteur. Elle critique aussi l’Office européen qu'elle juge "préoccupant". Elle considère que son « Conseil d'administration ne me paraît jouer qu’imparfaitement son rôle » et qu’une « refonte de la gouvernance de l’OEB me paraît nécessaire ». Elle condamne tout autant les juridictions spécialisées dans les brevets : « je suis défavorable à la création de tribunaux spécialisés confiés à des « juges experts » issus du milieu des conseils en brevets, qui est prévue par le projet de règlement ».

Le droit à l'interopérabilité

Et l’interopérabilité ? Fleur Pellerin estime que c’est un quasi non-sujet puisque que « le droit à l’interopérabilité est reconnu au niveau européen depuis plus de vingt ans ». À croire que le dossier de VLC devant Hadopi est aussi inutile que simplissime.

Fleur Pellerin se dit favorable à la neutralité, qui « doit être la règle » entourée de « pratiques transparentes » où « le régulateur, l’ARCEP, doit pouvoir se porter garant de la neutralité des échanges. » Bref.

ACTA, PIPA, SOPA, IPRED, DADVSI, HADOPI, VIVENDI

Et sur ACTA, PIPA, SOPA, les DRM, les traités WCT, la DADVSI – fruit de la directive EUCD -, les amendements Vivendi, IPRED ? Chacun des thèmes fait l’objet de questions spécifiques de la part de Candidats.fr mais la représentante d'Hollande opte pour une réponse commune, carabinée. Ou plutôt tiède, feutrée, lisse et sans aspérité :

« Après l’impasse répressive d’Hadopi, François Hollande a affirmé sa volonté de développer l’offre culturelle en ligne dans le respect de la création. La méthode retenue est celle d’une large concertation qui débouchera sur une loi qui remplacera la loi Hadopi pour mettre en place un véritable « acte II » de l’exception culturelle. La question des DRM sera examinée dans ce cadre. Ce que je constate, c’est que l’industrie du disque a, pour une large part, renoncé aux mesures techniques de protection. Il faudra donc se poser la question du maintien du cadre réglementaire actuellement en vigueur. Enfin, François Hollande a annoncé sa volonté de porter ce débat au niveau européen. Tous les pays d’Europe sont en effet confrontés à la problématique de la diffusion des oeuvres culturelles en ligne. »

Point barre.

Dogmatisme

Et la vente liée ? Bien ? Pas bien ? Problématique ? Sympa ? « La question de la vente liée évolue en droit de la consommation et en droit de la concurrence. Évitons tout dogmatisme en la matière. Des systèmes de clés d'activation existent, qui permettent la préinstallation de logiciels sur les ordinateurs, ces logiciels étant activés si l'usager achète en sus les licences nécessaires. Ces systèmes peuvent être généralisés. » Les consommateurs et/ou libristes dogmatiques apprécieront.

De la reproduction

Fleur Pellerin se frotte aussi au thème de la recherche et du logiciel libre : Candidats.fr demande ainsi à Hollande « êtes-vous favorable à la reconnaissance, dans l'évaluation des chercheurs, du travail de mise à disposition des logiciels de recherche sous licence libre ? » Ou encore « êtes-vous favorable à la mention d'un critère relatif au recours aux logiciels libres pour la sélection des projets en R&D candidats à un financement public ? »

Réponse de la chargée de l'économie numérique dans l'équipe de campagne du candidat PS : « La reproductibilité scientifique impose que les résultats d'expérimentation puissent être reproduits. »
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 18/04/2012 à 18:06

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 61 commentaires

Avatar de Deep_INpact INpactien
Deep_INpact Le jeudi 19 avril 2012 à 00:19:01
Inscrit le vendredi 11 novembre 11 - 2891 commentaires

Alors que l'original avait été écrit par Total, GDF, Véolia, Powéo et Bouygues ?
Parce que passer aux renouvelables nécessiterait beaucoup de fossiles (Total et GDF) et générerait de gros contrats pour des STEP (Véolia) et des champs éoliens offshores (Bouygues), tandis qu'EELV propose d'accélérer la libéralisation de l'énergie (Powéo). Soit quelques dizaines de milliards d'euros de contrats par an.

Je te rassure, le fric et la malhonnêteté sont des deux côtés. La seule différence est que la solution renouvelables nous coûtera plus cher, majoritairement en direction des pays gaziers et pétroliers et de la Chine, et générera davantage d'émissions de CO2. Mais ça les lobbies verts ne te le disent pas.

Je ne me fais aucune illusion sur la malhonnêteté de part et d'autre.
Ce qui me choque, c'est le lobbying décomplexé qui ne cherche même plus à se faire discret.

Comme si c'était normal !

A quand le partage des régions ou départements entres multinationales ?
Comme les seigneuries d'antan.
Avatar de AnthoniF INpactien
AnthoniF Le jeudi 19 avril 2012 à 01:31:25
Inscrit le vendredi 18 novembre 11 - 492 commentaires

Je ne me fais aucune illusion sur la malhonnêteté de part et d'autre.
Ce qui me choque, c'est le lobbying décomplexé qui ne cherche même plus à se faire discret.

Comme si c'était normal !

A quand le partage des régions ou départements entres multinationales ?
Comme les seigneuries d'antan.


Ta pensé au suicide ? mdr2.gif
Avatar de seblamb INpactien
seblamb Le jeudi 19 avril 2012 à 06:21:52
Inscrit le jeudi 5 juillet 07 - 588 commentaires

Alors que l'original avait été écrit par Total, GDF, Véolia, Powéo et Bouygues ?
Parce que passer aux renouvelables nécessiterait beaucoup de fossiles (Total et GDF) et générerait de gros contrats pour des STEP (Véolia) et des champs éoliens offshores (Bouygues), tandis qu'EELV propose d'accélérer la libéralisation de l'énergie (Powéo). Soit quelques dizaines de milliards d'euros de contrats par an.

Je te rassure, le fric et la malhonnêteté sont des deux côtés. La seule différence est que la solution renouvelables nous coûtera plus cher, majoritairement en direction des pays gaziers et pétroliers et de la Chine, et générera davantage d'émissions de CO2. Mais ça les lobbies verts ne te le disent pas.


Franchement quand on connait la détestation qu'Eva Joly a des lobbies, écrire cela est soi de malhonneté intellectule, soi ne méconnaissance grave du programme de EELV.

Tout d'abord les vrai écologistes ne sont pas pour remplacer les centrales nucléaires par x éoliennes ou x panneaux solaires sous forme d'immense zones de production, mais pour la production d'énergie décentralisée (moins de gaspillage), donc à mille lieux de ce que propose les grandes entreprises citées.

Ensuite le programme d'Eva Joly est le developpement soutenable ( et pas durable qui ne veut rien dire), et en particulier ne pas produire plus d'énergie que la terre ne peux supporter.

Enfin dire que les EELV travaille pour Total, il faut vraiment être prèt à dire n'importe quoi ...

Avatar de HarmattanBlow INpactien
HarmattanBlow Le jeudi 19 avril 2012 à 07:46:54
Inscrit le jeudi 21 juin 07 - 4022 commentaires
Franchement quand on connait la détestation qu'Eva Joly a des lobbies, écrire cela est soi de malhonneté intellectule, soi ne méconnaissance grave du programme de EELV.

J'offrais une caricature en réponse à une autre. De même que Hollande & co ne sont pas au service d'Areva, Eva Joly n'est effectivement pas au service de Total. Et j'offrirai cette caricature chaque fois que je verrai un anti-nucléaire nous raconter que les pro-nucléaires sont sous le contrôles/payés par Areva.

Tout d'abord les vrai écologistes ne sont pas pour remplacer les centrales nucléaires par x éoliennes ou x panneaux solaires sous forme d'immense zones de production, mais pour la production d'énergie décentralisée (moins de gaspillage), donc à mille lieux de ce que propose les grandes entreprises citées.

Ils peuvent bien désirer ce qu'ils veulent, la réalité technique s'impose à eux comme à nous tous : le seul moyen de limiter le recours aux énergies fossiles est de bénéficier d'effets de foisonnement en multipliant les interconnexions européennes (pour être alimentés par les grecs quand il fera nuit chez nous), le potentiel éolien terrestre est trop limité et impose la création de grosses fermes offshore, le capital n'investira que là où ce sera le plus rentable (et n'investira pas si ça ne l'est pas, donc faible réglementation ou grosses subventions).

EELV voudrait une production décentralisée et propre. Ils auront à la place des centrales fossiles, de grosses fermes renouvelables et de l'électricité parcourant des milliers de kilomètres. Ou du nucléaire si on ne les écoute pas.

Edité par HarmattanBlow le jeudi 19 avril 2012 à 07:48
Avatar de waf06 INpactien
waf06 Le jeudi 19 avril 2012 à 09:20:38
Inscrit le lundi 1 janvier 01 - 7 commentaires
Hollande a pas mal d'artiste qui soutienne sa candidature donc on est pas prêt d'avoir une position claire de sa part

Madame Fleur a du visiter ce site http://www.pipotron.free.fr/
Avatar de Freud INpactien
Freud Le jeudi 19 avril 2012 à 09:45:21
Inscrit le vendredi 27 juin 03 - 2689 commentaires


Le format est libre, tu peux l'implémenter comme tu le souhaites. S'ils ne désirent pas l'implémenter, c'est pas à ceux qui font du dev sur Open/libreOffice de le faire. Ah oui, et ils ne peuvent par définition PAS le faire puisque Word n'est pas libre.

Troll ou stupide ?


Là pour le coup, c'est toi le troll (ou le stupide).

Le format ODT est pris en charge par Word, que ce soit 2003 ou 2007.

Et c'est... Sun qui a développé un... plugin ODT pour word.
Donc OUI, tout le monde PEUT développer un plugin pour word, pour prendre en charge plus de formats.

Eh oui, tout n'est pas blanc ou noir, il y a plein de logiciels non libres qui ont un système de plugin avec une API bien fournie, qui permet d'étendre facilement elurs fonctionnalités (parce qu'aller modifier un truc comme word... Faut bien passer 6 mois à lire la source pour commencer à établir un plan de développement).
Avatar de eb303 INpactien
eb303 Le jeudi 19 avril 2012 à 10:03:37
Inscrit le jeudi 20 juillet 06 - 1163 commentaires
Et ce n'est pas une blague, j'ai deux potes qui ont dû télécharger Open Office car Word pour Mac ne leur permettait pas d'ouvrir les .odt, selon eux. Et ce ne sont pas des Mme Michu, pourtant... si quelqu'un pouvait m'éclairer

Je confirme: la version de base de Word 2011 pour Mac ne sais pas ouvrir les .odt. Maintenant, on me dit dans l'oreillette qu'il y a un plug-in, j'avoue ne pas avoir cherché. J'ai déjà 3 suites bureautiques qui savent les ouvrir, pas trop trop besoin d'une 4ième…
Et bonne nouvelle pour tes potes, ils peuvent maintenant désinstaller Word.

Si c'est pour le remplacer par Open Office ou un de ses clones, je ne suis pas top sûr que ce soit une si bonne nouvelle… troll.gif
Avatar de douda INpactien
douda Le jeudi 19 avril 2012 à 10:11:57
Inscrit le vendredi 31 octobre 08 - 19 commentaires
J'y crois pas, elle a meme pas révisé sa copie avant de l'envoyer c'set pas possible. Elle répond comlpètement à coté de la plaque !

Ma préférée étant à la fin de l'article
« La reproductibilité scientifique impose que les résultats d'expérimentation puissent être reproduits. »

Ca me fait penser au sketch des Technocrates de Coluche :)
Avatar de SIALLAG INpactien
SIALLAG Le jeudi 19 avril 2012 à 10:31:30
Inscrit le mercredi 23 février 11 - 19 commentaires
Et oui, on prend pas les mêmes et on recommence... C'est beau l'alternance : ça fait rêver, mais ça va faire plaisir à tellement de gens !
Comme dit Lampedusa dans "Le Guépard" : « pour que tout reste comme avant, il faut que tout change »
Avatar de TripleH INpactien
TripleH Le jeudi 19 avril 2012 à 10:38:05
Inscrit le lundi 10 octobre 05 - 4807 commentaires
FH s'en fout, il sait que les informaticiens qui votent voteront pour lui.
;