S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité
Avatar de ragoutoutou INpactien
ragoutoutou Inscrit le mercredi 25 juillet 07 - 2901 commentaires -
Les derniers commentaires de ragoutoutou :

IBM reste une societe donc bien sur qu'ils n'investissent pas des millions dans linux pour le plaisir.
N'empeche ils le font quand meme. Compare a d'autre comme oracle ... je trouve qu'ils font quand meme leur part du taf.


Ben en fait, pour moi, IBM et Oracle c'est un peu même combat... proportionnellement, ils font à peu près la même chose et avec le même amour du travail bien fait.

En ce qui concerne selinux je dirai que les 3/4 des softs ne l'integrent pas bien en realite et que aussi 3/4 des admins linux ne savent pas l'utiliser et le desactive par defaut...


De toutes façons, quant une entreprise n'est déjà pas capable de livrer un soft proprement empaqueté au format RPM, et ne tournant pas obligatoirement comme root, faut pas rêver concernant une police SElinux... Les boîtes comme IBM, Oracle, et pas mal d'autres n'ont en fait aucune volonté de faire un boulot de qualité et défèquent leurs produits sur les différentes plateformes avec une qualité d'intégration rappelant le début des années 90 sous windows.

Alors oui, il y a aussi un problème de qualité des admins linux qui manquent généralement de formation/compétence pour pouvoir utiliser une Red Hat/Centos installée avec les options par défaut, mais avoir des fournisseurs majeurs qui exigent de désactiver SElinux et de faire tourner leur agent écrite en java comme root parcequ'ils ont décidé de se limiter à une interprètation très personnelle de standards unix d'il y a 40 ans, ça n'aide pas à faire évoluer les mœurs des administrateurs.

ibm est aussi l'un des plus gros contributeur a linux (la ou apple ne fait que piquer le travail de bsd)


La bonne blague... c'est juste parcequ'ils veulent avoir un support correct pour leur matos, c'est tout... Et ils ne s'emmerdent pas à le faire proprement, par le passé c'est déjà arrivé quelques fois qu'ils cassent des trucs dans le support x86 en modifiant le kernel pour supporter leurs brouettes.

... et quand il s'agit de faire de l'intégration de leurs produits dans linux, c'est juste de la merde... pas foutus de faire des RPM's corrects pour redhat, pas foutus de comprendre ce qu'est la séparation des rôles entre gestionnaire applicatif et gestionnaire os, des processus qui tournent sous root partout, le degré zéro de l'intégration avec SELinux (pour le moindre soft, il faut désactiver la sécurité SElinux), des softs infoutus de se déployer correctement dans les chemins standards posix, ...

IBM et linux, c'est surtout une grosse histoire d'intox commerciale.
Pas forcément. Des boites comme gog.com et humblebundle fournissent des jeux pas cher et sans compromis sur la vie privée.

Mais tu dirais que ça représente la norme?
Des DRM saupoudrés sur les œuvres orphelines ? Le vendredi 11 avril 2014 à 13:51


À part quelques exceptions, être descendant d'artiste c'est au contraire un très mauvais plan si tu espères des sous-sous


Être fils de guitarise, ça n'apporte généralement pas de revenus supplémentaires.

Être fils de guitariste touchant le droit voisin, ça peut rapporter de quoi se payer des cloppes.

Être fils du saxophoniste qui fait le solo dans toutes les chansons de Jean-Jacques Goldman, ça doit rapporter assez pour se faire un resto de temps en temps...

Etre le fils de Jean-Jacques Goldman, ça ça rapporte.

Ne soyez pas artistes, soyez le fils de Jean-Jacques Goldman!

Edité par ragoutoutou le vendredi 11 avril 2014 à 13:52
Des DRM saupoudrés sur les œuvres orphelines ? Le vendredi 11 avril 2014 à 13:17
Le bon plan dans la vie c'est d’être descendant d'artiste. partie prenante aux magouilles des organismes de gestion de droit


C'est pa ssimplement les artises qui sont fautifs, mais un système maffieux qui s'en met plein les fouilles.

Dans le cas qui nous préoccupe ici, ce ne sont pas des comités d'auteurs d'œuvres orphelines qui font du lobbying, mais bien les acteurs de la gestion des droits et les industriels qui poussent pour pouvoir faire du blé avec des œuvres et ce, sans l'accord de l'auteur.

L'approche honnête serait de considérer que les œuvres sont dans le domaine public après une période de recherche suffisamment longue, tout en offrant la possibilité de retirer l'oeuvre du domaine public si l'auteur venait finalement à se manifester, mais sans droit à une compensation rétroactive.




Bonjour,

J'ai l'impression que beaucoup de personnes ne savent pas réellement que tout cela existe déjà dans la loi française. C'est les responsables des vols et autres qui s'en chargent.

Dans les drones, il faut distinguer deux catégories :
- Vol à vue
- Vol en immersion (vol aux instruments etc)


Il y a aussi le drone "automatique" qui se pilote lui-même sur base de directives de navigation de haut niveau (par exemple, va aux coordonnées xy,en suivant la liste de waypoints suivante: ...)

Le mot drone en lui-même est trop ambigü et est utilisé à toutes les sauces. Si un Phantom piloté à vue est un drone, pourquoi un trex-450 piloté dans des circonstances similaires n'est pas aussi appelé drone?

Snowden ? Ha oui, c'est pas le type qui a gagné le marathon de Paris ou un truc du genre ?
Wé, c'est rare de ne pas en avoir entendu parler.


Ok, donc ton opinion est que le monde est peuplé majoritairement de benêts mal informés qui préfèrent l'actu sportive au reste.... sans doutes en partie... maintenant, si on parle des gens avec un accès "cloud", à mon avis la proportion de personnes ayant entendu parlé de Snowden est tout de même plus élevée.


C'est pas totalement vrai. Si on sort un peu des gros AAA et/ou multi avec micro-transaction, je trouve au contraire que jouer n'a jamais été aussi peu cher.


On paye avec d'autres choses que de l'argent, on paye avec notre vie privée, avec des statistiques sur notre comportement, éventuellement de la pub, ...

Faut bien réfléchir à qui est responsable. Le pilote qui n'était pas agréé? L'organisation pour avoir embauché un pilote non agréé? Le "hacker" (lol)? La triathlète pour ne pas avoir regardé au dessus d'elle, avoir abimé le drône et mis de la peinture sans permis de construction?


Ce qui est sur, c'est qu'il faudrait un cahier des charges assez costaud pour l'utilisation de drones dans ce genre de contextes: redondance des systèmes, radio à deux cannaux, activation d'un return home à altitude constante en cas de perte de toute connectivité, ... On ne peut pas accepter du matos qui se contente de tomber.
Mon dieu. Le système farmville qui arrive dans nos jeux de gamer. Par pitié, ce serait réellement la fin alors ?

Ben c'est déjà dans "Real Racing 3" sur mobiles. C'est du free2play, mais si Ubisoft a décidé de compier le modèle free2play pour ses jeux payants, les cartes de crédit vont chauffer...