S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Le cabinet Deloitte prévoit la fin de l'internet fixe illimité dans certains pays

Mais pas nécessairement en France

Le cabinet Deloitte a publié il y a peu « les principales tendances auxquelles les entreprises et les consommateurs peuvent s’attendre cette année » dans le secteur de la haute technologie, ceci pour le monde entier. Parmi ces prévisions, nous retrouvons notamment un sujet déjà abordé par le passé en France : la fin de l’internet fixe illimité.

internet illimité vraiment

Des prévisions généralistes

Le cabinet précise que ces tendances sont « basées sur des entrevues et des recherches approfondies, des témoignages de clients et d’anciens membres de Deloitte, d’analystes sectoriels, de chefs d’entreprise et de plus de 6 000 professionnels de Deloitte dans le secteur des TMT », soit le secteur Technologies, Médias et Télécommunications.

Crise des disques durs, développement de la technologie NFC, explosion des ventes de tablettes, de nombreuses prévisions sont annoncées par le cabinet. Mais la dixième prévision portant sur la fin de l’internet illimité a de quoi surprendre, d’autant que le sujet n’est plus abordé depuis plusieurs mois maintenant.

L'ère des données illimitées pourrait temporairement prendre fin

« La croissance du trafic de données est telle que de nombreux opérateurs mobile vont essayer de siffler la fin du « tout illimité », et même le haut débit fixe pourrait commencer à en faire l’expérience en 2012 » annonce ainsi Deloitte.

Le cabinet explique que « les limites imposées aux réseaux de téléphonie mobile » ont contraint les opérateurs « à déplacer le trafic de données sur des réseaux internet haut-débit ou wifi. Qu’il s’agisse de plafonner la facturation ou la vitesse, l’ère des données illimitées pourrait temporairement prendre fin en attendant le déploiement de réseaux en fibre optique. »

La France n'est pas directement visée

Attention cependant, cette remarque de Deloitte est globale, pour le monde entier. Deloitte n’annonce donc pas la fin de l’internet fixe illimité en France en particulier. D'ailleurs, aucune offre mobile en France ne propose du 100 % illimité. Néanmoins, cette prévision est intéressante dès lors que le sujet a pour la première fois été abordé dans l'Hexagone en août dernier suite à document de travail de la Fédération Française des Télécoms (FFT) découvert par Owni.

Orange internet illimite

Une piqûre de rappel

La polémique est rapidement retombée comme un soufflé après les interventions d’Éric Besson et plusieurs FAI. Néanmoins, le président de la FFT a confirmé le fameux document, précisant toutefois que cela ne visait que les « Net-goinfres », ces gros consommateurs qui représentent à eux seuls la majorité du trafic internet.

On ne peut donc à l’heure actuelle considérer que le sujet est définitivement enterré. Rien ne nous assure à ce jour qu’il ne resurgira pas dans les mois ou années à venir. Cette prévision de Deloitte est donc crédible, d’autant plus quand on sait que certains fournisseurs d’accès à Internet travaillent sur ce sujet depuis un moment.

La vigilance est donc de mise si la France ne veut pas ressembler à la Belgique, au Canada ou à tout autre pays limitant en Go ses abonnés Internet.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 07/02/2012 à 06:11

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 107 commentaires

Avatar de Liam INpactien
Liam Le mardi 7 février 2012 à 06:39:23
Inscrit le lundi 25 août 03 - 6148 commentaires
Le cabinet Deloitte montre qu'il n'y connait rien.
La fibre optique est déjà largement développée et déployée dans les cœurs de réseau. La seule fibre optique qu'il reste à développer c'est la FTTH.
Sauf que la FTTH n'apporte rien en terme de consommation de bande passante. Je veux dire, le xDSL est déjà une technologie de point à point, où chacun a son débit dédié. Si risque de saturation il y a, c'est au niveau de l'opérateur lui-même, une fois relié à son réseau. Mais son réseau, il est en fibre optique depuis longtemps.

Reste le cas du câble coaxial, mais dans la plupart des pays reposant essentiellement sur le câble (amérique du nord notamment), le haut débit fixe tout illimité n'a JAMAIS été la norme. D'ailleurs même en xDSL il n'est pas la norme partout (regardez chez nos voisins Belges).

Quant au mobile, c'est pareil... dans la plupart des pays, la notion de fair use est une réalité depuis fort longtemps.

Du reste, je ne vois pas en quoi "plafonner la vitesse" s'oppose au tout illimité. D'ailleurs quel est le plafond de vitesse, qui peut le dire ? Quelle vitesse max peut vraiment supporter le réseau numéricâble ? Et la fibre optique de Free ? Ce n'est peut-être pas du tout illimité alors ?

Et puis alors le coup du "Web Bypass", le truc pompeux pour dire échange de la main à la main... "tain l'autre jour mon pote m'a filé une clé usb avec un film dessus, en fait, on a fait du [gros effets visuels, voix puissante]WEB BYPASS[toudoudoum]". "L'autre jour j'ai envoyé un fichier de mon PC de bureau à mon PC portable via le réseau local. J'ai fait du... WEB BYPASS [toudoudoum]".

Ces gens là sont payés pour réinventer la roue en lui donnant un nom qui sonne super "2.0", et pour faire des prédictions qu'ils ne comprennent pas eux-même ?

Quoi, ils sont payés cher en plus ?

Bah putain...
Avatar de kwak-kwak INpactien
kwak-kwak Le mardi 7 février 2012 à 07:07:43
Inscrit le jeudi 27 mai 10 - 1986 commentaires

La question de la saturation des réseaux ne concerne pas la boucle locale (et le rattachement des clients), mais la structure interne du réseau qui est au bord de la saturation depuis quelques années déjà. Apporter de la fibre (à la place de la paire cuivrée) ne résoudra aucun problème, bien au contraire, elle incitera à récupérer des fichiers toujours plus volumineux, puis que le temps pour les récupérer ne sera plus un argument en défaveur de la taille.

Quand on parle de la fin de l'internet illimité, il ne s'agit pas du débit mais de la quantité de données, on verra alors réapparaître des "fair use" à l'instar de la téléphonie mobile.

Mais on en n'est pas encore là et la distribution des données sur le réseau peut encore être largement être améliorée, par exemple en favorisant la distribution locale. C'est un comble d'aller télécharger la dernière mise à jour Windows ou Mac sur un serveur USA, alors que ton voisin (ou ton autre PC) dispose déjà de ce fichier et dispose d'un paquet de bande passante à revendre en upload. Il suffirait donc:
- D'établir dans les PC, les box et sur les serveurs web, un protocole p2p incluant la préférence géographique dans les choix des transferts.
- De faire une mise en cache dans les machines et de réserver à cet usage 50 à 100 Go sur le disque dur qu'elles contiennent.
- Et, le plus dur: offrir des connexions internet aux débits symétriques.

... Et si la re-distribution se fait à échelle très locale (genre LAN ou CAN) on peut effectivement parler de Web-bypass.

Edité par kwak-kwak le mardi 7 février 2012 à 07:10
Avatar de Idiot Proof INpactien
Idiot Proof Le mardi 7 février 2012 à 07:15:10
Inscrit le dimanche 21 septembre 08 - 1369 commentaires
J'ai du mal a voir le rapport entre la fibre optique et le sujet de départ

Une bande passante est "Finie" par définition, on ne peut aller au delà de la capacité prévue sauf si l'on change ou du matériel ou du logiciel ou que l'on police la manière dont-elle est utilisée

Pour en revenir au sujet

Les utilisateurs nomades acceptent de payer une 20aine d'euros pour 3Gb de données soit 6.66 € du Gb.

Moi perso j'y vois une manière très simple de mettre fin aux coté répressif qui s'installe partout a travers le monde et qui fait passé tous les utilisateurs pour des vilains petits pirates.

Pas de filtrage, pas de dpi, plus d'hadopi et quelque chose très facilement compréhensible par tous les utilisateurs

Tout le monde a compris que quand il laisse le robinet d'eau ouvert la facture va être en conséquence, la data c'est la même chose
Avatar de Masterbuck INpactien
Masterbuck Le mardi 7 février 2012 à 07:15:39
Inscrit le samedi 6 janvier 07 - 78 commentaires
Je suis au Canada, et c'est de la merde.
Avatar de Zazardify INpactien
Zazardify Le mardi 7 février 2012 à 07:17:08
Inscrit le vendredi 3 juin 11 - 52 commentaires
Les débits symétriques, j'en rêve (même 10 méga je prends)...
Avatar de luinil INpactien
luinil Le mardi 7 février 2012 à 07:27:09
Inscrit le samedi 10 juin 06 - 1040 commentaires
J'arrive pas a trouver un lien vers la liste des pays qui seraient concernés.

Le lien (très discret) vers le communiqué de presse est pas plus précis que l'article ici.
Avatar de moggbomber INpactien
moggbomber Le mardi 7 février 2012 à 07:40:37
Inscrit le lundi 6 janvier 03 - 587 commentaires
précisant toutefois que cela ne visait que les « Net-goinfres »

oui voila , donc ils veulent nous le faire à la mobile; "c'est illimité tant que vous n'avez pas atteint la limite donc"
Avatar de CyberJoJo INpactien
CyberJoJo Le mardi 7 février 2012 à 07:48:41
Inscrit le mardi 25 juillet 06 - 645 commentaires
Je suis au Canada, et c'est de la merde.


La même en Australie...

J'espère vraiment que ça n'arrivera jamais en France.
Un bon débit au début du mois, puis à partir du 10-15 un débit de merde. Pas moyen de surfer convenablement, attente de 5 minutes si tu ouvres plusieurs onglets en même temps... Je parle même pas du jeu en ligne qui est impossible.

Point positif, si on peut parler de point positif, le débit redevient normal entre 2h et 8h du matin.
Avatar de Ohmydog INpactien
Ohmydog Le mardi 7 février 2012 à 07:49:47
Inscrit le jeudi 27 juillet 06 - 3151 commentaires
La FFT, c'est là où Orange, SFR et Bouygues se rencontrent de manière officielle pour fixer et vérouiller le marché.
C'est aussi là qu'ils avaient dit qu'ils ne laisseraient pas rentrer Free sur le marché...
*Ahhh la FFT....
Avatar de pti_pingu INpactien
pti_pingu Le mardi 7 février 2012 à 07:53:26
Inscrit le jeudi 15 janvier 09 - 9592 commentaires
précisant toutefois que cela ne visait que les « Net-goinfres »

oui voila , donc ils veulent nous le faire à la mobile; "c'est illimité tant que vous n'avez pas atteint la limite donc"


Perso j'adore l'expression de Net-goinfre, ça fait très stigmatisation "des gros fat qui bouffent du burger toute la journée et qui nous plombent les comptes de la sécu", des gens à faire disparaitre du paysage Internet en somme (coup de gueule du matin inside).
;