S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

L’Égypte coupe Internet suite aux manifestations

La puissance du contrôle des moyens de communication

La situation en Égypte est visiblement en train de basculer après que la Tunisie a lancé un signal à travers l’Afrique du Nord. Des manifestations éclatent un peu partout et, c’est un réflexe désormais, les informations, les photos et les vidéos circulent très librement via Internet. Du moins jusqu’à ce qu’Internet finisse par être coupé dans tout le pays.

Des dizaines de milliers de personnes dans les rues pour manifester contre le pouvoir en place : le président Hosni Mubarak est au pouvoir depuis 30 ans, et la révolte tunisienne fait des émules. Plus rien aujourd’hui (ou presque) ne se passe sans que des évènements finissent sur YouTube, Twitter, Facebook et autres, et les manifestations égyptiennes ne font pas exception :


Puisque ces manifestations durent depuis plusieurs jours, les autorités ont décidé de durcir la réponse. Tandis que la sécurité se renforce et que les affrontements deviennent plus violents, le gouvernement a demandé que soit purement et simplement coupé Internet. Le Guardian révèle ainsi que 88 % au moins de l’Internet égyptien est actuellement coupé, un chiffre donné par la société BGPmon qui vérifie la connectivité générale des pays et des réseaux.

Les réseaux sociaux sont coupés pour la plupart. Facebook et Twitter n’y fonctionnent ainsi plus, le gouvernement appliquant une censure sévère sur l’ensemble des médias et des outils de communication. Pourtant, tous les accès Internet ne sont pas coupés pour autant, et les manifestants demandent aux habitants des villes d’ouvrir leurs réseaux Wi-Fi pour que l’information puisse continuer à circuler.

Ce black-out des médias a empêché d’ailleurs la presse internationale de diffuser des images de la situation dans le pays, tandis que le blocage d’Internet a largement participé à la réduction du débit des nouvelles. Pourtant, comme le montre la très longue page consacrée au sujet sur le site Reflets.info, il existe des méthodes pour contourner certains blocages, notamment pour Twitter. Concernant ce dernier, et si le sujet vous intéresse, le hashtag de suivi pour les évènements égyptiens est #Jan25 (la date de début des manifestations).

Tandis que même Google et le service Blackberry ont été bloqués, c’est finalement encore Twitter qui diffuse le mieux les informations. Un seul coup d’œil permet de voir rapidement que les Nations-Unies demandent à l’Egypte de respecter le droit à l’information et au regroupement, que le Caire aurait été complètement fermée, que le président Mubarak et sa famille auraient quitté le territoire, etc.

Une chose est certaine : si l’exemple de la Chine n’était pas suffisant, les manifestations égyptiennes prouvent une nouvelle fois que le contrôle d’Internet est devenu un maillon essentiel du contrôle général de l’information. On soulignera également le parallèle entre ce blocage général et la transparence absolue de Wikileaks : les internautes se retrouvent parfois simplement ballotés entre deux extrêmes.
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 28/01/2011 à 11:17

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 226 commentaires

Avatar de jb18v INpactien
jb18v Le vendredi 28 janvier 2011 à 11:30:00
Inscrit le lundi 23 mai 05 - 105851 commentaires
Une image bien parlante : trafic internet en Egypte

(via Korben)

Avatar de illidanPowa INpactien
illidanPowa Le vendredi 28 janvier 2011 à 11:31:10
Inscrit le mardi 20 mars 07 - 11760 commentaires
La révolte n'arrive jamais pas les urnes... c'est mathématique, si quelqu'un n'y connait rien à un sujet il vote pour le statu quo et très peu de gens ont des idées en politique dans les démocraties.

Ca signifie qu'avec 30% de personnes qui voteront de toute manière pour le statu quo (pourcentage généralement admis) il faudrait convaincre 80 des votants restants du bien fondé d'une réforme.

Autant dire que c'est les Tunisiens et les Egyptiens qui ont la bonne méthode

pourtant ça avait boosté la participation au vote

en fait, il faudrait 3 tours si FN au 2ème
Avatar de phi1981 INpactien
phi1981 Le vendredi 28 janvier 2011 à 11:31:12
Inscrit le samedi 11 septembre 10 - 12 commentaires
N'existe-il pas de système de communication P2P pouvant être utilisé en temps de crise (catastrophe naturelle, abus du gouvernement) ?

Je pense à une sorte de twitter décentralisé sur wifi had hoc.


J'avais lu un truc sur un protocole sympa qui ressemblait à ça.
http://netsukuku.freaknet.org/doc/main_doc/netsukuku.pdf

Oui, le projet s'appelle bien netsukuku ... Moi tout de suite un nom pareil ça m'inspire le respect, la confiance et le sérieux.
Avatar de cid_Dileezer_geek INpactien
cid_Dileezer_geek Le vendredi 28 janvier 2011 à 11:31:29
Inscrit le lundi 16 mars 09 - 11573 commentaires
en France la révolte arrivera par les urnes, je sens que Marine va être au deuxième tour


Tu rigoles, mais je te parie un KFC( ) que Sarko et Marine vont se retrouver au 2ème tour... Le pire c'est que "La Marine" est devenue acceptable pour beaucoup de jeunes, du coup on risque d'avoir la peste et le choléra comme seuls choix en 2012.
Avatar de trash54 INpactien
trash54 Le vendredi 28 janvier 2011 à 11:33:27
Inscrit le mardi 13 septembre 05 - 6229 commentaires
Une image bien parlante : trafic internet en Egypte

(via Korben)



pas besoin de commentaire elle parle d'elle même
Avatar de corsebou INpactien
corsebou Le vendredi 28 janvier 2011 à 11:34:49
Inscrit le mardi 11 avril 06 - 2959 commentaires

Tiens ca serait pratique comme option dans leur logiciel Hadopi:

(c'est surement deja prevu remarque).

"coupure de la communication raison officielle: a cause de [strike]météo france[/strike] de manifestations. ou de piratage. ou de médisence contre sa majesté. ou de conflit d'interets. etc..."




Vive nos politiciens, idoles modernes se gavant d'argent public et se préoccupant seulement d'etre président a la place du président.

Avatar de TaigaIV INpactien
TaigaIV Le vendredi 28 janvier 2011 à 11:35:01
Inscrit le mercredi 1 octobre 08 - 10477 commentaires
ouais, pourtant vu comment ça se passe à gauche, on est bien parti pour ça

Si le PS n'avait pas joué avec les allumettes on n'en serait peut-être pas là.
Avatar de Marco07 INpactien
Marco07 Le vendredi 28 janvier 2011 à 11:35:32
Inscrit le mercredi 1 août 07 - 5598 commentaires

Tu rigoles, mais je te parie un KFC( ) que Sarko et Marine vont se retrouver au 2ème tour... Le pire c'est que "La Marine" est devenue acceptable pour beaucoup de jeunes, du coup on risque d'avoir la peste et le choléra comme seuls choix en 2012.

Tss t'as pas lu sur son FB qu'il ne comptait pas se représenter???
Faut suivre



Mais franchement, de sarko ou marine, lequel est le pire?
Vous avez 2h, pensez à laisser une marge supplémentaire de 2 carreaux...



Edité par Marco07 le vendredi 28 janvier 2011 à 11:36
Avatar de raggyroad INpactien
raggyroad Le vendredi 28 janvier 2011 à 11:35:32
Inscrit le jeudi 25 mars 10 - 70 commentaires
Pfff mais c'est pas de la censure, c'est juste que l'Egypte est chez SFR troll.gif
Avatar de yvan INpactien
yvan Le vendredi 28 janvier 2011 à 11:36:22
Inscrit le mardi 21 janvier 03 - 8139 commentaires
pourtant ça avait boosté la participation au vote

en fait, il faudrait 3 tours si FN au 2ème

Même avec plus de gens qui votent la démarcation 30% de neuneus conservateurs (gauche ou droite hein), 30% de gens politisés qui s'intéressent et 40% de votants volages urnant à l'émotion reste valable globalement.

En fait il faudrait surtout clarifier les attributions réelles du président, de l'europe, des collectivités et éviter la dillution actuelle des responsabilités avec des lois votées/appliquées par des élus mais décidées par des non élus sur mandat (conseil et commission européenne, intercommunalités)... Voire se passer d'état tout court mais c'est encore plus compliqué que d'empêcher la dégénérescence d'un truc plus satisfaisant que s'il était moins satisfaisant
;