S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité
Avatar de lateo INpactien
lateo Inscrit le samedi 27 août 05 - 1686 commentaires -
Les derniers commentaires de lateo :
... et je n'ai jamais dit que le contrôle devait se limiter aux associations citoyennes ; je dis juste que pour garantir la confiance il est nécessaire et indispensable que de telles structures aient libre accès au truc.
Tes multiples associations vont pouvoir vérifier que toutes les machines dans tous les burreaux de vote ont les bon programmes et les bonnes puces?


Les bureaux de vote ne fonctionnent déjà que grâce aux volontaires, je ne vois rien d'insurmontable.

Pour les associations, osef qu'elles soient politiques ou apolitiques, petites ou grandes… l'essentiel c'est qu'elles soient nombreuses, et surtout qu'il ne soit pas possible de leur interdire l'accès au bouzin.

Sinon la plupart des problèmes que tu soulève tiennent à la notion de confiance.
Ce problème est en grande partie réglé avec un code ouvert, dont on sait et peut vérifier qu'il est exécuté dans sa version X.

Il est sous-entendu que le code soit non seulement ouvert, mais accessible à tous ; de sorte que toute polémique soit gérée en amont des élections.
Le code utilisé doit faire consensus comme étant valable.



Peut être parce que tu exclus une parti de la population a excercé le droit de contrôler le vote ?


C'est pourquoi je parle d'associations citoyennes.

Les enfants sont déjà des escrocs très petits alors, je n'ai que peu d'espoir sur le sujet.

ça commence vers 3 ans et… c'est carrément flippant dd.gif

du coup un gros +1
Bah… pourquoi interdire?

Au contraire, en ajoutant quelques obligations techniques (code ouvert, exécutable non compilé, …) et citoyennes (contrôle «libre» des machines avant et pendant le vote, contrôle qui peut alors être effectué par des associations…), je suis plutôt favorable aux machines et autres votes «dématérialisés».

Les machines sont plus fiables que l'humain.
Du moment que le peuple a un contrôle absolu sur l'outil, épargnons nous la complexité et la faillibilité des bureaux de vote.

Cette proposition m'a tout l'air démagogique et/ou rétrograde.

Edité par lateo le mercredi 23 juillet 2014 à 17:54
et mon commentaire va-t-il tomber sous le coup de cette loi?

aie aie aie!!

du coup, on peut parler de quoi encore sans être sur de finir en prison?

de la courbe de la croissance du chômage qui s'inverse?
Perso, je n'oublirai jamais cette trahison envers la France de ce GVT et de ces membres.

dans mon cas la principale difficulté étant plutôt de se souvenir d'un gouvernement respectable…

J'hésite entre la provoc ou le troll à la dynamite
Si tu donne un brin de conscience a ces machines alors leur esclavagisme n'est plus possible, ça ne ferais que répété des schémas déjà trop usé


Oui mais dans ce cas là tu ne les achète pas, puisque tu n'en aura aucun usage. Et donc tu ne les construit pas, sauf rares exception, genre pour la recherche (qui respectera ses droits à celui-là?).

Il faut que ça rapporte pour que ça se fasse.
Pour que ça se vende il faut que ce soit des esclaves.
édit : (et ça m'arrange, car l'idée de base de la machine consciente me laisse dubitatif, et celle de la machine sensible ne me plaît pas trop)

Edité par lateo le lundi 21 juillet 2014 à 23:06


Faut se rendre à l'évidence, le mobile c'est quand même plus pratique pour se sauver quand tu es poursuivi par la milice du parti

plus pratique pour se faire géolocaliser tu veux dire?