S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Silverlight porté sur Xbox 360 et le reste des produits Microsoft ?

Une technologie pour les gouverner tous

Silverlight est une technologie de Microsoft souvent présentée comme concurrente de Flash. L’éditeur l’a mise en avant à ses débuts comme une solution dédiée à la création d’applications web. Depuis, le champ d’utilisation a largement varié, au point que beaucoup se demandent maintenant à quoi sert la technologie. Des offres d’emploi permettent de répondre en partie à la question.

Silverlight était donc à ses débuts exposée comme la solution idéale pour bâtir des projets Web. À partir de sa version 2.0, et surtout avec la 3.0, de très nombreux outils sont venus simplifier son utilisation, notamment la suite Expression. Mais depuis un an environ, la communication s’est faite plus floue. Les informations ont en effet été largement éclipsées par Internet Explorer 9 et l’accent mis sur le HTML5. Alors, que devient Silverlight ?

Le premier élément de réponse se situe dans Windows Phone 7. Silverlight y est utilisé pour la conception des interfaces notamment. Les développeurs n’ont d’ailleurs pas le choix : Silverlight, C# et XNA sont les briques obligatoires pour la création des applications et des jeux. Le rôle de la technologie est de gérer tout ce qui a trait à la présentation dans son ensemble. Et cette focalisation va se renforcer dans le futur.

Silverlight est, rappelons-le, un projet qui visait initialement à apporter Windows Presentation Foundation ailleurs que sur Windows. Son nom de code était d’ailleurs WPF/E, le E signifiant ici « Everywhere ». Ses évolutions continuent toujours dans la même sens, et Microsoft travaille visiblement à lui donner un degré certain d’universalité. La firme poursuit l’unification de ses outils de développement, et deux offres d’emplois montrent que certaines technologies vont se faire plus présentes.

silverlight 

Cette annonce, qui a été modifiée depuis, indique clairement qu’un développeur est recherché pour travailler sur des fonctionnalités Silverlight qui seront ajoutées à la Xbox 360. Il s’agit d’un mouvement très important, car la firme peut transformer sa console en set-top box, et pourquoi  pas proposer une longue liste d’applications. La deuxième annonce, tout comme la première après sa modification, parle de fonctionnalités ajoutées à différents appareils en approche dans les années qui viennent, ou déjà en vente (Windows Phone 7).

Il est plus qu’évident que Microsoft a tout intérêt à proposer un ensemble de technologies uniques qui serviront indifféremment sur les différentes plateformes, que ce soit Windows, Windows Phone, la Xbox, etc. La grande fragmentation des technologies et le manque de communication de l’ensemble a toujours été l’un des principaux reproches faits à la firme. Mais cette unification des outils et des technologies de développement se fera peut-être au détriment d’autres possibilités, surtout quand l’éditeur mettra en place toutes ses boutiques en ligne. 

Enfin, Microsoft tiendra le 2 décembre une conférence centrée sur le futur de Silverlight. On devrait donc en apprendre davantage sur ce que prépare la firme exactement.
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 23/11/2010 à 14:38

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 179 commentaires

Avatar de ano_635110013168370034 INpactien
ano_635110013168370034 Le mardi 23 novembre 2010 à 18:33:54
Inscrit le mardi 19 juillet 05 - 8330 commentaires
Ouais, je l'ai refait, ça marche, bon.

Concernant la news, effectivement perso je m'en tape que chez MS ils utilisent telle ou telle techno, ça ne me concerne pas vu que je n'ai pas d'OS chez eux, mais comme je le disais plus haut ça m'a concerné à un moment malgré tout là où je ne ne m'y attendais pas, ce qui pourrait laisser présager une utilisation plus large que Roland-Garros en particulier, et à ce moment on voit bien qu'au-delà d'une exploitation légitime d'une technologie par une firme, il y a bien un souci dès lors qu'un soft fermé proprio n'est pas accessible à tous concernant un événement sportif théoriquement accessible à tous.
On avait déjà eu le problème avec Flash, et il est normal qu'on s'interroge dès lors qu'il y a effectivement une restriction d'utilisation.

On pourrait parler également de restriction d'utilisation avec les matches de foot accessibles que par un désembrouillage du flux avec Canal+, ce sont bien les dérives du sport privatisé, Rolland-Garros ne fait pas exception, il s'agit bien d'un business, sauf qu'évidemment SL n'est pas payant, là je déborde, ok je veux bien, quoique...


Bah n'étant pas amateur de sport télévisé, c'est plus le fait que ça soit le service public le seul à utiliser ça qui me dérange. Si je veux regarder le dernier épisode de Cold Case que j'ai raté hier soir, par exemple, la seule solution qui s'offre à moi c'est Megaupload
Bravo aux chaînes de ce même état qui à créé Hadopi quoi


Quand on est minoritaire on a toujours tort, je le sais bien,


Quelle drôle d'idée


mais si on revient strictement au sujet de la news, la portée de SL va au-delà d'une simple "relation" entre soft , Internet, et OS Microsoft, d'où des interrogations qui me paraissent légitimes.
Après, ce que j'en dis, hein, je comprends que ça laisse tout le monde indifférent.


Comme je le dit plus haut, de mon point de vue ça se comprend certes, mais ça ne s'excuse pas
Avatar de Tolor Modérateur
Tolor Le mardi 23 novembre 2010 à 19:01:26
Inscrit le mercredi 5 août 09 - 12180 commentaires
Ah ben ça alors, j'aurais bien voulu le voir, je n'y étais pas parvenu !

D'ailleurs tu n'en es pas sûr non plus ?

Je verrai bien en 2011 si on peut suivre les matches sans passer par SL, je ne demande pas mieux, hein, je ne cherche pas la polémique pour le polémique.


je suis sûr que c'était dispo si, mais je ne suis pas sûr que l'adresse était directement sur la page du live
Avatar de paradise INpactien
paradise Le mardi 23 novembre 2010 à 19:17:41
Inscrit le dimanche 10 avril 05 - 14117 commentaires
je suis sûr que c'était dispo si, mais je ne suis pas sûr que l'adresse était directement sur la page du live

Je me souviens qu'à l'époque on avait déjà pas mal polémiqué à ce sujet sur PCI, comme quoi on était obligé de disposer de SL pour accéder au flux, mais je t'assure que je n'ai pas trouvé le moyen de suivre ces foutus matchs, j'étais déjà exclusivement sous Nux à l'époque, et s'il y avait eu un autre moyen de les suivre, je n'aurais rien posté sur cette news et à l'époque et aujourd'hui.

Après, si je suis passé à côté d'un moyen de visionner Rolland-Garros, au temps pour moi, et je fais mon mea culpa bien volontiers, d'ailleurs j'espère trouver le moyen de suivre RG en 2011 (pas par la télé avec les pubs... ), depuis j'ai réinstallé un XP sur un DD, pour les jeux et un vieux soft dont j'ai besoin (en espérant que XP accepte Silverlight).
Avatar de lossendae INpactien
lossendae Le mardi 23 novembre 2010 à 19:27:52
Inscrit le mardi 12 octobre 04 - 6738 commentaires
paradise, techniquement la solution SL présentait certains avantage.
D'ailleurs comme l'a justement noté Vincent, l'essai à plutôt été applaudi tant la qualité était bonne.

Si dans le fond je suis d'accord avec toi (ça craint que certains utilisateurs n'ai pas et ne puissent toujours pas y accéder), niveau technologique, il n'y avait pas aussi performant et protégé à l'époque.

T'imagine bien je l'espere que France 2 avait certains impératifs techniques et monétaires qui les ont poussé vers ce choix ?
Avatar de paradise INpactien
paradise Le mardi 23 novembre 2010 à 19:42:33
Inscrit le dimanche 10 avril 05 - 14117 commentaires
paradise, techniquement la solution SL présentait certains avantage.
D'ailleurs comme l'a justement noté Vincent, l'essai à plutôt été applaudi tant la qualité était bonne.

Si dans le fond je suis d'accord avec toi (ça craint que certains utilisateurs n'ai pas et ne puissent toujours pas y accéder), niveau technologique, il n'y avait pas aussi performant et protégé à l'époque.

T'imagine bien je l'espere que France 2 avait certains impératifs techniques et monétaires qui les ont poussé vers ce choix ?

Sans doute, et je survis comme ça, il y a plus grave dans la vie , mais il ne faudrait pas que ça fasse tâche d'huile ce genre de procédé.
Et comme c'est plutôt html5 qui sera privilégié par tous les acteurs, bon, le choix de France 2 ne restera peut-être qu'épisodique.
Avatar de lossendae INpactien
lossendae Le mardi 23 novembre 2010 à 19:53:12
Inscrit le mardi 12 octobre 04 - 6738 commentaires
Et comme c'est plutôt html5 qui sera privilégié par tous les acteurs, bon, le choix de France 2 ne restera peut-être qu'épisodique.


Sans aucun doute!

On va s'orienter vers des logiciel externe utilisant l'HTML5 (à la itunes) et des codecs proprio libre (mais pas ouvert pour toujours(h264)) et des blocages au niveau des box (google et Boxee en font déjà les frais avec tous les grands réseau).

Comme m^me avec un format interopérable, il n'est pas dit que tu es accès à l'avenir aux contenus via Linux (ou équivalent).

Avatar de ano_635110013168370034 INpactien
ano_635110013168370034 Le mardi 23 novembre 2010 à 20:09:38
Inscrit le mardi 19 juillet 05 - 8330 commentaires

Sans aucun doute!

On va s'orienter vers des logiciel externe utilisant l'HTML5 (à la itunes) et des codecs proprio libre (mais pas ouvert pour toujours(h264)) et des blocages au niveau des box (google et Boxee en font déjà les frais avec tous les grands réseau).

Comme m^me avec un format interopérable, il n'est pas dit que tu es accès à l'avenir aux contenus via Linux (ou équivalent).




C'est quoi ces formats proprio libres ? Les même que les interopérables qu'on ne peux pas voir sous GNU ? Et quel rapport tu fais entre HTML 5 et itunes ?




Rien compris

Edité par pafLaXe le mardi 23 novembre 2010 à 20:10
Avatar de lossendae INpactien
lossendae Le mardi 23 novembre 2010 à 20:21:18
Inscrit le mardi 12 octobre 04 - 6738 commentaires

C'est quoi ces formats proprio libres ? Les même que les interopérables qu'on ne peux pas voir sous GNU ? Et quel rapport tu fais entre HTML 5 et itunes ?




Rien compris



Apple utilise h264, en course pour la balise video de l'HTML5, utilisable sous GNU, libre (foc) jusqu'en 201X mais pas ouvert.

Si tu veux voir du contenu Apple sous Linux, tu peux toujours courir.

La Boxee Box utilise dérivé de Linux, et tous les contenu Netflix, Hulu et autres grand réseau de VOD americain est bloqué dessus.

Google Tv aussi.

Même si la technologie passe du Flash à l'HTML5, sans contrepartie financiere, pas de Vod de la part des grand réseau donc exit Linux encore.
Avatar de Alucard63 INpactien
Alucard63 Le mardi 23 novembre 2010 à 20:28:05
Inscrit le mardi 7 mars 06 - 8308 commentaires
Cela changera peut-être dans le futur, on verra... Mais pour le moment, je crois que la version Linux est suffisante pour beaucoup d'utilisation. Si j'étais Microsoft, qui investit des sommes gigantesques dans le développement de solutions, je serais aussi hésitant à fournir tout, toujours, gratuitement dans le monde open-source/libre qui ne sera certainement pas une façon de rentabiliser quoi que ce soit avec du code source wide open free for all. Allez, pompez, pompez, pompez le fruit de notre travail qui nous a coûté des millions!

Entre temps, c'est le développeur qui doit décider s'il s'embarque dans un projet développé en .NET sur Linux ou s'il laisse tomber le .NET sur cette plateforme à cause des manques de Mono/Moonlight.

Bah en même temps interopérabilité ne veut pas forcément dire open source( et là j'ai une armée de linuxiens qui vont me tomber dessus ).
Avatar de ano_635110013168370034 INpactien
ano_635110013168370034 Le mardi 23 novembre 2010 à 20:31:08
Inscrit le mardi 19 juillet 05 - 8330 commentaires
Bah en même temps interopérabilité ne veut pas forcément dire open source( et là j'ai une armée de linuxiens qui vont me tomber dessus ).


Non c'est vrai. Plein de softs/formats tournent sur Win/Mac/Gnu sans pour autant être open-source (flash au pif ? ).
Et open-source ne veut pas forcement dire libre non plus
;