S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

SSD Micron C400 : des versions mSATA 6 Gbps, des performances identiques

Un petit clone

Micron vient d'annoncer qu'il proposait des déclinaisons en mSATA de sa série de SSD C400. Ils sont disponibles dans des capacités allant de 32 Go à 256 Go et, à l'instar de leurs ainés, ils exploitent toujours un contrôleur 88SS9174 de chez Marvell.

Pour rappel, ce dernier est également utilisé par d'autres constructeurs comme Crucial sur ses m4 (des clones du C400), ou encore Intel sur ses 510 Series. Sans surprise, les puces de NAND proviennent de chez Micron et ils exploitent une INterface mSATA à 6 Gbps.

ssd micron msata c400 ssd micron msata c400

Ils vont donc pouvoir s'installer sur certaines cartes mères équipées d'un tel emplacement. C'est par exemple le cas de certains modèles de chez Gigabyte, Intel ou encore Zotac exploitant un des nouveaux chipsets Intel de la série 7.

Voici le détail des performances annoncées par le fabricant :

 C400 mSATA de 32 Go :
  • ssd micron msata c400440 Mo/s en lecture
  • 50 Mo/s en écriture
  • 45 000 IOPS en lecture aléatoire de fichiers de 4 ko
  • 15 000 IOPS en lecture aléatoire de fichiers de 4 ko
C400 mSATA de 64 Go :
  • 500 Mo/s en lecture
  • 95 Mo/s en écriture
  • 45 000 IOPS en lecture aléatoire de fichiers de 4 ko
  • 20 000 IOPS en lecture aléatoire de fichiers de 4 ko
C400 mSATA de 128 Go :
  • 500 Mo/s en lecture
  • 175 Mo/s en écriture
  • 45 000 IOPS en lecture aléatoire de fichiers de 4 ko
  • 35 000 IOPS en lecture aléatoire de fichiers de 4 ko
C400 mSATA 256 Go :
  • 500 Mo/s en lecture
  • 260 Mo/s en écriture
  • 45 000 IOPS en lecture aléatoire de fichiers de 4 ko
  • 50 000 IOPS en lecture aléatoire de fichiers de 4 ko
À capacité identique, les taux de transferts obtenus par les C400 mSATA sont strictement les mêmes que ceux des SSD C400 au format de 2.5 pouces.

Si dans l'ensemble les débits en lecture restent relativement stables (entre 440 Mo/s et 500 Mo/s), ceux en écritures augmentent de manière quasi proportionnelle avec la capacité.

En effet, on passe de 50 Mo/s sur le SSD de 32 Go, à 95 Mo/s sur celui de 64 Go, 175 Mo/s sur le 128 Go et enfin 260 Mo/s sur le C400 mSATA de 256 Go. Les IOPS en écriture suivent la même tendance. 

Ils sont annoncés avec un MTBF de 1,2 million d'heures. Pour le moment, aucun tarif n'a été dévoilé, mais cela ne devrait pas les empêcher d'arriver rapidement dans les boutiques.
Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Google+

Publiée le 12/04/2012 à 09:30

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 7 commentaires

Avatar de Beuark INpactien
Beuark Le jeudi 12 avril 2012 à 10:56:17
Inscrit le mardi 25 octobre 11 - 3 commentaires
Voyons voir...
1,2 millions d'heures de MTBF = 50 000 jours = 137 ans !
Ils auraient fait de tels progrès dans la durée de vie des SSD ?
Avatar de RinDman INpactien
RinDman Le jeudi 12 avril 2012 à 13:26:07
Inscrit le mardi 13 novembre 07 - 415 commentaires
Tiens en parlant des contrôleurs marvell, les indilinx sont tous des marvell overclocké avec un firmware custom XD

ça c'est un scoop
Avatar de ArchangeBlandin INpactien
ArchangeBlandin Le jeudi 12 avril 2012 à 13:39:59
Inscrit le mardi 27 avril 10 - 491 commentaires
Ce n'est pas ce que veut dire le MTBF, ça n'est pas la durée de vie du matériel.
Ce qu'on peut expliquer en gros, c'est que pour valider un mtbf de 1 million, il suffit de faire marcher 1 million d'unités pendant une heure et qu'une seule tombe en panne. 10000 pendant 100 heures, avec une panne, ça donne pareil.

C'est une indication de fiabilité, pas du tout de durée de vie.
Avatar de Obelixator INpactien
Obelixator Le jeudi 12 avril 2012 à 13:40:28
Inscrit le mercredi 4 mars 09 - 3646 commentaires
Tiens en parlant des contrôleurs marvell, les indilinx sont tous des marvell overclocké avec un firmware custom XD
ça c'est un scoop

Je viens juste de voir ça
Avatar de sylvere INpactien
sylvere Le jeudi 12 avril 2012 à 14:40:40
Inscrit le lundi 13 janvier 03 - 2338 commentaires
Tiens en parlant des contrôleurs marvell, les indilinx sont tous des marvell overclocké avec un firmware custom XD

ça c'est un scoop

de toute façon un controlleur SSD c'est une interface flash d'un côté, une interface SATA de l'autre, de la RAM et un CPU ARM pour gérer le tout.
Toute la différence se fait sur le logiciel qui tourne dessus. (la qualité des algorithmes)

Edité par sylvere le jeudi 12 avril 2012 à 14:41

Il y a 7 commentaires

;