S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Foxconn : fantasmes, réalité et promesses pour les employés

Pas besoin de romance, la réalité est suffisante

La situation des employés de Foxconn est au centre des attentions. Le constructeur est connu pour travailler notamment sur l’iPhone et l’iPad d'Apple. Un reportage partiellement fabriqué et signé Mike Daisey avait le mois dernier mis le feu aux poudres. Son principal critique, Rob Schmitz, a finalement été autorisé à entrer dans une usine de Foxconn pour y voir les conditions réelles de travail.

ipad ios retina

Un contexte très polémique

Le mois dernier, l’actualité sur Foxconn s’est brutalement assombrie. Mike Daisey, travaillant pour Public Radio International, avait réalisé un reportage pour l’émission This American Life, dans lequel il montrait les conditions de travail d’une usine Foxconn. Nombreux mineurs, exploitation massive des employés, logements insalubres, intoxications à l’hexane : l’impact médiatique est énorme.

Rapidement pourtant, un autre journaliste se pose des questions. Rob Schmitz retrouve facilement l’interprète ayant participé à l’émission de Mike Daisey. À travers une interview de cette dernière, Cathy Lee (de son nom d'origine Li Guifen), Schmitz découvre que de nombreux éléments de l’émission This American Life ont tout simplement été inventés. L’ensemble devient alors un mélange d’éléments vus sur place et d’autres qui ont été entendus ou recherchés.

Dans un communiqué du 16 mars, Public Radio International se rétracte et publie dans la foulée une partie du contre-travail réalisé par Rob Schmitz, dont une interview de Cathy Lee. Elle confirme que certains éléments étaient exagérés tandis que d’autres avaient été inventés. Par exemple, Daisey avait parlé de gardes armés devant les grilles de Foxconn. L’interprète expose une toute autre réalité : « Vous savez, les gardes de sécurité n’ont pas le droit d’avoir des armes. C’est illégal ». Même constat pour les empoisonnements à l'hexane, sa rencontre avec des employés mineurs ou celle avec un homme dont la main avait été mutilée durant le travail. Des éléments que Daisey reconnaitra avoir créé pour établir une « connexion sentimentale ».

Nouvelle visite à Foxconn

Rob Schmitz, qui travaille pour Marketplace, a par ailleurs fait la demande à Foxconn et Apple de visiter l’usine de Shenzhen. Le résultat en est une vidéo de 2:36 min :


Schmitz indique dans son reportage que 240 000 employés travaillent dans cette usine, 50 000 vivant sur place. Les cycles y sont de plusieurs jours avant que les personnes changent de poste, afin de rompre avec la monotonie. Il déclare cependant que la monotonie et l’ennui des employés sont réels, ce qui n’empêche pas des centaines de travailleurs potentiels d’accourir de tout le pays pour tenter leur chance, avec parfois plusieurs jours de voyage. D’ailleurs, 99 % de la masse salariale seraient issues d’autres zones de la Chine. Majoritairement âgés de 18 à 25 ans, les nouveaux employés reçoivent en moyenne 14 dollars par jours.

La vidéo montre également plusieurs étapes de la construction d’un iPad. On y voit un mélange d’étapes automatisées et de manipulations directes par des employés. Parmi les étapes automatiques, on note l’assemblage de la carte mère ou encore la procédure de test des gyroscopes. On peut voir également des employés assembler d’autres pièces, notamment ce qui entoure la carte mère. L’ajout de la dalle LCD annonce pratiquement la fin du montage.

Point intéressant du reportage : Schmitz aborde la vie autour de Foxconn. Il indique par exemple que l’entreprise est l’une des rares du secteur à payer les employés dans les temps. Elle construit par ailleurs certaines installations destinées aux employés tels que des terrains de sport. Pourtant, un nombre croissant de travailleurs partent de Shenzhen pour retourner vers l’intérieur du pays. Foxconn suit donc la tendance et prévoit de construire des usines plus loin dans les terres, pour atteindre de nouvelles populations.

Une enquête et des constats réels

Bien que le reportage veut casser plusieurs « fantasmes », il confirme ce que l’on savait déjà : les conditions de travail sont difficiles, les tâches sont souvent ennuyeuses car très répétitives et les salaires sont bas.

Rappelons également qu’Apple est depuis janvier un membre de la Fair Labor Association, qui vise à améliorer les conditions de travail dans les usines du monde entier. L’enquête menée par la FLA avait montré que les employés de Foxconn dépassaient les limites légales du temps de travail (49 heures par semaine), un manque important de communication menant à des risques de sécurité, des salaires trop bas et une insatisfaction galopante : 64 % des employés estiment que les compensations pour les heures supplémentaires sont insuffisantes. L’unité de temps est la demi-heure, ce qui signifie qu’un travail supplémentaire de 29 minutes ne donne droit à aucun supplément.

Aussi, même débarrassé d’une vision romancée de la réalité, le constructeur fait face à un grand nombre de critiques. Des promesses ont toutefois été obtenues par la FLA, aussi bien par Apple que par Foxconn. L’association vérifiera les engagements pris par la suite.
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 12/04/2012 à 10:50

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 58 commentaires

Avatar de carbier INpactien
carbier Le jeudi 12 avril 2012 à 11:00:16
Inscrit le mercredi 28 avril 10 - 4828 commentaires
Dans l'article original, il y a au moins quelque chose que personne ne peut nier:

And the issue obviously concerns a lot more companies than Apple. Almost all of the major electronics manufacturers make their stuff in China and other countries that have labor practices that would be illegal here. One difference with Apple, though, is the magnitude of the company's profit margin and profits. Apple could afford to pay its manufacturers more or hold them to higher standards and still be extremely competitive and profitable.

Avatar de dimounet INpactien
dimounet Le jeudi 12 avril 2012 à 11:05:37
Inscrit le mardi 6 mai 03 - 1775 commentaires
l'esclavage des temps modernes! Apple est tellement généreux avec ses employés... A 700€ la tablette, il peut l'être!
Avatar de altazon INpactien
altazon Le jeudi 12 avril 2012 à 11:11:15
Inscrit le lundi 8 mars 10 - 2104 commentaires
les conditions de travail sont difficiles, les tâches sont souvent ennuyeuses car très répétitives et les salaires sont bas.


avait montré que les employés de Foxconn dépassaient les limites légales du temps de travail (49 heures par semaine)


C'est extrêmement subjectif.

Si l'on s'en tient strictement à cette vidéo, les conditions semblent très haut dessus de la moyenne, voir même excellentes. Je ne dis pas que c'est la réalité, mais c'est ce que montre la vidéo.

Idem pour le temps de travail, il y a limite légale, et limite réelle, tolérée et par les patrons, et par les employés. Je travaille en Asie, et on fait du 50 à 60H par semaine sans problème, et personne ne dit rien. Ici personne ne trouvera anormal qu'un employé fasse plus de 49H, si bas le salaire soit-il.

Je ne dis pas que je soutiens cela, mais on ne peut pas juger uniquement avec nos regards d'occidentaux, et cette vidéo, encore une fois, ne montre rien qui puisse dire que les conditions sont mauvaises, bien au contraire.
Avatar de Eagle1 INpactien
Eagle1 Le jeudi 12 avril 2012 à 11:12:14
Inscrit le dimanche 24 octobre 04 - 2824 commentaires
pour être une bonne étude, il faudrait comparer foxconn avec ses concurrents là-bas en Chine. Est-ce qu'ils paient plus ? qu'ils font travailler plus ?

(il me semble que 14$ par jour en Chine ce n'est pas incroyablement bas)
Avatar de yukon_42 INpactien
yukon_42 Le jeudi 12 avril 2012 à 11:32:07
Inscrit le mardi 19 juin 07 - 1488 commentaires
Bien que le reportage veut casser plusieurs « fantasmes », il confirme ce que l’on savait déjà : les conditions de travail sont difficiles, les tâches sont souvent ennuyeuses car très répétitives et les salaires sont bas.


Comme dans n'importe quel usine... pas besoin d'aller en chine pour ça-> enfilez un bleu de travail de temps en temps

Avatar de carbier INpactien
carbier Le jeudi 12 avril 2012 à 11:33:40
Inscrit le mercredi 28 avril 10 - 4828 commentaires
pour être une bonne étude, il faudrait comparer foxconn avec ses concurrents là-bas en Chine. Est-ce qu'ils paient plus ? qu'ils font travailler plus ?

(il me semble que 14$ par jour en Chine ce n'est pas incroyablement bas)

Et alors ?
Cela ne change rien au fait qu'Apple (au vu de ses bénéfices) puissent augmenter ses sous-traitants et/ou relocaliser des usines de production ailleurs qu'en Chine...
Avatar de js2082 INpactien
js2082 Le jeudi 12 avril 2012 à 11:33:41
Inscrit le dimanche 18 novembre 07 - 1671 commentaires
Le problème de ce genre de vidéo, c'est qu'elle ne montre qu'une certaine vision de la réalité.

Pourquoi ne nous montre-t-il donc pas les gardes qui encadraient et suivaient l'équipe sur les lieux du tournage? Pourquoi ne pas interroger un quelconque employé sur les conditions de travail? Et j'avoue avoir trouvé cela bien étrange de voir les employés se déplacer bien en ordre, avec des plots de signalisations bien précis, attendre bien sagement et bien rangés les instructions du chef (avec des employés qui dorment debout sur place)?
On sent qu'il y eu un certain débriefing et nettoyage juste avant l'arrivée des journalistes pour faire style "je vais bien tout va bien".


Et cette affirmation m'a bien fait rire:
Pourtant, un nombre croissant de travailleurs partent de Shenzhen pour retourner vers l’intérieur du pays. Foxconn suit donc la tendance et prévoit de construire des usines plus loin dans les terres, pour atteindre de nouvelles populations.

Petite correction: Foxcoon ne suit pas la tendance pour faire plaisir aux salariés mais, bien au contraire, elle déplace ses usines afin de diminuer le cout des salaires.
Il faut savoir qu'en Chine, les salaires des villes sont bien plus élevés qu'à la campagne et les dirigeants de ces usines menacent les salariés de "délocaliser" les usines dans les campagnes chinoises s'ils n'acceptent pas des baisses de salaire.
On sent le discours officiel pour tenter de justifier l'exploitation (l'esclavagisme?) des employés.

Je ne connais pas ce Rob Schmitz mais sa naïveté (ou son esprit de faux-cul/leche-bottes, tout dépend) ne me permet pas de l'apprécier.

Edité par js2082 le jeudi 12 avril 2012 à 11:35
Avatar de ano_635301045460992542 INpactien
ano_635301045460992542 Le jeudi 12 avril 2012 à 11:41:40
Inscrit le mardi 13 octobre 09 - 4184 commentaires
Ils leur promettent des parachutes dorés pour éviter les suicides ?
Avatar de athlonx2 INpactien
athlonx2 Le jeudi 12 avril 2012 à 11:45:58
Inscrit le jeudi 7 mai 09 - 883 commentaires

l'esclavage des temps modernes! Apple est tellement généreux avec ses employésActionnaires




maitrecapello.gif
Avatar de IceT INpactien
IceT Le jeudi 12 avril 2012 à 11:53:58
Inscrit le mercredi 29 septembre 04 - 963 commentaires
Et une petite plainte contre Mike Daisey pour l'ensemble de son pipautage actif ?

Non parce qu'en lisant certains commentaires, on pourrait croire que le second journaliste est une truffe, un niais à la solde du "méchant capitalisme". Entre nous, je m'en tape de son appartenance. Ce qui m'intéresse, ce sont les faits.

En l’occurrence, OUI, les conditions de travail sont difficiles (selon NOS critères occidentaux). Et de la même manière, OUI, Daisey s'est permis des libertés vis à vis de la réalité. De la part d'un journaliste, mentir, déformer, inventer une réalité est quelque chose de grave.

Pour le coup, c'est dommage, car son geste fout en l'air tout son discours.

La liberté d'expression et le droit de "critiquer" sont à la base de notre liberté individuelle, mais il n'est pas tolérable de colporter des mensonges.
;