S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Free Mobile dévoile ses offres dédiées aux MVNO Light et Full MVNO

Limitées au réseau de Free

Iliad vient de dévoiler ses offres pour les MVNO Light et les Full MVNO, ces opérateurs dits « virtuels » utilisant le réseau des détenteurs de licences mobiles. Ouvertes à tous les opérateurs, ces offres pourraient néanmoins être limitées aux premiers opérateurs arrivés.

Free Mobile MVNO
Les services gérés par Free et ceux par le Full MVNO.

Free Mobile précise ainsi vouloir limiter les Full MVNO sur son réseau à 4 opérateurs maximum. Et les MVNO « Light » sont eux aussi susceptibles d’être limités en nombre en cas d’un nombre d’utilisateurs trop important sur son réseau.

Free souhaite donc logiquement éviter la saturation de son réseau, sachant qu’il ne dispose pas d’une quatrième licence pleine, mais de seulement 5 MHz sur 15. Free ne peut donc se permettre d’accueillir des millions de clients sur son réseau 3G.

Un réseau loin de couvrir encore la majorité de la population française

Rajoutons néanmoins que cette offre ne pourra être utilisée qu’en complément par les opérateurs. En effet, en aucun cas signer un contrat avec Free Mobile autorisera le MVNO à exploiter l’accord d’itinérance signé avec Orange.

En somme, seul le réseau de Free pourra être utilisé. Or il ne couvre à l’heure actuelle qu’entre 30 et 40 % de la population selon nos informations. Sans accord avec un autre opérateur, aucun MVNO ne pourra donc décemment se lier à Free Mobile.

Iliad évoque les Femtocell

Ce dernier précise d’ailleurs que ses offres aux MVNO et Full MVNO ne permettent pas d’exploiter les Femtocell de Free « ou tout autre dispositif équivalent », ainsi que les Hotspots FreeWifi. Et bien sûr, cela ne permet pas non plus d’utiliser son réseau 4G. Pour cela, il faudra souscrire à une offre spécifique qui sera définie dans le futur.

Les Full MVNO, du fait de leur statut, disposeront des services de voix, de SMS, de MMS et des données (3G). Le reste est donc à la charge de l’opérateur, qui gère comme il l’entend.

Free Mobile MVNO
Les services gérés par les MVNO Light.

A contrario, le MVNO classique, dit Light chez Iliad, a bien moins de marge de manœuvre, mais dispose en contrepartie du répondeur vocal « à partir du système de Free Mobile », du renvoi d’appel, double appel, présentation du numéro, du roaming à l’étranger, des SMS+ et MMS+, etc.

Les différences techniques et de services entre les MVNO Full et Light sont d’ailleurs assez visibles dans les deux graphiques ci-dessus. Ces différences se remarquent particulièrement dans les parties bleues, soit celles liées aux responsabilités de Free Mobile, et les parties marrons, celles liées aux responsabilités de l’opérateur virtuel.

Des SMS bien moins chers pour les Full MVNO

Enfin, concernant les tarifs, s’il y a peu de différence côté voix et données entre un MVNO Light et un Full MVNO, elles sont par contre particulièrement fortes du côté des SMS. Le « Full » ne paiera que 1 centime d’euro hors taxe l’émission d’un SMS avec le réseau de Free Mobile, contre 4,35 centimes pour un « Light ».

Free Mobile MVNO
Tarifs pour les MVNO Light.

Free Mobile MVNO
Tarifs pour les Full MVNO.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 08/02/2012 à 18:36

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 159 commentaires

Avatar de geekounet85 INpactien
geekounet85 Le mercredi 8 février 2012 à 19:26:41
Inscrit le mercredi 9 juin 04 - 8092 commentaires
Trop fort, Free fait des tarifs de gros supérieurs aux tarifs de ses clients

Dans le seul but de n'accueillir aucun MVNO évidemment

Nul doute que les MVNO vont saisir l'ARCEP car Free met tout en oeuvre pour ne pas respecter ces obligations

les tarifs ne sont pas une obligations. il a obligation de proposer un accès aux MNVO. les tarifs restent à sa discrétion, tout comme l'accord d'itinérance entre free et orange est un contrat contre lequel l'ARCEP n'a aucune visibilité ni son mot à dire. il faut juste qu'il existe.
Avatar de carapitcho INpactien
carapitcho Le mercredi 8 février 2012 à 19:26:52
Inscrit le mardi 3 janvier 06 - 1007 commentaires
4.35c€ = 0.0435€ non ?
Avatar de moi1000 INpactien
moi1000 Le mercredi 8 février 2012 à 19:27:28
Inscrit le vendredi 26 octobre 07 - 2960 commentaires
Faudrait déjà qu'ils aient un réseau pour le louer
Avatar de Donk INpactien
Donk Le mercredi 8 février 2012 à 19:29:17
Inscrit le lundi 6 décembre 04 - 76 commentaires
Quels sont les tarifs des autres opérateurs?
Avatar de huskie INpactien
huskie Le mercredi 8 février 2012 à 19:30:45
Inscrit le mercredi 20 avril 05 - 29925 commentaires
Une analyse intéressante du business model de FreeMobile.

Mais c'est surement un journaliste payé par Bouygues, Vivendi et France Telecom.

Comme si magouiller était du genre de Free.
Avatar de Optrolight INpactien
Optrolight Le mercredi 8 février 2012 à 19:31:03
Inscrit le jeudi 1 avril 10 - 270 commentaires
on monte un MVNO PCi les gars ?


Faut voir les conditions: 2ct la news; 1ct la brève; 10€ la video, 3€ la reprise de news !!!

Avatar de Liam INpactien
Liam Le mercredi 8 février 2012 à 19:32:03
Inscrit le lundi 25 août 03 - 6148 commentaires

les tarifs ne sont pas une obligations. il a obligation de proposer un accès aux MNVO. les tarifs restent à sa discrétion, tout comme l'accord d'itinérance entre free et orange est un contrat contre lequel l'ARCEP n'a aucune visibilité ni son mot à dire. il faut juste qu'il existe.


Non, il s'agit d'un ciseau tarifaire, ce qui est interdit. Tu n'as pas le droit de revendre plus cher un produit ou service en gros que tu ne le revends au détail à l'utilisateur final. Ni même au même prix. Ni même à un prix insuffisamment différent pour que le détaillant puisse raisonnablement envisager une marge viable même avec une entreprise très bien gérée.

Clairement, là, il va falloir que Free s'explique, modifie son offre MVNO, ou modifie le tarif de son hors-forfait sur l'offre à 2€. Car là on est en plein ciseau tarifaire, et ça, c'est illégal.
Avatar de huskie INpactien
huskie Le mercredi 8 février 2012 à 19:33:38
Inscrit le mercredi 20 avril 05 - 29925 commentaires

les tarifs ne sont pas une obligations. il a obligation de proposer un accès aux MNVO. les tarifs restent à sa discrétion, tout comme l'accord d'itinérance entre free et orange est un contrat contre lequel l'ARCEP n'a aucune visibilité ni son mot à dire. il faut juste qu'il existe.

T'en as pas marre de te crever les yeux ?????
Avatar de manu0086 INpactien
manu0086 Le mercredi 8 février 2012 à 19:35:12
Inscrit le mardi 30 janvier 07 - 3238 commentaires

les tarifs ne sont pas une obligations. il a obligation de proposer un accès aux MNVO. les tarifs restent à sa discrétion, tout comme l'accord d'itinérance entre free et orange est un contrat contre lequel l'ARCEP n'a aucune visibilité ni son mot à dire. il faut juste qu'il existe.

Oui, aucune obligation pour le moment, mais ça va venir, patience

La vente de gros plus chère que la vente au détail, c'est un gros problème de concurrence déloyale que la DGCCRF se fera un plaisir de régler
Avatar de seb2411 INpactien
seb2411 Le mercredi 8 février 2012 à 19:39:40
Inscrit le vendredi 24 octobre 08 - 3065 commentaires
Une analyse intéressante du business model de FreeMobile.

Mais c'est surement un journaliste payé par Bouygues, Vivendi et France Telecom.

Comme si magouiller était du genre de Free.

Une analyse ou ça ? Un journaliste je vois pas non plus...
C'est plus un article de blog très orienté et par une personne qui n'a visiblement écris que deux articles sur ... Free.
;