S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

La Xbox 360 a profité de la recherche de Sony sur le Cell

L'ironie du Cell

The Race for a New Game MachineDeux ingénieurs anciennement en charge de la conception du processeur Cell chez IBM témoignent d'une certaine ironie du sort dans la conception des deux consoles concurrentes de Sony et Microsoft.

Dans leur livre « The Race for a New Game Machine », récemment publié et cité par le Wall Street Journal, les deux collègues expliquent qu'ils travaillaient sur le processeur Cell tout près de l'autre équipe d'IBM en charge de la conception du processeur central de la Xbox 360. La première équipe travaillant sur le Cell s'est mise à développer le processeur avant la seconde équipe chargée du cerveau de la Xbox 360.

Et du coup, la seconde équipe d'ingénieurs, malgré de multiples efforts pour séparer les équipes et cacher leur travaux respectifs, aurait grandement profité des développements de la première, notamment en ce qui concerne le cœur central du processeur Cell, un dérivé de la puce Power PC d'IBM. Le processeur de la Xbox 360 est aussi de type Power PC, un triple coeur qui se serait beaucoup inspiré des avancées du Cell pour accélérer sa mise au point.

Une nouvelle difficile à encaisser sans frustration pour Sony, dont la console PlayStation 3 est aujourd'hui troisième en termes de ventes, juste en dessous de la Xbox 360 de Microsoft. Une partie des millions de dollars dépensés par Sony, Toshiba et IBM dans la conception du Cell a donc permis de gagner de précieuses heures sur la mise au point de la puce centrale d'une console qui s'avère aujourd'hui un concurrent très irritant pour le japonais.
Publiée le 02/01/2009 à 15:26

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 106 commentaires

Avatar de overdrives INpactien
overdrives Le vendredi 2 janvier 2009 à 15:30:57
Inscrit le mardi 11 juillet 06 - 2998 commentaires
Et sinon bonne année à Sony
Avatar de Errata INpactien
Errata Le vendredi 2 janvier 2009 à 15:31:37
Inscrit le jeudi 1 juin 06 - 497 commentaires
Hum c'est moche pour sony
Parce que bon, si M$ n'avais pas sortie sa console si tôt, j'imagine que la situation aurais été différente.
Après bon, j'imagine que IBM va devoir s'arranger a l'amiable avec sony, il y a quelque chèque qui se perd ...

Edité par Errata le vendredi 2 janvier 2009 à 15:33
Avatar de lo0 INpactien
lo0 Le vendredi 2 janvier 2009 à 15:32:35
Inscrit le mercredi 8 mars 06 - 2449 commentaires
Ce que j'ai lu d'un autre article, c'est que Sony n'a jamais demandé d'exclusivité sur le cell. Du coup, Ibm etait libre de réutiliser la recherche sur le Cell pour concevoir le Xenon. D'ailleur les deux équipes travaillant sur le Cell et le Xenon avaient leurs bureaux l'un à coté de l'autre.

Voila l'article

La guerre des consoles nous offre parfois des histoires ironiques. Il y a quelques mois, nous apprenions que Sony avait indirectement donné 20 millions de dollars à Microsoft. Aujourd'hui, l'affaire qui nous intéresse est encore plus rocambolesque. En effet, Sony a contribué à la création de la Xbox 360 sans le savoir ! C'est ce que racontent David Shippy et Mickie Phipps, ingénieurs chez IBM, dans leur livre The Race for a New Game Machine. Voici un résumé des faits.
En 2001, Sony contacte IBM pour créer le Cell, le processeur de ce qui deviendra la PlayStation 3. L'accord porte sur des dizaines de millions de dollars investis en recherche et développement. Mais Sony ne demande pas l'exclusivité et autorise donc IBM à vendre la nouvelle technologie à d'autres clients. En 2002, Microsoft contacte à son tour IBM pour créer le Xenon, la puce de sa future console Xbox 360. Ce qui devait arriver arriva : IBM est tout naturellement parti de la base imaginée pour Sony afin d'élaborer la puce de Microsoft. D'après les auteurs du livre, les deux projets étaient même situés dans des locaux adjacents. Quand des employés de Sony venaient voir où en étaient les travaux, ils ne se doutaient pas que les leçons tirées du Cell étaient déjà en application à quelques encablures de là pour le bénéfice de leur principal concurrent !

On connaît la suite de l'histoire : Microsoft sort sa machine en novembre 2005. De son côté, Sony rencontre divers problèmes et doit alors retarder la sortie de la PlayStation 3, qui n'arrivera qu'un an plus tard sur le marché. Sans le savoir, le géant japonais a donc indirectement aidé son concurrent, car si IBM avait dû partir de zéro pour créer le Xenon, la 360 ne serait probablement pas sortie avant la PS3. En acceptant de partager la technologie du Cell avec d'autres clients potentiels, Sony a permis à Microsoft de prendre une longueur d'avance. Une belle leçon à méditer...

Jeuxvideo.com


Edité par l- o0 le vendredi 2 janvier 2009 à 15:33
Avatar de overdrives INpactien
overdrives Le vendredi 2 janvier 2009 à 15:33:38
Inscrit le mardi 11 juillet 06 - 2998 commentaires
Remarque dans l'histoire le vrai pigeon c'est pas forcément Sony qui a payé pour le développement de son concurrent , mais Microsoft qui a payé pour du copier coller d'un projet déjà existant
Avatar de JeremyF INpactien
JeremyF Le vendredi 2 janvier 2009 à 15:34:02
Inscrit le mercredi 23 février 05 - 1986 commentaires
Le Cell n'a jamais été spécialement prévu pour la PS3, le projet était déjà ancien. Sony l'a utilisé, mais ce n'est pas un processeur limité à cette console.

Je ne vois pas vraiment le problème, ici.

Il y a 106 commentaires

;