S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Netflix confirme son arrivée en Europe et ouvre son siège au Luxembourg

Pour la beauté du pays

La nouvelle est désormais officielle. Netflix, à l’instar de bien des sociétés américaines, va donc installer son siège européen au Luxembourg, fiscalité oblige. Et le ministère de l’Économie et du Commerce extérieur du Luxembourg rappelle que Netflix lancera ses premiers services européens au Royaume-Uni et en Irlande.

Netflix vod abonnement

« Nous sommes ravis d’établir notre base européenne au Luxembourg, et de rejoindre ainsi de nombreuses autres sociétés actives dans le domaine de l’Internet qui y ont trouvé un environnement des affaires attrayant » a ainsi expliqué David Wells, le directeur financier de Netflix.

iTunes, Microsoft, Amazon, eBay, tous au Luxembourg

Le spécialiste de la vidéo à la demande par abonnement, implanté sur tout le continent américain (nord et sud), rejoint effectivement de nombreuses sociétés informatiques et internet. Microsoft, Amazon, Skype, AOL, Apple (pour iTunes), eBay, Paypal, sont ou ont été présents au Luxembourg pour leur division européenne.

Jeannot Krecké, le ministre de l’Économie et du Commerce extérieur du Luxembourg, a d’ailleurs fait remarquer que cette implantation de Netflix « constitue un nouveau pas pour le développement constant du secteur des technologies de l’information et de la communication » dans son pays.

Une fiscalité avantageuse

Ce dernier accueille d’ailleurs depuis peu Sony Europe pour son service de librairie en ligne Reader Store. Le site fiduciaire-lpg.lu, lors de l’arrivée de Sony, expliquait ainsi les multiples avantages de son pays. Il cite notamment la TVA à 15 % sur les services immatériels fournis par voie électronique ou encore l'imposition des bénéfices commerciaux l'impôt sur le revenu des collectivités de 21 %.

Reste à savoir désormais quand précisément Netflix lancera ses activités en Europe, et où précisément. Outre le Royaume-Uni et l’Irlande, on sait que l’Espagne est dans le collimateur de Netflix. La France, pour sa part, intéresse Netflix, mais le marché serait encore un peu trop régulé selon ce dernier.

En difficulté en Amérique du Nord après ses changements de tarifs, Netflix perd des abonnés et a sombré en bourse. L’Europe lui permettra-t-il de se relancer ? Rien n’est moins sûr. En France, la concurrence a déjà préparé son arrivée.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 05/12/2011 à 14:37

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 41 commentaires

Avatar de pti_pingu INpactien
pti_pingu Le lundi 5 décembre 2011 à 17:23:23
Inscrit le jeudi 15 janvier 09 - 9592 commentaires

Non, on parle d'une grosse ville et d'un pays, ce n'est pas comparable.


Certes, sur la taille tu as raison, mais malgré cela on parle quand même dans les 2 cas d'une économie nationale. Et à bien y regarder, quant on étudie les indicateurs économiques, le Luxembourg est traité sur un pied d'égalité avec les autres pays Européen. Pour pousser plus loin la réflexion, il faut faire des comparaisons au pro-rata, par ex.:
En absolu:
-PIB France 2010: 2560 Md;
-PIB Lux 2010: 110Md

Au prorata:
-PIB France 2010: 42,6Md / million d'habitant
-PIB Lux 2010 (sans les frontaliers): 110Md / million d'habitant
-PIB Lux 2010 (avec frontaliers : 78Md / million d'habitant

Autres indicateurs:
-Exportation France 2010: 23% du PIB
-Exportation Lux 2010: 167,5% du PIB

-Taux de variation du PIB Fr 2010: 0,8%
-Taux de variation du PIB Lux 2010: 5,5%

Données:
-Population FR: 60M
-Population Lux: 0,5M (+0,2M de frontaliers)

Note + edit: aux dernières statistiques sur l'éco Lux, seulement 60% de la richesse (hum) créée provenant de la ville de Luxembourg, 20% du sud et 10% du reste.

Edité par pti_pingu le lundi 5 décembre 2011 à 17:24
Avatar de TaigaIV INpactien
TaigaIV Le lundi 5 décembre 2011 à 17:29:58
Inscrit le mercredi 1 octobre 08 - 10472 commentaires


Certes, sur la taille tu as raison, mais malgré cela on parle quand même dans les 2 cas d'une économie nationale. Et à bien y regarder, quant on étudie les indicateurs économiques, le Luxembourg est traité sur un pied d'égalité avec les autres pays Européen. Pour pousser plus loin la réflexion, il faut faire des comparaisons au pro-rata, par ex.:
En absolu:
-PIB France 2010: 2560 Md;
-PIB Lux 2010: 110Md

Au prorata:
-PIB France 2010: 42,6Md / million d'habitant
-PIB Lux 2010 (sans les frontaliers): 110Md / million d'habitant
-PIB Lux 2010 (avec frontaliers : 78Md / million d'habitant

Autres indicateurs:
-Exportation France 2010: 23% du PIB
-Exportation Lux 2010: 167,5% du PIB

-Taux de variation du PIB Fr 2010: 0,8%
-Taux de variation du PIB Lux 2010: 5,5%

Données:
-Population FR: 60M
-Population Lux: 0,5M (+0,2M de frontaliers)

Note + edit: aux dernières statistiques sur l'éco Lux, seulement 60% de la richesse (hum) créée provenant de la ville de Luxembourg, 20% du sud et 10% du reste.

Tu ne peux pas dire qu'une solution qui fonctionne pour ~0.7M de personnes est applicable à 60M de personnes, le fait d'avoir le statut d'état ne change rien au problème, on pourrait aussi appliquer le même fonctionnement que le Vatican pendant qu'on y est. Il faudrait ouvrir combien de banques en France pour atteindre le même niveau de revenu qu'au Luxembourg ?
Avatar de pti_pingu INpactien
pti_pingu Le lundi 5 décembre 2011 à 17:33:33
Inscrit le jeudi 15 janvier 09 - 9592 commentaires

Tu ne peux pas dire qu'une solution qui fonctionne pour ~0.7M de personnes est applicable à 60M de personnes, le fait d'avoir le statut d'état ne change rien au problème, on pourrait aussi appliquer le même fonctionnement que le Vatican pendant qu'on y est. Il faudrait ouvrir combien de banques en France pour atteindre le même niveau de revenu qu'au Luxembourg ?


Et il faudrait décentraliser jusqu'à quel niveau pour atteindre un fonctionnement un peu moins usine-à-gaz en France? Justement, au niveau département...or la Luxembourg à la taille d'un département.

Et si par le passé, la banque représentait 80% du PIB, ce n'est plus le cas où aujourd'hui c'est plutôt 55-60%, suivi de 20% de services IT (incluant SSII, startups, et informatique généraliste), 10% de service à la personne et 10% d'industrie.
Avatar de TaigaIV INpactien
TaigaIV Le lundi 5 décembre 2011 à 17:38:27
Inscrit le mercredi 1 octobre 08 - 10472 commentaires


Et il faudrait décentraliser jusqu'à quel niveau pour atteindre un fonctionnement un peu moins usine-à-gaz en France? Justement, au niveau département...or la Luxembourg à la taille d'un département.

Et si par le passé, la banque représentait 80% du PIB, ce n'est plus le cas où aujourd'hui c'est plutôt 55-60%, suivi de 20% de services IT (incluant SSII, startups, et informatique généraliste), 10% de service à la personne et 10% d'industrie.

Mouais, j'ai comme un doute sur l'efficacité de la décentralisation pour les régions économiquement sinistrées.
55-60% c'est énorme, vouloir généraliser une situation aussi exceptionnelle ne me semble pas bien sérieux.
Avatar de kamuisuki INpactienne
kamuisuki Le lundi 5 décembre 2011 à 17:41:29
Inscrite le mardi 23 juin 09 - 2279 commentaires


Oui. Tu pourrais développer un peu ta théorie du café du commerce ? La plus part des gens que j'ai rencontré qui ce plaignaient étaient tout simplement incapable de faire le différence entre chiffre d'affaire et bénéfice. Si une entreprise n'est rentable qu'en supprimant les charges, c'est quelle n'est pas rentable et qu'il faut faire autre chose.


Si tu le voyais tu ne qualifierais pas mon commentaire de kevinesque.



brice.gif
Hi Kevin ça farte.?

voilà.
//////////
Les actionnaires sur les petites entreprises?
/////////
Et si au lieu de taxer une personne qui entreprend alors qu'elle n'engrange pas plus d'argent qu'un simple salarié, on taxait en % suivant des pallier de Benefice?
////////
Pourquoi l'Allemagne garde les entreprises chez elles?Pourtant il faut bien les payer les allemand? TVA Sociale(baisse des salaires mais prix plus bas sur certains produits )pays tourné vers l'exportation, et pas vers un marché interne comme la France.
Pour récuperer les entreprises il faut bien leur donner l'envie de rester, ou de s'installer en France,sinon justement elles feront que nous employer.. comme des chinois .Rien n'empeche de prelever plus ou de taxer les profits des actionnaires ou d'imposer une plus grande répartition.Aprés tu vas me dire blabla pas facile etc.. mais bon ça à ce moment là restons dans notre coin et reculons comme c'est le cas depuis 40ans en france..

(Alors du coup oui ça deborde completement du sujet de base mais aprés tout..)



Edité par kamuisuki le lundi 5 décembre 2011 à 17:42
Avatar de pti_pingu INpactien
pti_pingu Le lundi 5 décembre 2011 à 17:50:39
Inscrit le jeudi 15 janvier 09 - 9592 commentaires

Mouais, j'ai comme un doute sur l'efficacité de la décentralisation pour les régions économiquement sinistrées.
55-60% c'est énorme, vouloir généraliser une situation aussi exceptionnelle ne me semble pas bien sérieux.


Depuis le début, je ne parle pas de généraliser la nature de l'économie, mais le type de taxation et d'imposition. De plus, pourquoi considérer que la nature de l'économie de Luxembourg est exceptionnelle au vue des autres économies européennes. Justement, normalement l'économie doit se diriger vers une économie européenne et pas rester au stade nationale (où chacun prêche pour sa paroisse -attention, je ne parle pas de solidarité, surtout en ces temps troubles- ).
Si un pays a spécialisé son économie dans la finance (Lux), qu'un autre la spécialise dans le high-tech (France ou Allemagne) ou dans l'agro-alimentaire (France-Suisse-Italie), c'est une rationalisation qui devrait s'opérer dans la perspective de la pérennité de l'espace économique européen.

Donc en gros de considérer que le modèle de succès basé sur la banque au Lux ne peut pas s'appliquer ailleurs est nul et non-avenue où justement ce n'est pas cela qu'il faille rechercher mais bel et bien une spécialisation sur des domaines économiques (pffff, à quoi cela servirait d'avoir 36 banques dans le Cantal?).

Edité par pti_pingu le lundi 5 décembre 2011 à 17:52
Avatar de TaigaIV INpactien
TaigaIV Le lundi 5 décembre 2011 à 18:00:30
Inscrit le mercredi 1 octobre 08 - 10472 commentaires


Depuis le début, je ne parle pas de généraliser la nature de l'économie, mais le type de taxation et d'imposition. De plus, pourquoi considérer que la nature de l'économie de Luxembourg est exceptionnelle au vue des autres économies européennes. Justement, normalement l'économie doit se diriger vers une économie européenne et pas rester au stade nationale (où chacun prêche pour sa paroisse -attention, je ne parle pas de solidarité, surtout en ces temps troubles- ).
Si un pays a spécialisé son économie dans la finance (Lux), qu'un autre la spécialise dans le high-tech (France ou Allemagne) ou dans l'agro-alimentaire (France-Suisse-Italie), c'est une rationalisation qui devrait s'opérer dans la perspective de la pérennité de l'espace économique européen.

Donc en gros de considérer que le modèle de succès basé sur la banque au Lux ne peut pas s'appliquer ailleurs est nul et non-avenue où justement ce n'est pas cela qu'il faille rechercher mais bel et bien une spécialisation sur des domaines économiques (pffff, à quoi cela servirait d'avoir 36 banques dans le Cantal?).

Tu ne peux pas supprimer sensiblement 50% de l'activité et dire qu'il suffit de faire pareil pour le reste. Dans le même ordre d'idée, ce concentrer uniquement sur certains secteur est risqué à long terme et une fois de plus ce sont les employés qui trinquent si un secteur ne fonctionne plus et qu'il faut ce concentrer sur un autre.
Avatar de TaigaIV INpactien
TaigaIV Le lundi 5 décembre 2011 à 18:07:42
Inscrit le mercredi 1 octobre 08 - 10472 commentaires



brice.gif
Hi Kevin ça farte.?

voilà.
//////////
Les actionnaires sur les petites entreprises?
/////////
Et si au lieu de taxer une personne qui entreprend alors qu'elle n'engrange pas plus d'argent qu'un simple salarié, on taxait en % suivant des pallier de Benefice?
////////
Pourquoi l'Allemagne garde les entreprises chez elles?Pourtant il faut bien les payer les allemand? TVA Sociale(baisse des salaires mais prix plus bas sur certains produits )pays tourné vers l'exportation, et pas vers un marché interne comme la France.
Pour récuperer les entreprises il faut bien leur donner l'envie de rester, ou de s'installer en France,sinon justement elles feront que nous employer.. comme des chinois .Rien n'empeche de prelever plus ou de taxer les profits des actionnaires ou d'imposer une plus grande répartition.Aprés tu vas me dire blabla pas facile etc.. mais bon ça à ce moment là restons dans notre coin et reculons comme c'est le cas depuis 40ans en france..

(Alors du coup oui ça deborde completement du sujet de base mais aprés tout..)


Moi j'ai dis à mes gagneuses qu'il fallait qu'elles arrêtent avec leurs histoires de capote si elles voulaient s'en sortir.
Avatar de pti_pingu INpactien
pti_pingu Le lundi 5 décembre 2011 à 18:10:31
Inscrit le jeudi 15 janvier 09 - 9592 commentaires

Tu ne peux pas supprimer sensiblement 50% de l'activité et dire qu'il suffit de faire pareil pour le reste. Dans le même ordre d'idée, ce concentrer uniquement sur certains secteur est risqué à long terme et une fois de plus ce sont les employés qui trinquent si un secteur ne fonctionne plus et qu'il faut ce concentrer sur un autre.


Là tu confonds à mon sens, répartition de l'économie et anticipation du contexte structurelle. Le secteur le plus touché en France est le secteur de l'industrie et non de l'IT/High-Tech/Santé/Agro. Retournons 30/40 ans en arrière:

Etape 1 - la croissance en veux-tu en voilà (2000):
-Economie FR: Perte du tissu industriel dans les régions Nord et Est avec une masse de salarié pas ou peu reconvertie;
-Economie Lux: Un nouveau domaine d'activité florissant (la banque) suivi ensuite par de nouveau domaine.

Je ne parle pas du futur, ici au Lux, il y a aussi des enjeux en terme d'anticipation des 10 à 20 ans qui viennent mais, cela démontre, que le parie d'une économie qui fait la part belle à une activité peut s'avérer payant, mais pour cela, il faut de l'anticipation pour éviter de se retrouver en 10 ans à liquider des dizaines de milliers d'emploi dans la sidérurgie, l'industrie, la mine etc.

Edit: d'ailleurs, la majorité des frontaliers qui viennent au Lux, ne sont pas des natifs de Moselle mais des produits d'importation (tout comme moi )

Edité par pti_pingu le lundi 5 décembre 2011 à 18:12
Avatar de kamuisuki INpactienne
kamuisuki Le lundi 5 décembre 2011 à 18:27:03
Inscrite le mardi 23 juin 09 - 2279 commentaires

Moi j'ai dis à mes gagneuses qu'il fallait qu'elles arrêtent avec leurs histoires de capote si elles voulaient s'en sortir.



Vu que tu n'expliques pas plus, ne developpes rien, et que donc tu n'apportes rien , je te laisse = )
;