S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Filtrage, la question qui obsède

Un camion, des avions

Le député Jean-Pierre Grand vient une nouvelle fois de renouveler sa question adressée au secrétariat d'État chargé de la prospective, de l'évaluation des politiques publiques et du développement de l'économie numérique. Elle vise le filtrage des sites révisionnistes et négationnistes. En substance, le parlementaire rappelle que la loi pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) permet que l'autorité judiciaire prescrive « en référé ou sur requête aux hébergeurs et, à défaut, aux fournisseurs d'accès toutes mesures propres à faire cesser un dommage occasionné par le contenu d'un site ».

filtrage blocage


Or, dans un arrêt du 19 juin 2008, « la Cour de cassation a confirmé l'ordre donné à huit fournisseurs d'accès à Internet (FAI) de bloquer l'accès à un de ces sites. Si cette décision va dans le bon sens, il s'avère que son objectif est loin d'atteint. Ainsi, ces sites proposent des sites miroirs, migrent leur contenu vers d'autres adresses et sont facilement accessibles via des sites anonymizers ». Et le député de demander au gouvernement « de bien vouloir lui indiquer ses intentions dans la lutte contre ces sites sur internet. »

Une question qui fut initialement posée durant l’été 2008, le 01 juillet très exactement. Faute de réponse, elle a été renouvelée, et pas qu'une fois :
  • 07/10/2008,
  • 13/01/2009,
  • 21/04/2009,
  • 28/07/2009,
  • 03/11/2009,
  • 09/02/2010,
  • 18/05/2010
  • et donc ce 07 septembre 2010.
Le blocage des sites cette fois pédopornographiques a été spécifiquement prévu dans le cadre de la LOPPSI, discutée au Sénat. Hier soir, la sénatrice Virginie Klès a condamné cette mesure pour souligner sa parfaite inefficacité : « Oui, il faut s'adapter aux nouvelles criminalités, mais il faut les anticiper, et non leur courir après : bloquer les sites internet aurait eu du sens il y a dix ans ; aujourd'hui, ce sera inefficace car les mafias pédopornographiques se sont déjà préparées. C'est mettre des camions sur les routes dans l'idée qu'on arrêtera ainsi des avions en plein ciel ! ». Dans une interview accordée à Owni, elle répête: « L’argent public doit être utilisé efficacement, pas pour un tel écran de fumée ».
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 08/09/2010 à 11:47

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 89 commentaires

Avatar de yeti62 INpactien
yeti62 Le mercredi 8 septembre 2010 à 11:50:17
Inscrit le mercredi 15 juillet 09 - 7438 commentaires
« L’argent public doit être utilisé efficacement, pas pour un tel écran de fumée »



Avatar de cch02 INpactien
cch02 Le mercredi 8 septembre 2010 à 11:51:39
Inscrit le mardi 22 mars 05 - 132 commentaires
On peut aussi attendre que les avions atterrissent

Une remarque pleine de bon sens sur les problèmes d'anticipation des techniques utilisées par la cybercriminalité !
Avatar de cid_Dileezer_geek INpactien
cid_Dileezer_geek Le mercredi 8 septembre 2010 à 11:52:32
Inscrit le lundi 16 mars 09 - 11573 commentaires
Les "swordeurs" du parlement vont devoirs consulter Vincent H. , s'ils veulent un bon conseil.
Avatar de Ohmydog INpactien
Ohmydog Le mercredi 8 septembre 2010 à 11:54:05
Inscrit le jeudi 27 juillet 06 - 3153 commentaires
Moi je propose un ordre du jour : Revoir à la baisse le régime de retraite des députés. Ca serait sympa pour les gens qui payent, et ils auraient l'oeil sur autre chose que sur filtrage, LOPPSI, HADOPI et cie...
Avatar de yeti62 INpactien
yeti62 Le mercredi 8 septembre 2010 à 11:55:51
Inscrit le mercredi 15 juillet 09 - 7438 commentaires
Moi je propose un ordre du jour : Revoir à la baisse le régime de retraite des députés. Ca serait sympa pour les gens qui payent, et ils auraient l'oeil sur autre chose que sur filtrage, LOPPSI, HADOPI et cie...

Sans oublier les ministres, secrétaires d'état, présidents, sénateurs ...

Sans oublier bien sûr de limiter leur cumul de retraites à 10k€/mois, pour limiter les dépenses publiques...



Il ne faut pas oublier que le pouvoir exécutif (le gouvernement donc) et le pouvoir législatif (Assemblée + Sénat donc) sont censés montrer l'exemple : Qu'ils réduisent leurs dépenses !

Il y a 89 commentaires

;