S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

UFC vs les éditeurs de jeux vidéo : « il n'y a pas plus de bugs qu'avant »

C'est beau

Vivement attaquée par l’UFC-Que Choisir pour ses bugs, ses DRM, ses armes anti-piratage et anti-revente, sa dépendance à Internet (même en mode solo) et ses contenus additionnels, l’industrie du jeu vidéo a tenu à se défendre via notre confrère Challenges.

Posez la même question dans le secteur automobile...

Le SELL, le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs, a ainsi démonté point par point les arguments de l’UFC-Que Choisir :

La méthodologie de l’UFC : avec seulement quelques centaines de témoignages recueillis, le SELL juge que ce nombre n’est pas pertinent dès lors que le secteur du jeu vidéo compte des millions d’utilisateurs rien qu’en France.

Le syndicat rajoute que la question de l’UFC vise exclusivement les problèmes, ce qui implique forcément des témoignages allant en ce sens. « J'aimerais bien voir le résultat d'une enquête du même type s'adressant aux possesseurs de voiture qui rencontrent un problème... » a alors argumenté James Rebours, le président du SELL. Il n’est cependant pas certain que cette analogie avec le secteur automobile soit judicieuse, les taux de pannes de certaines marques faisant débat depuis de longues années.

La courte durée des jeux n'est qu'un ressenti

Les bugs : des bugs ? Quels bugs ? « Les éditeurs font un gros travail pour gérer les bugs. Il n'y en a pas plus qu'avant. S'ils s'étaient amplifiés, la sanction aurait été immédiate » explique James Rebours. Ce dernier rajoute que les éditeurs de jeux vidéo « ne peuvent se permettre de délivrer un jeu qui déçoit » et les bêta-tests se multiplient afin de proposer un jeu stable lors de son lancement. Depuis la démocratisation d’Internet, l’arrivée de patch quelques jours après le lancement d’un jeu est pourtant devenue monnaie courante…

Les contenus additionnels : pour le SELL, un jeu, hors contenu additionnel, a une durée de vie tout à fait acceptable. Ainsi, selon Rebours, « cette critique relève davantage du ressenti que du factuel ». Il serait intéressant qu’une étude rigoureuse prouve au final s’il s’agit ou non d’un simple ressenti des hardcores gamers…

Empêcher la revente « n’est pas une volonté délibérée »

Les armes anti-piratage/revente : outre qu’elles empêchent parfois à l’acheteur d’utiliser son propre jeu sur sa propre machine, au point de le forcer à jouer avec une version pirate, les DRM l’empêchent surtout de transférer son achat ailleurs et bien sûr de les revendre sur le marché de l’occasion.

Sur ce point, le SELL n’a qu’une faible défense. Selon le syndicat, ces défenses des éditeurs sont uniquement là pour lutter contre la « piraterie » sur PC. « Les éditeurs ont adopté les DRM (Digital rights management) pour lutter efficacement contre la reproduction illégale des logiciels. Si cela a un impact sur le marché de l'occasion, ce n'est pas une volonté délibérée. »

Des plaintes et une possible enquête de la DGCCRF

Pour rappel, l’UFC-Que Choisir ne s’est pas contentée de faire un appel à témoignages et à en dresser le bilan. L’association de défense des consommateurs a aussi porté plainte contre quatre éditeurs de jeux vidéo (Codemasters, Warner Interactive, THQ et Bethesda Softworks) ainsi que contre trois grands distributeurs en France (Micromania, Fnac Direct et Game France). L’UFC a de plus demandé à la DGCCRF d’enquêter sur le secteur des jeux vidéo…
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 01/12/2011 à 16:27

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 173 commentaires

Avatar de CrazyCaro INpactienne
CrazyCaro Le vendredi 2 décembre 2011 à 08:48:30
Inscrite le lundi 14 mai 07 - 555 commentaires
Personne n'a parlé des conflits entre Steam et Windows live ?

Ou des bugs à la con de Skyrim qui te désintalle à moitié le jeu quand tu veux patcher ? ooo.gif
Avatar de Gibbon INpactien
Gibbon Le vendredi 2 décembre 2011 à 08:54:51
Inscrit le jeudi 9 décembre 04 - 88 commentaires


C'est vrai que pour l'époque,ça calme un prix pareil,mais qu'est ce que l'on ferais pas pour une parti de KOF 2001 ?


2k1

98 forever !
Avatar de AnthonyF INpactien
AnthonyF Le vendredi 2 décembre 2011 à 09:03:40
Inscrit le jeudi 20 août 09 - 2922 commentaires
Évites de dire des conneries s'il te plaît.
Merci d'avance.

Woops je suis fatigué, désolé de m'être énervé.
Toutes mes excuses, et le reste.

Uno, ce ne sont pas des conneries.
Depuis 2007, il y a un boum quant au nombre d'abonné -plus de 20 millions aujourd'hui- et un taux d'éligibilité de 95% des lignes à l'ADSL -toujours aujourd'hui-.
En sachant qu'un foyer français représente de 1 à 4 personnes en moyenne, je pense que le taux de présence ADSL dans la population des moins de 35-40 ans doit être relativement élevé.
Sans compter les hotspots -récent, je l'admet- et les voisins qui protègent pas leur accès ou les voisins sympa qui acceptent de partager leur connexion.
Donc non, je ne pense pas dire de connerie, il y aura des exceptions certes, mais pas autant que ton affirmation le laisse supposer.
Deuzio, je ne me serais pas senti agressé, ne t'en fais pas
Avatar de AnthonyF INpactien
AnthonyF Le vendredi 2 décembre 2011 à 09:10:19
Inscrit le jeudi 20 août 09 - 2922 commentaires
Beeeeeen, comment dire... entre 2001 et 2006, 1h sans le net, je me faisais chier quoi

Idem, et quand il y avait un problème d'accès, ce magnifique bruit du modem qui recomposait sans cesse
et les 2-3 premiers Worms, qualifiables de "HD" grâce au 640x480.

Le premier jeu multijoueur auquel j'ai pu jouer avec des humains : Worms Armageddon
Avatar de Groumfy INpactien
Groumfy Le vendredi 2 décembre 2011 à 09:26:49
Inscrit le mercredi 8 décembre 04 - 3120 commentaires


Ouai donc Steam serait incapable de transférer un jeu d'un compte à l'autre en mode on-line ?
ils vont invoquer quoi ? des limitations techniques imaginaires ?
tsss



si si c'est possible : c'est un achat "cadeau".


Mais faut passer par la case CB, et Steam gagne à tous les coups quand tu passes dessus
Avatar de gokudomatic INpactien
gokudomatic Le vendredi 2 décembre 2011 à 09:40:35
Inscrit le mercredi 15 décembre 04 - 12311 commentaires
Le dernier Batman est un exemple :

Bug Titanesque qui rend le jeu inouable en DX11.

laisse-moi deviner. Tu ne peux pas frapper en sautant? C'est pas un bug, ça.
Avatar de AnthonyF INpactien
AnthonyF Le vendredi 2 décembre 2011 à 09:52:20
Inscrit le jeudi 20 août 09 - 2922 commentaires
laisse-moi deviner. Tu ne peux pas frapper en sautant? C'est pas un bug, ça.

On est loin d'une version PSX sur PC quand même
Avatar de Commentaire_supprime INpactien
Commentaire_supprime Le vendredi 2 décembre 2011 à 10:00:52
Inscrit le vendredi 31 octobre 08 - 27155 commentaires



Beeeeeen, comment dire... entre 2001 et 2006, 1h sans le net, je me faisais chier quoi


La grosse évolution pour moi pour le net, c'était d'avoir de la connexion plus limitée prorata temporis quand je suis passé chez NC en 2003.

Car depuis 2001, j'explosais régulièrement les 15 H/mois de Free en RTC...
Avatar de cityhunter67 INpactien
cityhunter67 Le vendredi 2 décembre 2011 à 10:23:02
Inscrit le samedi 12 mai 07 - 297 commentaires
Moi perso je ne vois pas trop les bugs par rapport à l'époque des années 2000, faut pas oublié que les techniques ont évoluées (graphismes, 3D, multiplayers, etc....).
Bon pour les prix c'est vrai là c'est
Par contre les jeux ont fait un bond considérable depuis 15 ans du Tetris à la Game Boy et de la Sega Master System (Alex Kid...), au Amstrad CPC 6128.
Je me souviens encore en train de recopier comme un con des lignes de commande Basic pour jouer.

Il faudrait que UFC rejoue à tous ces jeux pour voir la net évolution.
Là ou UFC devrais attaquer les éditeurs de jeux vidéos ce n'est pas sur les bugs (car ils ont un cahier des charges à respecter, concurrences...) mais sur le prix de vente des jeux sachant qu'ils sont maintenant dématérialisés (plus de DVD, pochette, posters...) et qu'un jeu fera un carton BF3, COD.... et que les ventes passeront quand même.

Après vendre un jeu injouable est juste inacceptable et devrais être précisé à l'achat sur quel support celui-ci passera sans problème (direct X9, 11, Win7, WinXP.....).


Edité par cityhunter67 le vendredi 2 décembre 2011 à 10:26
Avatar de pti_pingu INpactien
pti_pingu Le vendredi 2 décembre 2011 à 11:35:21
Inscrit le jeudi 15 janvier 09 - 9592 commentaires

On est loin d'une version PSX sur PC quand même


Avec ou sans cette pu*** de sirène de m**********de dd.gif
;