S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité
Avatar de Oungawak INpactien
Oungawak Inscrit le mercredi 20 août 08 - 332 commentaires -
Les derniers commentaires de Oungawak :
Lumia 625 Free (considéré comme nu apparemment), espace libre supérieur à 1,5 Go comme recommandé, batterie chargée et branché au secteur, Wi-Fi connecté, pas de Preview développeur installée...

Et toujours pas de mise à jour proposée...

Non seulement ça mais lors d'une recherche, elle ne se termine jamais et indique toujours que la dernière vérification date de 2 mois. Ça sent le pâté pour l'état de mon téléphone...

Edité par Oungawak le samedi 19 juillet 2014 à 00:13
Je n'aime pas partir avec un air dédaigneux, mais c'est ce que je vais faire malgré tout.
Pas envie de non-argumenter pendant des jours avec une personne qui de toute évidence refuse qu'on lui explique qu'elle pourrait se tromper

Adieu et Ahelix.

mdr2.gif La bonne blague ! Enfin, merci d'arrêter de faire sonner mes notifications pour dire ça, SVP. Ça serait sympa.

Merci pour ces explications, même si tu t'es contenté de balancer ce que tu sais sans les appliquer à mes arguments. Tu pars du principe que l'informatique est de toute façon déjà corrompue dès le départ. Tu parles d'ordinateur, de cryptographie et de vote à distance, de systèmes nécessitant des experts, alors que j'ai déjà dit que je ne comprenais pas ce déluge de complexité non nécessaire pour compter, tu n'as rien écouté de mes remarques sur l'écriture, tu dis que le rôle des policier n'est pas de garantir l'ordre public... (S'assurer qu'un type vienne pas perturber les élections.) Et tu as une fâcheuse tendance à insulter tes interlocuteurs car :
- L'interlocuteur n'utilise pas son cerveau plus de 5 minutes : Je pense que si je ne m'en servais pas je n'aurais même pas écrit ces messages sur un sujet aussi tordu
- Faux point Godwin : Où est-ce que j'ai parlé d'Hitler et des Nazis ? J'ai seulement évoqué les dictatures affichant ces urnes transparentes pour montrer un contre-exemple évident au fait que le vote normal fonctionne toujours très bien.
- Faux arguments : Un appareil pour compter les voix coutera probablement plus cher qu'une boite en verre. Et ? On ne peut faire plus confiance aux machines qu'on ne fait confiance aux humains, oui c'était précisément le sens de mon propos pour répondre aux gens disant systématiquement que l'informatique est un Far West inconnu auquel on doit forcément faire confiance aveuglément contrairement aux humains.
- Déformation de propos : J'ai déjà dit que le dépouillement était une tâche crevante (d'où l'intérêt d'une machine). Pourquoi tu dis que je ne sais rien du côté fatiguant de ce travail ?? (Ah et inutile de me ressortir le cours sur comment ça marche... Pourquoi à chaque fois que quelqu'un s'occupant de ça répond sur le net, il ne peut s'empêcher de penser que les autres ne connaissent rien à ce sujet contrairement à eux ?)
- Troll : J'ai détaillé ma réflexion en répondant directement aux points soulevés, et contrairement à toi j'ai gardé la tête froide pendant tout le débat (hors pour ma lassitude de voir des gens dénigrer le vote électronique sans réellement réfléchir au problème, mais je ne désignais personne en particulier), s'il y a un troll c'est bien toi qui fait semblant de répondre de manière agressive en oubliant tout mes arguments. Et si c'est la flemme, ben ne répond pas. Moi c'est ce que je compte faire, cette discussion devient stérile, je n'apprendrais rien de plus ici, et j'en ai marre de me répéter et lire des insultes...

Edité par Oungawak le lundi 14 juillet 2014 à 10:57
mdr2.gif

Cher ami, je pense qu'il faudrait un peu que vous lisiez sur le sujet. Par exemple, les études de l'Observatoire du Vote.

TL: DR;

Si t'as la flemme de t'expliquer, je vais pas le faire à ta place. Surtout avec comme seule base un lien pointant vers une pile informe de rapports.

Tu parles d'un fumigène du pauvre...

Edité par Oungawak le dimanche 13 juillet 2014 à 21:49
Sérieusement, c'est une parodie ?
C'est un fait : n'importe quelle personne capable de voter est capable de s'assurer que son bulletin de vote porte bien la mention qu'elle désire.

Et ça te suffit ? C'est une parodie aussi ? Voilà pourquoi les dictatures adorent afficher ces boites dans les bureaux de votes, les gens arrêtent de réfléchir quand ils les voient ! Alors qu'il y a tellement de choses qui peuvent tourner mal ailleurs... Bourrage d'urne par des votants complices ou falsification du comptage dans plusieurs autres bureaux de votes, falsification des résultats lors de leur envoi ou regroupement, mensonge pur et simple à l'annonce du résultat final des votes...

Dans le cas d'une carte perforée, un vote électronique, ou n'importe quoi d'autre que du bon vieux français écrit, ce n'est plus le cas.

Ah ? Et c'est quoi du français ? Des signes faits avec de l'encre sur un bout de papier. Et une carte perforée ? Des signes fait avec des trous sur une carte perforée. J'aime la généralisation "n'importe quoi d'autre" comme si c'était une vérité absolue à l'épreuve du temps et de l'inconnu. Ah et bien sûr si le fait qu'un gros trou à gauche signifie "Candidat A" et un gros trou à droite "Candidat B" n'est pas assez explicite (bien qu'étant une expression universelle car étant un fait physique indépendant de toute forme de langue ou culture, contrairement au français), ça n'interdit pas de mentionner le nom du candidat en dessous hein ? Je le recommande même afin de garder une méthode alternative en cas de besoin. Le but c'est que l'on puisse fournir un média compréhensible par une machine. Tu sais, une machine, le truc neutre et non sujet à l'erreur humaine par nature, contrairement à l'humain fatigué par des heures à faire la même tâche répétitive...

Comme je le disais, peu importe la méthode, du moment qu'elle fonctionne, l'important c'est de vérifier qu'elle est appliquée correctement. Si on peut surveiller que les humains décomptent et communiquent bien les résultats, on peut faire la même chose avec des machines. Car OUI on SAIT comment faire ça, contrairement à ce qu'aboient les ignares conservateurs pour imposer par la force leur point de vue, s'imaginant gardiens des libertés grâce à ça. C'est même plus simple puisqu'il suffit de vérifier publiquement la machine (conçue de manière la plus simple possible pour une tâche aussi simple, pas besoin d'un PC avec OS) avant de la démarrer, et s'assurer qu'elle ne puisse pas être altérée par quelqu'un (quelques policiers armés suffiront amplement, tout en permettant à quiconque de voir les machines pour qu'ils puissent eux-mêmes s'assurer s'ils veulent à tout moment que tout est en ordre), contrairement à l'humain qui lui doit être surveillé en permanence durant son travail, ce qui ne garantie rien... C'est juste une histoire de préparation basique, vous savez ce que sont apparemment incapables les gens qui... dirigent les pays. (Oh merde...)

Ça signifie que le votant devrait alors faire confiance aux acteurs présents dans le bureau de vote sur le contenu du bulletin qu'il a entre les mains.
Je ne vois pas en quoi ce n'est pas un grave inconvénient.

Si c'est un grave inconvénient, pourquoi votons-nous comme actuellement alors ? Car à ce niveau je ne vois pas la différence entre le vote normal et électronique... Qui peut me certifier et prouver, non pas que son vote a été correctement compté ou que son bureau de vote est fiable (ce n'est pas suffisant), mais que l'ensemble complet du vote est conforme ? Autrement bien sûr que par : "Je fais confiance aux gars comptant les votes ou leurs surveillants dans tous les autres bureaux que je n'ai pas pu contrôler moi-même, et aussi aux types annonçant que c'est l'adversaire qui a gagné."

A un moment il y a une limite à poser, et cette limite ne change pas voire régresse avec le vote électronique, grâce au fait que l'ensemble du système de vote puisse être validé de manière scientifique. Tout ceci en permettant de réduire les coûts et le temps pris par un vote, points en bénéfiques eux-mêmes mais surtout permettant ainsi éventuellement d'augmenter les recours aux votes, étendant d'autant l'influence des citoyens sur l'Etat et renforçant de ce fait la démocratie.

Le vote électronique ce n'est pas une lubie de technophile, il a des bénéfices très importants, autrement il aurait déjà été oublié depuis longtemps (on ne joue pas avec de tels concepts). Même lorsqu'un système semble bien fonctionner depuis des siècles, il faut quand même de temps en temps prendre du recul avec l'expérience acquise depuis, pour se rendre compte de ses défauts et l'améliorer. Sans ça les femmes n'auraient pas le droit de vote aujourd'hui.

Edité par Oungawak le samedi 12 juillet 2014 à 21:11
Les cartes perforées ? comme aux États-Unis, où George Bush a été déclaré élu sans l'être réellement ? (d'accord, il n'y avait pas que les cartes perforées en tort).

Je dirais même qu'utiliser des bouts de papiers non perforés n'auraient certainement rien changé, du moment que t'as la main sur une partie du circuit... C'est cuit. (Pardon c'est la fatigue. )
Cet article de la BBC, qui relate l’épisode, indique que des électeurs ont pu voter deux fois, une première fois en ligne, puis en se rendant au bureau de vote du coin…

Ces défauts affectent ainsi l’organisation d’une élection sereine : « cela montre combien il est important que les élections se déroulent dans les bureaux de vote où les fonctionnaires électoraux font en sorte que les principes d'élections libres et équitables et le secret du vote soient assurés » a commenté Jan Tore Sanner, ministre de la modernisation.

Voter deux fois... Une fois de plus, on ne fait strictement aucun effort en mettant en place l'organisation la plus pourrie du monde pour un vote électronique, et ensuite ça vient rajouter derrière "vous voyez c'est tout pourri, ça prouve bien que le vote électronique c'est pas possible". Comme en France avec les champions capables de pondre pour un vote, un site Web nécessitant Java dans une version spécifique périmée pour fonctionner, faut avoir de sacré corones pour oser le faire en partant de zéro !

"J'arrive pas à vous verser l'argent que vous réclamez, ça prouve bien que les impôts ça marche pas, faut les arrêter."

Des fois je me demande comment font les lanceurs d'alerte et hackers pour pas se faire sniper passé 24h tellement l'informatique (ou même l'électronique) est décrit comme un brouillard insondable... Quand je vois le désespoir dans les yeux des gens dès qu'on leur parle d'utiliser une technologie plus avancée que l'écriture pour voter, ne serait-ce qu'en décomptant les voix avec des cartes perforées -inventés il y a plus de DEUX SIÈCLES maintenant-... J'ai l'impression que travailler dans l'informatique me donne un savoir infini !

En revanche, le scrutin papier permet à l'électeur de s'assurer de visu que son bulletin est bien pris en compte ».

Toujours ce beau (et vieux) mensonge... Je rappelle que l'on trouve aussi ces merveilleuses urnes transparentes infaillibles dans de nombreuses dictatures (si ce n'est toutes)... S'il suffisait de poser une boite en verre avec une fente dans un bâtiment public pour garantir la démocratie, ça se saurait.

"Nooon ! Des bombardiers de l'ONU larguent des pitites boites en plastique transparent ! Nous sommes faits !!"

Quand est-ce qu'on voudra bien admettre que ce n'est pas la méthode ni sont côté fastidieux qui fait la fiabilité d'une tâche, mais comment on s'assure que cette méthode est scrupuleusement respecté ? Et quelqu'un pourrait-il me dire aussi pourquoi quand on parle vote électronique, au lieu d'y aller de façon prudente et incrémentale, on commence toujours par faire péter les sites Web avec plugin, ou les machines ultra-complexes connectées en live dans le Cloud ? Surtout pour décompter des grains de riz colorés, sans que les statistiques à un instant T soient nécessaires (elles sont mêmes interdites)...
Ce serait bien plus étonnant que l'AMF en dise du bien…

En tous cas, ça a pas l'air d'être l'avis de ceux qui acceptent le bitcoin comme paiement.

Pfff, mesure marketing couplée à une volonté de spéculer pendant que le cours monte encore facilement... Je me demande quelle part d'utilisateurs se servent réellement de cette monnaie pour acheter des biens au lieu de... L'échanger contre des euros ou des dollars.

Certes, si tu achètes du bitcoin en phase de bulle, c'est sur que c'est risqué.
Si tu l'achètes en dehors, t'es gagnant.

Sauf que dès que la bulle éclate, une autre se reforme aussitôt... Pire qu'un aquarium où les poissons rouges seraient les utilisateurs avec leurs euros...

Moi mon problème c'est surtout que l'argent c'est sensé être une base objective et pérenne pour déterminer la valeur des choses... Et quand on me sort le délire du geek ayant commencé assez tôt à bruler massivement des ressources énergétiques avec son Quad-GPU pour faire des calculs cryptographiques alakon, puis déclaré milliardaire virtuel quelques temps après... Ou plus concrètement : Qu'une pizza de 20$ voit sa valeur passer à 2,5 millions en 4 ans... Soit une prise de valeur d'environs 52 000 $ par mois... Finalement on devrait prendre les pizzas comme "monnaie", l'argent pousserait tout seul plus vite dans notre porte-feuille !

Pour moi le Bitcoin est un système qui a échoué, c'est un très bon indice pour spéculer (voir plusieurs vu le nombre de clones), mais une monnaie ratée. J'attends que dans une prochaine fournée de monnaies virtuelles, l'une d'elles sorte en trouvant une autre solution au problème du minage que "pourrir l'efficacité de l'algorithme" (bricolage ne supportant pas la mise à l'échelle en terme de ressources) et une parade au problème de volatilité de la valeur.
Un jour vous prendrez conscience que quand on passe du temps à créer une actualité, voir ce genre de commentaire n'a vraiment rien de plaisant

Si tu les supprime complètement, difficile pour les autres de savoir que ces commentaires sont déplaisant.

C'est un cercle vicieux.


Autant la NSA qui fait des écoutes téléphoniques sans raison de hauts dirigeants, je trouve que c'est clairement abusé et dégueulasse, là oui c'est clairement de l'espionnage.
Autant la surveillance de TOR, elle est nécessaire.

Chacun sa vision des choses. Personnellement, même tenter de casser un réseau chiffré je trouve que ça dépasse les bornes, à partir du moment que l'on n'a aucun moyen de faire confiance à ces gens, que ce soit par des contre-pouvoirs et/ou un minimum de transparence sur leurs actions. C'est ce qui différencie la Justice d'une civilisation... Du 'far west'.

Surtout quand on sait qu'ils se servent de leur récolte pour commettre des actes malveillants. Personne n'a besoin d'un policier commettant des crimes.