S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Oracle abandonne la commercialisation d'OpenOffice.org

Retour à la communauté

Les derniers mois ont vu l’actualité de la suite bureautique libre OpenOffice.org devenir plus complexe avec la volonté d’Oracle de vendre le produit. Ce fut le paroxysme d’une tension qui mena une partie des développeurs vers le départ et la création d’une entité nouvelle, The Document Foundation, pour gérer sur un modèle communautaire la destinée de LibreOffice, un « fork » d’OpenOffice. Mais voilà qu’Oracle fait volte-face.

openoffice ooo

Oracle a décidé en effet de renoncer complètement à la vente d’OpenOffice.org. La firme annonce dans un communiqué qu’elle renonce à la gouvernance du projet, et que ce dernier a davantage intérêt à être piloté uniquement par une communauté :

« Étant donné le grand intérêt pour les applications personnelles et libres de productivité et l’évolution rapide des technologies des ordinateurs personnels, nous pensons que le projet OpenOffice.org serait mieux géré par un organisme concentré exclusivement sur cette large audience sur une base non-commerciale. Nous avons l’intention de commencer à travailler immédiatement avec les membres de la communauté pour prolonger le succès d’OpenOffice. Oracle continuera à supporter fortement l’adoption des formats de documents basés sur des standards ouverts, tel que l’Open Document Format (ODF) »

Quelles que soient les raisons réelles qui ont poussé Oracle à ce revirement très soudain (elles ne sont pas données), la décision risque de changer la donne. Du côté de la Document Foundation et de LibreOffice, on se félicite de cette décision. En fait, la fondation se verrait bien elle-même devenir l’organisme dont parle Oracle. Si la Document Foundation reprend les rênes d’OpenOffice, alors la suite et son « fork » LibreOffice pourraient ne faire plus qu’un à nouveau.

Le retour à une gestion intégralement communautaire dégage la suite bureautique de toute perspective commerciale, et donc de la pression des résultats qui l’accompagne. Selon The Register, la décision pourrait avoir été influencée par IBM, dont la suite Lotus Symphony se base sur OpenOffice.org via un contrat. Or, IBM souhaite sans doute que le tronc commun d’OpenOffice.org avance aussi rapidement que possible, ce qui n’était plus le cas depuis les tensions de l'automne dernier.

Source : Oracle
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 19/04/2011 à 12:13

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 91 commentaires

Avatar de gokudomatic INpactien
gokudomatic Le mardi 19 avril 2011 à 15:46:08
Inscrit le mercredi 15 décembre 04 - 12325 commentaires

Fake, un barbu devra se raser pour avoir une vie de famille

va dire ça aux clans écossais.
Avatar de utodeb INpactien
utodeb Le mardi 19 avril 2011 à 15:46:19
Inscrit le mardi 6 janvier 09 - 457 commentaires

Ils vont le renommer FreeAsABeerOffice pour éliminer tous les malentendus


FreeAsFreeSpeechOffice plutôt.
Avatar de Jarodd INpactien
Jarodd Le mardi 19 avril 2011 à 15:49:08
Inscrit le mardi 26 octobre 04 - 19558 commentaires
Ca peut être les deux
Avatar de ner0lph INpactien
ner0lph Le mardi 19 avril 2011 à 15:57:04
Inscrit le samedi 22 juillet 06 - 157 commentaires
sed -i 's/OpenOffice.org/LibreOffice/g' src/*



maitrecapello.gif
Avatar de chp2 INpactien
chp2 Le mardi 19 avril 2011 à 16:00:08
Inscrit le mercredi 14 décembre 05 - 1101 commentaires
"Chat échaudé craint l'eau froide"

Personne ne se pose la question : Qui est le propriétaire de Open Office? Ce sera toujours Oracle et en tant que tel rien ne dit qu'il va pas nous refaire le coup...

Libre Office en revanche appartient à la communauté et je doute fort qu'ils nous fasse "un coup à la Oracle"

Donc, pour moi, je continue à soutenir Libre Office
Avatar de 192.168.0.1 INpactien
192.168.0.1 Le mardi 19 avril 2011 à 16:17:29
Inscrit le mercredi 15 avril 09 - 778 commentaires
Il me semble que LibreOffice n'est qu'un nom temporaire car le mot "Libre" fait trop "frenchie" pour les anglophone. Un peu comme les les Brésiliens qui trouvaient qu'"OpenOffice" faisait trop "américano" et il l'ont renommé BrOffice !

C'tinterprétation... BrOffice parce qu'OpenOffice était déjà un nom déposé au Brésil...

http://br-pt.openoffice.org : "OpenOffice.org in Brazil is called BrOffice.org by trademark issues"
Avatar de ner0lph INpactien
ner0lph Le mardi 19 avril 2011 à 16:32:11
Inscrit le samedi 22 juillet 06 - 157 commentaires
En tout cas c'est difficile à justifier auprès du public néophyte :

- Mais tu m'as fais ch... pendant é ans pour que je passe de Microsoft Office à OpenOffice.org, et maintenant OOo c'est du caca et il faudrait passer à LibreOffice


Bah, il suffit de simplifier en leur disant que c'est en gros un changement de nom.
Avatar de manudwarf Modérateur
manudwarf Le mardi 19 avril 2011 à 16:33:28
Inscrit le dimanche 14 décembre 08 - 4183 commentaires

Bah, il suffit de simplifier en leur disant que c'est en gros un changement de nom.

Ce qui est tout sauf éloigné de la réalité
Avatar de ner0lph INpactien
ner0lph Le mardi 19 avril 2011 à 16:42:30
Inscrit le samedi 22 juillet 06 - 157 commentaires
D'où mon "simplifier" et mon "en gros"...

Edité par ner0lph le mardi 19 avril 2011 à 16:43
Avatar de Jarodd INpactien
Jarodd Le mardi 19 avril 2011 à 17:14:46
Inscrit le mardi 26 octobre 04 - 19558 commentaires
C'est pas un argument valable, l'utilisateur lambda n'a pas envie de se refaire une install de 230 Mo pour un "changement de nom"
;