S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Frédéric Mitterrand veut aider le jeu vidéo

Fredo, roi du joystick

Le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand a annoncé lundi, à Tourcoing, des mesures pour soutenir le secteur du jeu vidéo français. De quoi rajeunir l'image d'intellectuel du ministre.

ministère culture frederic mitterrand

Alors que plus d'un français sur trois joue aux jeux vidéo, et que les industriels français du secteur sont très actifs et dynamiques, favoriser ce secteur est donc dans la logique du développement d'une économie numérique dans l'hexagone. Pas peu fier, le ministre explique ainsi que « Avatar, le plus grand succès de l'année au cinéma est aussi un jeu vidéo, conçu par une entreprise française ».

Ces deux idées (améliorer son image et soutenir l'industrie française) se retrouvent d'ailleurs dans la bouche du ministre : « Quelques mois à peine après mon arrivée rue de Valois, j’avais tenu à me rendre au Festival du jeu vidéo, où j'ai été initié, non sans plaisir, à Guitar Hero. Sans être moi-même, je le confesse, un « addict de la console » - Jacques Legendre me pardonnera cet anglicisme- je voulais, par ma présence, marquer la reconnaissance publique de cette forme de création originale, qui est parmi les plus innovantes et dont le poids économique est loin d’être négligeable. »

Six mesures annoncées

Cette annonce est surtout composée de "réflexions", "évaluations" et autres "projets" ; mais quelques mesures concrètes sont annoncées. En particulier, deux prix sont créés : l'un destiné aux créateurs et l'autre aux étudiants. Enfin un nouveau mécanisme d'aide pour les producteurs va être créé.

Ces mesures telles que décrites par le site du Ministère de la Culture sont :

«1. Inscrire le jeu vidéo dans une démarche patrimoniale.  [...] Une réflexion sur l’histoire, les techniques et l’actualité du jeu vidéo.

2. Encourager la dimension créative et éducative du jeu vidéo, en lançant deux prix :
- un prix du créateur de jeux vidéo, qui sera remis par le Ministre à l’occasion du Festival du jeu vidéo en octobre 2010;
- un prix annuel récompensant le travail de fin d'étude d'étudiants des écoles supérieures.

3. Mettre en place au CNC un « observatoire du jeu vidéo », qui se réunira en juin prochain afin de disposer d’une connaissance plus fine de ce secteur.

4. Lancer une mission pour mieux définir le statut juridique du jeu vidéo.

5. Réaliser une première évaluation de l’impact du crédit d’impôt pour la création de jeux vidéo afin de renforcer son efficacité, notamment pour favoriser le développement de jeux vidéo en ligne.

6. Mettre en place un nouveau mécanisme d'aide à la production incitant les producteurs à demeurer titulaires des droits de ces jeux avec le fonds d'aide aux jeux vidéo (FAJV), administré par le CNC.
»

Sur ce dernier thème, on soulignera la récente modification du crédit d'impôt Jeux Vidéo qui vient faciliter la vie des entreprises du secteur du fait d'une modification de la doctrine du ministère des finances.

Le Syndicat National du Jeu Vidéo heureux d'être reconnu

En plus de la modification du crédit d'impôt, le SNJV se réjouit du changement d'attitude du ministère envers ce secteur. Nicolas Gaume, président du SNJV, déclare : « 40 ans après sa naissance, notre industrie culturelle régulièrement stigmatisée, fait aujourd'hui l'objet d'un anoblissement par le ministre de la Culture. C'est plus qu'un symbole, cette déclaration place désormais notre secteur au coeur des cultures contemporaines ».
Publiée le 28/04/2010 à 16:38

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 112 commentaires

Avatar de lilgaroo INpactien
lilgaroo Le mercredi 28 avril 2010 à 16:40:57
Inscrit le jeudi 17 janvier 08 - 7 commentaires
Fredo, roi du joystick

Avatar de ionman INpactien
ionman Le mercredi 28 avril 2010 à 16:42:16
Inscrit le dimanche 3 septembre 06 - 53 commentaires
Oh putain le sous-titre qui fait mal
Avatar de letter INpactien
letter Le mercredi 28 avril 2010 à 16:43:03
Inscrit le mardi 3 janvier 06 - 266 commentaires
Enfin !

Maintenant, reste à voir ce qu'ils vont en faire. Et là j'ai peur
Avatar de SFX-ZeuS INpactien
SFX-ZeuS Le mercredi 28 avril 2010 à 16:44:05
Inscrit le mardi 14 octobre 03 - 1768 commentaires
Mouais je trouve qu'il n'y a pas de quoi casser trois pattes à un canard avec ces mesures... Je pense qu'il y'aurai surement mieux comme mesure à proposer.
Avatar de Burn2 INpactien
Burn2 Le mercredi 28 avril 2010 à 16:44:20
Inscrit le mardi 1 novembre 05 - 9865 commentaires
"Fredo, roi du joystick"

Oh non là ça craint trop niveau sous entendu même si ce n'est pas volontaire, là je dis ce n'est pas homologué.
Avatar de linkin623 INpactien
linkin623 Le mercredi 28 avril 2010 à 16:44:37
Inscrit le lundi 5 mai 08 - 6553 commentaires
roo le sous-titre! Enfin bon, une bonne nouvelle pour combien de mauvaise?

Puis bon, contrôlons le jeux vidéo, ce média de masse en passe de devenir celui de toute une génération.

Quoi moi parano? non

Avatar de Chaodam INpactien
Chaodam Le mercredi 28 avril 2010 à 16:44:37
Inscrit le mercredi 12 septembre 07 - 859 commentaires
Roh nan le sous-titre, difficile de pas avoir l'esprit tordu
Avatar de DarKCallistO INpactien
DarKCallistO Le mercredi 28 avril 2010 à 16:44:45
Inscrit le mardi 11 décembre 07 - 14209 commentaires
[quote] [...] notre industrie culturelle régulièrement stigmatisée [...] [/quote]

OMG Oo'

Faut pas parler de madame Nadine Morano comme ça,vous allez avoir des problèmes.

Avatar de ragoutoutou INpactien
ragoutoutou Le mercredi 28 avril 2010 à 16:45:10
Inscrit le mercredi 25 juillet 07 - 4611 commentaires
Le prochain DRM d'ubisoft sera sponsorisé par les contribuables et contiendra des morceaux d'hadopi

Edité par ragoutoutou le mercredi 28 avril 2010 à 16:45
Avatar de Commentaire_supprime INpactien
Commentaire_supprime Le mercredi 28 avril 2010 à 16:45:16
Inscrit le vendredi 31 octobre 08 - 27162 commentaires
Mitterrand aider le jeu vidéo ? Qu'il se pende tout de suite, c'est ce qu'il a de mieux à faire !

Quand on voit la tronche de son aide pour la musique avec Hadopi, à la place des créateurs de jeu vidéo français, je me barrerai vite à l'étranger...

Edité par Commentaire_supprime le mercredi 28 avril 2010 à 16:46
;