S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

GNOME 3.4 renforce l'intégration et la cohérence de ses interfaces

Une vraie bonification de l'environnement

GNOME est l’un des environnements de bureau que l’on retrouve régulièrement dans les distributions Linux. La nouvelle version 3.4 est la seconde mise à jour majeure de l’environnement depuis le passage à la branche 3.X, les versions impaires étant dédiées au développement et aux tests. GNOME 3.4 apporte de multiples améliorations et continue le polissage de l’environnement.

gnome

Globalement, l'interface de GNOME est plus aboutie. Le thème a évolué, l’ensemble des contrôles lissés et on remarque facilement une apparence graphique cohérente avec une empreinte forte sur l’ensemble des applications.

L’application Documents a reçu une importante mise à jour. Elle sert à gérer l’ensemble des documents de l’utilisateur et peut désormais créer des collections. Elle prend en charge également l’impression et bénéficie d’une interface beaucoup plus propre que précédemment. Question interface, le navigateur Epiphany en profite aussi. Il a en outre changé de nom pour s’appeler tout simplement « Web », et améliore autant les performances que la prise en charge des technologies.

gnome

Parmi les autres grandes améliorations d’interface, on pourra citer celles de l’application Contacts, désormais plus simple et claire à utiliser, de Disques ainsi que de Clés et mots de passe. Dans l’ensemble, tout semble avoir été fait pour que l’utilisateur passe un moment agréable avec le système.

Au niveau du bureau lui-même, il faut noter que les extensions de GNOME 3.2 peuvent désormais embarquer leur propre panneau de configuration. Linuxfr.org souligne qu’environ 150 extensions ont été créées sur les six derniers mois et qu’il s’agit d’un vrai succès. Les extensions sont puissantes puisqu’elles permettent d’ajouter facilement des fonctionnalités au système.

Plusieurs simplifications ont en outre été ajoutées. Par exemple, la recherche est beaucoup plus précise dans les applications et une nouvelle API permet aux applications de devenir autant de fournisseurs de recherches. Les aficionados du glisser/déposer pourront s’appuyer sur la combinaison Alt+Tab pour déplacer un contenu d’une application vers une autre. Autre amélioration : le mode maximisé des fenêtres, semblable à Unity, peut faire disparaître la barre de titre. Le menu de l’application s’inscrit alors dans la barre de menu générale.

gnome

Enfin, signalons la première apparition officielle de Boîtes dont nous avions déjà discuté. Il s’agit d’une interface très simplifiée permettant de créer facilement des machines virtuelles. Aux côtés des fonctions traditionnelles, on trouve la gestion des machines virtuelles distantes. Mais Boîtes permet également de créer des collections de bureaux distants. On peut considérer l’application comme un accès regroupé à tout un ensemble de machines qui sont simplement d’autres que celle de l’utilisateur. La version complète et finalisée de Boîtes ne sera cependant disponible que dans GNOME 3.6.

Ceux qui souhaitent plus de détails sur GNOME 3.4 pourront consulter l’annonce officielle ou bien l’actualité très complète sur Linuxfr.org. Comme d’habitude, les dépôts des diverses distributions Linux seront progressivement mis à jour et les utilisateurs recevront prochainement le signalement de la disponibilité.
Source : GNOME
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 29/03/2012 à 12:45

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 162 commentaires

Avatar de Commentaire_supprime INpactien
Commentaire_supprime Le jeudi 29 mars 2012 à 16:32:27
Inscrit le vendredi 31 octobre 08 - 27155 commentaires


Certains l'ont fait (Dell) et ce fut un fiasco total. Ils étaient obligé de les vendre presque plus cher que les modèles sous Windows car le support téléphonique était inondé d'appels au secours de gens qui au final ne savaient pas utiliser linux. Cela leur à couté cher.

Sinon, dans mon coin il y a trois ans, le rayon informatique du Carrefour à fait un test pendant 6 mois, proposer en présentoir des machines installé en linux (Via un partenaria avec une petite boutique d'informatique de la région) avec démo de l'utilisation etc.

Réflex des gens : "C'est pas Windows ? Mon Word y marche dessus ?" et les rares qui se sont laissé tenté ont soit ramené le matériel et beuglant que c'était de l'arnaque qu'ils arrivaient pas à installer MSN Live et Excel, soit ont fini (pour les plus "geek" par réinstaller Windows dessus.

Conclusion, Linux n'a sa place que sur un marcher de niche pour des gens avertis et pour le milieu professionnel.

Le reste des gens, Microsoft et Apple ont fait trop de dégats commercialement et ont trop abouti dans leur bourrage de crâne pour que cela change.


Une des raisons pour lesquelles je suis plutôt partisan de la vente d'ordis sans OS sur commande à part. Comme ça, ceux qui feront la démarche le feront en connaissance de cause.

Certes, ça fait un peu élitiste mais vu comme Linux est diffusé dans le grand public, c'est un moindre mal pour commencer.
Avatar de DelOrio INpactien
DelOrio Le jeudi 29 mars 2012 à 16:33:49
Inscrit le mardi 23 août 05 - 195 commentaires

+ compiz loveeyessmly.gif



Edité par DELORIO le jeudi 29 mars 2012 à 16:35
Avatar de Tirr Mohma INpactien
Tirr Mohma Le jeudi 29 mars 2012 à 16:36:29
Inscrit le lundi 20 septembre 10 - 442 commentaires


Certains l'ont fait (Dell) et ce fut un fiasco total. Ils étaient obligé de les vendre presque plus cher que les modèles sous Windows car le support téléphonique était inondé d'appels au secours de gens qui au final ne savaient pas utiliser linux. Cela leur à couté cher.

Sinon, dans mon coin il y a trois ans, le rayon informatique du Carrefour à fait un test pendant 6 mois, proposer en présentoir des machines installé en linux (Via un partenaria avec une petite boutique d'informatique de la région) avec démo de l'utilisation etc.

Réflex des gens : "C'est pas Windows ? Mon Word y marche dessus ?" et les rares qui se sont laissé tenté ont soit ramené le matériel et beuglant que c'était de l'arnaque qu'ils arrivaient pas à installer MSN Live et Excel, soit ont fini (pour les plus "geek" par réinstaller Windows dessus.

Conclusion, Linux n'a sa place que sur un marcher de niche pour des gens avertis et pour le milieu professionnel.

Le reste des gens, Microsoft et Apple ont fait trop de dégats commercialement et ont trop abouti dans leur bourrage de crâne pour que cela change.


Comme quoi le lavage de cerveau et le lobbying font des miracles.
Avatar de totop INpactien
totop Le jeudi 29 mars 2012 à 16:40:19
Inscrit le samedi 23 juillet 05 - 442 commentaires
Avatar de bingo.crepuscule INpactien
bingo.crepuscule Le jeudi 29 mars 2012 à 16:41:16
Inscrit le vendredi 20 juin 08 - 2981 commentaires
Comme d'habitude : c'est tout beau, ça tourne, c'est impeccable.


Mais ça n'attirera pas les utilisateurs lambda tant que l'installation de n'importe quel logiciel ne se fera pas par un simple double-clic ouvrant une interface basique.


C'est une blague ou quoi? C'est possible depuis un bon moment déjà, quand les paquets logiciels sont bien faits.

Exemple typique =>http://www.t411.me/torrents/the-elder-scroll-v-skryrim-linux-et-windows-fr

Après y'a parfois des soucis de dépendances, mais un paquet logiciel qui intègre à la fois le soft compilé, les raccourcis bureaux + icônes, et les librairies, ça fonctionne très bien sans soucis de compatibilité.

Le logiciel installateur en image =>http://ubuntu.allmyapps.fr/data/g/d/gdebi-gdebi-package-installer/UBUNTU-8.04/gd...

Depuis que je me suis mis à Linux, peu après la sortie de Vista, énormément de progrès ont été faits, on est loin de devoir mettre les mains dans le cambouis pour un usage lambda aujourd'hui.

Edité par bingo.crepuscule le jeudi 29 mars 2012 à 16:46
Avatar de sr17 INpactien
sr17 Le jeudi 29 mars 2012 à 16:47:33
Inscrit le lundi 26 décembre 05 - 12077 commentaires
J'en appelle à l'INpactitude, j'avais fui Gnome 3 (en même temps qu'Ubuntu), pour me rediriger vers une ArchLinux avec un OpenBox configuré au poil de c.., mais même si je trouve ça excellent, l'absence de cohérence et de liens entre applications (ainsi que les configurations simples) commencent à me manquer.
Ce que je n'aimais pas avec Gnome Shell, c'était que rien n'était configurable, il fallait tout accepter comme c'était, point. Il y avait peut de choses. Et en plus, gros problème de GS en multi-écran.
Je vois qu'avec la 3.4 un gros nombre d'extensions sont sorties. Est-ce qu'on peut vraiment personnaliser le Shell en profondeur avec ? Placer ses applications sur un bureau/écran précis au démarrage (j'ai vu qu'on peut fixer le nombre de bureaux avec une extension), mettre des doubles raccourcis, accéder en un clic/raccourcis clavier à la partie du Shell que l'on souhaite ?
Bref est-ce qu'un power user peut retrouver ses petits maintenant que Gnome 3 gagne en maturité ?


Personnellement, je pense qu'un power user n'aimera ****JAMAIS**** Gnome 3.

Pourquoi ? Parce que cette interface n'a pas été conçue pour lui et ne correspondra pas à ses besoins.

Gnome 3, Unity et Windows 8 visent les tablettes et les usages "loisir" très grand publics. Ces environnements s'éloignent progressivement des besoins professionnels sur des postes de travail desktop.

Concrètement, sous Linux, quel choix reste t'il à un power user qui veut garder un environnement de travail personnalisable et performant ?

-KDE : Interface très complète, mais que beaucoup trouvent trop chargée et trop lourde.
-LXDE : Certainement la meilleure interface pour remplacer Gnome 2. Légère et personnalisable.
-Maté : Un fork direct de GNOME 2 basée sur l'évolution du même code. Mais le projet me semble manquer de dynamisme et il faudra voir ce qu'il donnera dans le temps.
-Cinnamon : Une interface reprenant les paradigmes de Windows XP. Intéressante et prometteuse. Adaptée aux distributions les plus courantes, elle semble suffisamment suivie pour le moment...
-XFCE : une autre interface légère et très utilisée. Mais je l'apprécie moins que LXDE.


Edité par Sr17 le jeudi 29 mars 2012 à 16:49
Avatar de hopper28630 INpactien
hopper28630 Le jeudi 29 mars 2012 à 16:55:13
Inscrit le lundi 16 février 09 - 1339 commentaires


Personnellement, je pense qu'un power user n'aimera ****JAMAIS**** Gnome 3.

Pourquoi ? Parce que cette interface n'a pas été conçue pour lui et ne correspondra pas à ses besoins.

Gnome 3, Unity et Windows 8 visent les tablettes et les usages "loisir" très grand publics. Ces environnements s'éloignent progressivement des besoins professionnels sur des postes de travail desktop.

Concrètement, sous Linux, quel choix reste t'il à un power user qui veut garder un environnement de travail personnalisable et performant ?

-KDE : Interface très complète, mais que beaucoup trouvent trop chargée et trop lourde.
-LXDE : Certainement la meilleure interface pour remplacer Gnome 2. Légère et personnalisable.
-Maté : Un fork direct de GNOME 2 basée sur l'évolution du même code. Mais le projet me semble manquer de dynamisme et il faudra voir ce qu'il donnera dans le temps.
-Cinnamon : Une interface reprenant les paradigmes de Windows XP. Intéressante et prometteuse. Adaptée aux distributions les plus courantes, elle semble suffisamment suivie pour le moment...
-XFCE : une autre interface légère et très utilisée. Mais je l'apprécie moins que LXDE.

Développant sous Linux je trouve de mon Gnome 3 adéquat. Le switch entre le bureau se manie très bien au clavier ainsi que l'affichage du shell.
Avatar de sr17 INpactien
sr17 Le jeudi 29 mars 2012 à 17:07:08
Inscrit le lundi 26 décembre 05 - 12077 commentaires

Développant sous Linux je trouve de mon Gnome 3 adéquat. Le switch entre le bureau se manie très bien au clavier ainsi que l'affichage du shell.


Moi aussi je suis développeur.

La présence de raccourcis clavier n'est pas excuse valable à une mauvaise interface graphique.

Et le switchage entre bureaux n'est pas la seule chose dont un utilisateur a besoin pour travailler efficacement.

Chez les power users il y a deux catégories de gens.

Ceux qui ont compris que cette interface n'était pas faite pour eux.

Ceux qui veulent à tout prix y croire en se forçant à l'utiliser en se répétant que c'est super.

Mais aujourd'hui, ce qui me parait inapproprié, c'est qu'un développeur cherche à dicter une manière de faire à ses utilisateurs. Les habitudes et les besoins sont multiples et un bon environnement se doit de s'adapter à la diversité de besoins.

Unity et Gnome 3 ne permettent pas de faire ce que beaucoup d'utilisateurs veulent. Et pourtant, on apprends aux programmeurs à l'école qu'ils doivent s'adapter aux besoins des gens et pas l'inverse.





Edité par Sr17 le jeudi 29 mars 2012 à 17:12
Avatar de seb2411 INpactien
seb2411 Le jeudi 29 mars 2012 à 17:11:40
Inscrit le vendredi 24 octobre 08 - 3065 commentaires


Certains l'ont fait (Dell) et ce fut un fiasco total. Ils étaient obligé de les vendre presque plus cher que les modèles sous Windows car le support téléphonique était inondé d'appels au secours de gens qui au final ne savaient pas utiliser linux. Cela leur à couté cher.

Sinon, dans mon coin il y a trois ans, le rayon informatique du Carrefour à fait un test pendant 6 mois, proposer en présentoir des machines installé en linux (Via un partenaria avec une petite boutique d'informatique de la région) avec démo de l'utilisation etc.

Réflex des gens : "C'est pas Windows ? Mon Word y marche dessus ?" et les rares qui se sont laissé tenté ont soit ramené le matériel et beuglant que c'était de l'arnaque qu'ils arrivaient pas à installer MSN Live et Excel, soit ont fini (pour les plus "geek" par réinstaller Windows dessus.

Conclusion, Linux n'a sa place que sur un marcher de niche pour des gens avertis et pour le milieu professionnel.

Le reste des gens, Microsoft et Apple ont fait trop de dégats commercialement et ont trop abouti dans leur bourrage de crâne pour que cela change.

Des machines Linux se vendent. Dell au début avait réussi à vendre il me semble dans les 33% de machines avec Linux ( Netbook ). Et ils continuent de vendre des machines en coopération avec Ubuntu. Ils ont ouverts récement des stands spécialisés dans certains magasins en Chine.

De manière générale on a vu récement des machines vendu avec Ubuntu qui se sont bien vendues également.

Aux US il y a maintenant des revendeurs spécialisés qui tournent bien et ont leur clientèle. Bref, des distribs comme Ubuntu on leurs place mais il faut qu'ils aient une identité propre et que les gens apprennent à les reconnaitre. Ca prend du temps mais ça évolue dans le bon sens.
Avatar de utodeb INpactien
utodeb Le jeudi 29 mars 2012 à 17:12:13
Inscrit le mardi 6 janvier 09 - 457 commentaires
J'ai pas bien compris exactement ce qu'est cinamon ??
Un fork de gnome-shell qui fait ressembler l'interface à gnome 2 ?

Faudrait que j'essaye mais faut que je fasse de la place sur mon /
;