S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Universal : la musique en ligne au top, les sonneries s'écroulent

Pas surprenant finalement

Lors de la publication de ses derniers résultats financiers, Vivendi en a profité pour dévoiler certaines informations sur les ventes numériques d’Universal Music. Représentant près de 20 % de son chiffre d’affaires dans le monde, et près de 40 % aux États-Unis, les ventes dématérialisées d’Universal Music n’ont augmenté que de 8,4 % dans le monde en 2009, contre 31 % en 2008.

Les ventes de sonneries s'effondrent

Cette légère hausse dans ce secteur s’explique par une forte baisse d’un côté des ventes de sonneries pour téléphones mobiles, compensée par une très forte hausse des ventes de musique via des plateformes en ligne de type iTunes.

Du côté des sonneries, la chute est mondiale, de l’Europe aux États-Unis en passant par le Japon, ce qui confirme notre actualité du 10 septembre dernier, qui montrait une division par deux des ventes pour mobiles en France. A contrario, les ventes de musiques ont crû de 30 %. La part des sites de streaming n’a par contre pas été précisée. Nous attendons de plus amples détails sur ces points.

Loi Hadopi Censurée dessin

Hadopi, sauveur de la France

Interrogé par BFM, Jean-Bernard Lévy, le président de Vivendi, a profité de l’occasion pour parler d’Hadopi. Vantant les excellents résultats du numériques à l’étranger, Lévy a pointé du doigt la frilosité française.

« Nous espérons qu’enfin en Europe et particulièrement en France avec la loi Hadopi, on puisse rémunérer un peu mieux les artistes qu’actuellement où la situation est quand même un peu difficile. »

Des propos qui rejoignent ceux de Pascal Nègre, qui avait prévu en juin 2009 qu'Hadopi 2 permettrait de quadrupler les ventes en ligne. Une hausse de 300 %, rien que ça.

Universal diversifie ses revenus sur la toile

Universal a d’ailleurs rappelé qu’il a été un acteur important de l’essor du numérique en 2009 : « Dans le domaine du numérique, UMG a continué d’encourager et de soutenir l’innovation, à l’instar du service premium de Spotify accessible sur l’iPhone, ou du lancement de MusicStation sur la plate-forme Android » précise Universal Music Group.

« UMG est le principal promoteur de VEVO, un service lancé en décembre 2009, qui s’est immédiatement classé 1er site aux États-Unis de vidéos musicales sur Internet avec 35 millions de visiteurs uniques. »
Source : Vivendi
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 02/03/2010 à 12:31

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 128 commentaires

Avatar de Zergy INpactien
Zergy Le mardi 2 mars 2010 à 12:34:32
Inscrit le jeudi 30 juin 05 - 7821 commentaires
« Nous espérons qu’enfin en Europe et particulièrement en France avec la loi Hadopi, on puisse rémunérer un peu mieux les artistes qu’actuellement où la situation est quand même un peu difficile. »

Adolfi ou pas les artistes seront toujours payés des clopinettes.
Avatar de u53r INpactien
u53r Le mardi 2 mars 2010 à 12:37:23
Inscrit le jeudi 20 août 09 - 123 commentaires
"[...] Hadopi 2 permettrait de quadrupler les ventes en ligne. "
mdr2.gif
Avatar de DuncanV INpactien
DuncanV Le mardi 2 mars 2010 à 12:37:35
Inscrit le vendredi 29 mai 09 - 110 commentaires
« Nous espérons qu’enfin en Europe et particulièrement en France avec la loi Hadopi, on puisse rémunérer un peu mieux les artistes qu’actuellement où la situation est quand même un peu difficile. »


Ah parce que les gros poissons sont vraiment les plus à plaindre !! Ca m'énerve ce genre de propos !!!

Et les labels indépendants ? les petits ? les intermitants du spectacles????????? On s'en fout, comme l'a si bien dit notre cher concombre de la culture : "C'est un autre débat"

Et bien non non et re-non, les intermitants sont payés soient par les artistes eux même soient par les sociétés de disques.

'Y'en a marre, c'est du flan leur histoire, on tape encore sur les gens pour donner à ceux qui en ont le moins besoin, c'est à dire ceux qui sont déjà connu !!!!!

Et les moyens de promos de peu connus???
Avatar de Aces INpactien
Aces Le mardi 2 mars 2010 à 12:38:10
Inscrit le samedi 14 avril 07 - 4095 commentaires
Je me suis toujours demandé qu'elle était l'intérêt de payer xx euros pour télécharger une musique pour son portable ??

Sérieux, y a que les kikoolol pour le faire ou pas ?
Avatar de huskie INpactien
huskie Le mardi 2 mars 2010 à 12:38:41
Inscrit le mercredi 20 avril 05 - 29925 commentaires
Parait que le gouvernement va interdire les raz-de-marée par décret, aussi.

Edité par huskie le mardi 2 mars 2010 à 12:39

Il y a 128 commentaires

;