S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

HADOPI : trois arrivées et un mauvais départ

Franky tout seul

A la lecture des annonces déposées sur la bourse interministérielle de l’emploi public, on découvre de nouvelles « têtes» au sein de la HADOPI.

C’est d’abord la nomination d’Elsa Hervy en tant que directrice des Finances et du Développement. Elle fut l’ancienne conseillère parlementaire de Brice Hortefeux lors de l’installation du ministère de l'Immigration et de l’identité nationale.

On trouve également le nom de Sarah Jacquier, directrice juridique de la HADOPI qui fut elle, une ancienne collaboratrice du cabinet Hogan et Hartson. Elle est spécialisée dans les questions liées au droit de l’informatique et de l’Internet, des télécommunications et de la propriété intellectuelle. Autant dire que ses missions seront lourdes et sensibles.

Dans le même sens, Stephan Edelbroich occupe maintenant le poste de directeur des systèmes d'information. Selon le site Reseauglconnection.com, qui avait annoncé sa possible nomination, l’intéressé a été chef du service Internet de l’UMP.

L'HADOPI sans Thiollière

Malgré ce sang frais, la Hadopi doit cependant compter un membre de moins, et pas des moindres : Michel Thiollière, membre du collège, a été contraint de quitter toutes ses fonctions.  La haute autorité perd là l'un de ses fidèles VRP parlementaires.

michel thiolière


En fait, ce départ est lié à ses nouvelles occupations de vice-président du collège de la commission de régulation de l'énergie, incompatibles avec son actuel portefeuille.

On s’en souvient, Thiollière avait été rapporteur d’Hadopi au Sénat. Il fut l’un des piliers de ce texte devant les sénateurs, et dans le même temps géniteur de son propre emploi rémunéré au sein de l’HADOPI.

Pour le (passionnant) blog d’Authueil, spécialisé dans l’univers parlementaire, pas de doute : « pour les internautes, ce départ change singulièrement la donne, car il y aura redistribution des postes au Sénat (…) On saura qui le remplace sur ce créneau quand on aura le nom de son successeur à l'hadopi. Sera-t-il sur le même champ ? le "portefeuille" de Michel Thiollière sera-t-il scindé ? Il s'occupait principalement de médias, et très accessoirement de numérique. Cela dégagera-t-il le chemin de Bruno Retailleau sur les questions numériques ? Ce serait une bonne chose, Retailleau étant le seul sénateur à véritablement comprendre le numérique et internet ».
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 21/04/2010 à 08:49

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 58 commentaires

Avatar de Le-Glod INpactien
Le-Glod Le mercredi 21 avril 2010 à 08:58:39
Inscrit le jeudi 17 mai 07 - 721 commentaires
Peut on savoir combien sont payer ce petit monde ?
Avatar de loic_1715 INpactien
loic_1715 Le mercredi 21 avril 2010 à 09:01:46
Inscrit le mercredi 28 octobre 09 - 703 commentaires
Peut on savoir combien sont payer ce petit monde ?

Bah trop. Comme toujours
Avatar de Dhomonivisky INpactien
Dhomonivisky Le mercredi 21 avril 2010 à 09:09:35
Inscrit le vendredi 24 juillet 09 - 756 commentaires
Peut on savoir combien sont payer ce petit monde ?


Certainement plus de 6500€ par mois, sans compter la secrétaire, voiture de fonction avec chauffeur, taxi parisien gratuit, tarif préférentiel dans les hôtels, cantine de prestige à 5 euro le repas digne des plus grand restaurants, et tout payé bien-sur par les citoyens.
Avatar de dimounet INpactien
dimounet Le mercredi 21 avril 2010 à 09:11:05
Inscrit le mardi 6 mai 03 - 1774 commentaires
Ils sont payés surement plus que tout Hadopi va rapporter! Encore du fric foutu en l'air, on est champion pour ça en France: payer plus pour ramasser rien...
Avatar de HenryBasmati INpactien
HenryBasmati Le mercredi 21 avril 2010 à 09:13:37
Inscrit le mardi 19 janvier 10 - 439 commentaires
Il a fait ses 4 mois histoire d'avoir sa rente à vie ?
Avatar de zefling INpactien
zefling Le mercredi 21 avril 2010 à 09:15:06
Inscrit le mercredi 30 juin 04 - 12482 commentaires

Certainement plus de 6500€ par mois, sans compter la secrétaire, voiture de fonction avec chauffeur, taxi parisien gratuit, tarif préférentiel dans les hôtels, cantine de prestige à 5 euro le repas digne des plus grand restaurants, et tout payé bien-sur par les citoyens.

Tous les avantages pour emmerder le citoyen en somme et surtout aux frais de ce dernier.

sm.gif
Avatar de Lakit INpactien
Lakit Le mercredi 21 avril 2010 à 09:15:56
Inscrit le jeudi 9 juillet 09 - 31 commentaires
Donc le gars a le droit de quitter son mandat de sénateur, pour lequel il a été élu, comme ca, juste parcequ'il a surement plus à gagner en se barrant dans cette commission ?
C'est donc légalement possible ?!?

Il va pas me manque, on est d'accord, mais je suis tous les jours de plus en plus surpris par ce qu'ils sont capables de faire, les coups bas, l'hypocrisie, la politique à deux vitesse et là le manque flagrant, affiché et à priori totalement assumé de la moindre once de respect pour ses électeurs.
Avatar de zefling INpactien
zefling Le mercredi 21 avril 2010 à 09:17:01
Inscrit le mercredi 30 juin 04 - 12482 commentaires
Ils sont payés surement plus que tout Hadopi va rapporter! Encore du fric foutu en l'air, on est champion pour ça en France: payer plus pour ramasser rien...

De toute façon, en France le problème c'est les dépenses de l'État qui nous envoie dans le mur. Trop de dépenses par rapport aux entrées et on peut difficilement faire rentrer plus.
Avatar de Dhomonivisky INpactien
Dhomonivisky Le mercredi 21 avril 2010 à 09:17:05
Inscrit le vendredi 24 juillet 09 - 756 commentaires
Il a fait ses 4 mois histoire d'avoir sa rente à vie ?


ben depuis avant novembre 2009 si je me trompe pas, (pas envie de chercher cerveau monté à l'envers ce matin ) donc oui 4 mois assuré.
Avatar de noisette INpactien
noisette Le mercredi 21 avril 2010 à 09:20:47
Inscrit le vendredi 20 mai 05 - 940 commentaires
"L'État est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves."

Citation Albert Einstein ; Comment je vois le monde - 1934.


Encore une contribution toujours d'actualité du ti Albert.
(le Grand, il est à Monaco )
;