S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Julian Assange : pas de viol, un risque d'extradition vers les USA

Et pendant ce temps les sites miroirs se démultiplient

Julian Assange, fondateur de Wikileaks, a donc été arrêté hier par la police londonienne après s’être rendu volontairement auprès de ces services avec ses avocats. Il devrait rester derrière les barreaux jusqu’au 14 décembre avant une éventuelle extradition.

julian assange interpol extradition wikileaks

Alors que les accusations de viol étaient proférées initialement, c’est finalement une histoire banale de préservatif qui aurait lâché lors d’un rapport qui a entraîné ce mandat d’arrêt européen. Julian Assange et une femme « ont eu des relations sexuelles, mais il y a eu un problème avec le préservatif, qui a craqué. La plaignante a dit qu’elle pensait que Julian Assange a fait cela délibérément. Lui a insisté disant que c’était un accident. » La femme a voulu stopper leurs ébats, mais Julian Assange aurait refusé » résume Europe 1. Un autre rapport non (ou mal) protégé est mis sur les épaules du fondateur de Wikileaks…

La Suède pourrait demander son extradition puisque les plaignantes sont suédoises. Une demande qui pourrait entrer en concurrence avec les États-Unis. Ou plus subtile : selon The Independent, dont les propos sont rapportés par nos confrères d’Owni, un accord d’extradition serait en passe d’être signé entre la Suède et les États-Unis. Outre-Atlantique, il serait jugé sur le terrain de l’Espionage Act.

En attendant, l'équipe derrière Wikileaks continue de diffuser les télégrammes de ou vers les Etats-Unis. Les sites miroirs eux, se démultiplient pendant ce temps.
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 08/12/2010 à 10:12

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 531 commentaires

Avatar de Patch INpactien
Patch Le mercredi 8 décembre 2010 à 10:48:42
Inscrit le vendredi 7 mai 04 - 27883 commentaires

le problème c'est que nous on comprend...

mais gros titre du JT france2 hier : julian assange arreter pour viol...


siouper la désinformation.
ca t'étonne? :/
Avatar de yeagermach1 INpactien
yeagermach1 Le mercredi 8 décembre 2010 à 10:49:43
Inscrit le vendredi 20 juillet 07 - 3708 commentaires
Faux, c'est bien plus compliqué que ça !

Sinon, ça serait facile de piéger n'importe qui en l'accusant de viol sans aucune preuve !

Non c'est pas plus complique que cela. Et pour les Italiens, non porter un jean n'est pas une mesure anti viol.
Avatar de Elsiko INpactien
Elsiko Le mercredi 8 décembre 2010 à 10:49:47
Inscrit le jeudi 3 juillet 08 - 5385 commentaires
faut pas oublier quand même que si j'ai bien suivi les rapports avec les deux suédoises ont eu lieu en Aout et elles vont porter plainte 2 mois après par le plus grand des hasard quand la presse commence à parler des câbles et que les usa explosent leurs forfaits téléphonique international
(et une des deux à des liens avec la CIA je crois)

D'après elles, elle auraient décidé de porter plainte après s'être rencontré et discuté (et réalisé que Julian aurait fait plus ou moins la même chose aux 2)

Bon après c'est vrai que les liens avec la CIA de la seconde personne ça sent un peu la personne envoyée pour foutre la merde, mais rien est prouvée.

Wait & See

Edité par Elsiko le mercredi 8 décembre 2010 à 10:50
Avatar de trash54 INpactien
trash54 Le mercredi 8 décembre 2010 à 10:49:47
Inscrit le mardi 13 septembre 05 - 6229 commentaires

Ça ne m'intéresse pas vraiment sa vie privée, mais si je ne m'abuse elles on tout de filles faciles, des coups d'un soir.
Le coup du "sexe par surprise" est marrant, elles savent bien ce qu'elles attendent ou alors les suédoises seraient plus idiotes que je ne le pense.


c'est purement lois en suède ça
car tu as le viol à proprement parlé comme on l'entend aussi dans la lois française
et tu as la subtilité suédoise qui est que quand tu as un rapport protégé et consenti mais que la capote craque => "sexe par surprise" et si l'un des partenaires voit que la capote a craqué et demande d’arrêter mais que l'autre refuse c'est équivalent du viol
Avatar de Tim-timmy INpactien
Tim-timmy Le mercredi 8 décembre 2010 à 10:50:24
Inscrit le mardi 26 avril 05 - 4658 commentaires
ca t'étonne? :/


il a été arreté pour viol, le mandat a été émis pour viol. La qualification fait débat, les faits étant peu clairs, mais il aura l'occasion de s'expliquer et de présenter sa version... ce qui est légèrement mieux que de laisser les gens l'accuser sans rien faire et fuir...
Avatar de Dhomonivisky INpactien
Dhomonivisky Le mercredi 8 décembre 2010 à 10:50:25
Inscrit le vendredi 24 juillet 09 - 756 commentaires

potentiellement un empoisonneur et assassin du coup, mais sans tests on ne le saurait pas ..


Il y a les chinois du FSB sur le coup
Avatar de Tiebor INpactien
Tiebor Le mercredi 8 décembre 2010 à 10:50:46
Inscrit le vendredi 10 juillet 09 - 975 commentaires
faut pas oublier quand même que si j'ai bien suivi les rapports avec les deux suédoises ont eu lieu en Aout et elles vont porter plainte 2 mois après par le plus grand des hasard quand la presse commence à parler des câbles et que les usa explosent leurs forfaits téléphonique international
(et une des deux à des liens avec la CIA je crois)


Voilà qui est intéressant !
une source?
Avatar de Patch INpactien
Patch Le mercredi 8 décembre 2010 à 10:51:45
Inscrit le vendredi 7 mai 04 - 27883 commentaires
Un truc qui me chagrine : quand un préservatif craque, on ne s'en rend généralement pas compte.

Comment l'a-t-elle su ?

"Oh regarde ! Ma capote s'est cassée !"
ca peut se voir.
ca m'est arrivé avec une ex, craqué en plein milieu de l'acte, bizarrement j'avais un peu plus de sensations...
Avatar de Elsiko INpactien
Elsiko Le mercredi 8 décembre 2010 à 10:52:31
Inscrit le jeudi 3 juillet 08 - 5385 commentaires

c'est purement lois en suède ça
car tu as le viol à proprement parlé comme on l'entend aussi dans la lois française
et tu as la subtilité suédoise qui est que quand tu as un rapport protégé et consenti mais que la capote craque => "sexe par surprise" et si l'un des partenaires voit que la capote a craqué et demande d’arrêter mais que l'autre refuse c'est équivalent du viol

Ce qui est normal dans un sens, quand l'une des 2 personnes n'est pas consentante ça s'appelle du viol. (sans chercher à défendre les suédoises hein)
Avatar de Tuttle7 INpactien
Tuttle7 Le mercredi 8 décembre 2010 à 10:52:47
Inscrit le mardi 28 juillet 09 - 745 commentaires
Donc en gros, fille facile = fille que tu as le droit de violer ??

Franchement vous faites super peur la. A partir du moment, ou comme indique dans la news, elles ont dit stop, il devait s'arreter. Si il ne l'a pas fait, c'est un viol et il peut etre poursuivie par la justice.


Qui nous dit que c'était de sa propre volonté, il est peu être victime d'un attentat à la pudeur.
Bon, on va pas s'attarder et laisser faire les suédois, une confrontation est le mieux vu qu'il ne semble pas qu'il y ait eu d'examen médico-légal.
;