S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Hadopi : greffé à un PDF ou automatisé, Seedfuck accélère ses mutations

La loi du Talion (suite)

Alors qu’HADOPI poursuit sa longue hibernation, le projet SeedFuck, un générateur de vraies fausses IP, continue ses développements exponentiels. Deux de ses dernières étapes démontrent une nouvelle fois la forte capacité d’adaptation des réseaux face à des contraintes juridiques simplement futures pour ne pas dire éventuelles.

seedfuck hadopi torrent poisoning 

Seedfuck encapsulé dans un PDF

On sait depuis longtemps que le format PDF peut abriter des lignes d’instructions en son sein, ce qui suscite des craintes en termes de sécurité comme l’ont montré des recherches. Justement : selon nos sources, une version modifiée du code de Seedfuck en circulation a été encapsulée dans un PDF. Ce n’est pour l’heure qu’un PoC – un proof of concept –, mais comme souvent, il ne faut pas attendre bien longtemps pour passer de la théorie à la pratique.

En pratique, justement, dès l’ouverture du PDF piégé, le « torrent poisoning » débutera ses basses œuvres : l’injection de fausses adresses IP sur un tracker P2P. Sans pousser bien loin l’anticipation, on imagine sans mal les effets d’une telle démarche si elle est généralisée sur plusieurs centaines de machines : d’un côté, le brouillard total sur les petits cadrans de TMG, la société chargée de surveiller les réseaux P2P pour le compte des ayants droit de la musique et du cinéma. D’un autre côté, des réseaux pourris par ces leurres... Tristes ravages de la loi du Talion.

seedfuck hadopi torrent poisoning

Même si le PoC est à l’état larvaire, il est heureusement déjà bloqué par les solutions de sécurité comme Windows Defender ou Kaspersky Antivirus.

3 ko pour automatiser Seedfuck

Outre ce code encapsulé dans un PDF, d’autres développements grésillent sur le web. Ainsi, un code de 3Ko est également en circulation pour automatiser et généraliser les leurres de SeedFuck. L’une de ces « dégénérescences » peut être installée sur un serveur distant, par exemple à l’étranger. On y définit le nombre d'instances, on choisit le tracker à « empoisonner » et le hash du torrent, et si on le souhaite le nombre d'IP à injecter. Sur ce point, le script peut générer des IP ou être alimenté par une liste d'adresses IP (gérant les masques de sous réseau). Il permettrait de faire tourner 1600 faux peers en 5 minutes. Là encore, on imagine sans trop de mal les importants dégâts de la démarche si des listes d’IP connues, d’entreprises, d’administration, etc. sont ainsi injectées par camions. 

Le blog Bluetouff, qui avait tablé sur ces sombres mutations, signale que Seedfuck est récemment « passé en GPL (une version threadée en Python), et plusieurs variantes amusantes se trouvent sur Pastebin ou d’autres pasters. Le plus triste là dedans c’est d’avoir raison : on assiste comme prévu à une course à l’armement, aux frontières de la légalité, de la part des uns et des autres. Tout ça à cause de quelques moines copistes de DVD… »
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 27/04/2010 à 17:03

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 106 commentaires

Avatar de printf INpactien
printf Le mardi 27 avril 2010 à 18:52:42
Inscrit le vendredi 31 juillet 09 - 206 commentaires


Cela me parait pas possible.
Avatar de Butler5 INpactien
Butler5 Le mardi 27 avril 2010 à 18:54:06
Inscrit le lundi 13 mars 06 - 124 commentaires
Garagiste VS TMG



Avatar de fbr1010 INpactien
fbr1010 Le mardi 27 avril 2010 à 18:55:49
Inscrit le mercredi 8 juin 05 - 1018 commentaires

le top serait que suite a cela ca mette le bronx sur des trackers étrangers [...]

-> Ça serait drôle de voir une loi française qui enraye le piratage sur le P2P dans le monde entier.
Avatar de cid_Dileezer_geek INpactien
cid_Dileezer_geek Le mardi 27 avril 2010 à 18:57:25
Inscrit le lundi 16 mars 09 - 11563 commentaires
-> Ça serait drôle de voir une loi française qui enraye le piratage sur le P2P dans le monde entier.


C'est qui ton fournisseur... fume.gif roule2.gif
Avatar de Zed-K INpactien
Zed-K Le mardi 27 avril 2010 à 18:58:00
Inscrit le vendredi 20 avril 07 - 7689 commentaires
All your IP are belong to us !

maitrecapello.gif
Avatar de 127.0.0.1 INpactien
127.0.0.1 Le mardi 27 avril 2010 à 19:02:23
Inscrit le mercredi 29 avril 09 - 13213 commentaires
Cela me parait pas possible.


Non, moi non plus. Comme Seedfuck ne fait que faire du poisoning sur un "hash" donné, ils devront imaginer un moyen de connaitre la liste des hash surveillés. Le TOP100 sur une recherche "french rip" devrait suffire
Avatar de printf INpactien
printf Le mardi 27 avril 2010 à 19:07:04
Inscrit le vendredi 31 juillet 09 - 206 commentaires

Non, moi non plus. Comme Seedfuck ne fait que faire du poisoning sur un "hash" donné, ils devront imaginer un moyen de connaitre la liste des hash surveillés. Le TOP100 sur une recherche "french rip" devrait suffire


Oui combien de centaine ou de millier de hash diffèrent pour la même oeuvre? pour trois IP valables !

Ils vont avoir du boulot chez TMG!


Avatar de huskie INpactien
huskie Le mardi 27 avril 2010 à 19:09:27
Inscrit le mercredi 20 avril 05 - 29925 commentaires
Perso, j'ai déjà bloqué les IP de TMG (serveur et IP sondes) dans mon firewall (Comodo).
Avatar de mikkk1 INpactien
mikkk1 Le mardi 27 avril 2010 à 19:13:10
Inscrit le samedi 3 avril 10 - 19 commentaires
Heureusement que les bidouilleurs veillent sur nous. Ca me rappelle 68 version XXIème siècle.

PS : Les reloux ki ne suppaurtes pah 1 oubli daxant devrè éviT 2 KoriG chak fotes. Ce6 pourix l'embience ait la lizibiliT. Ce6 stigmatize ceus ki galR en orthographe ; toux le monde a le droi de sexprimer com il peuh (or sms bi1 sur)
Avatar de 127.0.0.1 INpactien
127.0.0.1 Le mardi 27 avril 2010 à 19:14:24
Inscrit le mercredi 29 avril 09 - 13213 commentaires
Oui combien de centaine ou de millier de hash diffèrent pour la même oeuvre? pour trois IP valables !


D'ou le principe de prendre le TOP100 (en nombre de seed/peer).
;