S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

(MàJ) Free Mobile pourra déployer ses 300 antennes-relais à Paris

Et Robin des Toits se lâche

Mise à jour : comme prévu, les conseillers de Paris ont voté et validé hier la pose de 300 antennes-relais de Free Mobile sur les toits parisiens. 84 conseillers ont voté pour, 9 contre.

Les opposants sur place (les Verts) n'ont donc pas été assez nombreux pour contrer les votes pour.

Pour Free Mobile, sa marche en avant continue. Pour rappel, l'opérateur mobile compte en effet couvrir en 3G 27 % de la population française d’ici le mois de janvier 2012, 75 % en 2015 et 90 % en 2018.

------------------------------------------

Article du 22 septembre 2010.

Ancien titre : Antennes-relais de Free Mobile à Paris : la mairie s'explique

antenne GSM danger risque précaution santéLe communiqué publié hier par la mairie de Paris sera-t-il suffisant pour calmer les ardeurs des anti antennes-relais ? La mairie parisienne a en effet réagit aux propos du syndicat des employés municipaux (Supap-FSU), de l’association Robin des Toits et des Verts au sujet de sa prochaine délibération (la semaine prochaine) « visant à permettre à l'opérateur de téléphonie mobile "Free" de déployer des antennes relais sur le domaine public de la Ville de Paris ».

Les anti antennes-relais ont notamment expliqué que « l’opérateur convoite une cinquantaine de sites publics et quelques 250 toits d’immeubles, soit 300 antennes supplémentaires. (…) Le conseil de Paris doit-il prendre le risque d’augmenter encore l’exposition des Parisiens aux ondes électromagnétiques ? » Ils demandent ainsi au Conseil de Paris de serrer les boulons et d’imposer à Free Mobile les derniers principes de précaution établis l’an dernier.

La mairie de Paris a jugé cette « controverse particulièrement malvenue » et a tenté de s’expliquer en trois points :
  1. Dans ce domaine, comme l'atteste la note de l'Arcep, dès lors que l'État a autorisé un quatrième opérateur, la Ville de Paris n'a purement et simplement aucune marge de manœuvre. Elle doit traiter celui-ci dans les mêmes conditions que les trois autres. Au demeurant, ceux qui protestent contre cette délibération savent parfaitement :
    - que si la Ville ne passait pas cette délibération, elle serait condamnée immédiatement par les juridictions compétentes, ce qui ne ferait que différer d’à peine quelques semaines l'autorisation délivrée à Free ;
    - que, soucieuse d'une écologie responsable, la Ville a demandé et obtenu de Free la signature de la charte élaborée par notre Municipalité sur la téléphonie mobile, reconnue comme exemplaire au regard des pratiques en vigueur ailleurs et soumise à renégociation en 2011.
  2. Soucieuse du respect du principe de précaution et compte tenu des résultats de la conférence citoyenne qu'elle a mené sur le sujet, la Ville a demandé et obtenu des engagements supplémentaires de Free, s'agissant notamment de veiller à éviter le déploiement d'antennes relais à proximité des crèches et des écoles et l'abaissement le plus important possible du seuil d'exposition des usagers.
  3. Il est important de noter enfin que Free s'est engagé à travailler sur des mobiles de nouvelle génération qui permettront d'éviter la pratique soupçonnée d'être en réalité la plus dangereuse, à savoir la proximité entre l'appareil mobile et l'oreille de l'usager. La Ville encourage l'ensemble des opérateurs à travailler dans ce domaine

antenne bouygues relais GSM démontage

Delanoë : il veut Free, il a rien compris !

L’association Robin des Toits, de son côté, a la dent particulièrement dure envers le maire de Paris. L’association revient notamment sur la conférence « Ondes, Santé et Société » organisée en 2009 et qui préconisait notamment de limiter l’exposition aux champs électromagnétiques générés par la téléphonie mobile à 0,6 V/m et de mutualiser les antennes entre les opérateurs.

Accorder le déploiement de centaines de nouvelles antennes va effectivement à l’encontre de la mutualisation préconisée par la conférence. Cette dernière « devait permettre d’élaborer une nouvelle Charte entre la Ville de Paris et les opérateurs de téléphonie mobile. Or, de nouvelle Charte : point » se plaint ainsi l’association.

« De plus la Ville de Paris veut accorder à un quatrième opérateur, en l’occurrence « Free », la possibilité d’installer ses antennes sur les bâtiments en dépit des recommandations des parisiens. »

Robin des toits promet ainsi que la décision d’accorder à Free Mobile la mise en place de 300 antennes-relais sera combattue au Conseil de Paris organisé la semaine prochaine. Rendez-vous fin septembre pour connaître le résultat des votes, même s’il y a peu de chance que Free Mobile essuie un refus, au vu du communiqué publié hier par la mairie de Paris. Mais sait-on jamais… 
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 29/09/2010 à 12:13

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 166 commentaires

Avatar de perdu INpactien
perdu Le mercredi 22 septembre 2010 à 17:20:52
Inscrit le lundi 2 juin 03 - 634 commentaires
c'est tout le problème de free...
il lui faut ses antennes sinon il ne peut pas élaborer ses offres
et les 3 autres vont tout faire pour ne pas mutualiser.

enfin il faut voir les implantations des antennes et comment free construit son réseau : nombre d'antennes, puissance
et le comparer a la concurrence...
Avatar de -Vlad- INpactien
-Vlad- Le mercredi 22 septembre 2010 à 17:21:15
Inscrit le lundi 22 juin 09 - 2624 commentaires
Robin des Trolls

Avatar de keicheux INpactien
keicheux Le mercredi 22 septembre 2010 à 17:21:40
Inscrit le vendredi 31 décembre 04 - 217 commentaires
Ce serait pas étonnant de voir que le groupe robin des bois machin chose soit un peu manipulé par les 3 gros sur ce dossier
Avatar de huskie INpactien
huskie Le mercredi 22 septembre 2010 à 17:23:31
Inscrit le mercredi 20 avril 05 - 29925 commentaires
C'est bien connu, Free détruit les neurones.

Y a qu'à voir les Free fanboys.
Avatar de athie INpactien
athie Le mercredi 22 septembre 2010 à 17:25:19
Inscrit le mardi 13 novembre 07 - 236 commentaires
Robin des Trolls



toi tu avais anticipé le commentaire d'huskie

on n'est pas vendredi pourtant

Il y a 166 commentaires

;