S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Nexus One : des critiques fusent sur la stratégie de Google

Un mélange de partenariat et de concurrence

Google a lancé son Nexus One, et la concurrence dans le domaine de la téléphonie connaît une confrontation que certains trouveront étrange : un nombre croissant de constructeurs adopte Android, tandis que le père de ce dernier lance son propre téléphone. Quand bien même il s’agit d’un modèle HTC, il est mis en avant par Google et le nom de la firme est apposé sur l’appareil. Plusieurs observateurs se sont montrés particulièrement critiques à l’égard d’un modèle jugé dangereux.

nexus onenexus one

Le premier n’est autre que Robbie Bach, responsable de la division téléphonie mobile de Microsoft. Il explique en effet : « Faire les deux de la manière dont ils essayent de le faire est en fait très, très difficile. L’annonce de Google a envoyé un signal qui montre où va se situer leur engagement. Cela va créer des opportunités pour nous et nous allons les poursuivre. »

En clair, le responsable de Microsoft se montre critique sur la dualité crée par la commercialisation du Nexus One tandis que le système Android continue à prendre son essor. Google devient donc à la fois le fournisseur du système des téléphones de Motorola, Sony Ericcson et autres, tout en devenant leur concurrent.

Michael Gartenberg, analyste chez Interpret LLC, fait retentir le même son de cloche : « Personne n’a jamais réussi à vendre son propre appareil tout en essayant de vendre des licences à des partenaires simultanément. Google aura beau dire que ce n’est pas un Google Phone, le téléphone a bien Google écrit dessus. Ils vont devoir convaincre leurs titulaires de licences qu’ils ne sont pas en concurrence avec eux ».

Mais cette mission risque d’être complexe. Le Nexus One est peut-être construit par HTC, mais il est évident que Google a largement pris part à sa création dans l’intégration profonde des services. Le service communications de la firme sera probablement très actif prochainement.

Source : Business Week
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 11/01/2010 à 16:36

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 190 commentaires

Avatar de zurgo INpactien
zurgo Le lundi 11 janvier 2010 à 16:40:28
Inscrit le mercredi 28 septembre 05 - 63 commentaires
Cela va créer des opportunités pour nous et nous allons les poursuivre.


Cette traduction ("poursuivre") me semble chelou, non ?
Avatar de Tolor Modérateur
Tolor Le lundi 11 janvier 2010 à 16:40:54
Inscrit le mercredi 5 août 09 - 12180 commentaires
Fournisseur et concurrent, c'est clair que c'est chaud à tenir comme position

(j'y avais même pas pensé sur le coup d'ailleurs )
Avatar de FulguroPoint INpactien
FulguroPoint Le lundi 11 janvier 2010 à 16:41:05
Inscrit le mardi 7 avril 09 - 152 commentaires
Ca dépend sur quel créneau ils se placent. Si le but du nexus est de faire de la pub a Android, ils ont bien pu en parler aux constructeurs et le négocier avec eux.

Il sera peut être le seul téléphone Google.

Il faut voir que les concurrents ont devant eux un Iphone de plus en plus gourmand, il ne sont pas contre un appareil du même calibre qui cassera ses parts de marché.

Edité par FulguroPoint le lundi 11 janvier 2010 à 16:42
Avatar de exover INpactien
exover Le lundi 11 janvier 2010 à 16:41:29
Inscrit le jeudi 5 juin 03 - 2347 commentaires
Ça ne serait pas une concurrence déloyale en plus? en effet Sony and co doivent payer l'appareil ainsi que la licence Android alors que Google ne paye finalement que le téléphone.
Avatar de Maxhysteria INpactien
Maxhysteria Le lundi 11 janvier 2010 à 16:44:16
Inscrit le mardi 24 juin 08 - 125 commentaires
Google devient donc à la fois le fournisseur du système des téléphones de Motorola, Sony Ericcson et autres, tout en devenant leur concurrent.


C'est pas le cas avec Symbian ? Aux dernières nouvelles, Symbian appartient à Nokia et n'est pas fourni exclusivement sur des téléphones Nokia

Il y a 190 commentaires

;