S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Aurélie Filippetti (PS) : "le mythe de la Hadopi pédagogique s'effondre"

Hadomythe

Le Parti Socialiste, par l’intermédiaire d’Aurélie Filippetti, membre de l’équipe de François Hollande en charge de la Culture, a rapidement réagi aux premiers dossiers transmis au Parquet par la Hadopi. Pour la députée, c’est tout « le mythe de la Hadopi pédagogique (qui) s'effondre ».

Vidéo de janvier dernier annonçant le remplacement de la Hadopi.

3 ans de prison et 300 000 € d'amende

Si à l’heure actuelle, aucun internaute n’a été condamné du fait de la Haute Autorité, la transmission des premiers dossiers au Parquet implique d’éventuelles premières sanctions en cas de transfert au juge.

Il y a tout d’abord celles de l’Hadopi, à savoir 1500 euros d’amende et/ou une suspension d’un mois à internet. Mais il y a aussi la possibilité d’écoper de 300 000 euros d’amende et de 3 ans de prison pour contrefaçon. Rappelons en effet que le processus Hadopi sanctionne le défaut de sécurisation et n’empêche donc pas les plaintes pour contrefaçon, qui concerne la mise en ligne de fichiers illégaux.

Un "imbroglio juridique"

Pour le Parti Socialiste, avec « la transmission des premiers dossiers d'internautes « en flux continu » à tous les parquets de France, le mythe d'une Hadopi ayant une vocation pédagogique s'effondre ».

Aurélie Filippetti estime que cette nouvelle phase de la Haute Autorité mènera à des coupures de connexion à internet « massives ou à l'imbroglio juridique auquel il semble promis », et que le PS ne peut s’en satisfaire.

Diviser les artistes et le public

Créateur de « situations d'injustice », ce dispositif aura aussi pour conséquence de « renforcer l'incompréhension entre les artistes et leur public ». Proximité de la présidentielle oblige, le PS précise que s’il arrive au pouvoir, remédier à cette situation sera sa priorité.

Filippetti revient alors sur la proposition de François Hollande visant à remplacer l’Hadopi et qui souhaite à la fois défendre les droits d’auteur, lutter contre la contrefaçon commerciale, et démocratiser la culture. Comment ? "Par une grande concertation, nous accompagnerons les industries culturelles et les artistes dans leur adaptation à la révolution numérique, en leur assurant de nouvelles sources de financement et un meilleur respect de leurs droits fondamentaux" promet la parlementaire, qui évoque une nouvelle fois cet acte 2 de l'exception culturelle française déjà annoncé au Bourget ou à Nantes. 

Dans son programme, proposition 45, le PS se contente d’affirmer que « les auteurs seront rémunérés en fonction du nombre d’accès à leurs œuvres grâce à un financement reposant sur les acteurs économiques qui profitent de la circulation numérique des œuvres ». La précédente version de cette proposition précisait que le financement des auteurs reposera « à la fois sur les usagers et sur tous les acteurs de l’économie numérique ». Une modification réalisée en catimini et qui rend plus floue encore cette proposition, qui ne précise pas quels seront les acteurs économiques qui devront ouvrir leur portefeuille, ni comment ni pour quel montant.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 13/02/2012 à 14:59

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 110 commentaires

Avatar de Zergy INpactien
Zergy Le lundi 13 février 2012 à 15:04:27
Inscrit le jeudi 30 juin 05 - 7821 commentaires
Le mythe du PS qui supprimera Hadopi s'est effondré depuis longtemps, lui.
Avatar de kade INpactien
kade Le lundi 13 février 2012 à 15:08:20
Inscrit le mercredi 24 octobre 07 - 3264 commentaires
Le mythe du PS qui supprimera Hadopi s'est effondré depuis longtemps, lui.

Fais repasser Sarko
Avatar de donjeuw INpactien
donjeuw Le lundi 13 février 2012 à 15:09:08
Inscrit le mercredi 1 avril 09 - 268 commentaires
En tout cas c'est vrai que ça sonnait faux ce slogan, des politiciens qui viendraient éduquer les internautes là où, eux-mêmes, ne comprennent rien (cf. l'interview "différence entre p2p et torrent)!
Avatar de gouessej INpactien
gouessej Le lundi 13 février 2012 à 15:09:25
Inscrit le dimanche 8 août 10 - 361 commentaires
Le mythe du PS qui supprimera Hadopi s'est effondré depuis longtemps, lui.

Tout à fait.

PCI devrait peut-être parler des propositions faites par les autres partis politiques, il n'y a pas que le PS, l'UMP et le parti pirate qui s'expriment à ce sujet.
Avatar de kail INpactien
kail Le lundi 13 février 2012 à 15:11:11
Inscrit le jeudi 30 août 07 - 9763 commentaires

Fais repasser Sarko

Hadopi 10.1a bientôt dans les bacs.
Avatar de Bilb INpactien
Bilb Le lundi 13 février 2012 à 15:12:37
Inscrit le jeudi 13 janvier 11 - 128 commentaires
Au moins, il y a deux alternatives en avril (pour le cas du téléchargement illégal)
- Soit renouveler le mandat du candidat présent et continuer sur cette magnifique lancée !
- Soit remettre les choses à plat et revoir la copie pour espérer changer un peu la donne.

Mais il est évident qu'aujourd'hui, alors que beaucoup d'acteurs sont présents sur le marché du numérique (Amazon, Apple, Spotify, Deezer ...), La licence globale ne peut plus être mise en place. Alors peut-être que le mieux pour l'internaute est de revoir la copie ; On peut espérer qu'au moins on ne risque pas de vendre sa maison pour quelques albums et quelques films !
Avatar de Deep_INpact INpactien
Deep_INpact Le lundi 13 février 2012 à 15:14:23
Inscrit le vendredi 11 novembre 11 - 2894 commentaires
L'Hadopi s'effondre mais le PS ne veut pas la supprimer.

Cherchez l'erreur !
Avatar de hopper28630 INpactien
hopper28630 Le lundi 13 février 2012 à 15:15:00
Inscrit le lundi 16 février 09 - 1339 commentaires

Tout à fait.

PCI devrait peut-être parler des propositions faites par les autres partis politiques, il n'y a pas que le PS, l'UMP et le parti pirate qui s'expriment à ce sujet.

Toute la gauche prône sa suppression (sauf peut-être le PS). De l'autre côté de l'hémicycle, l'UMP et le NC sont sur le même piédestal. Le FN et Debout La République veulent sa suppression et le reste je sais pas. Mais vu les intentions de vote, hein...
Avatar de kail INpactien
kail Le lundi 13 février 2012 à 15:15:24
Inscrit le jeudi 30 août 07 - 9763 commentaires
Il m'a semblé voir Pierre Lescure dans le public.
Avatar de 127.0.0.1 INpactien
127.0.0.1 Le lundi 13 février 2012 à 15:18:15
Inscrit le mercredi 29 avril 09 - 13214 commentaires
"Par une grande concertation, nous accompagnerons les industries culturelles et les artistes dans leur adaptation à la révolution numérique, en leur assurant de nouvelles sources de financement et un meilleur respect de leurs droits fondamentaux"


Ah,. la résolution des conflits par le dialogue... c'est vrai que ca marche tellement bien. Prenons exemple sur les grandes concertations sur l'écologie, la finance, la sécurité, l'emploi, l'éducation, la religion, les retraites, la santé, ...
;