S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Twitter déploie sa solution anti hameçonnage, non sans intérêt

Greenpeace ?

Twitter avait lancé en mars une technique pour lutter contre le phishing (hameçonnage) dans les messages directs et les notifications par email. Le système teste actuellement une solution qui devrait être étendue dès cet été  à tous les tweets diffusés sur le site de micro-blogging, et destinée à lutter contre les malwares en tous genres.

Car ce filet de protection, aux détails toujours obscurs, repose sur le raccourcissement automatique des liens par Twitter, au lieu de laisser des entreprises tierces comme bit.ly le gérer. Le site fait alors office de pare-feu sur chaque lien cliqué : si l'adresse est légitime, vous êtes redirigés, si elle est sur la blacklist de Twitter et sent le poisson pourri, Twitter vous en avertit et vous empêche d'y accéder. Tous les liens partagés sur le site par l'interface web ou à travers les API seront raccourcis en utilisant la nouvelle adresse t.co, tout juste créée par Twitter.

Surtout, vous saurez enfin où vous cliquez puisque le site affichera désormais l'adresse complète du lien au lieu de vous montrer sa version raccourcie. Les développeurs pourront même configurer leurs applications pour gérer comment afficher cette adresse originale : juste le début (par exemple pcinpact.com/40778), l'adresse complète, ou le titre de la page cible.

twitter message utilité futilité snut dessin


Faire d'une pierre deux coups

En plus de sécuriser le surf des utilisateurs et ajouter une fonction de raccourcis automatique, Twitter bénéficiera d'une fantastique base de données sur les habitudes de clics de ses utilisateurs. Le site annonce d'ailleurs sans se cacher la couleur commerciale de cet outil : « router les liens par ce service nous permettra à terme d'alimenter en données notre plate-forme "Promoted Tweets", et de disposer d'un important signal de qualité pour nos algorithmes de Résonance - notre façon de mesurer l'intérêt d'un tweet pour nos utilisateurs ».

En ce qui concerne les dizaines d'entreprises qui vivent pour l'instant du raccourcissement d'URL, Twitter assure qu'elle ne tient pas à les tuer. Ils seront toujours utilisables, simplement re-raccourcies.
Source : Twitter
Publiée le 10/06/2010 à 11:44

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 35 commentaires

Avatar de huskie INpactien
huskie Le jeudi 10 juin 2010 à 11:46:49
Inscrit le mercredi 20 avril 05 - 29925 commentaires
Twitter déploie sa solution anti hameçonnage

La pêche est fermée??????
Avatar de mimoza INpactienne
mimoza Le jeudi 10 juin 2010 à 11:55:02
Inscrite le mardi 9 mars 04 - 4121 commentaires
En ce qui concerne les dizaines d'entreprises qui vivent pour l'instant du raccourcissement d'URL, Twitter assure qu'elle ne tient pas à les tuer. Ils seront toujours utilisables, simplement re-raccourcies.


Je ne vois pas trop l'intérêt vue que fianlement il ne connaitrons pas la destination final du lien ... a moins qu'il n'explore eux aussi le lien raccourci
Mais bon le mieux est ne pas l'utiliser
Avatar de tsubasaleguedin INpactien
tsubasaleguedin Le jeudi 10 juin 2010 à 12:04:55
Inscrit le mercredi 20 octobre 04 - 2796 commentaires
Avatar de jpaul INpactien
jpaul Le jeudi 10 juin 2010 à 12:05:11
Inscrit le vendredi 9 septembre 05 - 1646 commentaires
J'ai jamais bien compris. Au final, ces "raccourcisseurs" ne servent qu'à poster des liens qui prennent moins de caractères sur Twitter.

Pourquoi est-ce que dès le début, Twitter n'a pas fait en sorte que "un lien = X caractères" quelle que soit la taille du lien?
Exemple, ils auraient décidés qu'un lien comptait pour 4 caractères, même si il en fait 200 et affichaient juste un joli "[Lien]" ou "[Titre de la page]" dans le tweet. Ca me parait qaund même être essentiel une telle fonctionnalité dans le cadre de leurs "règles du jeu".
Avatar de Antwan INpactien
Antwan Le jeudi 10 juin 2010 à 12:06:26
Inscrit le mardi 10 juin 08 - 1314 commentaires
Le raccourcissement de lien est quelque chose qui ne devrait pas exister. C'est une régression du web et des DNS, les URL ne veulent plus rien dire.

C'est comme si on naviguait sur les sites avec leurs adresses IP. Elles n'ont plus aucun sens.

Aujourd'hui des techniques comme l'URL rewriting permettent d'attribuer une véritable valeur sémantique aux URI, pour le référencement notamment, ou l'identification par l'utilisateur (comme avec la favicon). Regardez par exemple l'adresse de cette page : elle est claire et porte un sens. Facile à retrouver dans ses bookmark ou son historique, facile à identifier lorsqu'on la croise sur un forum.
Le raccourcissement est en train de tout faire régresser, et c'est grave.

C'est donc une excellente nouvelle que Twitter, qui est le géniteur de cette tendance, commence à mettre fin à l'usage abusif de redirecteurs tiers. On va enfin pouvoir voir où l'on clique.

Il y a 35 commentaires

;