S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Comment Bercy a imposé le blocage par DNS sans l’avis de l’ARJEL

Et de l'Europe, et du CNN et de l'ARCEP

Au JO du 1er janvier, le gouvernement a publié le décret sur la loi relative aux jeux d’argent en ligne. Un décret fondamental qui fixe ce que les FAI attendaient depuis des mois : les conditions de leur indemnisation pour le blocage des sites non agréés ordonné par la justice. Le texte sait manier la conviction : il sacralise une technologie en n’envisageant le remboursement des FAI que pour le seul blocage par DNS.

CNN ministère économie Bercy

La surface d’impact de ces remboursements est aussi étroite que conditionnelle. Les FAI ne sont indemnisés que des « éventuels surcoûts ». Un terme très précis qui  « désigne les coûts des interventions manuelles spécifiques supplémentaires opérées dans les systèmes DNS que les opérations de blocage (…) auront pu entraîner pour ces personnes. Ces coûts comprennent, le cas échéant, l'acquisition de serveurs DNS supplémentaires rendus nécessaires par l'obligation de blocage ». En clair, tous les blocages par DNS ne sont donc pas indemnisés. Seuls le sont les surcoûts exigeant 1) une intervention 2) manuelle et 3) spécifique supplémentaire ou ceux liés à l’acquisition de serveurs DNS supplémentaires rendue nécessaire à un blocage. 

La Tribune
du jour nous apprend que ce décret a été pris par Bercy, désireux d’imposer le blocage par DNS. On savait que le gouvernement avait zappé la notification européenne, de l'ARCEP ou de consulter le Conseil national du numérique mais nos confrères indiquent aussi qu’il s’est aussi passé de l'avis de l’ARJEL, l’Autorité de régulation des jeux en ligne. Une Arjel « qui a découvert le texte le 1er janvier au matin » résume La Tribune. Ambiance.

Jean-François Vilotte, président de cette autorité, a du coup écrit à la ministre du Budget, Valérie Pécresse pour dénoncer le choix d’une solution de blocage (DNS) alors que tous les FAI n’ont pas les infrastructures dédiées. De plus il n’y a aucune estimation sur les coûts alors que le décret met à la charge de l’ARJEL le soin de rembourser ces FAI pour ces montants non estimés.

Selon la Tribune enfin, sept sites de casinos ont été bloqués depuis le 1er janvier outre RomeCasino, il y a Palaceof.chance.com, Villafortuna.com, Betvillafortuna.com, winpalace.com, slotsjungle.com et silveroakcasino.com.
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 29/03/2012 à 08:09

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 30 commentaires

Avatar de ano_635292350260066414 INpactien
ano_635292350260066414 Le jeudi 29 mars 2012 à 08:20:34
Inscrit le lundi 12 octobre 09 - 2103 commentaires
Blocage DNS par les FAI signfie-t-il qu'il suffit de passer par OpenDNS (par exemple) pour ne plus être bloqué ?
Si oui l'utilité est plus que limite.
Avatar de Dyblast INpactien
Dyblast Le jeudi 29 mars 2012 à 08:24:34
Inscrit le lundi 2 janvier 06 - 548 commentaires
Blocage DNS par les FAI signfie-t-il qu'il suffit de passer par OpenDNS (par exemple) pour ne plus être bloqué ?
Si oui l'utilité est plus que limite.


Effectivement, mais l'état aime bien dépenser de l'argent inutilement alors que les caisses sont vides...
Avatar de CUlater INpactien
CUlater Le jeudi 29 mars 2012 à 08:31:08
Inscrit le jeudi 17 juin 10 - 1627 commentaires
Blocage DNS par les FAI signfie-t-il qu'il suffit de passer par OpenDNS (par exemple) pour ne plus être bloqué ?
Si oui l'utilité est plus que limite.

Haaan spèce de tipiak! Seul un roxxor comme toi de l'informatique peut faire ce genre de contournement puni de la peine de mort! Vite, utilise les DNS de l'Elysée avant que guéant débarque chez toi!
Avatar de saga9 INpactien
saga9 Le jeudi 29 mars 2012 à 08:31:58
Inscrit le samedi 10 septembre 05 - 1268 commentaires


Effectivement, mais l'état aime bien dépenser de l'argent inutilement alors que les caisses sont vides...

C'est surtout que je doute que du coté de Bercy, on maîtrise véritablement les technologies d'Internet. Et puis il suffit de considérer que c'est au moins efficace pour la majorité des internautes (qui ne savent pas ce que sont les DNS), pour ne pas chercher plus loin.
Avatar de Feff INpactien
Feff Le jeudi 29 mars 2012 à 08:33:48
Inscrit le jeudi 9 avril 09 - 40 commentaires
Blocage DNS par les FAI signfie-t-il qu'il suffit de passer par OpenDNS (par exemple) pour ne plus être bloqué ?
Si oui l'utilité est plus que limite.

Bah d'un autre côté tant mieux non ? troll.gif

Il y a 30 commentaires

;