S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Livres numériques : 90 % des Français n'envisagent pas d'en lire

Papier 1 - 0 Numérique

Entre les récentes arrivées sur son sol du Kindle d’Amazon et du Kobo chez la Fnac, et la prochaine disponibilité de l’Ebooks Store de Google, la France vit un bouleversement important dans le secteur du livre électronique. Un baromètre SOFIA/SNE/SGDL réalisé par Opinionway ces dernières semaines afin d'être dévoilé lors du Salon du Livre à Paris révèle que seulement 5 % des sondés ont déjà lu un livre numérique, et à peine 2 % ont lu ce livre en intégralité. Et parmi les 95 % n’en ayant pas lu, 90 % « n’envisagent pas de le faire ».

Etude Opinionway livres numeriques

De gros lecteurs

Opinionway s’est alors intéressé aux si rares lecteurs de livres numériques. 505 d’entre eux ont ainsi été spécifiquement questionnés. Nous apprenons que 65 % des lecteurs d’ebooks ont lu un livre imprimé il y a moins d’un mois, et 49 % un livre numérique. Les deux supports cohabitent donc parfaitement pour le moment parmi ces lecteurs.

Et « preuve » que les lecteurs d’œuvres numériques sont des lecteurs plus importants que la moyenne, seulement 45 % des « non lecteurs de livres numériques » ont lu un livre papier il y a un moins d’un mois, soit 20 points de moins que les autres lecteurs.

Et histoire d’enfoncer le clou, le sondage montre que 26 % des lecteurs « numériques » dévorent plus de 20 livres papiers par an et 12 % plus de 20 livres numériques par an. Ceux non réceptifs au numérique ne sont seulement que 16 % à croquer plus de 20 livres imprimés par an. Les lecteurs « potentiels » de livres numériques affichent d’ailleurs un pourcentage très proche (27 %) des actuels lecteurs de numérique.

Etude Opinionway livres numeriques

Le libre de droit plébiscité

Le budget en numérique reste par contre dérisoire par rapport à l’imprimé. Parmi les 505 sondés lecteurs de numérique, 49 % dépensent ainsi plus de 100 euros dans le papier, alors qu’ils sont 15 % à dépenser une telle somme minimale dans le numérique. Une différence importante de budget qui s’explique simplement : 42 % des livres lus en numérique sont gratuits, et 27 % coûtent moins de 8 euros.

Enfin, le numérique semble pousser à la lecture, dès lors que 65 des sondés ont estimé lire autant qu’avant depuis qu’ils se sont mis au numérique, tandis que 11 % ont affirmé moins lire et 24 % lire bien plus. Des pourcentages entre plus et moins qui s’inversent toutefois en terme de dépenses, puisqu’ils sont 10 % à acheter plus et 23 % moins (et 66 % autant).

Etude Opinionway livres numeriques

Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 19/03/2012 à 19:18

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 121 commentaires

Avatar de killer63 INpactien
killer63 Le lundi 19 mars 2012 à 19:44:40
Inscrit le jeudi 11 décembre 08 - 1388 commentaires
tant que la presse et les livres numeriques seront vendus au même prix que le papier, ca ne décollera jamais

faudrait minimum 50% de différence entre les deux
Avatar de Drepanocytose INpactien
Drepanocytose Le lundi 19 mars 2012 à 19:46:43
Inscrit le jeudi 26 mai 11 - 9669 commentaires

Alors qu'un livre papier est "éternel" tant dans sa conception que son formatage de lecture (bien sûr sauf pour un Klingon fraichement débarqué de Kronos....)

Un livre papier c'est bien, mais ca n'a pas que des avantages.
Duplication difficile, donc sauvegarde difficile.

Admettons qu'une oeuvre soit censurée et qu'elle soit brûlée (si si ca arrive encore aujourd'hui), avec le numérique il suffit d'une seule copie pour la faire revivre.
Avec le papier, c'est moins facile.

tant que la presse et les livres numeriques seront vendus au même prix que le papier, ca ne décollera jamais
faudrait minimum 50% de différence entre les deux

Zero euros pour les classiques du domaine public (en epub, sans DRM, qui se démocratiseront vite et donc se trouveront plus facilement, alors que c'est déjà facile), contre grand minimum 3 euros en papier neuf.

Edité par Drepanocytose le lundi 19 mars 2012 à 19:48
Avatar de moicpit INpactien
moicpit Le lundi 19 mars 2012 à 19:48:01
Inscrit le lundi 27 avril 09 - 134 commentaires
Moi qui ai une liseuse (Kindle) depuis peu, j'ai déjà fait adopter l'engin par ma mère, alors qu'elle n'y aurait sûrement pas pensé plus tôt.

Actuellement, énormément de gens pensent que le livre numérique à pour support une tablette et n'ont jamais touché à une liseuse. Dès lors, sans la réponse à la question "pourquoi 95% ont répondu "non"", cette étude me semble biaisée.

Après, pour ceux qui sont fan hard-core du livre en tant qu'objet et non pas en tant que format, il est clair que le livre numérique n'est pas un bon choix.
Avatar de sniperdc INpactien
sniperdc Le lundi 19 mars 2012 à 19:49:38
Inscrit le vendredi 24 août 07 - 7330 commentaires
Papier 1 0 - 0 Numérique


maitrecapello.gif

Certains Français n'en lisent aucun...hélas

Edité par sniperdc le lundi 19 mars 2012 à 19:50
Avatar de killer63 INpactien
killer63 Le lundi 19 mars 2012 à 19:53:25
Inscrit le jeudi 11 décembre 08 - 1388 commentaires


Zero euros pour les classiques du domaine public (en epub, sans DRM, qui se démocratiseront vite et donc se trouveront plus facilement, alors que c'est déjà facile), contre grand minimum 3 euros en papier neuf.


je parle pas des classiques mais des livres récents
et moi ce qui m'intérrèsse dans les livres numeriques, c'est principalement la presse. et quand on voit les prix, on comprend pourquoi les gens piratent

c'est un peu comme les vod ou les mp3, ils se foutent de la gueule du monde de mettre au même prix le dématérialisé et le support physique
Avatar de FunnyD INpactien
FunnyD Le lundi 19 mars 2012 à 19:53:48
Inscrit le mardi 22 novembre 11 - 7642 commentaires
Je lis souvent des livres numériques... mais à l'ordi. Pas question d'acheter des gadgets en plus!

J'ai essayé sur Ordi, mais j'ai pas réussi, je trouve pas ça pratique..


26 % des lecteurs « numériques » dévorent plus de 20 livres papiers par an et 12 % plus de 20 livres numériques par an


Les gens ne lisent vraiment pas beaucoup
Avatar de Drepanocytose INpactien
Drepanocytose Le lundi 19 mars 2012 à 19:55:03
Inscrit le jeudi 26 mai 11 - 9669 commentaires


J'ai essayé sur Ordi, mais j'ai pas réussi, je trouve pas ça pratique..
Les gens ne lisent vraiment pas beaucoup

En même temps Tchoupi c'est pas un vrai livre, FunnyD, faut pas compter ca dans tes lectures
Avatar de sirius35 INpactien
sirius35 Le lundi 19 mars 2012 à 19:57:23
Inscrit le vendredi 11 juin 04 - 1240 commentaires

Admettons qu'une oeuvre soit censurée et qu'elle soit brûlée (si si ca arrive encore aujourd'hui), avec le numérique il suffit d'une seule copie pour la faire revivre.
Avec le papier, c'est moins facile.


avec le numérique il faut si peu pour que ton unique copie soit perdue corps et bien... les vieux matos informatique des années 60 en parfait état de fonctionnement avec les données actuelles ça cours pas les rues... seulement 50ans... alors qu'on a bien des livres qui ont traversé les siècles (557 ans pour le premier livre imprimé, la bible de Gutenberg)
Avatar de Eglantyne INpactienne
Eglantyne Le lundi 19 mars 2012 à 20:00:31
Inscrite le jeudi 9 juillet 09 - 3082 commentaires
J'ai essayé sur Ordi, mais j'ai pas réussi, je trouve pas ça pratique..


J'aime bien, je peux changer la police pour quelque chose de plus sympa que le sempiternel Times New Roman, mettre le bouquin en page à ma façon... Évidement, faut le convertir en .doc ou .rtf avant, mais Calibre est là pour ça.
Avatar de moicpit INpactien
moicpit Le lundi 19 mars 2012 à 20:00:35
Inscrit le lundi 27 avril 09 - 134 commentaires


avec le numérique il faut si peu pour que ton unique copie soit perdue corps et bien... les vieux matos informatique des années 60 en parfait état de fonctionnement avec les données actuelles ça cours pas les rues... seulement 50ans... alors qu'on a bien des livres qui ont traversé les siècles (557 ans pour le premier livre imprimé, la bible de Gutenberg)

À ton avis, il est impossible de faire fonctionner un OS ou une application de ces années sur nos machines actuelles (même au prix de lourdes manipulations) ?
C'est pas parce que le matériel ne fonctionne plus que le logiciel est mort...
;