avatar de Fuinril

Fuinril

INpactien depuis le jeudi 08 avril 2010

1700 commentaires

19
décembre
2014

Les cafouillages de 3D Secure gênent les courses de Noël


La banque ne facture pas 150€ hein ! Elle ne rembourse pas dans la limite de 150€ donc pour plusieurs centaines d'euros de manque à gagner la banque est marrons pour la différence (avec un plafond de 2000€ ça leur faire un gap de 1850€...). Et le commerçant à la garantie d'être payé c'est pour ça qu'ils acceptent aussi facilement la CB (parfois un plafond necessitant la vérification de l'identité peut être demandé mais je ne sais pas si ça se pratique encore souvent...). Et je rappel que c'est uniquement pour les paiement avec utilisation du code de la CB donc cassage de gueule en prime pour avoir le code...

Dans le monde physique je ne sais pas, mais en ligne je peux te certifier que c'est faux. Le commerçant a la garantie d'être payé si et seulement si le paiement a été protégé par 3DSecure (un petit cadeau de plus fait aux banques), sinon c'est pour sa pomme.
Pour le reste ça dépend du contrat que tu as avec le fournisseur de paiement, mais à ma connaissance, hors paypal, un paiement frauduleux sans 3DSecure n'est pas assuré pour le vendeur (pour l'acheteur oui).

Source : des paiements frauduleux sur le site de ma boîte et quelques heures (et milliers d'euros) de perdues avec la banque.
19
décembre
2014

Les cafouillages de 3D Secure gênent les courses de Noël

  D'ailleurs, il n'y a pas besoin de porter plainte, de souscrire à tel ou tel assurance pour se faire rembourser. La banque doit prendre intégralement en charge le paiement présumé frauduleux. En suite c'est à la banque de se débrouiller. Article 133-18 du code monétaire et financier. S'il y a utilisation de la carte avec le code dans ce cas il y a une franchise de 150€.

Ca je savais pas.... Ca explique le peu de réaction face à l'utilisation massive de CB volées : la banque facture 150€ au client (la franchise) et reprélève de toutes façons l'argent au commerçant, donc elle gagne de l'argent sur les fraudes :ooo:

C'est pas du recel ça ?
 
19
décembre
2014

Les cafouillages de 3D Secure gênent les courses de Noël


C'est sur qu'avoir un jeton permanent chez un commerçant qui du coup n'identifiera que via un compte c'est beaucoup plus sur...
Et je ne parle même du fait de laisser des données biométriques sur le net... :yes: c'est vachement mieux que de taper un code reçu par SMS...

Non, ce que le webmarchand obtient c'est un token d'autorisation correspondant à une opération précise. Ca peut être du one shot (principe de paypal one click checkout), un montant fixe à échéance, un montant fixe réparti en plusieurs mensualités, un montant maximum récurrent, etc...

Dans tous les cas le client sait ce qu'il donne comme autorisation. Il y a 2 avantages à ce système : hacker le marchand ne sert à rien (le token n'est utilisable que pour la transaction établie au préalable et est lié au compte du marchand), les token sont facilement traçables et révocables par les banques... Et un troisième si tu fais confiance au site marchand et que tu lui laisses libre accès à ton compte c'est plus simple pour tout le monde.

3D secure c'était juste une réponse pourrie et pondue à la va vite par les banques pour se dégager de la responsabilité des hacks de CB (qui, rappelons le, sont normalement pris en charge par les banques) en pondant un système qui sera peu adopté par les commerçants (et ainsi reporter sur eux le cout des fraudes). C'est un énorme frein commercial : beaucoup de gens ne reçoivent jamais le sms, ou n'ont pas leur téléphone sous la main ou n'ont pas leur numéro de mobile enregistré auprès de leur banque, ou un ancien...
18
décembre
2014

Des sénateurs veulent épingler les vendeurs de jouets sexistes sur Internet

Pas plurimillénaire, les femmes et hommes étaient bien plus égaux au moyen âge que durant la renaissance ou l'ère industrielle où se sont forgés les stéréotypes qu'on balade toujours.

D'ailleurs en vieux françois on féminisait les phrases, on disait iceux et icelles et le masculin ne l'emportait pas comme dans la grammaire impériale (napoléonienne) actuelle.

Quant à l'identité occidentale, elle même forgée dans sa vision cartes postales pour fournir des troupes disciplinée je pense qu'au contraire elle n'a jamais été aussi noble qu'aujourd'hui.

L'adaptation aux conditions du monde actuel (travail moins "physique", médicaments, contraception, connaissance même relative du cerveau, de la sociologie des sociétés etc.) me semble un bien meilleur signe qu'une crispation sur les mythes sociaux construits par les différents autocrates qui se sont succédé à la tête des armées européennes.
Conclusion, il faut évoluer ou disparaitre.

Ego dans la merde avec des tâches en plus oui (bouffe, gamins, ...) chez les serfs (soit la majorité de la population), par contre chez les nobles c'est une tout autre affaire...

Concernant l'identité occidentale tu ne l'apprécies peut être pas mais elle est là. C'est la culture d'un peuple qui a fait ce qu'il fallait pour survivre.... c'est cette culture qui fait que les enfants entendent des récits de preux chevaliers et de gentes demoiselles en détresse à sauver, ce qui fait que deux garçons vont ramasser deux bouts de bois et se "battre".
A moins que tu ne considères qu'il faille remplacer d'urgence un classique littéraire comme un conte de Perrault par une histoire de Disney avec une fille en héroïne et faire attention à ce qu'elle n'entende jamais parler du premier... Tu peux essayer mais franchement je ne suis pas sûr que ce soit urgent.

Peut être que c'est une évolution nécessaire, j'en sais rien et pour tout dire je pense que nous sommes un peu trop impliqué et pour réellement juger. C'est par contre une évolution en cours : tu trouves aujourd'hui nettement plus d'histoires de filles héroiques qu'il y a 25 ans... incomparablement même. Mais c'est une évolution qui prend du temps, pas une génération ou deux... et en tous cas ce n'est certainement pas un bête classement qui va changer quoi que ce soit.

Conclusion : C'est deux sénateurs qui savaient pas quoi faire pour justifier leurs salaires et qui se sont dit en allant faire leur course de noël que c'était une bonne occasion de se faire mousser
18
décembre
2014

Des sénateurs veulent épingler les vendeurs de jouets sexistes sur Internet



moi je vois un garcon et une fille mais bon... si votre besoin de ne plus faire de différence vous pousse carrément à ne plus faire la différence, y a des soirées "drague" ou va y avoir des surprises !

J'aurais peut être du zoomer, j'admets :transpi:
18
décembre
2014

Des sénateurs veulent épingler les vendeurs de jouets sexistes sur Internet

Heu non justement, c'est bien plus compliqué que ça.

Et quand bien même ce serait le cas si tu détailles bien les jeux pour filles dont le fonctionnement est axé sur le refus des dispositifs mécaniques ou complexes et la séduction via des codes esthétiques normés avec très peu de mécaniques collaboratives... ça forge des handicapées motrices et sociales.

La plupart des femmes sont assez intelligente pour dépasser ça bien entendu mais ça fait un boulet de plus disons et ça ne rend service à personne au final que les filles pensent que les jeux limités sont taillés pour elles. Niveau estime de soi bof bof.

Encore une fois RIEN n'interdit à un parent d'offrir n'importe quels jeux à un enfant. Tu bases tes exemples sur lego / mécano, mais ce ne sont pas les seuls jeux... Tiens :http://www.amazon.fr/Clementoni-%C3%89ducatif-Scientifique-Premi%C3%A8re-Chimie/... c'est pas un jeu qui est basé sur un canon esthétique je crois et on voit quoi sur l'image ? 2 petites filles...

Au final tu reproches aux magasins de jouets (et aux fabricants) de normer leur communication autour d'une cible marketting précise ? D'essayer de séduire leurs clients exigeants via des pubs taillées pour eux ? Mais toutes les sociétés du monde le font, quel que soit le secteur.
Et si elles le font c'est parce que des études ont démontré que c'était majoritairement les enfants d'un sexe précis qui achetaient leur produit. C'est peut être une cercle vicieux mais je doute que ce soit les sociétés en question qui en soient responsables : elles ne font que s'adapter et pour elles l'important c'est de vendre. A qui ? Peu importe.

Pour caricaturer un peu je vois mal une société vendant des déambulateurs axer sa com pour les coureurs de marathons...


 Et je trouve ça d'autant plus idiot de légiférer que les sociétés le font d'elles-mêmes pour conquérir un nouveau publique (gamme pour fille, ajout de filles sur les boites, les sites, etc...), et donc au final même si dans les catalogues il y a une distinction garçon  / fille il y a les mêmes jouets avec les mêmes intérêts dans les deux catégories (tiens titre de la page du site de méccano  : "les jeux de construction pour garçons et filles").

 
On aura donc une loi pour interdire aux magasins de jouets de présenter les produits comme bon leur semble et inciter - et donc guider - le consommateur. Complètement absurde, et je ne parle même pas de toute la clientèle qui vient ne sachant exactement quel produit il veut et qui va se laisser guider par le rayonnage (exemple : je veux un jouet pour une petite fille de 4 ans que je vois une fois tous les 3-4 mois, sa mère m'a dit qu'elle aimait bien les paillettes)....
J'espère que ça ne va pas se généraliser, ça risque de devenir vite compliqué...
18
décembre
2014

Des sénateurs veulent épingler les vendeurs de jouets sexistes sur Internet

Non seulement il y a une majorité de gens comme ça (à des degrés divers) mais si tu élèves ton gamin librement il rentre de l'école avec ces stéréotypes de m:censored: et te les explique les yeux dans les yeux.

Il y a une réelle imprégnation du sexisme dans l'éducation, et dans les familles et dans les institutions.
Et contrairement à ce que disent plein de commentaires je ne pense pas que ces sénateurs se branlent dans leur coin sur un non sujet.

Pour être un "nouveau père" grand et barbu mais avec les cheveux longs je te garantis que je pose un problème de cadre mental à plein de petits camarades de maternelle de ma fille qui sont imprégnés de papa/maman type la manif pour tous, même quand leurs parents ne sont pas de cette idéologie là.
 
Si tu décortiques la littérature jeunesse, ou comme dit avant les dessins animés, ou comme le sujet de l'article les pubs et le marketing, c'est tragique : la fabrique à crétins sectaires (à crétines surtout). Au point que tu finis par faire attention au sujet alors que bon, les livres pour bébé a priori ça sert plus à être mis dans la bouche ou à faire des garages pour petites voitures qu'à délivrer une propagande politique/religieuse.

 

Admettons.

Tu proposes quoi ? Jeter brutalement l'héritage d'une culture pluri-millénaire  pour adopter une norme qui semble* socialement mieux ?

La culture occidentale est déjà suffisamment en déliquescence comme ça (pas de jugement ici, juste un constat : l'identité culturelle est plutôt flou depuis quelques dizaines d'années)...



 
*je dis bien semble, parce que finalement la législation culturelle va dans le sens de l'intelligentia au mépris des usages et de la volonté de la majorité de la population (qui se fout royalement du mariage pour tous soit dit en passant). Tu pourrais me sortir 10000 raisons qui justifient ces prises de position mais les grecs de l'antiquité auraient pu te justifier avec tout autant de raisons qu'il était normal de sodomiser des enfants... l'Histoire jugera...
18
décembre
2014

Des sénateurs veulent épingler les vendeurs de jouets sexistes sur Internet

Plus personne de vivant au nord de la Garonne passé novembre?    :transpi:

Le froid ca force le rapprochement :mdr:
18
décembre
2014

Des sénateurs veulent épingler les vendeurs de jouets sexistes sur Internet

Si un loi pouvait régler la misère sociale elle serait faite de longue date.
Influer sur plein de petits éléments c'est ça qui finit par changer le monde.

Et pour ton exemple de petite fille ça lui donnera peut être envie de quitter sa famille pour devenir camionneuse :D et sauver sa peau alors que si les camions c'est interdit aux filles... 

Mais ce n'est même pas un élément, c'est du vent et uniquement du vent. Ce n'est pas parce que la catégorisation des catalogues va changer que les pubs, les séries, l'entourage... tout ce qui fait la conditionnement que tu dénonces plus haut va changer.
Les fillettes auront toujours envie des jouets "pour fille" (puisqu'il semble qu'il faille mettre des guillemets), et les garçonnets "pour garçon".

Et je n'ai vu nulle part qu'il était interdit à une fille de jouer avec des jeux de garçons (étrangement c'est socialement parlant moins bien accepté pour un garçon de jouer aux poupées que pour une fille jouer aux voitures... finalement la discrimination est peut être dans l'autre sens...). Au final c'est uniquement les goûts de l'enfant qui varient au cours de sa croissance...

Tiens l'année dernière ma nièce de 4 ans voulait un tapis et des voitures. Cette année elle veut une tête à coiffer / maquiller.

On est pas dans une problématique : "jouets pour chérubins" / "jouets pour grognasses en devenir" (et si c'était le cas les associations auraient déjà porté plainte pour discrimination sexiste - à raison), la législation n'est absolument pas nécessaire sur un sujet aussi trivial. Le sexisme est déjà encadré et ça c'est un non sujet.


 Et puis si on commence à avoir des réglementions pour ce genre de détails je te raconte pas la lourdeur du code de la conso d'ici quelques années. Au final quand tu voudras ouvrir une boutique tu auras besoin d'une armée d'avocats ("ah mais non ne mettez pas tel élément comme ça, c'est discriminant pour 0.00001% de la population...")


PS : moi je milite pour une loi sur l'égalité des des pulsions sexuelles (en nombre et intensité par jour) entre les hommes et les femmes. C'est quand même un chouilla plus important que les catalogues de jouets....
18
décembre
2014

Des sénateurs veulent épingler les vendeurs de jouets sexistes sur Internet

Toi aussi t'as l'air de resté bloqué au niveau de la femme au foyer, je sous-entendais un changement des rapports H/F au niveau de la société et du couple. Une façon de faire en sorte que les hommes et femmes s'entendent et de mettre fin à ce clivage H/F.

Ca c'est pas dur : interdiction du port des vêtements entre 15 et 40 ans. La nature fera le reste :francais: