S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité
Avatar de Mihashi INpactien
Mihashi Inscrit le mardi 29 janvier 08 - 816 commentaires -
Les derniers commentaires de Mihashi :

Mais comment fais tu dans ta vie de tous les jours ? Tu te fies aux commentaires en ligne, ou bien aux datasheet constructeurs ?

As-tu un exemple concret d'un logiciel dont tu as vérifié qu'il avait été vérifié intégralement par quelqu'un à la fois indépendant (de qui ? il gagne son pain d'une façon ou d'une autre) et compétant ? Je ne sais pas comment vous pouvez imaginer qu'il y a des gens pour relire la plupart des codes ouverts bénévolement (= indépendance...). Et dieu sait qu'une relecture est loin de suffire... On voit bien que ça n'est pas le cas et que des lignes parasites sont introduites parfois à l'insu de tout le monde...

Finalement c'est une position d'utilisateur lambda (comme moi). On nous a dit que c'était mieux, donné quelques arguments convaincants, mais concrètement on délègue la partie chiante aux autres en espérant qu'ils se dévouent. Tu fais plus confiance à un relecteur imaginaire qu'à une boîte vendant de la sécurité et qui perdrait potentiellement des clients en étant inefficace... Mouais.

Mais je l'ai dit juste avant, le but n'est pas que tout soit relu par tout le monde.
C'est juste offrir une possibilité que le closed source ne permet pas.

Ben si le template ne répond pas aux besoins de la majorité des gens, c'est que c'est un template de merde. Je parle de bons templates. Evidemment, le template sera spécifique à une branche ou un domaine. Tu vas pas utiliser un template d'ingénieur des matériaux si t'es chimiste.

Un template ne peux pas être adapté à tout le monde dans des domaines aussi pointus que ceux abordés dans une thèse. Donc un bon template, à ce niveau, ça n'existe pas (ou alors il est très minimaliste, et ne sert donc pas à grand chose…)

Donc les écoles doctorales devraient proposer chacune une centaine de templates, chacun ne servant qu'à quelques personnes.
Et pour les construire il faudrait évidemment un spécialiste de chaque domaine…

Sérieusement, tout ce qu'il font généralement, c'est de fournir un modèle pour la page de couverture. Le reste c'est au doctorant d'apprendre.

What?
Tu fais ton contenu comme tu veux? Par exemple tu ne cites pas tes sources parce que ça t'embête de le faire. Ou bien tu ne mets pas d'introduction.

Hmmm, tu parles des publi scientifiques, des mémoire de thèse ou des compte rendus d'étudiants ?
Si c'est pour les publi, j'estime que l'intro/conclusion c'est de la forme pas du contenu (pas scientifique en tout cas).
Donc, à part les sources, non y a pas de règles.

Edité par Mihashi le jeudi 31 juillet 2014 à 22:03
Encore faut-il qu'il y en ait qui le fassent. Une boîte d’informaticiens professionnels (qui peut faire appel à des audits de sécurité) ou bien l'éventualité d'un relecteur attentif... Je ne suis pas sûr de quel côté penche la balance. Toi tu relis le code source ou tu vérifies que des gens l'ont relu avant d'utiliser un programme ? Je ne sais pas pourquoi mais je parie que tu te dis "bah c'est libre s'il y avait une faille énorme dans le code des passionnés de relecture l'auront bien trouvé". Un peu comme pour Openssl\heartbleed (faille qui aurait pu être trouvée grâce à la relecture du code ouvert... mais qui aurait été trouvée dans un code fermé de toute façon).

Le but c'est pas d'être sûr que quelqu'un a relu le code (même si ça serait mieux). Mais la grosse différence entre les deux approches c'est que dans un cas tu peux être es sûr que personne d'autre n'a relu le code.

Finalement c'est une histoire de confiance dans les deux cas. En gros les éditeurs de code proprio, on ne peut pas leur faire confiance ; par contre les personnes qui relisent du libre sont tous dignes de confiance (car le cas contraire tu reconnais que ça ne "fonctionne pas correctement"). Il n'y a pas un problème dans ton raisonnement ?

Je ne fait pas confiance à quelqu'un qui essaye de me vendre quelque chose, c'est un principe de base.
Par contre, je ferais plus confiance à quelqu'un d'indépendant, qui n'a pas de parti pris.

Edité par Mihashi le jeudi 31 juillet 2014 à 21:50
Peut-être que le terme "admin" est plus parlant pour toi. À moins que ton université a un réseau d'ordinateurs qui est apparu tout d'un coup par la génération spontanée et qu'il s'automaintient sans intervention humaine.

Ahh, tu parles du centre de ressources informatiques, je pensais que tu parlais au sein des chercheurs.
Si on leur demande ça ils vont bien rire je pense. Un peu comme si je demandais au secrétaire général de taper mes emails…

C'est tout de même fou. Un doctorant en chimie ou en math qui se voit contraint de perdre de précieuses heure à apprendre un programme informatique alors que ce n'est pas du tout sa branche ni sa passion. En plus, ça doit être top pour les profs de lire 150 mises en page différentes faits par des jeunes n'ayant pas de formation dans les mises en page (pour éviter les erreurs classiques qui nuisent à la lisibilité).
J'espère au moins que pour le contenu, vous avez un standard à respecter.

Le doctorant devra apprendre à utiliser un logiciel de rédaction s'il veut rédiger sa thèse proprement, autant qu'il apprenne à utiliser de bons outils. Et je ne pense pas que filer un template tout fait, qui ne sera pas du tout adapté pour plus de la moitié des gens soit une bonne idée.

Il n'y a pas de standards, ni pour la forme et le contenu, chacun est libre du moment que c'est lisible et qu'il y a la démarche et les réponses d'expliquées. Peut-être que certains en imposent pour se simplifier la vie, mais c'est pas comme ça que je fait en tout cas.
C'est un comble, ça. Les chercheurs (parce que dans une université, il n'y a pas que des profs et étudiants) ne vont pas perdre leur temps à faire des templates Latex. Ils filent le boulot au groupe informatique. Surtout que pour la publication de recherches, c'est hyper standardisé. Alors pourquoi les étudiants n'y ont pas accès?

Euh c'est ce qu'on fait pourtant, y a pas de "groupe informatique" qui travaille pour nous (je ne vois même pas trop ce que tu veux dire par là).
Pour les publi, c'est standardisé mais c'est spécifique au journal, pas du tout adapté pour un mémoire.

Je connais pas Latex, mais ça me donne froid dans le dos rien qu'à voir l'interface.
Bref je comprend toujours pas pourquoi ce n'est pas adapté pour ça, au contraire quasi tout est automatisé.

Si tu trouves que que word/writer c'est quasi tout automatisé alors teste latex, ça changera ta vision du tout automatique.

J'imagine que ça peut servir dans certaines disciplines.
En science humaine 100% de ceux que je connais utilise word/writer.
Et non en effet je n'utilise pas de vectoriel, que du bon vieux jpeg

Comme dit plus haut, la moindre équation suffit à justifier le passage sous latex tellement c'est simple et propre…
Et des figures en jpeg , utilise au moins du png (sauf si c'est des photos).

Moi aussi je suis un utilisateur de Vim et LaTeX. Ca ne te pose pas problème le manque de prévisualisation presqu'en tent réel et le fait que le colorscheme de Vim casse lorsque tu imbriques plusieurs lstlisting l'un dans l'autre?

Pour palier à ce problème, je suis migré à TexStudio (FOSS utilisant Qt et souvent mis à jour) et ai migré mon colorscheme de Vim. Je suis assez satisfait du résutlat.

La prévisualisation en temps réel de code latex, j'ai vu ça avec xemacs et le module auctex.

déjà répondu pour le cadre, pour le reste j'ai que ça à foutre, me tuer les yeux à longueur de journée de taf pour savoir quelle case est sélectionnée en croisant abscisse et ordonnée avec les risques d'erreur que ça comporte...
Excel ne me posait pas ce problème.

Le cadre s'affiche même pour les fichiers xls.

pas mieux.
Un truc tout con :
- j'ouvre un tableau .xls, je sais immédiatement quelle cellule est sélectionnée
- j'ouvre un tableau .ods, ben non, la cellule sélectionnée a la même couleur de fond que les autres

Euh… elle est entourée d'un cadre noir bien épais, le numéro de la ligne et la lettre de la colonne sont colorés, et ils sont indiqués dans la case en haut à gauche. Si t'arrives pas à la trouver faut changer de lunettes .

Edit : bon un peu grillé

Edité par Mihashi le mercredi 30 juillet 2014 à 20:09

Oui, mais ça c'est une procédure spécifique appliquée uniquement chez nos amis Belges

C'est pour prévenir les chinois, si jamais ils creusent jusque là.

C'est là le hic : ce n'est pas à toi de décider si tu es dans la légalité ou pas

C'est pas au policier non plus .
Non, non, on ne demande pas une augmentation de l'assiette parce que c'est justifié ou plus juste, uniquement « pour ne pas donner aux jeunes l'habitude de ne pas payer de redevance. »

vomi1.gif