S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité
Avatar de Vieux_Coyote INpactien
Vieux_Coyote Inscrit le mercredi 6 mai 09 - 763 commentaires -
Les derniers commentaires de Vieux_Coyote :


Je ne vois donc vraiment plus l'intérêt de ces lunettes

Mais quelque chose me dit que le porno y sera quand même autorisé tôt ou tard, car comme dirait le docteur Cox...

Certains repompent aussi les articles qui passent en relecture chez eux et qui ne sont pas encore publiés.


J'ai aussi déjà entendu cette histoire d'un prof pas très scrupuleux : membre du jury d'une thèse d'un étudiant, qui n'avait pas encore publié se résultats. Le prof a trouvé ces résultats très intéressants, alors après la soutenance, il a fait bosser (très) rapidement ses thésards et post-doc pour obtenir des résultats similaires et et les a vite publiés... avant le nouveau docteur qui n'a donc rien pu publier de sa thèse...

C'est pas du plagiat mais c'est tout aussi immonde

oui, bien sûr. Comme le gars qui propose un arrangement à "l'amiable" avant d'envoyer des photos compromettantes à ta femme


Non ça c'est du chantage, ici c'est juste du racket (ne confondons pas )

ça dépends du ton sur lequel est écrit le courrier aussi.


Pour le côte "amiable" ? oui tout à fait (d'où mes guillemets d'ailleurs),
Se faire de l'argent sur une activité illégale, c'est interdit (je ne me rappelle plus du nom). C'était le reproche fait à la version initiale de la Hadopi (vouloir faire payer quelque chose d'illégal).





Demander de l'argent sous prétexte de téléchargement illégal (alias contrefaçon)


Bah ce n'est toujours pas le cas ici. Ils demandent de l'argent pour "compenser le manque à gagner", ce n'est pas illégale : ils proposent un accord à "l'amiable"...
(je ne les cautionne pas hein)
Regarder les défenseurs de la vie privée se goinfrer du viol de l'intimité de quelques starlettes, succulent.


C'est clair, c'est vraiment pathétique... Ah, tous ces mecs qui se sont rués sur les photos... tsss ... Cette fausse une de journal résume bien leur situation...


Chaque internaute qui diffuse un contenu, diffuse donc "nécessairement" un contenu pour lequel il n'a pas les droits, et en violation des droits de propriété intellectuelle.

Donc si j'écris un roman, et que je le diffuse sur Internet, je viole mon propre droit de propriété intellectuelle, et c'est mal. De même si je diffuse du contenu libre de droit.

C'est beau dd.gif


Sans aller aussi loin que l'écriture d'un roman, ton commentaire est une (grave) violation du droit d'auteur à toi même...
Comme toujours en France, quand on ne sait pas, on demande l'avis à un non-spécialiste, voire de lobbyiste comme ici, sur un sujet pointu, au lieu d'inviter des experts du domaine... C'est marrant qu'ils n'aient pas invité Benjamin Bayart, par exemple. Réinventons-nous qu'ils disaient...
On a néanmoins pu la voir évoquer la relation de Beyoncé à la communication et au féminisme, en quoi le rock est une valeur refuge, ou encore l'excellence d'un film tel que 22 Jump Street.


bien vue pour la pique
inpactitude3.gif