S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

PlayStation 3 : la class action sur « Autre OS » déboutée par un juge

Vous avez accepté la licence, donc chut

La PlayStation 3 s’est caractérisée à ses débuts par une fonctionnalité très particulière dont il était déjà mention sur la boîte d’emballage : « Autre OS » ou la possibilité d’installer une distribution Linux pour bidouiller et utiliser sa console autrement. Et puis un jour, Sony a supprimé cette fonctionnalité via une mise à jour de sa console. Depuis, une class action était ouverte aux États-Unis, mais un juge vient de tout arrêter.

Sony PlayStation 3

La PlayStation 3 était donc vendue comme ayant la possibilité de faire fonctionner un Linux. Les bidouilleurs s’en donnaient évidemment à cœur joie puisque de nombreuses possibilités se retrouvaient ainsi débloquées. Mais cette même liberté a offert à des bidouilleurs d’un autre genre, dont un certain GeoHot, l’opportunité de chercher plus efficacement un moyen de contourner les protections de la console.

Pour se simplifier la vie, Sony avait à l’époque publié la version 3.21 du firmware qui supprimait purement et simplement la fonctionnalité « Autre OS ». Devant une décision aussi radicale, le client Anthony Ventura avait déposé une plainte devant le tribunal de Californie en avril 2010 qui s’était rapidement transformée en class action. Le verdict était particulièrement attendu.

Et il ne risque pas de ravir les plaignants : la plainte est déboutée. La décision du juge Richard Seeborg se base sur un élément particulièrement simple : lorsqu’un client devient propriétaire d’une console, il accepte du même coup une licence d’utilisation. Or, celle-ci stipule que le firmware de la machine peut être modifié de manière unilatérale et que des fonctionnalités peuvent apparaître… ou disparaître. En outre, le juge estimait que la suppression de « Autre OS » entrait dans le champ des fonctionnalités pouvant disparaître.

En résumé, l’acceptation de la licence prend le pas sur la suppression d’une fonctionnalité dont il a pourtant été fait la publicité pendant un temps. Une décision qu’Anthony Ventura ne comprend pas et dont il compte faire appel. 
Source : Gamasutra
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 13/12/2011 à 17:16

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 152 commentaires

Avatar de AngelSword INpactien
AngelSword Le mardi 13 décembre 2011 à 22:07:38
Inscrit le samedi 18 octobre 03 - 1385 commentaires
dont il a pourtant été fait la publicité pendant un temps.


Oui mais l'acceptation change tout, sans compter qu'il est dit que Sony est libre de procéder aux modifications du matériel, en achetant le produit on accepte ça aussi


Ceux qui voulaient que le méchant Sony paye devront attendre une prochaine vie
Avatar de Miles Prower INpactien
Miles Prower Le mardi 13 décembre 2011 à 22:19:05
Inscrit le mardi 15 janvier 08 - 582 commentaires
Other OS était un gadget inutile.

CTB !



Bah quoi, je me mets au niveau de la discussion. :|
Je ne serais vraiment pas contre un système de notation des commentaires à la Slashdot (ou à la Gawker à la rigueur) sur PCi, ça permettrait de respirer.
Avatar de Skeeder INpactien
Skeeder Le mardi 13 décembre 2011 à 22:38:52
Inscrit le vendredi 18 mai 07 - 2585 commentaires
Je n'ai pas d'avis sur la question, puisqu'on parle de droit américain ici. En soi le raisonnement du juge est logique (contrat = acceptation de licence), après je ne connais pas les équivalents (s'ils existent) au droit de la consommation, à l'équilibre des contractants, aux fonctionnalités essentielles (entre autres fondements potentiels à une action).

En France en tout cas une conclusion aussi brutale serait peu probable.

EDIT : Un peu plus d'infos sur la motivation du juge :
http://www.courthousenews.com/2011/12/09/42126.htm


En France, c'est pareil, quand tu accepte un contrat, c'est accepté, y'a pas de retours en arrière. Tant que la clause du contrat est légale (ce qui est le cas ici), Sony peut parfaitement l'appliquer.
Avatar de ano_635110013168370034 INpactien
ano_635110013168370034 Le mardi 13 décembre 2011 à 22:46:22
Inscrit le mardi 19 juillet 05 - 8330 commentaires


Oui mais l'acceptation change tout, sans compter qu'il est dit que Sony est libre de procéder aux modifications du matériel, en achetant le produit on accepte ça aussi



Gné ? modifications du matériel ? Ya un techos qui passe chez toi avec son tournevis et t'as pas le droit de le laisser dehors ?

Edité par paflaxe le mardi 13 décembre 2011 à 22:46
Avatar de CounterFragger INpactien
CounterFragger Le mardi 13 décembre 2011 à 23:15:11
Inscrit le mardi 10 juin 08 - 2197 commentaires


Oui mais l'acceptation change tout, sans compter qu'il est dit que Sony est libre de procéder aux modifications du matériel, en achetant le produit on accepte ça aussi
:

On "accepte" la publicité mensongère et les vices cachés ?



En France, c'est pareil, quand tu accepte un contrat, c'est accepté, y'a pas de retours en arrière. Tant que la clause du contrat est légale (ce qui est le cas ici), Sony peut parfaitement l'appliquer.

Rien ne dit qu'en France, cette clause ne serait pas considérée comme abusive. Les USA font moins cas du consommateur qu'ici.
Avatar de v1nce INpactien
v1nce Le mardi 13 décembre 2011 à 23:36:59
Inscrit le lundi 28 août 06 - 1254 commentaires


faux ...... tu demare la console et accepte le cluf ...... si tu ne l'accepte pas, tu la retourne et elle te sera remboursée


Au pays des Bisounours ?
Avatar de v1nce INpactien
v1nce Le mardi 13 décembre 2011 à 23:50:41
Inscrit le lundi 28 août 06 - 1254 commentaires


non, car jouer n'est pas une fonctionnalité tierce ...... c'est la fonction meme de l'objet ....c'est rigolo les comparaisons/caricatures/troll mais faut aussi rester coherent et rationnel quand meme des fois c'est bien aussi


Ouais et la fonction d'une voiture c'est de véhiculer des passagers.
Et si je choisis la marque A plutôt que la marque B parce qu'elle dispose de la clim et que la prochaine révision inactive la clim, je n'ai pas le droit de me plaindre parce que la clim ne fait pas partie des fonctionnalités "de base" d'une voiture, c'est ça ton raisonnement ?

Problème, rien ne ressemble plus à une voiture qu'une autre voiture. Comme rien ne ressemble plus à une console qu'une autre console.
Lorsque l'on prend une décision d'achat on le fait sur un ensemble des critères.
Si une fonctionnalité est supprimée unilatéralement [sauf décision judiciaire/modification législative], alors le constructeur devrait avoir obligation de reprendre son matériel.
Avatar de 127.0.0.1 INpactien
127.0.0.1 Le mercredi 14 décembre 2011 à 00:01:44
Inscrit le mercredi 29 avril 09 - 13214 commentaires
non le probleme c'est la bande de gros imbéciles qui des qu'il y a une faille exploitable l'exploite pour faire ensuite plein de vilain piratage ! c'est ca le vrai probleme !


Avec ce genre de raisonnement, on cautionne tous les moyens qui peuvent justifier la fin (du piratage). On en revient a mon 1er commentaire : Le CLUF c'est la loi... une loi privée.

Et maintenant que la masterkey de la PS3 est connue, Sony va faire quoi ? Une mise a jour qui va interdire de jouer sur la console ?

Combien de temps avant qu'on ne désactive tous les smartphones parce qu'un pirate a trouvé comment faire un jailbreak ?

Edité par 127.0.0.1 le mercredi 14 décembre 2011 à 00:03
Avatar de Miles Prower INpactien
Miles Prower Le mercredi 14 décembre 2011 à 00:24:20
Inscrit le mardi 15 janvier 08 - 582 commentaires
Combien de temps avant qu'on ne désactive tous les smartphones parce qu'un pirate a trouvé comment faire un jailbreak ?

J'attends de voir Microsoft désinstaller à distance tous les Internet Explorer via une mise à jour de Windows, sous prétexte de découverte d'une faille.

(On peut faire pas mal de variantes avec ce concept)
Avatar de Liam INpactien
Liam Le mercredi 14 décembre 2011 à 01:25:04
Inscrit le lundi 25 août 03 - 6148 commentaires
Avec le procès que Sony s'est payé au fesses, il doivent avoir des regrets, du genre "quelle connerie d'avoir autorisé la possibilité d'installer Linux sur notre console".

Une chose est sure, pour la PS4, il n'y aura plus l'option "autre OS". Au moins Sony n'aura pas de pb.


Pauvre biquet Sony qui a mis une fonction "Other OS" sans le faire exprès et par pure philanthropie... on va les plaindre les biquounets...

Sony a mis une fonction Other OS pour avoir un avantage concurrentiel, c'est à dire pour des motifs purement commerciaux. Et en communiquant dessus, ils se sont un minimum engagés auprès des consommateurs.

Si MacDo te dit "venez manger le nouveau sandwich, il contient un bon steak", et que tu te retrouves avec ton sandwich qui a pas de steak dedans, tu vas faire un peu la gueule ce me semble. Tu vas pas te dire
"Boah, tant pis, ils ont déjà été vachement gentils de donner un steak aux 100 premiers clients, après tout l'important c'est que ce soit un sandwich hein, ce qu'il y a dedans c'est accessoire. Les 100 premiers clients devraient quand-même vraiment remercier MacDo du fond du cœur d'avoir bien voulu mettre un steak dans leur hamburger. Halala qu'est-ce qu'ils sont gentils chez MacDo."
Tu vas pas non-plus te dire "Boah, bien-sûr ils m'ont promis un steak, mais au fond, c'est leurs hamburgers, ils font ce qu'ils veulent."
Et tu vas pas non-plus te dire "C'est ma faute j'avais qu'à me renseigner, en plus c'est écrit en petit à l'intérieur de la boîte du hamburger que j'ouvre une fois que j'ai payé... mais je peux retourner faire la queue pour qu'ils reprennent mon sandwich et en échange ils m'enverront un bon d'achat Macdo dans ma boîte aux lettres sous 6 mois. Bon ok du coup je mange pas ce midi, mais c'est pas grave hein".


Non, tu vas juste gueuler un bon coup parce que c'est inadmissible, que t'es venu pour manger un burger avec un steak dedans, que sinon tu serais allé chez chez la boutique de sandwichs végétariens à côté si tout ce que tu voulais c'est un sandwich, que t'as payé pour ton burger qu'on t'avait promis un steak dedans, qu'il y a pas de steak dedans, et que c'est un scandale.

Et tu auras parfaitement raison : c'est un scandale.
;