S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Livres numériques : 90 % des Français n'envisagent pas d'en lire

Papier 1 - 0 Numérique

Entre les récentes arrivées sur son sol du Kindle d’Amazon et du Kobo chez la Fnac, et la prochaine disponibilité de l’Ebooks Store de Google, la France vit un bouleversement important dans le secteur du livre électronique. Un baromètre SOFIA/SNE/SGDL réalisé par Opinionway ces dernières semaines afin d'être dévoilé lors du Salon du Livre à Paris révèle que seulement 5 % des sondés ont déjà lu un livre numérique, et à peine 2 % ont lu ce livre en intégralité. Et parmi les 95 % n’en ayant pas lu, 90 % « n’envisagent pas de le faire ».

Etude Opinionway livres numeriques

De gros lecteurs

Opinionway s’est alors intéressé aux si rares lecteurs de livres numériques. 505 d’entre eux ont ainsi été spécifiquement questionnés. Nous apprenons que 65 % des lecteurs d’ebooks ont lu un livre imprimé il y a moins d’un mois, et 49 % un livre numérique. Les deux supports cohabitent donc parfaitement pour le moment parmi ces lecteurs.

Et « preuve » que les lecteurs d’œuvres numériques sont des lecteurs plus importants que la moyenne, seulement 45 % des « non lecteurs de livres numériques » ont lu un livre papier il y a un moins d’un mois, soit 20 points de moins que les autres lecteurs.

Et histoire d’enfoncer le clou, le sondage montre que 26 % des lecteurs « numériques » dévorent plus de 20 livres papiers par an et 12 % plus de 20 livres numériques par an. Ceux non réceptifs au numérique ne sont seulement que 16 % à croquer plus de 20 livres imprimés par an. Les lecteurs « potentiels » de livres numériques affichent d’ailleurs un pourcentage très proche (27 %) des actuels lecteurs de numérique.

Etude Opinionway livres numeriques

Le libre de droit plébiscité

Le budget en numérique reste par contre dérisoire par rapport à l’imprimé. Parmi les 505 sondés lecteurs de numérique, 49 % dépensent ainsi plus de 100 euros dans le papier, alors qu’ils sont 15 % à dépenser une telle somme minimale dans le numérique. Une différence importante de budget qui s’explique simplement : 42 % des livres lus en numérique sont gratuits, et 27 % coûtent moins de 8 euros.

Enfin, le numérique semble pousser à la lecture, dès lors que 65 des sondés ont estimé lire autant qu’avant depuis qu’ils se sont mis au numérique, tandis que 11 % ont affirmé moins lire et 24 % lire bien plus. Des pourcentages entre plus et moins qui s’inversent toutefois en terme de dépenses, puisqu’ils sont 10 % à acheter plus et 23 % moins (et 66 % autant).

Etude Opinionway livres numeriques

Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 19/03/2012 à 19:18

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 121 commentaires

Avatar de Plasm INpactien
Plasm Le lundi 19 mars 2012 à 19:23:16
Inscrit le mardi 13 septembre 11 - 321 commentaires
Ah, j'avais raison de garder la foi !

Les livres numériques restent à mes yeux un truc de pur ricain.

Edité par Plasm le lundi 19 mars 2012 à 19:24
Avatar de Dams20 INpactien
Dams20 Le lundi 19 mars 2012 à 19:24:28
Inscrit le samedi 7 novembre 09 - 110 commentaires
Les chiffres me rassure !
Avatar de vibolseng INpactien
vibolseng Le lundi 19 mars 2012 à 19:26:52
Inscrit le jeudi 17 novembre 11 - 91 commentaires
ah bah moi je compte peut-être me mettre au numérique si les prix baissent un peu plus
Avatar de chrisrc68 INpactien
chrisrc68 Le lundi 19 mars 2012 à 19:30:45
Inscrit le lundi 1 janvier 01 - 157 commentaires
Moi je préfère le papier, ça évitera des nuisances comme un "kill switch" si jamais quelque chose pouvait déplaire à-posteriori
Avatar de WereWindle INpactien
WereWindle Le lundi 19 mars 2012 à 19:34:59
Inscrit le mercredi 2 avril 08 - 5761 commentaires
Les chiffres me rassure !

Après les news sur les librairies ou celle sur Britannica, je ne vois pas de quoi.

Ça montre simplement que la techno du livre numérique se diffuse plus lentement en France...

Le système général tend vers la baisse des coûts de prod et de distrib, y compris dans le domaine des bouquins. Les livres ne vont pas disparaitre du jour au lendemain mais ils vont se raréfier (pour le pire selon moi car seuls "les écrits restent"...)
Avatar de Eglantyne INpactienne
Eglantyne Le lundi 19 mars 2012 à 19:36:07
Inscrite le jeudi 9 juillet 09 - 3082 commentaires
Je lis souvent des livres numériques... mais à l'ordi. Pas question d'acheter des gadgets en plus!
Avatar de Drepanocytose INpactien
Drepanocytose Le lundi 19 mars 2012 à 19:36:59
Inscrit le jeudi 26 mai 11 - 9666 commentaires
Pour les grands lecteurs de classiques du domaine public, les liseuses numériques c'est du pain béni.

Je lis souvent des livres numériques... mais à l'ordi. Pas question d'acheter des gadgets en plus!

Au niveau du confort oculaire, rien à voir.

Moi je préfère le papier, ça évitera des nuisances comme un "kill switch" si jamais quelque chose pouvait déplaire à-posteriori

Attends la democratisation des liseuses, et tu verras un tas de petits malins bidouiller les "OS" pour empêcher ca.

Edité par Drepanocytose le lundi 19 mars 2012 à 19:38
Avatar de Asami INpactienne
Asami Le lundi 19 mars 2012 à 19:37:03
Inscrite le mercredi 18 mars 09 - 110 commentaires
faut dire que les prix et les DRM ainsi que le peu de choix proposé ne poussent pas à acheter en numérique français.

sje ne pourrais pas me passer de mon livre numérique. j'achète pas mal de bouquins en effet (sexclusivement en anglais vu la pauvreté de l'offre fr) et je lis beaucoup plus qu'avant.

l'avantage c'est aussi qu'une fois terminé un livre on peut direct enchainer sur un autre sans avoir besoin de retourner à la maison...

pis bon les ricains ont quand même un sacré choisx en fantasy et SF par rapport aux fr !!
Avatar de Vilainkrauko INpactien
Vilainkrauko Le lundi 19 mars 2012 à 19:39:57
Inscrit le mardi 24 février 09 - 4240 commentaires
Pas question de n’emmerder avec un DRM avec un livre numérique !!

Essayez de mettre un DRM dans un livre papier ...
Avatar de sirius35 INpactien
sirius35 Le lundi 19 mars 2012 à 19:43:44
Inscrit le vendredi 11 juin 04 - 1240 commentaires
rien ne vaut le papier à ce niveau là... tu peux laisser ton livre ouvert sans problème de batterie et lire autant que tu le désire même au fin fond du désert

et un livre même écorné tu peux encore le lire et le refiler à tes enfants... que restera-t-il du numérique pour mes petiotes ? Je ne parle même pas des liseuses numériques (ebook et consort) qui, aussi robuste soient-elles (mais qui n'arrivent pas à la cheville du papier), n'aiment pas trop la vie nomade (je parle en tout terrain)... sans compter les formats... seront-ils pérennes dans 10 ou 20 ans ?

Alors qu'un livre papier est "éternel" tant dans sa conception que son formatage de lecture (bien sûr sauf pour un Klingon fraichement débarqué de Kronos....)
;