S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Apple reversera 45 milliards de $ de son trésor de guerre en trois ans

Jackpot pour les gros actionnaires

Apple a enfin officiellement abordé le cas de son trésor de guerre (de 100 milliards de $) et de ses actions, qui ont atteint un plus haut niveau historique il y a quelques jours de 600 $ l’action. Un programme de rachat d’action et des versements de dividendes seront notamment mis en place. Explications.

Apple Morguefile
Source : Morguefile.

Les actionnaires enfin récompensés

Depuis de nombreuses années, Apple réalise des bénéfices colossaux. La plupart des entreprises dans le même cas répartissent ces bénéfices de la façon suivante : une partie pour les actionnaires (sous forme de dividendes), une partie pour les employés, et une partie gardée de côté, ce que l’on appelle le trésor de guerre. Ce dernier a généralement pour but de racheter des entreprises dans le futur, sans avoir besoin de chercher un financement extérieur.

Apple n’est cependant pas dans cette configuration. Ces dernières années, seul le trésor de guerre a été alimenté. Résultat, la Pomme a accumulé au fur et à mesure près de 100 milliards de $ de cash. Une somme astronomique qui lui permettrait de racheter n’importe quelle société high tech, hormis quelques géants comme Microsoft, IBM, Google, ou encore Cisco. Mais même une entreprise comme Hewlett-Packard n’est valorisée aujourd’hui qu’à 48 milliards de $.

Après de longues années sans aucune redistribution, hormis bien sûr aux employés via certains programmes, la Pomme vient à l’instant de s’adresser à ses actionnaires. Et les nouvelles sont importantes. La principale actualité se porte tout d’abord sur les dividendes. Apple versera ainsi 2,65 $ action chaque trimestre aux actionnaires à partir du troisième trimestre 2012. À cela se rajoute un programme de rachat d’actions de 10 milliards de $, qui débutera pour sa part lors du dernier trimestre de l’année. De quoi valoriser un peu plus encore l’action d’Apple (en savoir plus).

Vers des acquisitions importantes ?

Au total, Apple utilisera pas moins de 45 milliards de $ de son trésor de guerre d’ici 2015. Selon la firme américaine, une certaine somme sera aussi allouée à la Recherche & Développement, mais aussi à des acquisitions (non précisées), ou encore à l’ouverture de nouveaux Apple Store physiques.

« Même avec ces investissements, nous pouvons maintenir un trésor de guerre en cas d’opportunités stratégiques et nous avons beaucoup d'argent pour faire fonctionner notre entreprise. Nous allons donc engager un programme de rachat d'actions et de versements de dividendes » a résumé Tim Cook, l’actuel PDG d’Apple.

Rappelons tout de même que lors de ces trois prochaines années, le créateur des Mac, de l’iPod, de l’iPhone et de l’iPad devrait générer encore des dizaines de milliards de cash. Au final, d’ici 2015, il ne serait pas étonnant que son trésor de guerre soit assez proche de celui d’aujourd’hui.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 19/03/2012 à 15:13

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 145 commentaires

Avatar de TaigaIV INpactien
TaigaIV Le lundi 19 mars 2012 à 17:11:48
Inscrit le mercredi 1 octobre 08 - 10472 commentaires

Non, je ne vois pas en quoi ça change ni pourquoi les gens devraient être égaux.


Je sais pas qui a inventé la notion d'égalité, mais c'est clair que c'est n'importe quoi.


Pourquoi vouloir abattre le géant sur lequel on se met sur ses épaules ?






Faut-ils enlaidir les baux, affaiblir les forts, abrutir les intelligents pour être égaux ?

Qui a eu cette brillante idée ?


Pourquoi ne pas accepter l'homme tel qu'il est ?


Clair, le fait d'hériter rend automatiquement les gens capable et justifient parfaitement qu'on travail pour eux.


Le bébé africain vit dans un pays dictatorial avec une administration corrompue où les droits fondamentaux ne sont pas respectés, où l'entreprise est franchement découragée.

Le droit fondamental des puissants à abuser des faibles y est en général respecter, je ne vois pas trop ce qu'il y a à améliorer. D'ailleurs je ne comprend pas très bien pourquoi il y si peu de monde qui va s'installer dans l'eldorado de liberté qu'est la Somalie.
Avatar de huskie INpactien
huskie Le lundi 19 mars 2012 à 17:11:48
Inscrit le mercredi 20 avril 05 - 29925 commentaires


Moue faut aussi beaucoup de chance...
Je suis desole mais qui ici est capable de m'expliquer comment apple passe de 300$ a 600$ en moins d'1 an???
Bref la bourse sa reste un grand bazard

En bourse, tu as les moutons et les égorgeurs, c'est simple.

Facebook en bourse va être un grand festin hallal (ou casher).
Avatar de Tiebor INpactien
Tiebor Le lundi 19 mars 2012 à 17:14:48
Inscrit le vendredi 10 juillet 09 - 975 commentaires

Non, je ne vois pas en quoi ça change ni pourquoi les gens devraient être égaux.

Pourquoi vouloir abattre le géant sur lequel on se met sur ses épaules ? Tu veux détruire le travail de tes ancêtres, qui t'ont permis d'avoir une vie plus aisée ?

Faut-ils enlaidir les baux, affaiblir les forts, abrutir les intelligents pour être égaux ? Pourquoi ne pas accepter l'homme tel qu'il est ?

Le bébé africain vit dans un pays dictatorial avec une administration corrompue où les droits fondamentaux ne sont pas respectés, où l'entreprise est franchement découragée.


Là, si tu veux vraiment être libéral, il faut absolument que tu lises la Théorie de la Justice de John Rawls (qui est libéral) !!
Petite note, extrêmement succincte, sur Wikipedia:http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_de_la_justice

Edit: ton extrémisme, ou plutôt ta non-compréhension du libéralisme, font honte aux libéraux...

Edité par tiebor le lundi 19 mars 2012 à 17:15
Avatar de Tiebor INpactien
Tiebor Le lundi 19 mars 2012 à 17:17:42
Inscrit le vendredi 10 juillet 09 - 975 commentaires

Facebook en bourse va être un grand festin hallal (ou casher).


+1
je pense qu'il faut être vraiment très con pour s'y risquer...
Avatar de Crysalide INpactien
Crysalide Le lundi 19 mars 2012 à 17:18:08
Inscrit le mardi 24 mars 09 - 5372 commentaires


????
Mais LOL quoi!
Les petits porteurs!! tu sais, ceux qui ont 0.00000001 % des droits de vote?

Je vote à l'AG d'EADS, tous les ans je reçois une lettre pour me convoquer à l'AG aux Pays-Bas.
Avatar de balt2nim INpactien
balt2nim Le lundi 19 mars 2012 à 17:18:48
Inscrit le samedi 10 mai 08 - 421 commentaires
Décidément, Cook n'est pas Jobs, il n'a pas résisté longtemps aux actionnaires...
Cette décision peut paraitre logique au vu des autres sociétés qui obéissent à la loi des dividendes, et avec une telle somme, il aurait pu se payer bien d'autre choses, mais bon
il est loin le temps "think different"...
Les 5 prochaines années vont décider de l'avenir de la société je pense.
Avatar de Ph11 INpactien
Ph11 Le lundi 19 mars 2012 à 17:24:11
Inscrit le mardi 15 mai 07 - 8272 commentaires

Perdu!
Mais tu sais, le libéralisme est un courant de pensée plutôt large!
Je suis contre le néo-libéralisme, ça oui, qui n'est qu'un sous-produit déviant du libéralisme... enfin, bref, là n'est pas la question.

En effet, le libéralisme est très large, cependant, il faut être certain d'avoir conceptualisé correctement le libéralisme.

Concernant le neolibéralisme, le néolibéralisme était le penchant français de l'ordolibéralisme allemand, durant l'après guerre. Ce terme est cependant ressorti lorsque par les anti-thatchers et anti-reagan, dont les sujets de leurs critiques remettaient en question la socialisation de l'état.
Mais on n'en est plus là. La socialisation de l'état a continué, certes pas dans le sens entendu par les socialistes, mais cela reste de la socialisation. Le système actuel peut être considéré comme de la social-bourgeoisie, ou de l'ENArcocapitalisme, mais pas du libéralisme, ni ultra, ni néo.

Le système actuel n'a rien de libéral. Le système actuel est un système économique hyper-administré, hyper-réglementé, dont l'intervention se fait principalement pour contrer la concurrence afin de favoriser les "amis".
Le système pratique la stimulation keynésienne de la demande, le pratique par les politiques inflationnistes de la banque centrale, qui incite les gens à dépenser leur argent plutot que d'épargner, et les incite encore à s'endetter, ce qui crée de la croissance, mais temporaire et avec effets de levier, qui finit par s'effondrer avec effet de levier.

Au contraire, quitte à être libéral, je t'invite à approfondir tes connaissances. En effet, tes arguments éculés ont été complètement démonté depuis des décennies, et les libéraux les ont renouvelés et modernisés. Parfois avec pertinence, parfois pas.

Ah bon ?

Il y a eu de pseudo-libéraux qui se sont socialisés, mais qui ont fini par apporter surtout la contradiction.
(juste un petit troll pour la route: oui notre système est en faillite. Mais le désaccord profond qui séparera les gens sera: est-ce la preuve de l'échec du libéralisme (avis des gauchos)? ou est-ce la preuve de l'échec de l'utopisme totalitaire? (vraisemblablement ton avis). Mon avis est que tout ça est un peu plus subtil et complexe. (j'espère que tu vas pas dire maintenant que je suis centriste! )

Le système n'est ni totalitaire ni libéral. On est en économie mixte. Ce qui échoue n'est ni le socialisme, ni le libéralisme, mais la énième tentative de faire la troisième voie.

Ah parce que tu as une définition?

Oui. C'est le fait de pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui.

Des générations de penseurs se sont disputés sur le sens de la liberté (et tiens toi bien: les libéraux originels étaient ... de gauche!).

Faux. Les libéraux n'étaient ni de gauche, ni de droites. Les libéraux votaient parfois à gauche, parfois à droite.
L'échiquier politique est plus complexe qu'un rapport gauche droite.

Lis Aron: "Essai sur les libertés" (tu vois que je ne te dis pas de renier tes maitres à penser, je t'invite juste à mieux les comprendre et les digérer car je crois, très sincèrement, que tu fais des contre-sens).

Je connais Aron, what else ?

Pffff...dois-je répondre?
mmmm.... non. Pas envie.

Tant pis.

Et vlan! là tu m'as bien cassé! Belle vanne de conclusion !
Parce que chacun sait que la gauche n'a pas le monopole du coeur, par contre, la droite a le monopole de la liberté !

Regarde pourtant les réponses qui me sont adressées. Si mes idées ne dérangeaient pas, je n'aurais pas à subir ce genre de réponses pour le fait de faire un rappel à la réalité.

Bon, moi, je m'arrête ici, je ne suis pas en forme, j'ai du travail et je n'ai pas le courage aujourd'hui de remettre mes contradicteurs à leur place.
Avatar de sioowan INpactien
sioowan Le lundi 19 mars 2012 à 17:29:13
Inscrit le jeudi 23 mars 06 - 3190 commentaires
Décidément, Cook n'est pas Jobs, il n'a pas résisté longtemps aux actionnaires...
Cette décision peut paraitre logique au vu des autres sociétés qui obéissent à la loi des dividendes, et avec une telle somme, il aurait pu se payer bien d'autre choses, mais bon
il est loin le temps "think different"...
Les 5 prochaines années vont décider de l'avenir de la société je pense.



En même temps, je trouve que les actionnaires ont bien été patient avant de pouvoir récupérer leurs billes.
Avatar de karandras INpactien
karandras Le lundi 19 mars 2012 à 17:30:02
Inscrit le lundi 6 décembre 04 - 46 commentaires
La bourse ...

C'était quand même mieux y a 30 ans, quand l'informatique ne régnait pas à outrance dans le système actuel.

Plus de la moitié des opérations sont automatisées, c'est plus un courtier qui achète et revend, c'est une machine !! Et le fait par milliers d'opérations à la seconde! Comment vous voulez que le monde de la bourse ne soit pas un truc de barge devenu complètement hors de contrôle ?!



Avatar de huskie INpactien
huskie Le lundi 19 mars 2012 à 17:32:32
Inscrit le mercredi 20 avril 05 - 29925 commentaires
Décidément, Cook n'est pas Jobs, il n'a pas résisté longtemps aux actionnaires...
Cette décision peut paraitre logique au vu des autres sociétés qui obéissent à la loi des dividendes, et avec une telle somme, il aurait pu se payer bien d'autre choses, mais bon
il est loin le temps "think different"...
Les 5 prochaines années vont décider de l'avenir de la société je pense.

Les 100 milliards de $ rapportaient moins de 1% l'an.
C'est à dire qu'il s perdaient de la valeur compte tenu de l'inflation (5% officieusement aux US).
;