avatar de Edtech

Edtech

INpactien depuis le mardi 17 octobre 2006

2532 commentaires

28
juillet
2015

Windows 10 : des mises à jour problématiques, un outil pour les bloquer

Je sais que je suis con, mais j'ai essayé en virant le secure boot, hein...
28
juillet
2015

Windows 10 : des mises à jour problématiques, un outil pour les bloquer

Oui, me demande pas pourquoi c'est si long. Bon, je ne l'ai pas fait sur mon PC depuis 2 ans et demi environ car si je suis en UEFI pur (sans compatibilité CMS), je ne peux même pas booter sur une ISO linux...

Windows s'installe toujours en tant qu'image disque, et ce depuis pas mal de temps déjà, ce qui n'est pas le cas même si c'est possible. Image = un seul bloc, donc pas de patchage à la volée possible.

On peut aussi faire des images Linux, mais du coup, le problème serait exactement le même, les mises à jour se feraient après installation, c'est ce que je tente de t'expliquer.

Jusqu'à XP, les constructeurs créaient leurs propres images de A à Z. Depuis les installation via WIM, ils ne font que de la personnalisation, ce qui est plus simple, plus rapide et plus sûr.
28
juillet
2015

Windows 10 : des mises à jour problématiques, un outil pour les bloquer

Euh, non. Où tu vois un troll ? Ce sont des faits, c'est tout.
28
juillet
2015

Windows 10 : des mises à jour problématiques, un outil pour les bloquer

C'est un choix qui a été fait. Linux, même avec la fibre (donc temps de téléchargement négligeable chez moi), c'est plus de 30min d'installation contre moins de 5 pour Windows (image de l'OS qu'il n'y a qu'à personnaliser après copie sur le disque système).

Mais du coup, il faudrait refaire une image complète de Windows à chaque mise à jour.

D'ailleurs, les ISO des distributions Linux sont rarement refaites et il faut du coup des heures pour remettre à jour, comme avec Windows, quand on réinstalle de 0 via une ISO.

Le processus sous Windows a été fait pour les constructeurs. C'est juste le bonheur d'avoir juste à injecter l'image sur le disque, la personnalisation se faisant au premier boot. Ca prend très peu de temps en usine alors qu'un Linux préinstallé sur une machine en usine, ça prendrait un temps fou !

Evidemment, pour l'utilisateur, c'est beaucoup plus chiant, d'où la nouveauté introduite sous 8 de pouvoir réinitialiser (mais ça nécessite toujours de refaire les maj). A voir si sous 10 ça été amélioré, mais en tout cas, après un changement de build (donc les futures grosses mises à niveau comme celle prévue pour octobre), une réinitialisation remet bien à la dernière build et pas complètement à 0. De plus, les pilotes sont conservés s'ils ont été installés/mis à jour manuellement.
28
juillet
2015

Windows 10 : des mises à jour problématiques, un outil pour les bloquer

Oui, c'est faisable, mais il y aura toujours des fichiers systèmes jamais libérés tant que l'OS est en fonctionnement.

D'ailleurs, même sous Linux, qui utilise cette approche (les fichiers sont copiés et donc on peut remplacer les originaux, puis tout nouveau processus utilisera les nouveaux), une mise à jour du noyau nécessite un reboot.

Et on n'est jamais à l'abris de processus qui ne redémarrent pas avant très longtemps et donc utilisent toujours le fichier défaillant.
28
juillet
2015

Windows 10 : des mises à jour problématiques, un outil pour les bloquer

Alors Cortana te dira que tu es un gros enquiquineur et que te redémarrera ton ordinateur en plein boulot juste pour se venger :troll:
28
juillet
2015

Windows 10 : des mises à jour problématiques, un outil pour les bloquer

Ca s'adapte à ton usage ! Mon PC étant en veille, 3h30 du matin, c'est OK. Le tiens étant éteint, il va sélectionner un horaire plus adapté !
28
juillet
2015

Windows 10 : des mises à jour problématiques, un outil pour les bloquer

Il y a de moins en moins de mises à jour demandant un redémarrage. Après, il n'y a pas de miracle, il faut redémarrer pour modifier des fichiers en cours d'utilisation (et ce même sous Linux, je vois venir les trolls !).

Après, Windows 10 propose 2 choix :
- Installation et redémarrage à une heure qui, après analyse d'usage de l'appareil, correspond à une heure de non-activité (option par défaut, généralement à 3h30 du matin).
- Installation et redémarrage à l'heure choisie par l'utilisateur.

Et généralement, les gens ne voient les mises à jour qu'au moment où ils éteignent la machine, donc ça ne devrait pas les gêner.

A noter que si la machine est mise en veille et non éteinte, Windows la sort de veille, fait ses mises à jour et la remet en veille.
28
juillet
2015

Windows 10 : 135 euros pour la version Famille, 279 euros pour la Professionnelle

Tes 3 critères sont pour moi biaisés car ils dépendent de l'attrait de la plateforme. Si Windows avait les sécurités actuelles de Linux, il serait pourri jusqu'à l'os et inutilisable. Et même si certains cherchent maintenant à attaquer Linux car suffisamment présent dans les serveurs et dans l'embarqué, ça reste peu intéressant quantitativement.

Donc, Windows est le plus sûr dans son code, mais sans doute pas à l'usage (très attaqué). Linux est moins sûr dans son code mais plus à l'usage (peu attaqué).

Personnellement, je préfère le code sûr même si plus attaqué. je suis très attentif à toutes les protections qui peuvent être mises en place, de comment elles fonctionnent et ce qu'elles apportent.

Le but pour moi, serait de pouvoir se passer de la notion de compte root/admin. C'est d'ailleurs bien ce qu'apporte le store de Windows 8/10 : plus besoin de droits admin pour installer une apps.
28
juillet
2015

L'instauration d'un délit d'obsolescence programmée, un coup d'épée dans l'eau ?

Tu me donneras la marque de la moquette que tu fumes, elle a l'air excellente :transpi: