S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

(MàJ) Qui aura droit à Android 4.0 ? On fait le point

Entre des infos floues et des annonces vides, ce n'est pas gagné...

Mise à jour :  

Alors que le Galaxy SII (i9100) commence à basculer sous Android 4.0.3 dans certains pays d'Europe, on s'attendait à ce que le Galaxy Note en profite aussi, et ce, en même temps. C'était du moins ce qui avait été indiqué en décembre dernier. Cependant, Samsung en a décidé autrement et repousse au second trimestre le passage à ICS sur ce smartphone. 

Le géant coréen préfère en effet ajouter un pack d'applications dédié à son S Pen, le stylet fourni avec le téléphone. Celle-ci prend donc le nom de « Premium Suite » et regroupe donc les applications dédiées. Pour « s'excuser » de ce contre-temps, la marque offre 30 niveaux supplémentaires d'Angry Birds Space, qui pour rappel sort aujourd'hui.





Mise à jour du 22 mars 2012 à 9h25 : 

Sony vient de dévoiler que la mise à jour d'Android 4.0.3 alias ICS sur ses Tablet P et S aura lieu à partir de fin avril. De plus, le constructeur profite de celle-ci pour ajouter une nouvelle application.

Sony Tablet S

La mise à jour OTA débutera donc fin avril pour les Tablet S (9,7 pouces) et Tablet P (2x 5,5 pouces), tout du moins au Japon. En effet, le constructeur n'indique pas encore de planning au niveau mondial. 

Sony ajoutera une application nommée « Recopla » permettant de contrôler depuis son ardoise un lecteur Blu-ray de la marque et de lire le contenu enregistré, mais limité en 720p. 



Mise à jour du 14 mars à 12h21 :  

Via un billet sur son blog, HTC vient de dévoiler une nouvelle liste des smartphones qui disposeront prochainement d'une mise à jour vers Android 4.0 :
  • DROID Incredible 2 by HTC
  • Amaze 4G
  • Desire S et HD
  • EVO 3D et Design 4G
  • Incredible S
  • Raider
  • Rezound
  • Rhyme
  • Sensation et Sensation 4G
  • Sensation XL et XE
  • Thunderbolt
  • Vivid
Les premiers devraient être les Sensation et Sensation XE, suivi du Sensation XL. Le fabricant précise que, suivant votre opérateur de téléphonie mobile, cela pourra prendre plus de temps étant qu'il se peut qu'il la modifie avant de la déployer. Notez que cette liste ne semble pas être définitive, et d'autres mobiles pourraient arriver prochainement.

De son côté, SFR à également mis à jour son planning prévisionnel des mises à jour vers Android 4.0 ou vers Gingerbread suivant les modèles.

Android 4.0 SFR mise a jour mars 2012

On y apprend par exemple que le Galaxy SII et le HTC Sernsation devraient donc profiter d'Ice Cream Sandwich à partir d'ici la fin mars, tandis que les Galaxy S et Nexus sont toujours en attente pour un passage à la mouture 4.0.5.

Notez que,quelques jours auparavant, Bouygues Telecom avait fait de même pour ses smartphones, qu'ils disposent d'une ROM personnalisée ou pas.

Android 4.0 Bouygues telecom mise a jour mars 2012



Mise à jour du 17 février à 17h50 :

C'est maintenant au tour de Lenovo d'
annoncer l'arrivée prochaine d'Android 4.0 sur la ThinkPad Tablet à partir du mois de mai. Le constructeur précise également qu'il continue à travailler sur la portabilité d'Ice Cream Sandwich sur ses autres ardoises numériques.

Lenovo THinkpad tablette 



Mise à jour du 16 février à 12h09 :

Deux constructeurs viennent de communiquer coup sur coup sur le passage de tablettes ou de smartphones vers Android 4.0 : Acer et Motorola. Le premier indique sur Twitter que ses ardoises numériques Iconia Tab A100 et A500 disposeront d'Ice Cream Sandwich via une mise à jour OTA à partir du mois d'avril : 


Du côté de Motorola, un planning a été mis à jour au sein de son forum dédié au support. Il permet de connaître à présent les appareils qui hériteront d'Android 4.0 en Europe.

Motorola Planning ICS

On peut d'ailleurs voir que pour l'instant du côté des smartphones, seul l'avenir du RAZR est fixé, les autres téléphones ne sont pour le moment qu'en cours d'évaluation.Quoi qu'il en soit, les tablettes Xoom 2 passeront sous Android 4.0 au second trimestre de cette année.



Mise à jour du 9 février 2012 à 18h36 :  

HTC vient de confirmer sur sa page Facebook que de nouveaux smartphones bénéficieront de la mise à jour Android 4.0. 

HTC Facebook

En effet, le constructeur taiwanais annonce que les Evo 3D, Incredible S, Desire S et Desire HD basculeront sous Ice Cream Sandwich sans toutefois annoncer de date. Il confirme par contre que les Sensation et Sensation XE devraient bénéficier de la mise à jour avant la fin mars.



Mise à jour du 28 décembre 2011 à 09h09 :
 
C'est au tour de Sony d'annoncer que ses ardoises numériques Tablet S et Tablet P allaient être mises à jour vers Android 4.0, mais sans donner de date de disponibilité. Pour rappel, les smartphones Xperia de 2011 en profiteront également, mais pas avant fin mars ou début avril.

Sony Android 4.0 Tablet S P

Il y a quelques jours, Samsung avait dévoilé la liste de ses terminaux qui passeraient officiellement sous Android 4.0. Deux périphériques brillaient par leur absence : le Galaxy S et la Galaxy Tab première du nom. La situation n'est pour autant pas encore désespérée pour ces derniers.

En effet, comme nous le rapportent nos confrères de The Verge, des représentants du constructeur auraient annoncé que, suite aux nombreuses demandes des utilisateurs, ils travaillaient sur la faisabilité de cette opération. Ils ont également précisé une nouvelle fois que c'était la quantité de mémoire vive qui était le facteur limitant.

Reste maintenant à voir ce que donnera cette étude, et qu'elle en sera l'issue. Pour rappel, cette situation n'est pas sans rappeler l'Arlésienne autour de la mise à jour vers Android 2.3 (aka Gingerbread) sur les HTC Desire. Espérons tout de même que le Galaxy S et la Galaxy Tab connaissent une fin plus heureuse.



Mise à jour 27 décembre à 9h50 :


Via sa page Facebook, LG vient de dévoiler de manière un peu plus précise son planning de mises à jour pour ses smartphones et, cette fois encore, ses clients devront être patients. En effet, elles ne débarqueront pas avant plusieurs mois. Voici le détail de l'annonce :

Deuxième trimestre 2012 :
  • LG Optimus LTE
  • Prada phone 3.0 par LG
  • LG Optimus 2X
  • LG Optimus Sol
  • LG my Touch Q
  • LG Eclipse
Troisième trimestre 2012 : 
  • LG Optimus 3D
  • LG Optimus Black
  • LG Optimus Big
  • LG Optimus Q2
  • LG Optimus EX
De son côté, Dell a récemment annoncé que sa tablette Streak 7 ne disposerait pas d'une mise à jour officielle vers Ice Cream Sandwich. Pour rappel, celle-ci fonctionne actuellement sous Honeycomb, et Damien vous en avait proposé un PCi Labs il y a tout juste un mois.




Mise à jour du 20 décembre 2011 à 11h20 :

Via l'un de ses blogs, Samsung vient (enfin) d'annoncer que la liste des smartphones et des tablettes qui disposeront d'une mise à jour vers Android 4.0 : 
  • Galaxy S II et S II LTE
  • Galaxy R
  • Galaxy Note
  • Galaxy Tab 7.0 Plus
  • Galaxy Tab 7.7
  • Galaxy Tab 8.9
  • Galaxy Tab 10.1
Comme vous pouvez le constater, le Galaxy S premier du nom est le grand absent de cette liste. Les possesseurs de ce smartphone pourront tout de même se tourner vers des ROM alternatives avec, par exemple, CyanogenMod.

Du côté des smartphones, le constructeur annonce une disponibilité pour le premier trimestre 2012, mais il devrait dévoiler des informations et un planning plus détaillé prochainement.



Mise à jour du 28 novembre 2011 à 14h20 :

Via un de ses comptes officiels Facebook, LG vient de dévoiler que trois nouveaux smartphones qui, comme l'Optimus 2X, disposeront d'une mise à jour vers Ice Cream Sandwich :
  • Optimus 3D
  • Optimus Black
  • Optimus LTE
Pour rappel, ils viennent tout juste de passer sous Android 2.3 (aka Gingerbread), espérons donc que le constructeur soit plus réactif cette fois-ci. À ce sujet, il précise qu'un calendrier prévisionnel sera mis en ligne dans le courant du mois de décembre.

LG Android 4.0 mise à jour optimus 3d black



Mise à jour du 23 novembre à 12h00 :

Nous mettons à jour cette actualité en tenant compte des dernières annonces faites par les différents constructeurs concernant la mise à jour des smarphones ou tablettes sous Android 4.0. Ces derniers semblent par contre toujours aussi frileux et ne dévoilent que très rarement les modèles précis.

android ice cream sandwich android ice cream sandwich android ice cream sandwich

Il y a une semaine, Google mettait en ligne le code source d'Ice Cream Sandwich. Les équipes de CyanogenMod ont annoncé travailler dessus, et ils devraient proposer une version 9 de leur système d'exploitation dans le courant du mois de janvier. Celle-ci est très attendue par de nombreux utilisateurs.

Pour rappel, la version 8 n'existera pas puisqu'elle devait être basée sur Android 3.0, mais le code source de ce dernier n'a été rendu public qu'en même temps que celui de la version 4.0, google ne souhaitant pas que Honeycomb soit installé sur des smartphones.



Première publication le 2 novembre à 12h12 :

Il y a quelques semaines, Google dévoilait la prochaine mouture d'Android 4.0, aussi connu sous le nom d'
Ice Cream Sandwich. Celle-ci sera également la première à unifier les deux branches actuelles de l'OS mobile : la 2.x pour les smartphones et la 3.x pour les tablettes.

Malheureusement, et contrairement à ce qui se passe du côté de chez Apple, le suivi n'est pas toujours de la partie du côté des constructeurs. Ils n'hésitent ainsi pas à laisser de côté d'anciens modèles au profit de leurs dernières nouveautés, ce qui n'arrange pas toujours l'utilisateur.

Une infographie mise en ligne par The understatement s'emparait d'ailleurs récemment du sujet et avait fait grand bruit. On y voit l'état du support des mises à jour plusieurs années après la sortie d'un produit :

Android Suivi constructeurs

Depuis l'annonce de Google, certains constructeurs ont indiqué quels seraient leurs produits qui auront droit à Android 4.0, alors que d'autres restent plus évasifs, laissant place aux rumeurs. Nous avons donc décidé de faire le point.

Nous mettrons bien entendu cette actualité à jour en fonction des communications des uns et des autres dans les semaines qui viennent.

Acer

Acer est semble-t-il resté assez discret sur ce sujet. En effet, le constructeur n'a pas encore fait d'annoncer pour préciser si ses tablettes Iconia Tab et ses smartphones disposeront d'une mise à jour vers Android 4.0 alias Ice Cream Sandwich.

Acer Iconia Tab A500 Tegra 2

Les rumeurs actuelles annoncent qu'elle sera bien proposée pour les ardoises numériques A100 et A500 dans le courant du mois de janvier, reste maintenant à attendre une confirmation d'Acer.

Asus

Asus a été l'un des plus rapides à annoncer officiellement la disponibilité d'Ice Cream Sandwich pour l'Eee Pad Transformer.

Eee Pad Transformer

En effet, c'est via un « tweet » du 20 octobre que le constructeur a précisé qu'Android 4.0 sera disponible sur cette tablette, mais sans plus de précisions sur la date. Aucun détail non plus concernant la Slider, pour le moment.

Google

Fin octobre le couperet était tombé pour le Nexus One : il ne sera pas mis à jour vers Ice Cream Sadnwich.

galaxy nexus

Son successeur, le Nexus S aura par contre plus de chance puisque d'Android 4.0 sera disponible quelques semaines après le lancement du Galaxy Nexus.

HTC

Via son compte Facebook, HTC indique que ses smartphones Evo 3D, Rezound, Sensation, Sensation XE et XL disposeront d'une mise à jour vers Ice Cream Sandwich début 2012.

Pour les autres smartphones comme, par exemple, les Desire S, HD et Wildfire S rien ne semble encore fixé. Le constructeur indique étudier de près les nouvelles fonctionnalités et les caractéristiques techniques d'Android 4.0 dans le but d'évaluer la possibilité d'une mise à jour pour ses autres produits.

HTC mise à jour Android

Espérons que le fabricant ne nous refera pas l'Arlésienne de la mise à jour vers Gingerbread sur le Desire qui avait été confirmé... puis rapidement annulé avant d'apparaître sur son site dédié aux développeurs.

LG

Le 31 octobre, LG a divulgué via Facebook que trois de ses smartphones, les Optimus 2X, 3D et Black, allaient plus ou moins rapidement disposer d'une mise à jour vers... Android 2.3 alias Gingerbread.

Quelques jours plus tard, le 2 novembre pour être précis, le constructeur a annoncé qu'il était en train de travailler sur le portage d'Android 4.0 sur l'Optimus 2X, mais sans préciser de date. Les autres smartphones haut de gamme ne sont pas pour autant oubliés et le constructeur devrait prochainement donner de plus amples détails.

android 4.0 LG

Espérons tout de même qu'Ice Cream Sandwich débarque plus rapidement que Gingerbread. 

Motorola

Comme nous vous l'avions déjà annoncé, Motorola a indiqué le 25 octobre qu'il proposerait des smartphones et des tablettes sous Android 4.0. Le fait que la marque soit en passe d'être rachetée par Google n'y est d'ailleurs certainement pas étranger.

Motorola Ice Cream Sandwich

Depuis, le constructeur a dévoilé quelques informations supplémentaires en précisant une liste de produits qui recevront à coup sûr une mise à jour vers Android 4.0 :
  • Droid Bionic
  • Droid Razr
  • Xoom
android 4.0 Motorola

Si les Xoom 2 ne font pas partie de cette liste, il y a tout de même fort à parier qu'elles disposeront aussi d'Ice Cream Sandwich.

Samsung

Encore une fois, Google a accordé sa confiance à Samsung pour développer son propre smartphone pensé pour Android 4.0 : le Galaxy Nexus (notez que Galaxy est le nom de code des terminaux Samsung sous Android).

Pour le moment, aucune information officielle n'a été dévoilée par le coréen concernant la disponibilité d'une mise à jour vers Ice Cream Sandwich pour ses smartphones et ses tablettes.

Samsung galaxy SII

En effet, les informations circulant actuellement sur le net concernant les Galaxy SII, Galaxy Note et Galaxy Tab ne sont que des hypothèses. Si elles sont tout à fait plausibles, il ne s'agit en aucun cas de la liste définitive du constructeur. Nos confrères d'Android.HDblog, à l'origine de cette information, le confirment d'ailleurs sur leur site.

Entre temps, Samsung UK a confirmé via son compte Twitter qu'une mise à jour vers Android 4.0 sera prochainement proposée pour le Galaxy SII, sans toutefois indiquer de date précise.

Sony

Quelques heures seulement après l'annonce du Galaxy Nexus, et d'Android 4.0, Sony avait annoncé qu'une partie de sa gamme de téléphones portables Xperia migrerait vers le nouvel OS de Google, mais sans donner plus de détails.

Via son blog officiel, le constructeur a ensuite précisé qu'une à jour vers Ice Cream Sandwich serait proposée à tous les smartphones Xperia de 2011 ; voici la liste des modèles concernés :
  • Xperia Active 
  • Xperia Arc et Arc S
  • Xperia Play
  • Xperia Mini et Mini Pro
  • Xperia Neo et Neo V
  • Xperia Pro
  • Xperia Ray
  • Sony Ericsson Live avec Walkman
Le fabricant précise par contre qu'elle ne devrait pas être disponible avant fin mars ou début avril, l'attente sera donc relativement longue...

Sony Tablet S

Aucun mot par contre sur la Tablet S que nous avons testé récemment.

Bilan

Dans l'ensemble, les constructeurs semblent donc être assez frileux et ne donnent pour le moment pas d'informations très précises sur les modèles et / ou les dates de disponibilité. Espérons néanmoins qu'ils finiront par jouer le jeu et par proposer rapidement des mises à jour.

Pour l'utilisateur, des solutions alternatives pourraient néanmoins exister dans la pratique, Google ayant annoncé que le code source d'Ice Cream Sandwich sera publié, contrairement à Android 3.x alias Honeycomb.
.
CyanogenMod

Cela devrait permettre à des développeurs INdépendants de publier des ROM alternatives pour les smartphones et les tablettes. Les équipes de CyanogenMod ou de XDA-Developers ne devraient d'ailleurs pas se faire prier.

Ces derniers ont d'ailleurs déjà publié une version bêta d'un portage dédié au Nexus S. Affaire à suivre.
Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Google+

Publiée le 22/03/2012 à 10:23

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 377 commentaires

Avatar de canti INpactien
canti Le jeudi 29 décembre 2011 à 15:41:06
Inscrit le lundi 5 mai 03 - 4349 commentaires

En d'autre termes, les paradigmes d'une telle machine sont exactement les mêmes que sur un PC classique.

Un autre exemple que je pourrais te donner, c'est de comparer un PC de bureau à un PC portable. La forme physique change, mais sur le plan logiciel, rien ne change.


euuuh sauf que quand tu compares un PC a laptop, il y a presque pas de différence du point de vue de l'archi... ce qui est différent de la comparaison entre un Galaxy S2 et un sensation - meme si ils se ressemblent beaucoup extérieurement .. j'essayais de trouver un schematics du Snapdragon, pas moyen de mettre la main dessus - ou un white paper, alors que pour l'exynos et les OMAP j'ai quelque chose... si tu as un white paper, ca me dirait bien pour comparer...
Avatar de atomusk Modérateur
atomusk Le jeudi 29 décembre 2011 à 15:43:18
Inscrit le mardi 20 juillet 04 - 21745 commentaires

La seule chose que réclame ce qu'il faut rajouter, c'est un bios. Penses tu sincèrement que c'est impossible sur le plan technique ?


Donc je résume. Tout ce que tu veux c'est que Google oblige tous les constructeurs Android à intégrer sur leur carte mère une puce, de, au pif 1cm de coté, qui va consommer un peu de la batterie pour faire l'interface "magique" avec l'OS ...

Et ce "bios magique", il saura faire digérer à l'OS les futures normes ? genre si un constructeur veux mettre un modèle plus précis de magnetomètre qui enverra des info différentes, le bios va le downscaler pour que l'OS le comprenne ? si un constructeur veux passer au BT4 avant que Google n'intégre la pile dans l'OS ? avoir une nouvelle puce GPS capable de s'interfacer avec Glassnost ou Galileo ? le bios va filter les données ?

Ah ? non ? ça c'est le boulo qu'il faudra intégrer dans le drvier dans l'OS ... donc je résume, le constructeur va ajouter un chip pour gérer une partie des puces ... et il va quand même se taper d'aller faire un driver adapté dans l'OS à la spécificité de ses puces ?

En gros on en reviens globalement au même, mais avec une puce de plus non ?
Avatar de sr17 INpactien
sr17 Le jeudi 29 décembre 2011 à 15:58:56
Inscrit le lundi 26 décembre 05 - 12076 commentaires


Pourtant tu dis a la fin qu'il faudrait que google devrais pousser un UEFI... pour moi de toute façon les fabricants de SoC s'en tapent que la portabilité d'une archi a une autre soit facile (Qualcomm est tres content d'avoir l'exclu Windows phone, et Nvidia des tablette honeycomb). Google considère que ce n'est pas son role de forcer une standardisation - a tord ou a raison, certains les critiqueraient peut être de devenir autoritaire, en bloquant certains fabricants qui ne jouent pas le jeu.


Tout à fait.

Chaque intervenant de la chaine suit sont intéret immédiat à l'instant T. Et malheureusement, leur intéret particulier n'est pas forcément l’intérêt général.

Quelque part, c'est une erreur d'attendre d'un consortium d'entreprises privées qu'elles soient capable de jouer le rôle de normalisation et de prendre en compte autre chose que leur intéret direct.


le GPS est un cas particulier, qui ne nécessite que peu de configuration (On / OFF) et dont la communication est relativement standardisé (trame NMEA et autres noms qui ne me reviennent plus).


Tout à fait. C'est un cas relativement simple. Un simple flux d'octet relativement lent sur des interfaces basiques.

Pour dire les choses simplement, si on as des souci avec ce genre de bignou, ça veut dire qu'au niveau du logiciel de bas niveau, c'est le souk complet.

Les appareils photos ont tendance a être plus fun (flash, autofocus, donnée Raw/JPG etc),


Le plus dur c'est surtout de décoder les données images. Pour le reste, c'est comme pour tout périphérique : des échanges d'informations sur une interface.

Après, pour la gestion de l'autofocus, flash et autres règlages, c'est de l'ordre du traitement logiciel.

les capteurs de proximité et de batteries doivent être des registres a aller trouver (un bon exemple de merde de batterie avec la Transformer ou android ne retrouvait pas la batterie du dock)


Toutes les méthodes utilisées sont de toute manière classiques. Que l'on communique via des registres matériels, par des instructions CPU d'ES, par le biais de circuit d'intefaces divers et variés, par le biais d'un dispositif DMA, tout ça reste du grand classique.

Le vrai problème, c'est que d'une part sur les téléphones, quasiment rien n'est documenté. Et que de l'autre côté, il n'y a pas de bios pour détailler les caractéristiques matérielles de chaque appareil.

encore une fois, il faudrait standardisé... mais vu qu'en ce moment c'est la guerre de tranché entre les fabricants de SoC, mais aussi chez les fabricants de capteurs (qui n'ont pas l'habitude de discuter ensemble pour standardiser), bah en ce moment c'est la merde... encore une fois, c'est de l'embarqué, ils se posent pas trop de question - on y viendra peut être, mais c'est pas la priorité des fabricants/ OEM/ designer d'OS


Tout à fait.

C'est pour ça que tant que personne ne dira à ces coco "euh, les gars, faudrait songer à améliorer tout ça, parce que pour l'instant ça va pas du tout" ils ne changeront rien.

Pour ça, deux axes possibles.

(1) Une demande des consommateurs. Je rêve peut être un peu, mais ce n'est pas impossible. Si demain beaucoup de gens prennent conscience de ce qu'il faut demander aux fabricants, ça se fera.

(2) Un coup de poing sur la table des pouvoirs publics européens et/ou américains obligeant à une forme de normalisation pour le respect de la libre concurrence entre les OS.



Edité par Sr17 le jeudi 29 décembre 2011 à 16:00
Avatar de canti INpactien
canti Le jeudi 29 décembre 2011 à 16:09:32
Inscrit le lundi 5 mai 03 - 4349 commentaires

Pour dire les choses simplement, si on as des souci avec ce genre de bignou, ça veut dire qu'au niveau du logiciel de bas niveau, c'est le souk complet.


sauf si la différence c'est que les API I²C sur le TI OMAP ont un comportement différent (voir buggé, ca serait pas la première fois...) que l'UART de l'exynos. Apres quand tu as les trames lisible, l'OS sait gérer (le contraire serait surprenant)

Le vrai problème, c'est que d'une part sur les téléphones SoC, quasiment rien n'est documenté. Et que de l'autre côté, il n'y a pas de bios pour détailler les caractéristiques matérielles de chaque appareil.

maitrecapello.gif
le marché du SoC est encore au début de sa démocratisation dans les produit tres grand publique. On est a l'équivalent de l'époque de l'ISA, en terme de modularité. ca mettera du temps a se standardiser, mais ca arrivera


Pour ça, deux axes possibles.

(1) Une demande des consommateurs. Je rêve peut être un peu, mais ce n'est pas impossible. Si demain beaucoup de gens prennent conscience de ce qu'il faut demander aux fabricants, ça se fera.

(2) Un coup de poing sur la table des pouvoirs publics européens et/ou américains obligeant à une forme de normalisation pour le respect de la libre concurrence entre les OS.



Si ce sont les deux seuls choix, je pense que c'est mal barrés... hormis si pour le 2 tu penses a l'IEEE, les pouvoirs publiques n'ont rien a foutre de ce qu'il y a dans un telephone (sauf si ca explose, et encore)

le plus probable est l'arrivé de consortium (genre Open handset alliance) qui force des standards pour simplifier les développements, mais aujourd'hui ils pensent tous pouvoir imposer leurs standards par dessus les concurents, donc c'est pas pour demain
Avatar de atomusk Modérateur
atomusk Le jeudi 29 décembre 2011 à 16:16:53
Inscrit le mardi 20 juillet 04 - 21745 commentaires
Pour le coup ce que tu veux c'est quasiement un ACPI mais qui irai couvrir l'ensemble des fonctions possible d'un smartphone ...

Quand on pense qu'on dépasse déjà la dixième version de cette norme au bout de quelques 15ans juste pour gérer la partie alimentation/veille/batterie je te parle pas le souk d'une standardisation de l'ensemble des fonctions hardware
Avatar de sr17 INpactien
sr17 Le jeudi 29 décembre 2011 à 16:21:37
Inscrit le lundi 26 décembre 05 - 12076 commentaires


Donc je résume. Tout ce que tu veux c'est que Google oblige tous les constructeurs Android à intégrer sur leur carte mère une puce, de, au pif 1cm de coté, qui va consommer un peu de la batterie pour faire l'interface "magique" avec l'OS ...


Même pas.

Il y a suffisament de flash sur les SOC pour rajouter un bios de quelques ko.

Et ce "bios magique", il saura faire digérer à l'OS les futures normes ? genre si un constructeur veux mettre un modèle plus précis de magnetomètre qui enverra des info différentes, le bios va le downscaler pour que l'OS le comprenne ? si un constructeur veux passer au BT4 avant que Google n'intégre la pile dans l'OS ? avoir une nouvelle puce GPS capable de s'interfacer avec Glassnost ou Galileo ? le bios va filter les données ?


Si le bios est bien conçu, c'est tout à fait possible.

Concrètement, quand un nouveau périphérique ou une future norme arrive, plusieurs solutions :

-Soit elle peut s'intégrer aux interfaces existantes. Dans certains cas, c'est la meilleure solution.
-Soit on rajoute une interface nouvelle pour gérer ce nouveau cas parce qu'il ne peut pas s'intégrer correctement avec d'anciennes interfaces.
-Soit un mélange des deux méthodes pour assurer à la fois une exploitation des meilleures performances par les logiciels nouveaux, soit la compatibilité avec les logiciels anciens par le biais de l'ancienne interface.

J'insiste sur le fait que tout cela, je ne l'ai pas inventé. Cela fait partie des savoirs de la science du logiciel. C'est ce que l'on fait par exemple dans des cas de périphériques extrêmement complexes comme les cartes graphiques. Avec les API DirectX et OpenGL on arrive à gérer à la fois la compatibilité, mais aussi l'évolution rapide des capacités du matériel ainsi que la diversité des possibilités offertes par les divers constructeur.

Ah ? non ? ça c'est le boulo qu'il faudra intégrer dans le drvier dans l'OS ... donc je résume, le constructeur va ajouter un chip pour gérer une partie des puces ... et il va quand même se taper d'aller faire un driver adapté dans l'OS à la spécificité de ses puces ?


Pas besoin de chip supplémentaire.

Après, il y a différentes façons de gérer le problème des drivers.

-Soit côté OS avec des drivers. Méthode classique, mais ça fonctionne bien. Et pour simplifier les choses, on crée des drivers d'appareils chargés de l'énumération matérielle sur lesquels viennent se connecter les drivers de chaque périphérique.

-Soit côté bios avec des interfaces indépendantes de l'OS. En gros, des drivers qui ne dépendent pas de l'OS. C'est une approche sur laquelle intel a beaucoup travaillé.

En gros on en reviens globalement au même, mais avec une puce de plus non ?


Pourquoi veux tu rajouter une puce en plus ?

Sur le plan matériel, il y a déjà tout ce qu'il faut.

Et puis non, ça ne reviens pas au même. Cela ouvre la possibilité pour le consommateur de choisir son OS, ce n'est pas un "simple détail".

Comme pour les PC, il n'y a aucune raison pour que matériel et logiciel fassent l'objet d'une vente liée.


Avatar de sr17 INpactien
sr17 Le jeudi 29 décembre 2011 à 16:26:59
Inscrit le lundi 26 décembre 05 - 12076 commentaires
Pour le coup ce que tu veux c'est quasiement un ACPI mais qui irai couvrir l'ensemble des fonctions possible d'un smartphone ...


C'est à peu près ça.

Quand on pense qu'on dépasse déjà la dixième version de cette norme au bout de quelques 15ans juste pour gérer la partie alimentation/veille/batterie je te parle pas le souk d'une standardisation de l'ensemble des fonctions hardware


Oui, mais le PC c'est une très vieille plateforme qui traine le poids de son évolution. On est parti d'un 8 bit amélioré dans les années 80 et les choses évoluent par petites touches.
Et l'UEFI apporte de nombreuses évolutions qui se verront au fur et à mesure qu'il s'imposera.

Mais en ce qui concerne les smartphones, pour l'instant on est revenu à la préhistoire de l'informatique comme du temps ou chaque constructeur faisait son ordinateur au début des années 80. Les interfaces graphiques sont modernes, mais au niveau bas, c'est le bordel.


Edité par Sr17 le jeudi 29 décembre 2011 à 16:28
Avatar de atomusk Modérateur
atomusk Le jeudi 29 décembre 2011 à 16:33:27
Inscrit le mardi 20 juillet 04 - 21745 commentaires

J'insiste sur le fait que tout cela, je ne l'ai pas inventé. Cela fait partie des savoirs de la science du logiciel. C'est ce que l'on fait par exemple dans des cas de périphériques extrêmement complexes comme les cartes graphiques. Avec les API DirectX et OpenGL on arrive à gérer à la fois la compatibilité, mais aussi l'évolution rapide des capacités du matériel ainsi que la diversité des possibilités offertes par les divers constructeur.


Oh je vois ... c'est lié de près ou de loin au fait que ce n'est pas du tout la fonction du bios sur Pc qui au final est un système minimal qui est chargé de gérer l'intégrité du boot et des fonctions de base du système et pas de servir d'interface universel entre le hardware et l'OS?

Avatar de sr17 INpactien
sr17 Le jeudi 29 décembre 2011 à 16:42:18
Inscrit le lundi 26 décembre 05 - 12076 commentaires

sauf si la différence c'est que les API I²C sur le TI OMAP ont un comportement différent (voir buggé, ca serait pas la première fois...) que l'UART de l'exynos. Apres quand tu as les trames lisible, l'OS sait gérer (le contraire serait surprenant)


Peu importe. On sait parfaitement abstraire les interfaces matérielles quelles qu'elles soient. Regardez par exemple dans le domaine des réseaux l'exemple des couches OSI.

Le problème, c'est que tous les OS mobiles sans exception ont été montés en un temps record. Et c'est pourquoi ils pèchent structurellement dans les grandes largeurs.

maitrecapello.gif
le marché du SoC est encore au début de sa démocratisation dans les produit tres grand publique. On est a l'équivalent de l'époque de l'ISA, en terme de modularité. ca mettera du temps a se standardiser, mais ca arrivera


On peut l'espérer.

Si ce sont les deux seuls choix, je pense que c'est mal barrés... hormis si pour le 2 tu penses a l'IEEE, les pouvoirs publiques n'ont rien a foutre de ce qu'il y a dans un telephone (sauf si ca explose, et encore)

le plus probable est l'arrivé de consortium (genre Open handset alliance) qui force des standards pour simplifier les développements, mais aujourd'hui ils pensent tous pouvoir imposer leurs standards par dessus les concurents, donc c'est pas pour demain


Je me rappelle que par le passé, il y avait bien plus de normalisation des interfaces.

Aujourd'hui, c'est tout le privé qui fait sa sauce, plus rien n'est vraiment normalisé, chacun veut faire sa petite norme et qu'elle ne soit pas compatible avec ce que font les autres. Chacun veut faire sa norme pour rendre le marché captif.

C'est comme ça qu'on se retrouve avec une quantité incroyable de connectique pour brancher les écrans.

Aujourd'hui, les pouvoirs publics s'en foutent. Mais je pense que ça ne durera pas. Devant le bordel, les états seront bien obligés d'intervenir et d'endosser un rôle de normalisation nécéssaire.

D'ailleurs, les choses bougent au niveau européen qui ont déjà normalisé la connectique de chargeurs pour téléphone portable. Ce n'est qu'un début.
Avatar de atomusk Modérateur
atomusk Le jeudi 29 décembre 2011 à 16:44:26
Inscrit le mardi 20 juillet 04 - 21745 commentaires
C'est bien beau sur le papier, mais ne pas oublier non plus :

http://xkcd.com/927/
;