S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité
Avatar de Drepanocytose INpactien
Drepanocytose Inscrit le jeudi 26 mai 11 - 7929 commentaires -
Les derniers commentaires de Drepanocytose :
Menacé d'interdiction en Allemagne, Uber fait appel Le mardi 2 septembre 2014 à 18:44
Deutschland ûber Uber....
films)
[*] ...
[*] ...
[*] Drepanocytose

L'attaque personnelle... Le signe infaillible qu'une reflexion complémentaire de grande qualité est sur le point d'être exposée...
Ou pas..

Arrête un peu avec tes Erasme et tes Rabelais, veux-tu.
Ils étaient humanistes avant d'être chretiens.

Ils seraint nés dans la jungle, ils auraient été humanistes et animistes.
Dans la péninsule arabique, humanistes et musulmans.

Et les chretiens qui nous ont donné la laïcité pour que nous, les mécréants, vivions en paix.... Tu sais comment ca s'est passé entre 1904 et 1908, ou pas ?
Je te parle d'un temps où, quand tu n'étais pas chrétien, fosse commune direct, par exemple...
La laicité ils l'ont poussée pour ne pas crever, parce que face à eux ils avaient des intolérants extrêmes, qui leur auraient pris jusqu'à leur soutane en les fouettant à coup de cilice...

La laïcité en France, c'est un compromis politique (et je dis bien politique) négocié entre les chrétiens et quelques modérés qui avaient peur de l'implosion de la société...
Ce qui a fait que les biens qu'on avait pris aux religieux en 1905 totalement, on leur a rendu en partie (au moins l'usufruit) avec les lois de l'inventaire de 1908, par exemple....

Que crois-tu donc ? Si les chrétiens étaient restés en position de force dans la société, la laïcité on se serait assis dessus, tout simplement.


Et ton histoire de laïcité qui viendrait en premier lieu de l'Eglise, c'est vrai : ca vient du moyen age, et c'était encore une fois un moyen POLITIQUE pour eux de se séparer du pouvoir des états tout en gardant un pouvoir propre. (cf la querelle des investitures, ou l'édit de Nantes, que tout le monde prend pour un acte religieux mais qui était un acte POLITIQUE pour renforcer la souveraineté de la royauté, mal en point à cette période là)
Ils n'en avaient rien à foutre du bien des gens et des considérations philosophiques, que crois tu donc...

Tu parles de la manif' pour tous ?


Globalement des grandes religions, bien que chrétiens et musulmans soient plus particulièrement visés.

D'ailleurs, que la manif pour tous ait été noyautée de religieux, ne surprendra que les imbéciles...

Ah bon la liberté d'expression c'est rien de concret...
Oui. T'es libre de penser, pas d'exprimer toutes tes pensées.

D'abord, le fait qu'on bride la liberté d'expression dans certains domaines n'est aucunement une justification pour qu'on la bride ailleurs.

Jamais dit le contraire. Juste dit qu'il n'y aurait rien de choquant dans le principe à le faire. Surtout qu'on le fait déjà, en fait.

Donc sans parler du fait que je suis déjà contre le délit de négationnisme, il va falloir aussi m'expliquer où est le discours fondamentalement haineux dans l'Islam, le Christiannisme, le Judaïsme ou d'autres
.
Jamais dit que c'était haineux.
Ca transmet juste la bêtise et l'ignorance, c'est la négation de la liberté ce truc là, et en un sens, la négation de l'humain..

En plus tu dois être convaincu de vouloir ça au nom de la laïcité, donc corrigeons le tir : c'est complètement opposé à la laïcité.

Oh, je le sais bien, et c'est pas du tout au nom de la laïcité que je le veux.
La laïcité molle ca ne marche pas, on ne combat pas un mur de flammes avec un verre d'eau.
La laïcité c'est bien face à des gens raisonnables : ils ne le sont pas pour la plupart, pas de raison à ce que moi, je le sois.

D'ailleurs, petit cadeau, comme tu penses qu'on devrait faire taire les religieux : la laïcité, c'est une invention chrétienne.

Ca change quoi que ce soit chrétien ou pas ?
Et puis je ne veux pas les faire taire, je veux les faire taire EN PUBLIC. Nuance

Moi aussi je vais te faire un cadeau : la religion c'est une invention athée. Eh oui, avant qu'on invente le concept de dieu, on ne croyait pas en dieu.
L'oeuf et la poule...


Edité par Drepanocytose le lundi 1 septembre 2014 à 23:20

Donc on doit brider leur liberté d'expression parce qu'ils sont religieux ?

Exactement.

Ce qu'on fait avec les terroristes (après tout, c'est aussi un mode de pensée), les negationnistes (aussi), les pédophiles qui racontent leurs aventures (interdit), les xénophobes, l'incitation à la haine, les prisonniers (eh oui, par exemple on ne montre pas les prisonniers à la télé, le savais-tu : interdit de s'exprimer), et encore une liste de choses longue comme le bras.

La liberté d'expression c'est rien de concret, ce n'est qu'une formule et ca n'a jamais existé, en tous cas pas ici : aucun problème à brider ce qui n'existe de toute facon pas...

Et où est le problème à ce que des religieux puissent parler publiquement de toute façon ?

Dans la tête de ceux qui parlent....

Je sais qu'on emmerde la laïcité depuis 20 ans

Bah, ca s'arrangera pas en les laissant faire leur propagande en public, en même temps.....
La pépite Criteo bientôt rachetée par Publicis ? Le lundi 1 septembre 2014 à 19:59
Publicis a nié ce matin.

Et ce sont des publicitaires : on peut donc les croire la main sur le coeur !
Free s'effondre (encore) en bourse Le lundi 1 septembre 2014 à 19:41
Bouygues est donc en grande partie responsable de cette situation


Nan mais LOL quoi ! C'est une blague ?

Free merde et c'est Boyugues responsable ? Nil, à un moment il faut arrêter un peu.

Free a merdé. Point. Ils sont les uniques responsables de leur propre misère.
Personne ne leur a demandé de lorgner sur Boyugues à moitié publiquement, en jouant les gros bras et sans voir venir la claque.
Personne ne leur a demandé de lorgner sur T-Mobile. Personne n'a demandé à Niel de jouer le coq qui peut absorber la moitié de l'Amérique, et personne n'a demandé à Niel de monter un réseau mobile en mousse qui du coup attire un peu moins le chaland qui se renseigne.

Sans deconner !

Edité par Drepanocytose le lundi 1 septembre 2014 à 19:42
la juge Loretta Preska avait initialement permis à Microsoft de faire appel, avant de revenir sur cette décision le 31 juillet. Puis quelques jours après, la juge décidait de suspendre l’ordonnance qui obligeait Microsoft à fournir les informations réclamées, le temps que la firme puisse préparer son appel. Cependant, vendredi dernier, Loretta Preska a convenu que son jugement initial ne pouvait faire l’objet d’aucun appel et que Microsoft avait le devoir de s’exécuter.

Appel, pas appel, oui, non, oui, non, ouuuuu.... en fait non.
Une femme quoi.