S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité
Avatar de ragoutoutou INpactien
ragoutoutou Inscrit le mercredi 25 juillet 07 - 939 commentaires -
Les derniers commentaires de ragoutoutou :


Vraie question: L'hélium traverse tous les matériaux? Dans tes dires, on s'imagine que le simple fait de la taille permet de passer les mailles d'un matériaux. Il n'existe pas une structure qui puisse enfermer l'hélium?


Pas à l'état gazeux... A l'état liquide, le stockage est plus facile, mais à l'état gazeux, l'hélium se faufile. C'est d'ailleurs un gaz utilisé dans l'industrie pour mesurer la porosité des matériaux.

Oui c'est bien ça. Ptet que c'est hyper fiable, mais pour le moment l'hélium c'est encore assez récent, et je trouve bizarre que Seagate refuse de donner la techno employé.

Le problème de l'hélium à l'état gazeux, c'est une tendance naturelle à se barrer, ses atomes étant les deuxièmes plus petits après l'hydrogène, ils se faufilent dans tous les matériaux.

Pour moi, les disques contenant de l'hélium posent deux soucis:
- combien de temps avant que le disque ait perdu assez d'hélium pour perdre l'effet de conductivité thermique recherché.
- quand il n'y a plus assez d'hélium pour assurer une bonne conductivité, comment le disque se comporte t'il?
« Cela ne signifie pas que nous nous éloignons de nos fans sur PC ou Playstation. Ce sont de très bonnes plateformes, avec de grands partenaires et des communautés géniales. Lara Croft et le temple d'Osiris qui arrive sur ces plateformes en décembre, alors que Tomb Raider : édition définitive est disponible sur PS4 »


Dans le genre langue de bois à deux balles... en résumé, les "grands partenaires" et les "communautés géniales" n'auront qu'à jouer sur un jeu qui n'a rien à voir au niveau gameplay ou de la continuité.

Vraiment, et après ils vont se plaindre de leurs ventes, mais là, tourner le dos aux deux plateformes historiques de tomb raider, c'est vraiment pas terrible.
L'enseignement aux us doit vraiment avoir trop de pognon pour claquer du fric dans ce genre de gadgets...

Mon préféré : FerretCannon. Ça, ça envoie du poney musclé qui défouraille ! ooo.gif

ArpertureScience , au moins ça annonce la couleur question éthique...
Après ça, celui qui ne ferme pas son navigateur, il est poursuivi d'office pour entrave? rébellion? Est-ce que cela pourrait être perçu comme un refus d'obtempérer à un ordre de police?

Ouai oh eh c'est bon hein? C'est lundi, j'ai passé un long week-end sans trop dormir et je suis en mode incognito, du coup je n'avais pas vu le smiley.

Tout le monde peut se tromper...

Bien entendu (smiley compatissant au cas où il n'est pas visible)

Bon, si maintenant tu peux piquer un roupillon incognito au boulot, n'hésite pas.


Hmmmmm...... je pensais pas que quelqu'un prendrait ça littéralement vu le message auquel je répondais...
Je tape Copé+Bygmalion et je trouve déjà plus rien !!!

Et il n'est plus possible de voir que Nicolas Sarkozy s'est occupé du financement de la campagne de Balladur.... D'ailleurs la page en français de Wikipedia concernant la ville de Karachi n'est plus référencée.


Heu si les historiens utilisent Google comme outil de travail franchement j'ai peur...


Pourtant c'est un bon outil pour retrouver la trace de publications sur le web.
Je ne vois pas pourquoi les historiens devraient se priver d'outils de ce millénaire à cause de tes craintes personnelles.

Franchement ce droit à l'oubli ne me choque pas tant qu'il ne concerne pas les personnalités publiques


Moi je dirais que le droit à l'oubli ne devrait pas concerner des FAITS publics. La personnalité publique ou non ne devrait pas avoir une importance quelconque.

Un fait public faisant l'objet d'un article sur un site ne devrait pas être censuré via las moteurs de recherche.


Concernant travail le des historiens on peut imaginer la solution suivante :
Les sites d'informations peuvent très bien mettre en place des systèmes d'archives à la disposition des chercheurs en faisant la demande, avec pourquoi pas des API spécifiques pour requeter dessus avec des formats ouverts


Personnellement, je ne vois pas pourquoi seuls les chercheurs aurait accès au savoir... Et puis bon, pourquoi faire monter le prix de l'accès à l'information de manière aussi artificielle.

Je rapelle, qu'ici on parle de déférencement et non de suppression de contenu

Et le déréférencement est fait dans le but de rendre l'information difficilement accessible au public. C'est donc une forme de censure.

Sérieusement, si tu as un site web et que tu veux être lu, il y a un préjudice à te faire déréférencer à la sauvette via un processus faisant l'impasse sur le débat contradictoire ou le droit de la défense.


Les arguments sont clairs et neutres pour moi : Info trop anciennes, non pertinantes etc... On ne se base pas sur le contenu (censure pour tels ou tels propos) mais sur le contexte


Ce n'est absolument pas neutre puisque c'est sur demande et sans débat contradictoire impliquant les personnes responsables du contenu incriminé, et l'ancienneté est quelque-chose de tout aussi relatif.

Si c'était aussi pertinent, ça serait déjà dans les moteurs de recherche vu le coût en stockage et en traitements que ça éviterait à chaque requête.

Edité par ragoutoutou le lundi 28 juillet 2014 à 15:05