S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Forbes dresse son classement des plus grosses fortunes des USA

Mark Zuckerberg devant Steve Jobs (sans rire)

Comme à son habitude, Forbes a publié son top 400 des personnalités les plus riches des États-Unis. Bien évidemment, on retrouve les mêmes têtes, mais ces richesses étant très souvent virtuelles (liées au cours des actions des sociétés notamment), une lourde chute ou inversement une croissance exceptionnelle d’une action modifie le classement de Forbes.

Forbes Top 42 riches AmeriqueLes positions de la famille Walmart (ultra représentée dans le top 9) et des autres secteurs n’étant pas notre sujet de prédilection, nous avons arrêté ce classement au top 42. Le 1er est en effet Bill Gates, et le 42ème, Steve Jobs. Tout un symbole.

Le co-fondateur de Microsoft domine comme souvent ce classement avec cette fois 54 milliards de dollars, contre 6,1 milliards pour le co-fondateur d’Apple. Entre ces deux grands hommes se trouvent de nombreuses têtes connues du secteur informatique et d’Internet.

Larry Ellison, le PDG et co-fondateur d’Oracle, avec ses 27 milliards de dollars, figure ainsi en troisième position. Suivent (dans nos secteurs de prédilection) :

- Larry Page et Sergey Brin, co-fondateurs de Google, avec 15 milliards de dollars (11ème).
- Michael Dell, fondateur de Dell, avec 14 milliards de dollars (14ème).
- Steve Ballmer, n’est pas le fondateur de Microsoft (mais y est présent depuis 30 ans), et cumule 13,1 milliards de dollars (16ème).
- Paul Allen, co-fondateur de Microsoft, avec 12,7 milliards de dollars (17ème).
- Jeff Bezos, fondateur d’Amazon, avec 12,6 milliards de dollars (18ème).
- Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, avec 6,9 milliards de dollars (35ème).

Ce dernier devance donc déjà Steve Jobs. Mais comment ? Tout simplement parce que sa fortune est « virtuelle », comme précisé en début d’article. Il ne dispose pas de 6,9 milliards de dollars de billets verts et ne nage pas dedans dans un coffre-fort comme Piscou. Il détient Facebook, et ce dernier est valorisé à plusieurs milliards de dollars. Cela évolue constamment, selon les dernières informations en date, Facebook vaudrait 33 milliards de dollars aujourd’hui…

Bien sûr, la fortune de Zuckerberg n’est pas à 100 % virtuelle, et finalement, s’il vendait aujourd’hui son bébé, il aurait réellement la somme qui lui revient (environ…). Mais sauf surprise, il ne vendra pas de sitôt. Sa fortune peut donc encore augmenter très fortement d’ici les mois et années à venir, et Zuckerberg pourrait très bien surpasser les dirigeants de Google d’ici peu. À l’inverse, Facebook pourrait s’écrouler, et la fortune de Zuckerberg avec. Le film The Social Network de David Fincher, où il est directement concerné, aura d’ailleurs peut-être des conséquences (ou pas) sur la future valeur de Facebook…

Quelques notes comparatives :
  • La fortune de Bill Gates n’a que peu évolué ces dernières années. En 2004, elle était par exemple de 46 milliards de $. En 1991, elle était par contre inférieure à 4 milliards de dollars. Une somme toutefois suffisante pour être déjà dans le top 25 mondial.
  • Même chose pour Larry Page et Sergey Brin, dont la fortune respective était de 13 milliards de $ il y a quatre ans.
  • Ce n’est pas le cas de celle de Lawrence (Larry) Ellison, dont la fortune ne cesse de croître (moins de 19 milliards de $ en 2004).
  • Idem pour Jeff Bezos, dont la fortune a bien augmenté ces dernières années, grâce à une croissance continue de sa société.
  • Pierre Omidyar, le fondateur d’eBay, et Eric Schmidt, le PDG de Google, sont bien présents dans ce classement, juste derrière Steve Jobs en fait. Ils sont classés respectivement à la 47 et 48ème place, pour des fortunes de 5,5 milliards de dollars environ.
Enfin, notez que certains de ces milliardaires (40 en tout), dont Bill Gates, donneront la moitié de leur fortune à des œuvres caritatives.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 28/09/2010 à 15:48

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 51 commentaires

Avatar de Tim-timmy INpactien
Tim-timmy Le mardi 28 septembre 2010 à 15:53:31
Inscrit le mardi 26 avril 05 - 4654 commentaires
oui enfin aucun n'a ses milliards en billets hein :p ils sont tous actionnaires de plusieurs sociétés, et leur fortune est calculée selon cette valeur virtuelle...

par exemple billou que vous citez :http://www.pcinpact.com/actu/news/32611-Gates-actions-ventes.htm
Avatar de ano_635301045460992542 INpactien
ano_635301045460992542 Le mardi 28 septembre 2010 à 15:57:46
Inscrit le mardi 13 octobre 09 - 4184 commentaires
Au moins un français dedans
Avatar de misterB INpactien
misterB Le mardi 28 septembre 2010 à 16:00:34
Inscrit le vendredi 22 octobre 04 - 145953 commentaires
oui enfin aucun n'a ses milliards en billets hein :p ils sont tous actionnaires de plusieurs sociétés, et leur fortune est calculée selon cette valeur virtuelle...

par exemple billou que vous citez :http://www.pcinpact.com/actu/news/32611-Gates-actions-ventes.htm

Tu as donc lu la news
Avatar de Tim-timmy INpactien
Tim-timmy Le mardi 28 septembre 2010 à 16:02:29
Inscrit le mardi 26 avril 05 - 4654 commentaires
Tu as donc lu la news



la news parle de Zuckerberg, par opposition à Steve Jobs .. Or Steve jobs ayant un salaire de 1$ par an (je ne sais pas si c'est encore le cas), le reste étant des actions et stock options, ils sont dans la même situation l'un et l'autre
Avatar de Arystippe INpactien
Arystippe Le mardi 28 septembre 2010 à 16:04:01
Inscrit le lundi 28 juin 10 - 60 commentaires
@GoldenTribal
Résultat d'années de ce discours en France:

"L'informatique? le logiciel? Internet? Mais ça ne sert à rien cher ami(e)! Comparé à la vraie industrie manufacturière et lourde, c'est peanuts"

Quand je pense au nombre de talents et d'entreprises gâchés par ce discours, que certains tiennent encore aujourd'hui.
D'ailleurs ça étonne toujours autour de moi lorsque je dis que le CA de Google est comparable à celui d'Airbus :)

Il y a 51 commentaires

;