S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Nouvelles CGV : "Apple peut mieux faire" selon le GESTE

Apple tare

Quel modèle pour quel financement ? Les éditeurs en ligne, membres du Groupement des Editeurs de Services en Ligne (GESTE) sont convaincus qu’à moitié de l’assouplissement apporté par Apple à ses conditions d’utilisation.

itunes presse

Pour mémoire, l’article 11.2 des conditions de l’App Store prévoit que : « Les applications qui utilisent un système autre que l'API In App Purchase (IAP) pour acheter du contenu, des fonctionnalités ou des services à l'intérieur de ces applications seront rejetées ». Cette disposition évite que les éditeurs profitent du succès du Store d’Apple pour diffuser des liens vers des abonnements internes tout en court-circuitant les rétrocessions de 30% prélevées par Apple.

Problème, résume le GESTE, « afin de se garantir l’exclusivité de la distribution des contenus payants présents au sein des applications iPhone et iPad, Apple exigeait que les éditeurs alignent le prix de leur abonnement proposé sur l’App Store sur le meilleur prix pratiqué par ailleurs. » Une disposition prévue par l’article 11.3 des futures CGV programmées pour le 30 juin.

Depuis, sans doute pressé par le retrait du Financial Times, Apple a revu son modèle. Selon les nouvelles CGV rectifiées, l’éditeur pourra définir un tarif d’abonnement différent selon que l’achat est réalisé sur l’App Store ou sur directement sur son site.

Si le GESTE salue la démarche, il juge encore le système trop perfectible.

Ainsi, « l’interdiction de rediriger les utilisateurs d’une application vers une procédure d’abonnement sur laquelle Apple ne prélève pas 30% n’est toujours pas levée ». Une somme qu’Apple justifie par le référencement des offres sur le store et la mise à disposition du système de paiement interne. Mais une somme que les éditeurs jugent exorbitante comparée à la commission de 10% en vigueur sur l’Android Store par exemple.

Autres couacs ?

Le Geste poursuit sa revue critique pour dénoncer encore « les paliers tarifaires imposés par Apple et inadaptés à certains contenus (en matière de presse par exemple) » ou « l’absence de communication de l’audience des podcasts empêchant toute commercialisation de publicités audio pre ou midroll ».

Sont encore pointées les difficultés pour ces éditeurs à obtenir les coordonnées des utilisateurs s’abonnant à une application ou un contenu sur l’App Store. Ceci « prive l’éditeur de tout lien avec son client » condamne le Geste. En plus de prélever ces 30%, Apple coupe ainsi le lien administratif entre ces deux entités, éditeur et lecteur. Apple rend encore plus que nécessaire son intermédiation et plus que difficile son court-circuitage.
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 14/06/2011 à 10:34

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 101 commentaires

Avatar de misterB INpactien
misterB Le mardi 14 juin 2011 à 10:40:43
Inscrit le vendredi 22 octobre 04 - 145942 commentaires
« l’interdiction de rediriger les utilisateurs d’une application vers une procédure d’abonnement sur laquelle Apple ne prélève pas 30% n’est toujours pas levée ».


comme si on demandait à carrefour de faire de la pub pour Leclerc dans ses rayon et que Coca s'étonnait si ils ne le faisait pas
Avatar de ano_635024317595613686 INpactien
ano_635024317595613686 Le mardi 14 juin 2011 à 10:43:02
Inscrit le vendredi 16 mars 07 - 4152 commentaires
Voir aussi le bullshit slideshow du gourou au WDC 2011... un petit peu commenté pour éclairer la tétrachiée d'adeptes, véritablement pris pour des pommes

Enfin s'il en reste pour qui ce n'est pas trop tard
Avatar de .Moustique INpactien
.Moustique Le mardi 14 juin 2011 à 10:48:31
Inscrit le mardi 4 janvier 05 - 456 commentaires
Comme d'habitude APPLE témoigne d'un profond mépris pour le client.

Acheter APPLE = payer plus pour avoir moins.

Mais tant que certains resteront persuadés qu'un produit vendu au triple de sa valeur est meilleur, APPLE gagnera de l'argent.
Avatar de taralafifi INpactien
taralafifi Le mardi 14 juin 2011 à 10:52:50
Inscrit le samedi 22 juillet 06 - 4657 commentaires
Le problème c'est qu'Apple est devenu tellement puissant avec leurs AppStore/iTunes, que soit tu te plie à leurs exigences, soit tu crèves.
Ca me fait plaisir pour les Majors qui se soumettent.

Les éditeurs qui ne sont pas content, peuvent toujours sortir du réseau Apple.
Ils reviendront vite quant ils verront que leurs applications ne sont plus téléchargées (référencement, facilité de paiement et d'installation, etc)

Edité par taralafifi le mardi 14 juin 2011 à 10:54
Avatar de Tim-timmy INpactien
Tim-timmy Le mardi 14 juin 2011 à 10:57:22
Inscrit le mardi 26 avril 05 - 4653 commentaires

comme si on demandait à carrefour de faire de la pub pour Leclerc dans ses rayon et que Coca s'étonnait si ils ne le faisait pas



non, c'est comme si on interdisait les bulletins d'abonnement dans les magazines vendus en hypermarché, de citer l'existence de l'abonnement ou de citer l'adresse du site web du magazine permettant l'abonnement.

Edité par Tim-timmy le mardi 14 juin 2011 à 10:58
Avatar de Zanshin77 INpactien
Zanshin77 Le mardi 14 juin 2011 à 10:58:08
Inscrit le jeudi 11 janvier 07 - 475 commentaires
Allez Apple, un p'tit geste.
Avatar de misterB INpactien
misterB Le mardi 14 juin 2011 à 10:59:09
Inscrit le vendredi 22 octobre 04 - 145942 commentaires
le probleme avec la presse c'est qu'ils veulent vendre au même prix un produit n'ayant au final pas les même couts

Impression + papier OUT
Distribution,couts réduits car il faut toujours héberger le mag sur des serveurs
Retours OUT





Avatar de gachdel INpactien
gachdel Le mardi 14 juin 2011 à 11:04:48
Inscrit le mercredi 5 décembre 07 - 2739 commentaires

comme si on demandait à carrefour de faire de la pub pour Leclerc dans ses rayon et que Coca s'étonnait si ils ne le faisait pas


Ou alors comme si un fournisseur de mail te demandait de payer pour pouvoir envoyer des newsletters

Les news et flux RSS sont pas stockés sur les serveurs AAPL hein

Les 99$/an sont sensés payer les frais de stockage de l'application, si ce n'est pas rentable pour Apple, qu'ils augmentent leur prix.

Petite question pour toi qui a l'air de trouver ça normal :
- Si je prends un compte Premium à PCi via l'appli iPhone, AAPL devrait en toucher 30%?
- Si je paye qqchose via l'appli iphone Paypal, AAPL devrait en toucher 30%?

Edité par gachdel le mardi 14 juin 2011 à 11:08
Avatar de VinCau INpactien
VinCau Le mardi 14 juin 2011 à 11:08:07
Inscrit le lundi 21 décembre 09 - 226 commentaires
le probleme avec la presse c'est qu'ils veulent vendre au même prix un produit n'ayant au final pas les même couts

Impression + papier OUT
Distribution,couts réduits car il faut toujours héberger le mag sur des serveurs
Retours OUT


Tout à fait d'accord, mais comme d'habitude le dématérialisé est surévalué...
Avatar de misterB INpactien
misterB Le mardi 14 juin 2011 à 11:08:22
Inscrit le vendredi 22 octobre 04 - 145942 commentaires
Les problemes de la presse avec les versions numériques sont nombreuses en fait et pas que du côté des boutique en ligne

1 ils pensaient voir leurs ventes exploser, ça n'a pas été le cas
2 ils ne savant pas comment commercialiser la pub, vendre a l'affichage comme sur le web ou en encart comme en magazine, et de plus fini la si rentable 4em de couv
3 la méthode de vente, le "donner" avec un abo papier ou via un surcout du au surcout pour la réalisation
;