avatar de brazomyna

brazomyna

INpactien depuis le vendredi 07 octobre 2011

4297 commentaires

29
janvier
2015

Vives oppositions contre l’introduction d’un « secret des affaires » dans la loi Macron

Je vais me faire l'avocat du diable puisque manifestement peu de commentateurs ici sont enclin à verser dans la nuance, alors que c'est justement le point central de la problématique.

Mais dans le principe, demander de respecter le secret des affaires tout en autorisant des exceptions pour les cas de dénonciation de choses que la loi réprouve, n'est-ce pas là justement une bonne base de réflexion pour ménager la chèvre et le choux ?

 
28
janvier
2015

Ghost : la nouvelle faille critique qui fait trembler Linux

oui il faut redémarrer les services qui utilisent la glibc et sont potentiellement vulnérables (mais en pratique, à part le serveur de mail, Qualys n'a pas réussi à exploiter la faillehttp://www.openwall.com/lists/oss-security/2015/01/27/9 )
Comme la librairie peut être chargée par un très grand nombre de service, y compris ceux ne faisant pas d'appel aux API incriminées, il peut être plus simple de rebooter.
 

Merci :chinois:
28
janvier
2015

Ghost : la nouvelle faille critique qui fait trembler Linux


La version 2.13-38+deb7u6 et vulnérable.
La 7u7 corrige ces bugs :https://lists.debian.org/debian-security-announce/2015/msg00025.html

Merci :chinois:


Juste une question conne: faire une update, c'est bien. Mais tant qu'on n'a pas redémarré les services qui étaient déjà en train de tourner avant l'update, ceux-ci continuent d'utiliser l'ancienne version de libc6 en cache, right ?

Donc un stop/start des principaux services, voir un reboot (histoire d'être sûr) est nécessaire, non ?
 
28
janvier
2015

Ghost : la nouvelle faille critique qui fait trembler Linux

Pour ma part je suis en  2.13-38+deb7u7 sur la mienne et il ne me propose pas de maj :'( (ou alors j'ai rien compris :D)

pluzun.

Et le "apt-get update" date d'il y a 5 minutes.
 
28
janvier
2015

[Interview] Pourquoi les greffiers s’opposent à la mise en Open Data du registre InfoGreffe

Le coût que représente pour une entreprise les charges de consultation du greffe du tribunal de commerce, c’est des cacahuètes. Seul, ça n’aura aucun impact sur l’emploi. Tu peux te faire plaisir et nier cette réalité économique,  ça ne changera pas grand chose au shmilblick.

Quel que soit l'importance du coût, ce sont des charges mal utilisés, car c'est le pendant d'une dépense elevée au regard de la valeur ajoutée faible qu'elle représente. En bon français de base, on appelle ça de l'argent foutu par les fenêtres.

Il y a en outre un coût caché qui est constitué par le monopole et l'absence d'innovation que maintien la situation présente. Qui te dit que l'ouverture de ces données ne permettra pas de voir émerger d'autres acteurs économique (menés par ces gars brillants auxquels on a filé 10k€) et qui permettront de dégager une valeur ajoutée nouvelle à ces informations ?

C'est exactement la même chose pour d'autres secteurs: ouvrir les taxi à la concurrence ne changera pas la face de l'économie, mais ça peut faire entrer l'innovation et des services avec un rapport coût/valeur ajoutée bien meilleur. Même chose quand on fait baisser de 1, 2 ou 5 euros l'abonnement ADSL ou celui du mobile du particulier, etc...

Alors évidemment que cette seule mesure ne changera pas la face de l'économie française. tu nous fais du Captain Obvious mélangé avec du réac' de basse cour.

 Pourtant tu remarqueras que c'est exactement le fondement de l'ensemble de la loi Macron; elle acte qu'il n'y a pas une recette magique qui va tout résoudre d'un coup, mais une multiplication de petits débloquages qui - aggrégés - permettent de petit à petit faire évoluer les choses dans le bon sens.

C'était d'ailleurs tout autant le sens de tous ces rapports (genre Attali) qui se sont succédés et qui - à chaque fois - proposaient des espèces de "listes à la Prévert" d'ajustements dans divers secteurs de l'économie. La seule différence ici c'est que pour une fois en 30 ans, les idées n'ont pas été entérées et le rapport mis à la poubelle.
27
janvier
2015

[Interview] Pourquoi les greffiers s’opposent à la mise en Open Data du registre InfoGreffe


Donne 10.000 € à un type brillant, il te monte une société avec. Donne 1€ à 10 000 types, ils se paieront un café.

T'inquiète, moi aussi je suis fort pour les comparaisons à la con.

"Donne 10k€ à un greffier qui en gagne déjà 30k€ par mois, il te les placera dans un fond de pension ; donne 1€ à 10 000 personnes, ils contribueront à leur niveau à soutenir l'économie locale."
 
27
janvier
2015

[Interview] Pourquoi les greffiers s’opposent à la mise en Open Data du registre InfoGreffe

brazomyna, Bullshit, pas mal ... mais réflechis à ça:
si tu supprimes des emplois dans les greffes, pour faire gagner en moyenne 50 euros à l'année à chaque société, pas sur que ça génère beaucoup d'emplois!!! à moins que toi tu sois prêt à être payé 50e de l'année ...

C'est marrant comme bizarrement tu es capable de comprendre que les 50 euros multipliés par des milliers d'entreprises peuvent payer une emploi chez le greffe, mais comme tu es incapable de concevoir que ces 50 euros dépensés ailleurs ajoutés aux 50 euros de milliers d'autres pourraient également créer des emplois dans un autre domaine.

Donc de deux choses l'une: soit tu es un imbécile à courte vue, soit d'un mauvaise foi crasse  :roll:
27
janvier
2015

[Interview] Pourquoi les greffiers s’opposent à la mise en Open Data du registre InfoGreffe

 La somme que paye une entreprise va donc en partie dans les poches de l'etat et en partie dans celle du greffe.

 Bullshit.
 
Si la somme est utilisée non plus par les greffe mais par une autre partie de l'économie, elles généreront tout autant de l'emploi de la TVA, etc...
27
janvier
2015

[Interview] Pourquoi les greffiers s’opposent à la mise en Open Data du registre InfoGreffe

dans le cas d'un huissier, l'achat d'une charge très chère en début d'exercice n'implique pas que le salaire médian net soit de 30000€.

Je suis d'autant plus d'accord que dans le cadre d'un rachat d'office, ce n'est même pas vraiment une charge mais plutôt un investissement. Il ne faut pas oublier que quand ils partent en retraite, ils revendent à leur tour leur office à celui qui prendra le relais.
 
Même principe pour les taxi d'ailleurs.
 

Le vrai problème est: au delà de ce que ça rapporte aux uns ou aux autres, est-ce que le fonctionnement actuel est globalement efficient et bénéfique ou pas à l'ensemble de la société.

 Même principe pour les taxi d'ailleurs (bis), qui pour le coup utilisent leur monopole pour bloquer l'innovation dans le transport particulier.
 
27
janvier
2015

[Interview] Pourquoi les greffiers s’opposent à la mise en Open Data du registre InfoGreffe


Je pense aussi que ce fameux salaire médian, dépendant des salaires aux employés, peut ne pas être impacté... si c'est celui des employés qui baisse.
Devinez quel sera le choix qui sera fait.
Donc ne pas pleurer sur eux, libre à vous, mais du coup il n'y a pas qu'eux qui risquent.

L'économie est un jeu de vases communicants.

Si l'argent n'est plus dépensé auprès des greffes, il sera utilisé ailleurs, dans d'autres secteurs de l'économie, qui elle en profitera pour générer de l'activité, des emplois, de l'innovation, de la valeur ajoutée, etc...