S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Spotify va limiter le nombre d'écoutes pour les membres gratuits

RIP streaming gratuit

La mutation des sites de streaming continue. Le célèbre Spotify vient ainsi d’annoncer qu’il limitera à partir du 1er mai prochain ses membres gratuits. Ces derniers, après six mois d’ancienneté, ne pourront alors écouter leurs morceaux préférés que cinq petites fois chacun. Ni plus, ni moins. De plus, ils ne pourront utiliser Spotify que 10h par mois. Tout ceci pour avantager ses offres payantes (à 4,99 ou 9,99 €), qui comptent plus d’un million de membres payants depuis le mois dernier.

Spotify fondateursVoilà une décision qui rappelle une idée lancée par Pascal Nègre en janvier dernier. Le président d’Universal Music avait en effet affirmé qu’il fallait absolument limiter les offres gratuites.

Ces dernières sont en effet équivalentes aux offres payantes, excepté la présence de publicité audio, parfois une qualité d’écoute moindre, et l’impossibilité d’écouter sa musique préférée sur son smartphone. Des limitations pas assez importantes pour Pascal Nègre, et probablement la plupart des majors, au regard de la réaction de Spotify.

Avantager le modèle payant par une diminution du modèle gratuit

« Le modèle du gratuit pose un problème » expliquait ainsi Nègre il y a trois mois. « Je pense qu’il faut le restreindre, je pense qu’il faut le dégrader, et le dégrader cela veut dire qu’il faut beaucoup plus de pub qu’aujourd’hui. »

Plus (+) de publicité pour le gratuit, mais aussi des limitations du côté du nombre d’écoutes : « Je pense qu’il faut peut-être réfléchir sur limiter le nombre de fois où vous pouvez écouter la même chanson. Quand on voit des gens qui écoutent 35 fois la même chanson, vous vous dites à un moment donné que le gars, il faut qu'il aille acheter le titre. »

Et selon un journaliste de Rue89, le patron d'Universal Music France aurait précisé sa pensée hors antenne sur cette limitation du nombre d’écoutes : « Quatre écoutes, c'est suffisant pour savoir si on veut acheter un titre. »

Pour revenir à Spotify, voici précisément les modalités de ces nouvelles limites :
  • si vous vous inscrivez maintenant, ces limites ne s’appliqueront qu’au bout de 6 mois
  • toutes les personnes inscrites le 1er novembre ou auparavant seront limitées dès le 1er mai
  • les personnes inscrites entre le 1er novembre et aujourd’hui seront limitées six mois après leur inscription
Un impact limité pour la plupart des utilisateurs (vraiment ?)

Spotify explique que ces changements n’auront pas un si grand impact sur ses utilisateurs gratuits. En effet, hormis les très gros consommateurs (une minorité), la plupart de ces utilisateurs écoutent en moyenne 50 titres par mois. Or la limitation de 10h permet d’en écouter le double, le triple voire le quadruple selon la durée des morceaux. Même constat pour Spotify du côté du nombre d’écoutes.

Cependant, si ces nouvelles limitations n’auront aucun impact sur ses utilisateurs, le site suédois ne les aurait pas appliquées. Le service de musique en streaming ne s’y trompe d’ailleurs pas en faisant un petit rappel :

« Pour tous ceux qui pensent qu'ils pourraient atteindre ces limites, nous espérons que vous envisagerez de vérifier nos services illimité et Premium ». Tout en précisant qu’un essai gratuit de 30 jours (au lieu de 7 habituellement) sera disponible au mois de mai pour ceux qui souhaiteraient passer aux offres payantes.

Enfin, Spotify note que des nouveautés « impressionnantes » seront dévoilées lors des prochains mois. Et pourquoi pas une disponibilité outre-Atlantique ?

Reste désormais à savoir si Deezer, le principal concurrent de Spotify en Europe, imposera lui aussi des limites équivalentes. Nous attendons une réponse de Deezer sur ce sujet.
Source : Spotify
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 14/04/2011 à 14:40

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 156 commentaires

Avatar de nikon56 INpactien
nikon56 Le jeudi 14 avril 2011 à 14:42:15
Inscrit le lundi 2 juillet 07 - 5688 commentaires
RIP streaming gratuit


hep, pas si vite:

spotify est mort, certes, mais la nature a horreur du vide:

grooveshark
Avatar de hellmut INpactien
hellmut Le jeudi 14 avril 2011 à 14:47:07
Inscrit le jeudi 9 décembre 04 - 5353 commentaires
au revoir spotify.
pourtant j'aimais bien, mais récemment j'ai vu des artistes voir des albums disparaître.
quant à cette sorte de mesure à Pascal Negre style, c'est juste histoire de caresser l'industrie dans le sens du poil (ou de baisser son froc selon son humeur).
qu'ils aillent donc voir aux states si j'y suis.
Avatar de Snark INpactien
Snark Le jeudi 14 avril 2011 à 14:47:08
Inscrit le mercredi 3 octobre 07 - 447 commentaires
Vive Jamendo !
Avatar de paradise INpactien
paradise Le jeudi 14 avril 2011 à 14:47:41
Inscrit le dimanche 10 avril 05 - 14117 commentaires
Oh ! L'avenir radieux dessiné par pascal Nègre est en route !

Bien sûr, frustré par un petit nombre d'écoutes, l'auditeur alléché, au bord de l'apoplexie et de la crise de nerfs, va se précipiter sur sa CB pour acheter le titre tant convoité, et la machine à brasser de l'air du showbiz numérisé sera sauve et brassera une montagne d'argent comme au bon vieux temps !
Avatar de djfameus INpactien
djfameus Le jeudi 14 avril 2011 à 14:47:48
Inscrit le mercredi 29 octobre 08 - 533 commentaires
/spotify se tire une balle dans le pied.

Il y a 156 commentaires

;