S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Free Mobile choisit Nokia Siemens Networks et Alcatel-Lucent

Huawei, trop compliqué à prononcer ?

Free Mobile ArcepNous connaissons enfin certains partenaires de Free Mobile. Nokia Siemens Networks (NSN) a en effet annoncé qu’il était en négociation exclusive pour équiper le cœur du réseau de la filiale d’Iliad.

Dévoilée lors du Mobile World Congress de Barcelone, la nouvelle est officielle. 200 millions d’euros seraient en jeu selon La Tribune.

 Et selon des informations de La Tribune et Reuters, Alcatel-Lucent pourrait aussi fournir des équipements pour les backbones de Free Mobile, mais pour des sommes bien moins importantes.

Nous le savions déjà, quatre grandes entreprises étaient en lice pour aider Free Mobile à créer son réseau mobile, à savoir : Alcatel-Lucent, Ericsson, NSN et Huawei.

Contrairement à ce qui avait été pressenti par certains, Free Mobile n'a donc pas laissé l'intégralité de ses infrastructures à Huawei.

Vivendi et le matériel chinois

Ce dernier a néanmoins signé des contrats avec SFR et Bouygues Télécom il y a quelques mois. Une situation très ironique, alors que Vivendi, en mai dernier, avait vertement critiqué Free sur le choix d'opter uniquement pour du matériel chinois :

Jean Bernard Levy, président du directoire de Vivendi : «En fait, les prix des communications mobiles et des Texto baissent chaque année, et les prix en France sont très inférieurs à la moyenne européenne. La décision du gouvernement d’attribuer une nouvelle licence me paraît donc surprenante. D’autant que celle-ci ne permettrait de couvrir que 20% de la population, alors que nous avons des obligations de couverture nationale. Veut-on que les Français aient des tarifs différenciés selon l’endroit où ils habitent ? Sur le terrain, il me revient que Free envisagerait de n’acheter que du matériel chinois financé par la Banque nationale d’exportation chinoise. Est-ce bien opportun au moment où Alcatel rencontre tant de difficultés ? »

Tout en sachant que SFR est une filiale de Vivendi...
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 15/02/2010 à 15:21

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 66 commentaires

Avatar de KGabou INpactien
KGabou Le lundi 15 février 2010 à 15:23:52
Inscrit le dimanche 11 mai 03 - 3645 commentaires
Oeil, poutre, toussa...
Avatar de lstoflf INpactien
lstoflf Le lundi 15 février 2010 à 15:24:17
Inscrit le mercredi 8 juin 05 - 314 commentaires
Boah, y'en a bien qui vont dire que Nokia Siemens, c'est du pas d'chez nous... et qu'en bonne entreprise française, Free Mobile devrait tout prendre chez Alcatel Lucent..
Avatar de windu.2b INpactien
windu.2b Le lundi 15 février 2010 à 15:24:43
Inscrit le lundi 18 avril 05 - 34118 commentaires
Comment fera Vivendi pour s'en prendre à Free, si ces derniers ne choisissent pas Huawei ?
Oser détruire aussi facilement les arguments de la concurrence, ça devrait être condamné par Bruxelles !



















Avatar de Commentaire_supprime INpactien
Commentaire_supprime Le lundi 15 février 2010 à 15:26:21
Inscrit le vendredi 31 octobre 08 - 27165 commentaires
Alors SFR, on veut se prendre une fessée avec une pelle à charbon ? baton.gif baton.gif baton.gif baton.gif baton.gif

Sinon, Free a acheté du matériel de qualité, épicez tout ! Faire tourner un réseau, c'est quand même la base de leur métier, non ?

Et puis, si j'ai bien compris, Huawei, c'est l'Acer du matériel de réseau. Pas cher à l'achat mais on comprend pourquoi à l'utilisation...
Avatar de coucou_lo_coucou_paloma INpactien
coucou_lo_coucou_paloma Le lundi 15 février 2010 à 15:26:48
Inscrit le jeudi 9 décembre 04 - 9143 commentaires
Pour sa défense, le président du directoire de Vivendi ne devait pas savoir de quoi il parlait.

Sur le terrain, il me revient que Free envisagerait de n’acheter que du matériel chinois financé par la Banque nationale d’exportation chinoise. Est-ce bien opportun au moment où Alcatel rencontre tant de difficultés ?

Peut-être qu'Alcatel ne rencontrait pas de difficultés au moment où ils ont acheté chinois.

Edité par coucou_lo_coucou_paloma le lundi 15 février 2010 à 15:29

Il y a 66 commentaires

;